Civilisation

Bibliographie

Institutions - Société, modes de vie

Théorie de la dictature

Théorie de la dictature

Le propos de Michel Onfray pourrait être condensé en une formule lapidaire, tel un slogan de campagne : « 1984, c’est maintenant ». Et ainsi nous satisfaire d’une sentence sans appel. Mais ce serait mal le connaître ! Ainsi, comment ne pas être enlevé — et élevé — par la remarquable exégèse du chef-d’œuvre incontesté, incontournable — et espérons-le indestructible —, de George Orwell publié en 1949 [1] ? De la même façon comment, à la lecture du chapitre dédié à ce que dit La Ferme ...

(encore 777 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

L’Anthropocène décodé pour les humains

L’Anthropocène décodé pour les humains

Nathanaël Wallenhorst explicite dans ce livre l’origine, la signification et la portée du concept d’« Anthropocène », une nouvelle ère dans l’histoire de la planète, qui s’est invité dans le débat sur son avenir. Celui-ci a été défini comme une nouvelle époque géologique marquant l’entrée de la Terre dans une époque qui porte l’empreinte de l’action de l’anthropos, l’être humain. La planète serait entrée dans l’Anthropocène car son environnement est modifié par ...

(encore 1071 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Que reste-t-il de l’avenir ? Entre posthumanité et catastrophe

Que reste-t-il de l’avenir ? Entre posthumanité et catastrophe

La crise économique n’en finit pas, les politiques sont impuissants devant l’impétuosité des marchés, de la technologie, des nouveaux médias et de la jeunesse des nations-continents. Les scénarios alarmistes se multiplient au sujet du climat, de la pollution, de l’épuisement des espèces et des ressources rares. Tout se passe si vite qu’il est impossible d’organiser l’avenir. Notre société semble condamnée au risque et à l’incertitude. Ne sautons pas trop vite aux conclusions, nous ...

(encore 973 mots)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Les communautés de l’effondrement

L’effondrement est généralement défini comme la réduction rapide et durable de la complexité, voire de la population d’une société (Jared Diamond, Joseph Tainter) ; Yves Cochet, pour sa part, évoque une situation dans laquelle « les besoins de base (eau, alimentation, logement, habillement, énergie, mobilité, sécurité) ne sont plus fournis à une majorité de la population par des services encadrés par la loi [1] ». La crainte de l’effondrement est liée à la conjonction d’un ensemble de processus en ...

(encore 1337 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Une autre fin du monde est possible. Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Une autre fin du monde est possible. Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Cet ouvrage se présente comme le deuxième opus du livre à succès Comment tout peut s’effondrer, paru en 2015 sous la plume de Pablo Servigne et Raphaël Stevens [1]. Alors que le premier portait sur la « collapsologie », le deuxième, nous dit-on en introduction, porte sur la « collasposophie ». Il s’agit de deux néologismes créés et popularisés par les auteurs. Le premier désigne l’étude transdisciplinaire, s’appuyant sur des travaux scientifiques, de l’effondrement probable de notre civilisation industrielle ...

(encore 965 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

« Il faut dire que les temps ont changé… » Chronique (fiévreuse) d’une mutation qui inquiète

« Il faut dire que les temps ont changé… » Chronique (fiévreuse) d’une mutation qui inquiète

Notons en préambule que le titre de cet ouvrage de Daniel Cohen est tiré d’une chanson de Diane Tell [1]. Durant des millénaires, « prêtres, rabbins et muftis avaient expliqué que les hommes ne parviendraient pas à surmonter la famine, les épidémies et les guerres. Puis sont venus les banquiers, les investisseurs et les industriels ; en deux siècles, ils y sont parvenus » (Yuval Noah Harari [2]). La société industrielle a remplacé la société féodale, les ingénieurs ont pris la place ...

