Management

Forum

Entreprises, travail

L’excellence est morte, vive le chaos !

Mauvaise nouvelle pour les adeptes de « l'excellence », le grand prêtre a perdu la foi. « Il n'y a pas d'entreprises excellentes » déclare aujourd'hui abruptement om Peters. La rédemption promise par « La recherche de l'excellence » et « La passion de l'excellence » aurait été illusoire. « Nous avons contribué à la croyance d'un état de grâce et avons sous-estimé le défi », admet Tom Peters. Son dernier livre ', « Prospérer dans le chaos, guide pour une révolution du management » prend ...

(encore 41 mots)

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail - Société, modes de vie

Les salariés sous influence. Les effets de la crise sur leurs valeurs de référence et leurs comportements

Le système de valeurs des salariés français évolue rapidement du collectif vers l'individuel, du théorique vers le concret. Les individus ne se mobilisent plus autour de grands projets collectifs ; ils recherchent avant tout l'épanouissement personnel « ici et maintenant » ou plus près des réalités quotidiennes. La satisfaction de ces attentes passe par de nouvelles formes d'organisation des entreprises et de management qui sont encore loin d'être adoptées par toutes les entreprises envers qui l'élan de sympathie ...

(encore 8 mots)

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail

Cadres : du salaire à la rétribution personnalisée

Si les entreprises américaines ont su, plus rapidement qu'ailleurs, adapter les modes de rémunération de leur cadres dirigeants aux résultats de leurs entreprises, les firmes françaises ne sont pas totalement à la traîne de ce mouvement vers une plus grande flexibilité des salaires. Jean-Joël Gurviez, journaliste à l'Expansion où il suit depuis quelques années le " salaire des cadres " à l'aide d'un panel d'entreprises qu'il consulte périodiquement, explique dans cet article l'importance que revêt ...

(encore 29 mots)

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail

Cadres supérieurs : les États-Unis rémunèrent l’avenir

Maintes fois dénoncée, la rigidité des systèmes de rémunération du travail constitue à l'évidence un frein à la flexibilité de l'entreprise et à son adaptation à la conjoncture. Plus encore les modes de rémunération actuels ne permettent pas toujours d'établir de lien entre les performances du travailleur et le salaire qu'il reçoit. Autrefois protecteurs des droits des salariés, les divers statuts constituent sans nul doute aujourd'hui un des handicaps majeurs au développement économique des entreprises ...

(encore 101 mots)

Forum

Entreprises, travail

Le projet d’entreprise : utilité et limites

Méfions-nous, écrit Michel Godet, des simplifications abusives telle que celle qui a consisté à imputer la crise au seul choc pétrolier ou à imaginer que nous en sortirions par la seule fée technologique. Il n'y aura pas, avons-nous souvent écrit, de virage technologique sans virage social. Les entreprises elles-mêmes le reconnaissent aujourd'hui, d'où la vogue dont bénéficient des concepts tels que la flexibilité et le Projet d'entreprise. Point ne suffit de doter les entreprises d'un ...

(encore 15 mots)

Revue

Entreprises, travail

À propos du management participatif

Les articles de M, Godet, M. Crozier et H. Serieyx publiés par Futuribles sont essentiels (2). Ils reflètent l'importance scientifique et entrepreneuriale qu'a pris le courant du «management participatif». Chercheurs, professeurs et consultants font pour une fois chorus. Dans le domaine de l'organisation du travail plus rien ne sera jamais plus comme avant : on enterre Taylor et Weber pour découvrir les nécessités et les avantages d'une entreprise fondée sur «l'exploitation» de la créativité des hommes ...

(encore 8 mots)

Revue

L’entreprise à visage humain

Aucune des théories classiques du développement ne suffit à expliquer l'extraordinaire réussite du Japon. Ce dernier est en effet pauvre en matières premières et restreint en espace. Sa force vient de ses hommes et de la matière grise qu'il a su mobiliser. Pour Marc Mousli, il s'agit là du véritable enjeu de demain : l'entreprise doit impérativement valoriser l'intelligence qu'elle porte en son sein. L'entreprise doit donc se doter de nouveaux visages en privilégiant ...

(encore 100 mots)

Revue

Entreprises, travail - Population

Le Japon numéro un ? Difficultés sociales des prochaines décennies

La réussite économique d'après-guerre du Japon doit être considérée comme conjoncturelle et culturelle. Avec l'évolution des conditions qui ont favorisé le " miracle japonais ", un certain nombre de difficultés apparaîtront dans la société japonaise. Le vieillissement de la population et les effets de la modernisation sur les attitudes des travailleurs vis-à-vis de leurs employeurs feront obstacle à la poursuite de la croissance économique.

Forum

Entreprises, travail

Anticipation et réactivité dans les entreprises

La revue Futuribles a publié en septembre dernier plusieurs articles sur la prospective et la réflexion stratégique dans les entreprises. En contrepoint à ce numéro, J. Giroire nous explique ici que la multiplication des incertitudes rend de plus en plus hasardeuse la fixation d'objectifs à long terme et que le court terme devenant lui-même de plus en plus imprévisible, le temps est peut-être venu de substituer aux méthodes classiques de management et de planification stratégique, une aptitude nouvelle, celle ...

