Chapitre de rapport annuel vigie

Économie, emploi - Éducation - Entreprises, travail - Géopolitique - Institutions - Population - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Introduction et sommaire rapport Vigie 2010

Grâce au soutien des membres de l’association, le système de veille prospective de l’association Futuribles International, le « Système Vigie », assure en continu l’identification et l’analyse des tendances susceptibles d’avoir un impact important sur le contexte général dans lequel évoluent les organisations.

En 2009, il est apparu nécessaire de restructurer le dispositif de veille que nous avions initialement mis en place et de mieux l’articuler avec les autres productions intellectuelles de Futuribles : essentiellement les articles de la revue Futuribles et ceux de la base de données bibliographiques, qui regroupe notamment les comptes rendus de travaux à caractère prospectif parus dans la revue ou dans les livraisons mensuelles de la Bibliographie prospective. Nous avons donc créé un portail unique qui permet aux membres de Futuribles International d’accéder plus facilement et plus efficacement à l’ensemble de notre production.

La création de ce portail a aussi été l’occasion de redéfinir les champs sur lesquels s’exerce la veille prospective que nous effectuons. Nous avons arrêté 15 champs, qui correspondent à de grandes thématiques d’observation et d’études. Notre ambition n’est pas de les traiter de façon exhaustive, mais de proposer des analyses prospectives de qualité sur les questions clefs qui les structurent. Aussi nous a-t-il semblé pertinent de nous interroger, dans le cadre de ce rapport, sur les grandes tendances et les principales incertitudes inhérentes à chacun de ces 15 domaines, de sorte que ce premier balayage nous aide à identifier les principaux axes de notre veille à venir.

Nous n’avons donc pas cherché, dans ce rapport, à structurer une réflexion d’ensemble ; nous n’avons pas non plus cherché à mener des analyses exhaustives sur chacun des thèmes abordés ; nous avons cherché à établir un panorama de grandes tendances et d’incertitudes qui nous paraissent structurantes à l’horizon 2020-2030.

De même, d’un point de vue géographique, si les principaux enjeux planétaires sont évidemment traités, et si les échelles sont de toute façon de plus en plus imbriquées sur de nombreux sujets, ce sont néanmoins l’Europe et la France qui restent au centre des analyses. Ce rapport a beau explorer de vastes champs, il laisse donc de nombreux espaces vierges.

Les éléments mis en valeur ont été choisis par des experts sollicités dans leurs domaines de compétence et par l’équipe de Futuribles au regard des travaux effectués dans le cadre du Système Vigie et des différents chantiers d’études menés récemment.

Il en résulte 130 tendances et 88 incertitudes, qui ne prétendent pas à l’exhaustivité mais, nous semble-t-il, ouvrent des voies pertinentes et stimulantes d’analyse et d’exploration du futur.

Ce rapport Vigie 2010 est un point d’étape. Il reflète bien sûr le travail de veille effectué par Futuribles, à la fois dans le choix des sujets et dans l’approche qu’il propose. Mais ce rapport constitue également un programme de travail. Les tendances indiquées, les incertitudes soulevées sont autant de sujets sur lesquels il nous faudra être vigilants dans notre activité de veille quotidienne. Il nous reviendra d’ana lyser rigoureusement les nouveaux événements en fonction des analyses déjà esquissées et d’être également ouverts aux surprises qui remettent en cause ou perturbent le cours des analyses proposées ici.

Comment utiliser ce rapport ? À notre sens, de trois manières. Tout d’abord, comme une carte mentale traçant les grandes tendances qui devraient ou pourraient structurer notre avenir, et pointant les principales incertitudes face auxquelles les interrogations demeurent plus nombreuses que les éléments de réponse.

Ensuite, et pratiquement, comme une base de données rétrospectives et prospectives synthétiques que les organisations peuvent utiliser pour structurer leurs propres réflexions prospectives. Chacun des chapitres offre, de ce point de vue, une partie « sources et ressources », qui peut faciliter des recherches plus approfondies à la fois dans les bases de Futuribles et auprès des principaux centres de ressources mondiaux.

Enfin, ce rapport peut être utilisé comme un instrument stratégique. Chaque entreprise, chaque administration peut, à partir du panorama proposé, s’interroger sur les tendances qui lui paraissent être lourdes de conséquences pour son organisation et sa stratégie, sur les menaces et opportunités des évolutions possibles de son environnement stratégique. De fait, nous nous sommes attachés autant que possible à indiquer quelles pouvaient être les principales implications qui résulteraient des différentes tendances étudiées, nécessairement de façon globale, puisque nos analyses sont, à ce stade, déconnectées de secteurs, d’entreprises, de territoires particuliers.

Ce rapport s’adresse aux curieux et aux joueurs. Nous espérons que les premiers trouveront au cours de leur lecture des éléments de surprise stimulants ; nous invitons les seconds à mettre en relation les éléments disparates de ce rapport pour prconstruire des réflexions prospectives (et « systémiques ») plus poussées.