Rapport

Territoires, réseaux

Prospective et planification territoriales : état des lieux et propositions

LOINGER Guy et SPOHR Claude , « Prospective et planification territoriales : état des lieux et propositions », DRAST (Direction de la recherche et des affaires scientifiques et techniques) / CPVS (Centre de prospective et de veille scientifique), 2004, p. 164-164.

En janvier 2002, la DGUHC (Directection générale de l'urbanisme, de l'habitat et de la construction) et la DRAST ont souhaité disposer d'un état des lieux de la prospective dans les territoires. Deux questions étaient à l'origine de cette demande : dans quelle mesure le nouveau contexte institutionnel était-il - ou non - susceptible de relancer les démarches d'anticipation de l'avenir menées par des acteurs locaux ? Comment fallait-il faire pour que la planification territoriale, à l'heure des schémas de cohérence territoriale (SCOT), soit mieux en prise avec les réalités actuelles et futures ? Ces questions se sont rapidement fondues en une nouvelle interrogation : la prospective permet-elle de renouveler la planification territoriale ?
Ce rapport cherche d'abord à éclairer les notions de prospective, de planification, de territoires, de projet de territoire.
Une typologie des démarches territoriales à orientation prospective est ensuite proposée, qui s'appuie sur de nombreux exemples. Ce panorama confirme le constat initial : la prospective est un monde encore relativement étranger à celui de la planification et de l'urbanisme. La dernière partie présente donc des propositions et un programme d'action pour mettre la prospective au service d'un projet territorial stratégique.
Deux propositions majeures s'inscrivent dans ce cadre :
- développer la formation-action, pour sensibiliser, former et aider les acteurs locaux ;
- mettre en place un dispositif de ressources en réseau pour susciter, accompagner et soutenir les démarches territoriales stratégiques, capitaliser et diffuser les acquis qui en résultent.