Livre

Économie, emploi - Entreprises, travail

Pour un capitalisme intelligent

PEYRELEVADE Jean , « Pour un capitalisme intelligent », Grasset, 1994, p. 265-265.
Les grandes entreprises françaises ne font pas le poids devant leurs principales concurrentes qu'il s'agisse de leur taille ou des capitaux qu'elles mobilisent. À partir de ce constat, Jean Peyrelevade développe une argumentation visant à renforcer le capitalisme français en prenant en compte l'une de ses spécificités, l'importance de son secteur public. La démonstration tient en deux parties. Tout d'abord régénérer le mécanisme des fonds propres en favorisant le développement d'une épargne longue ...

(encore 179 mots)

Adhérer à l'association

Accédez à cette analyse critique en devenant membre de Futuribles International !

Adhérer