Note de veille, 28 novembre 2012

Réchauffement climatique : trop tard pour éviter le pire ?

Alors que la communauté internationale se réunit à Doha, au Qatar, pour lancer la deuxième phase du protocole de Kyoto, trois rapports du PNUE (Programme des Nations unies pour l’environnement), de la Banque mondiale et de l’OMM (Organisation météorologique mondiale) confirment la dégradation rapide de la situation climatique mondiale.

Selon le PNUE, les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) ont augmenté de 20 % depuis 2000 [1]. Elles sont désormais supérieures ...

(662 mots)

Envoyer par email | Fermer cette fenêtre