(encore 724 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

La Grande Transition de l’humanité. De Sapiens à Deus

La Grande Transition de l’humanité. De Sapiens à Deus

L’humanité est confrontée à un certain nombre de défis (le réchauffement climatique, les mutations économiques, les nouvelles technologies, etc.) qui l’engagent dans une transition de grande ampleur vers un futur qu’il va lui falloir construire. La quinzaine d’auteurs de cet ouvrage collectif en décrypte les enjeux sur la base des travaux menés par la Société française de prospective et d’un colloque organisé à Reims en 2017. Ce concept de « Grande Transition » n’est pas nouveau ...

(encore 1057 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

La Tyrannie du court terme. Quels futurs possibles à l’ère de l’anthropocène ?

La Tyrannie du court terme. Quels futurs possibles à l’ère de l’anthropocène ?

Deux mois à peine après la sortie de cet ouvrage, force est de constater que les événements ont confirmé la tyrannie croissante du court terme. C’est ainsi que le président de la première puissance mondiale multiplie les attaques contre les organismes multilatéraux qui s’efforcent de mettre un peu d’ordre et de vision longue dans les affaires humaines (commerce, migrations, sécurité) et planétaires (changement climatique, biodiversité) ; dans le reste du monde, fort peu de pays, parmi les 195 ...

(encore 1247 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

21 Lessons for the 21st Century

21 Lessons for the 21st Century

La sortie d’un livre de Yuval Harari est toujours un événement. À peine quatre ans après la publication de son premier ouvrage en anglais, Sapiens [1], cet auteur atypique a réussi à s’imposer comme un analyste incontournable des transformations passées, présentes et futures de l’humanité. Ses deux premiers opus ont été vendus à 12 millions d’exemplaires et traduits en 45 langues. Dans Sapiens, Yuval Harari proposait un récit sur l’histoire de l’humanité. Dans Homo ...

(encore 804 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Promesses et mirages de la civilisation numérique

Promesses et mirages de la civilisation numérique

Dans cet ouvrage, Jean-Paul Lafrance questionne le bilan de la révolution numérique aujourd’hui pour l’homme et la société. Il rappelle qu’à la naissance de celle-ci, il y a quelques dizaines d’années, le numérique était paré de toutes les vertus : nouvel espace de liberté pour les citoyens, nouveaux modes de financement pour les entreprises, progrès des sciences, développement d’une économie des services, etc. Et il relève que le numérique fournit des outils intellectuels qui incarnent une ...

(encore 1242 mots)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

L’effondrement de la société industrielle, et après ?

De plus en plus d’auteurs estiment que la société industrielle est désormais menacée d’« effondrement », mais le concept même d’effondrement est flou, ses interprétations diverses, ainsi que celles des conséquences qui peuvent en résulter (fin du monde, fin d’un monde, etc.). De surcroît, les leçons que l’on peut tirer des effondrements passés, celui de civilisations anciennes, ne peuvent pas nécessairement nous éclairer pertinemment sur un effondrement futur, voire imminent. Dans cet article, Gabriel Salerno montre pourquoi ...

(encore 155 mots)

Editorial

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

La tyrannie du court terme

Notre civilisation survivra-t-elle aux prochaines décennies ? Le pire n’est pas certain, mais de nombreuses tendances aisément observables révèlent, comme le montre ici Gabriel Salerno (p. 61-79), que l’effondrement est possible. La plus connue est sans doute le changement climatique, dont l’ampleur pourrait être bien plus importante que ne l’indiquent les prévisions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Et ses conséquences risquent d’être dramatiques, comme le révèle le rapport publié le ...

(encore 827 mots)

Bibliographie

Population - Société, modes de vie

L’Humanité, apothéose ou apocalypse ?

L’Humanité, apothéose ou apocalypse ?

La question est posée en quatrième de couverture de l’ouvrage : « Allons-nous tous être emportés par les bouleversements que nous, humains, avons générés sans en mesurer les conséquences ? Ou bien, à l’inverse, nos successeurs ici bas seront-ils des surhommes, des demi-dieux, à la fois omnipotents et sages ? » Pour tenter d’y répondre, Jean-Louis Servan-Schreiber s’est associé à une consœur journaliste, Djénane Kareh Tager, pour sonder une vingtaine de personnalités [1], alternant leurs contributions et ses propres réflexions. Le ...