(encore 69 mots)

Revue

Entreprises, travail

Évolution de la pensée stratégique et pratique d’entreprise

Thomas Durand nous fournit ici un utile survol des différentes théories et écoles de pensée dans le domaine de la stratégie d'entreprise. Il explique en particulier quels sont les principaux auteurs et les idées-maîtresses qui, au fil des années, ont fait le succès et la faillite des professionnels de la stratégie en montrant au passage l'écart existant entre les théories et les pratiques.

Revue

Entreprises, travail

La sociologie des organisations et la stratégie d’entreprise

En s'appuyant sur sa longue expérience de sociologue des organisations, Michel Crozier montre combien il est essentiel pour les entreprises de mieux gérer leurs richesses humaines et de ne point se laisser prendre au mythe techniciste. Se démarquant d'un discours strictement humaniste et moralisateur, M. Crozier insiste sur l'importance des facteurs qualificatifs et sociaux dans la dynamique des entreprises, et fournit ici d'utiles clefs pour mieux comprendre les jeux d'acteurs et le rôle de frein ...

(encore 3 mots)

Revue

Entreprises, travail

Mobiliser l’intelligence de l’entreprise : le management participatif

Les entreprises qui se sont installées dans un conservatisme douillet ne sont que des morts vivants. La compétition économique exige une mobilisation permanente de tout le personnel et la création à tous les niveaux, dans les usines comme dans les bureaux, de petits groupes de travail destinés à améliorer les performances des entreprises. Cet objectif implique de profonds changements dans l'organisation des entreprises, la définition de leurs stratégies et une méthode de management de sorte que chacun soit associé ...

(encore 51 mots)

Revue

Entreprises, travail

Pourquoi un consultant est-il appelé à intervenir dans une entreprise ?

Les bureaux d'étude, de conseil, de consultants sont de plus en plus présents dans les organisations et dans les processus de décision qui s'y développent.

Revue

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Dix ans de planification stratégique à la RATP

La nécessité d'organiser et de maîtriser l'avenir de l'entreprise face à la mutation accélérée de son environnement, a conduit la Régie Autonome de Transports parisiens (RATP, métro parisien) à se doter d'un système de planification, voici dix ans déjà. Cette planification a constitué, dès sa mise en place, un instrument essentiel de management de l'entreprise et son rôle est fondamental tant pour les relations avec l'extérieur que pour la gestion interne. Les méthodes, loin ...

(encore 30 mots)

Revue

Recherche, sciences, techniques

L’usine du futur proche

Des démarches prospectives menées actuellement dans le monde tentent de mettre en lumière l'aspect que prendra l'usine de demain. Il semble bien que l'autonomie des processus de production répétitifs et la souplesse de fonctionnement en seront les principales caractéristiques, avec comme conséquence primordiale la permanence et le renforcement de l'unité de production dans un environnement incertain. Qui va mettre en oeuvre un tel processus de transformation ? Quelles entreprises se préparent actuellement à contrôler tous les segments ...

(encore 56 mots)

Revue

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Maturité industrielle, management et qualifications

L'avenir à long terme des activités industrielles sur notre territoire national dépendra notamment des qualifications de la main-d'oeuvre disponible. Celles-ci résulteront pour partie des contraintes liées à l'état de maturité industrielle et pour partie des politiques de formation adoptées au niveau national et à celui de l'entreprise. Suivant les options prises conjointement en matière de formation intérieure et d'ouverture extérieure, différents scénarios de politique industrielle se dessinent, impliquant une spécialisation nationale plus ou moins poussée.

Revue

Recherche, sciences, techniques

Propositions de réformes pour l’entreprise de demain

Les problèmes posés par les modalités d'organisation et de fonctionnement des entreprises sont au premier plan des préoccupations de la CFTC (Confédération française des travailleurs chrétiens). Les réformes qu'elle s'efforce de promouvoir dans ce domaine tendent à obtenir que l'entreprise, quels que soient son type d'activité, sa taille ou sa forme juridique, réalise le mieux possible sa double finalité économique et sociale. Dans le cas des sociétés - qui doit être clairement distingué de celui des ...

(encore 66 mots)

Revue

Entreprises, travail - Institutions

L’évolution des notions de patrimoine et de responsabilité

Pour réformer l'entreprise, on propose, tantôt de transférer l'avoir des actionnaires à l'État, avec tous les attributs antérieurs de la propriété, tantôt de détacher l'entrepreneur de son assise patrimoniale, un entrepreneur désormais personnifié par le personnel de l'entreprise et devenu un loueur de capitaux ou de moyens de production, sans fonds propres. Ne convient-il pas plutôt d'élargir la notion de patrimoine, pour y faire entrer les éléments autres que financiers, dont résulte aussi la ...

(encore 38 mots)

Forum

Entreprises, travail

La réforme de l’entreprise (résumé)

1) Etablir un bilan social annuel au niveau de chaque entreprise à partir d'indicateurs représentatifs de sa situation sociale et des conditions de travail.