Document étude

Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

Quelle intelligence pour quelle ville ? Synthèse

En 2015, l’association Futuribles International a choisi de lancer un groupe de travail sur les villes intelligentes. L’objectif est de mener une réflexion prospective sur les nouveaux modes de fonctionnement de la ville permis par la diffusion des technologies numériques en mettant l’accent sur les transformations des relations qu’entretiennent les acteurs de la ville (citoyens, élus, techniciens, entreprises, opérateurs urbains). Si les questions technologiques liées aux smart cities ont déjà fait l’objet de nombreux travaux français et internationaux, en revanche, le fait que la smart city puisse être porteuse d’un nouveau partage des pouvoirs nous semble, à ce jour, beaucoup moins étudié, et pourtant essentiel à intégrer dans les nouvelles stratégies que les villes mettent en place au nom de la « ville intelligente ».

Cette réflexion a donné lieu à une première note de cadrage qui a permis de faire émerger trois questions clefs :

1) La ville et ses nouvelles responsabilités : dans quelle mesure les fonctionnalités de la ville intelligente peuvent-elles aider les pouvoirs publics locaux à faire face à leurs nouvelles responsabilités économiques, sociales et environnementales ?

2) La ville et ses partenaires : comment les fonctionnalités de la ville intelligente modifient-elles les relations avec les opérateurs urbains, suscitent-elles l’apparition de nouveaux acteurs, et quelles stratégies adoptent-elles notamment en matière d’accès et de gouvernance des données ?

3) La ville démocratique : en quoi les fonctionnalités de la ville intelligente peuvent-elles modifier le fonctionnement démocratique tant dans les relations de la ville avec les citoyens que dans l’équilibre entre responsabilités politiques et services techniques appuyés sur les technologies d’information ?

Ces questions clefs ont été mises en discussion au cours d’une journée d’étude qui a réuni une vingtaine d’acteurs concernés : représentants de collectivités locales, d’entreprises intervenant dans des smart cities, de membres de Futuribles International, etc. Les échanges ont permis d’approfondir les questionnements et d’alimenter la présente analyse prospective.

La réflexion a donné lieu à une analyse prospective (réservée aux membres partenaires de Futuribles International) et à la présente synthèse.