(encore 623 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Understanding Collapse : Ancient History and Modern Myths

Understanding Collapse: Ancient History and Modern Myths

Dans ce livre, Guy Middleton revisite différents effondrements de civilisations anciennes dans le but de nous éclairer sur le concept d’effondrement. Il s’intéresse à plusieurs civilisations dont le déclin ou l’effondrement est emblématique. On passe de l’Empire akkadien à la civilisation minoenne, de l’Ancien Empire égyptien à l’île de Pâques, ou encore de l’Empire romain d’Occident à la civilisation maya — pour n’en citer que quelques-unes. Sa démarche est à la fois ...

(encore 916 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Homo deus. Une brève histoire de l’avenir

Homo deus. Une brève histoire de l’avenir

L’homme a vaincu la famine, la peste et la guerre, même si cette affirmation peut paraître contre-intuitive à certains. Il aspirera désormais à l’immortalité, au bonheur et à la toute-puissance divine en devenant Homo deus. En quelques dizaines de pages volontairement provocantes, Yuval N. Harari présente les trois directions que risque de prendre l’espèce humaine dans un futur proche. Après le succès de Sapiens. Une brève histoire de l’humanité [1] qui s’achevait sur l’évocation ...

(encore 894 mots)

Bibliographie

Géopolitique - Société, modes de vie

La Revanche de l’Histoire. Comment le passé change le monde

La Revanche de l’Histoire. Comment le passé change le monde

Auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur les conflits et la stratégie, Bruno Tertrais est actuellement directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Il revient ici sur les thèses opposées, soutenues à quelques années d’intervalle par deux célèbres politologues américains. Le premier, Francis Fukuyama, professeur de sciences politiques, croyait pouvoir annoncer, en 1992, « la fin de l’Histoire [1] » et l’inévitable triomphe de la démocratie libérale sur les idéologies politiques. Hélas, moins de deux ans ...

(encore 1024 mots)

Bibliographie

Géopolitique

The End of Europe : Dictators, Demagogues, and the Coming Dark Age

The End of Europe: Dictators, Demagogues, and the Coming Dark Age

Il est toujours intéressant de lire le point de vue d’un Américain motivé, observateur attentif de l’actualité européenne et donc bien informé de ses développements. Le titre annonçant « la fin de l’Europe » comme d’autres nous ont fait croire à « la fin de l’Histoire [1] », l’auteur est plutôt pessimiste. Peut-être l’aurait-il été un peu moins s’il avait publié son ouvrage plus tardivement, après avoir suivi les aventures d’Emmanuel Macron et de Theresa ...

(encore 572 mots)

Bibliographie

Géopolitique - Société, modes de vie

Civilisation. Comment nous sommes devenus américains

Civilisation. Comment nous sommes devenus américains

Il peut paraître incongru de parler, dans une revue de prospective, du dernier livre de Régis Debray, souvent taxé, par ses critiques, de « déclinisme », de passéisme ou même d’anti-américanisme primaire [1]. De fait, la thèse du livre pourrait se résumer à l’idée que la civilisation nord-américaine a définitivement supplanté la civilisation européenne, et que celle-ci n’aurait donc plus aucun avenir culturel. Il ne lui resterait plus que les violons du Titanic pour sombrer avec panache, comme le ...

(encore 474 mots)

Bibliographie

Institutions - Société, modes de vie

Penser global. L’humain et son univers

Penser global. L’humain et son univers

Les débats sur la radicalisation devraient tenir compte des avertissements qu’Edgar Morin dispense dans ses articles et son livre Penser global. Il met en garde contre les limites de la répression policière et des « dispositifs législatifs contraignant les libertés » qui, dans de « mauvaises » mains, autoriseraient « le pire arbitraire [1] ». Il faut des mesures de fond, et « éduquer à la paix pour résister à l’esprit de guerre ». Pour cela, enseignons que « la connaissance est sujette à l’incertitude et ...

