Analyse prospective

Géopolitique

Koizumi, la rupture en héritage ?

Par

Arrivé au pouvoir au Japon en avril 2001, Junichiro Koizumi a quitté son poste de Premier ministre en septembre 2006, remplacé par Shinzo Abe. Dans cette note d'alerte, Yann Vinh établit un bilan des actions entreprises par ce chef de gouvernement de caractère, qui était animé d'une forte volonté de réforme, y compris de son propre parti. Ce changement de tête politique offre l'occasion d'un panorama des tendances politiques, économiques, financières et sociales à l'oeuvre ...

Adhérer à l'association

Accédez à ce document et à l'ensemble des productions de l'association en devenant membre partenaire de Futuribles International !

Adhérer