Note de veille, 19 octobre 2012

Les jeunes et le permis de conduire

Une étude, réalisée par l’université du Michigan [1] dans 15 pays, a analysé la part de détenteurs du permis de conduire par classes d’âge dans les années 1980 ou 1990 et plus récemment. Les résultats montrent deux types de profils suivant les pays. Huit pays (les États-Unis, le Canada, la Suède, la Norvège, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, le Japon et la Corée du Sud) indiquent une baisse du taux de détention du permis de conduire chez les jeunes et un accroissement pour les personnes plus âgées.

Part des détenteurs du permis de conduire en Grande-Bretagne dans chaque classe d’âge

jeunespermis1

Dans sept autres pays (la Finlande, Israël, les Pays-Bas, la Suisse, l’Espagne, la Lituanie et la Pologne), la possession du permis de conduire a augmenté tant pour les classes d’âge les plus jeunes que pour les plus âgées.

Part des détenteurs du permis de conduire aux Pays-Bas dans chaque classe d’âge

jeunespermis2

Une analyse de régression linéaire a été faite sur la part des jeunes (centrée sur la catégorie 20-24 ans, ou la catégorie la plus proche de ces âges suivant le pays) pour déterminer si un lien est observé entre l’augmentation ou la baisse de la détention du permis de conduire à ces âges et les données suivantes pour l’année 2008 : le PNB (produit national brut) par habitant (en parité de pouvoir d’achat), le nombre de véhicules pour 1 000 habitants, le nombre de voitures pour 1 000 habitants, le nombre de véhicules par kilomètre de route, le taux de chômage, la part de la population dans des mégalopoles (plus d’un million d’habitants), l’âge médian de la population, le niveau moyen d’éducation, le nombre d’abonnements au téléphone portable pour 100 habitants, le nombre d’utilisateurs d’Internet pour 100 habitants.

jeunespermis3

Selon l’étude, quatre facteurs sont significatifs pour expliquer ces tendances : trois sont corrélés à l’augmentation du taux de permis chez les jeunes et un est corrélé à la baisse. 

Assez étrangement, il apparaît qu’un revenu et un âge médian élevés, ainsi qu’une part importante de la population vivant dans des très grandes villes accroissent la part de jeunes avec un permis de conduire. Ce résultat est d’autant plus étonnant que sur l’échantillon de 15 pays :
— dans tous les pays, l’âge médian augmente en dynamique. Les deux pays dont l’âge médian est le plus élevé (le Japon et l’Allemagne) voient la part des jeunes en possession du permis de conduire diminuer.
— quatre des cinq pays dont plus de 40 % de la population réside dans des très grandes villes ont un taux de détention du permis de conduire chez les jeunes qui diminue (seul Israël, qui compte la plus forte part de la population vivant dans de très grandes villes, a un taux de détention de permis qui augmente).
— le pays dont le PNB par habitant est le plus élevé (les États-Unis) et le troisième (la Suède, troisième derrière les Pays-Bas) montrent une baisse du taux de détention de permis de conduire chez les jeunes. Les deux pays dont le PNB par habitant est le plus faible (la Lituanie et la Pologne) ont vu le taux de permis des jeunes augmenter.
Le seul indicateur, parmi ceux testés, corrélé statistiquement à la baisse du permis chez les jeunes, est la part d’utilisateurs d’Internet (dans toute la population). Mais, là encore, si la part d’utilisation d’Internet la plus élevée est observée en Norvège (92 %) et en Suède (89 %), où le taux de détention du permis de conduire des jeunes baisse, des pays où le taux d’utilisation d’Internet est presque aussi important (88 % aux Pays-Bas et 84 % en Finlande) présentent une augmentation du taux de permis chez les jeunes.

Néanmoins, les auteurs concluent qu’une plus faible détention du permis de conduire est corrélée à un usage intensif d’Internet, ce qui est cohérent avec l’hypothèse selon laquelle le contact virtuel réduit le besoin de rencontre physique chez les jeunes.
L’analyse de cette étude semble discutable (l’échantillon statistique semble insuffisant). Le simple fait que la Pologne et la Lituanie soient des marchés d’équipement automobile (par rapport à des marchés de renouvellement en Europe de l’Ouest) suffit à expliquer l’augmentation du taux de détention du permis de conduire dans toute la population dans ces deux pays.
L’intérêt majeur de cette étude est cependant de montrer des évolutions très différentes du taux de possession de permis de conduire chez les jeunes dans des pays relativement comparables (les Pays-Bas, la Suisse, la Finlande à comparer à la Suède, la Norvège, la Grande-Bretagne et les États-Unis) qui restent à expliquer en cherchant d’autres facteurs.


[1] Sivak Michael, Schoettle Brandon, « Recent Changes in the Age Composition of Drivers in 15 Countries », working paper, university of Michigan, Transportation Research Institute, octobre 2011. Étude financée par la « Sustainable Worldwide Transportation » constituée de constructeurs automobile, d’équipmentiers et pétroliers.

Envoyer par email | Fermer cette fenêtre

Agenda

tout l'agenda >


Conseil

Vous cherchez un accompagnement pour vos démarches de prospective et de stratégie

contactez-nous >