(encore 1008 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Technoprog. Le transhumanisme au service du progrès social

Technoprog. Le transhumanisme au service du progrès social

Contrairement aux approches spiritualistes du transhumanisme libéral-libertaire né dans la Silicon Valley, les auteurs, responsables de l’Association française transhumaniste (Technoprog), revendiquent leur appartenance au « technoprogressisme » matérialiste et « de gauche », courant transhumaniste qui serait aujourd’hui majoritaire et dont ils vantent « l’hyperhumanisme ». La tournure néolibérale actuelle du développement technologique ne serait pas inéluctable, écrivent ces fanatiques de la technologie, qui semblent oublier que l’accélération du progrès qu’ils souhaitent va de pair avec l’idéologie qui met chercheurs ...

(encore 1069 mots)

Bibliographie

Géopolitique

The War of Civilizations Will Not Take Place. Coexistence and Violence in the Twenty-First Century

The War of Civilizations Will Not Take Place. Coexistence and Violence in the Twenty-First Century

Based on a review by Sébastien Abis To counter acquiescence in the widespread notion of a putative ‘clash of civilizations’, French philosopher and sociologist Raphaël Liogier has, in his latest book, provided a sound, impressively argued analysis that is diametrically opposed to the arguments of Samuel Huntington. According to Liogier—and this is a thread running through his work—’we have, conversely, for centuries been seeing the roll-out of a global civilization.’ The language of those who believe in the ...

(encore 328 mots)

Bibliographie

Géopolitique

La Guerre des civilisations n’aura pas lieu. Coexistence et violence au XXe siècle

La Guerre des civilisations n’aura pas lieu. Coexistence et violence au XXe siècle

L’analyse des relations internationales porte de plus en plus sur les dynamiques sociales et les enjeux de développement humain. Les conflits et les tensions sont de moins en moins des affaires d’État. Le rôle des sociétés, des communautés locales et religieuses, ou encore des associations s’avère très prégnant dans ce paysage géopolitique contemporain où la globalisation des échanges, l’accentuation des inégalités et l’« apolarité » contribuent à l’impression de désordre. Dans un tel contexte, il peut ...

(encore 845 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement

Face à Gaïa

Face à Gaïa réunit huit conférences consacrées au « nouveau régime climatique ». L’auteur suggère en effet de substituer ce terme à celui d’anthropocène, pour mettre en exergue la spécificité d’un temps dans lequel il n’est plus possible de distinguer l’histoire sociopolitique et l’histoire géologique. Ce nouveau régime climatique désigne d’abord une situation paradoxale et terrifiante : celle d’une humanité qui se découvre « trop tard » engagée dans un bouleversement qu’elle a elle-même amorcé. L ...

(encore 895 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Comment tout peut s’effondrer

Avec cet ouvrage, Pablo Servigne et Raphaël Stevens souhaitent poser les bases d’une science appliquée et transdisciplinaire de l’effondrement, la « collapsologie ». Dérivée du mot latin collapsus qui signifie tomber en un seul bloc, la collapsologie a la double vocation d’établir l’état des lieux actuel des connaissances scientifiques sur le sujet et de donner un sens aux événements qui nous arrivent ou pourraient nous arriver. Le livre, structuré en trois parties, navigue ainsi entre les prémices d ...

(encore 955 mots)

Note de veille

Population - Ressources naturelles, énergie, environnement

Pas d’effondrement à l’île de Pâques ?

La civilisation de l’île de Pâques constitue un cas d’école pour réfléchir aux processus d’effondrement des sociétés, c’est-à-dire de la « chute radicale du nombre, de l’organisation politique et sociale d’une population sur un large territoire donné ».          Située à 3 680 km des côtes chiliennes, à 4 050 km de Tahiti et à plus de 2 000 km de la terre la plus proche, cette île de 166 km2 offre l’exemple parfait d’un ...

(encore 979 mots)