Forum prospectif de l’Afrique de l’Ouest

Recherche

Directeur

Thierry Hommel
Directeur de Thierry Hommel Conseil, économiste, enseignant à l’École nationale des ponts et chaussées et conseiller scientifique de Futuribles International.

Président d'honneur

Alioune Sall
Docteur en sociologie, directeur exécutif de l’Institut des futurs africains (IFA).

Comité scientifique

Mariam Dao Gabala
Administratrice d’Ecobank Ghana et présidente de Standupafrica 2050
Serge Michaïlof
Spécialiste du développement, administrateur du Conseil des investisseurs en Afrique (CIAN) et du groupement de recherche et d’échanges technologiques (GRET)

Kako Nubukpo
Macroéconomiste et ancien ministre de la Prospective et de l'évaluation des politiques publiques au Togo

Felwine Sarr
Professeur d’économie et écrivain

Document étude

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Le développement des espaces ruraux en Afrique de l’Ouest

Présentée comme essentiellement rurale, l’Afrique de l’Ouest s’urbanise rapidement, en raison à la fois de la croissance de la population urbaine, de la prolifération de nouvelles petites agglomérations qui franchissent chaque année le seuil de l’urbain, et par le développement des métropoles et un peu de l’exode rural. Les équilibres entre pôles urbains et campagnes s’en trouvent nécessairement modifiés. En 2020, le développement des territoires ouest-africains ne permet plus de considérer l’espace rural comme un espace abandonné par l’État, enclavé, éloigné des services de base et rythmé par la pratique de l’agriculture pluviale. C’est en réalité un assemblage de campagnes dynamiques et en recomposition permanente qui ne connaissent pas une évolution homogène et qui jouent un rôle prépondérant dans l’urbanisation. Si le sentiment d’abandon et d’isolement de certaines populations demeure, le monde rural se décline aujourd’hui différemment, avec une grande diversité d’activités économiques. De façon générale, la mobilité des ruraux, leurs comportements sociaux, économiques et démographiques évoluent. L’enjeu de ces transformations est de taille au regard du contexte démographique sous-régional, puisque l’espace rural ouest-africain devrait abriter en 2030 plus de personnes qu’il n’en accueille aujourd’hui.

Après avoir caractérisé la diversité des espaces ruraux en 2020 ainsi que leurs rapports aux pôles urbains, cette analyse développe, sous un jour résolument prospectif, les facteurs déterminants de leurs évolutions qui sont leur démographie, leur gouvernance, leurs activités économiques et le contexte mondial. Elle présente les tendances lourdes d’évolution dont la probabilité est importante à l’horizon 2040, les émergences ou phénomènes nouvellement observés mais dont la propagation est susceptible de modifier les situations constatées dans les champs d’étude considérés, tout comme les incertitudes majeures que soulèvent les évolutions des espaces ruraux. Non exhaustive, cette première recension permet d’esquisser en conclusion des hypothèses d’évolution de ces espaces ruraux à l’horizon 2040.