CR table ronde

Territoires, réseaux

L'avenir de l'Afrique au sud du Sahara

Par

L’institution « Futurs africains » a été mise sur pied par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en 1992 et basée à Abidjan. Son but est d’appuyer les pays africains et de les aider à explorer leurs futurs possibles à long terme. Elle a déjà aidé une vingtaine de pays africains individuellement. Elle se conçoit comme une alternative à l’échec des Plans d’ajustement
structurel, qui ont dominé les politiques africaines depuis des années, en prenant en compte les dimensions sociales et culturelles du développement. Car les problèmes économiques que rencontre l’Afrique doivent être résolus non seulement au niveau macroéconomique mais surtout au niveau culturel, dans lequel l’économie est profondément imbriquée.

Le programme « Futurs africains » vient de sortir un ouvrage collectif Afrique 2025. Quels futurs possibles pour l’Afrique au sud du Sahara ? en ayant la conviction que les dirigeants africains ont besoin de sortir des échéances de court terme et de trouver une véritable vision de l’avenir, un réel projet de société, une stratégie de développement à long terme afin de sortir du marasme dans
lequel l’Afrique s’enfonce. Alioune Sall, coordinateur du programme, tentera ici de résumer cet ouvrage dont il insiste sur l’origine collective : plus d’un millier d’Africains y ont pris part ainsi que des non- Africains.