Note de veille

Santé - Société, modes de vie

Qui renonce à se soigner en France faute d’argent ?

Par

Les données sur le renoncement aux soins divergent considérablement. Selon l’enquête de l’INSEE (Institut de la statistique et des études économiques) « Statistiques sur les ressources et conditions de vie », 0,8 % des Français interrogés disent avoir renoncé à un examen ou à un traitement médical faute d’argent au cours des 12 derniers mois et 2,7 % à un traitement dentaire, soit 3,5 % au total (données 2017 pour les 16 ans ou plus). Chez les 20 % les plus ...

Adhérer à l'association

Accédez à ce document en devenant membre de Futuribles International !

Adhérer