Actualité du futur

Ressources naturelles, énergie, environnement

POST, nouvelle revue pour un futur post-carbone

L’AREP, agence d’architecture pluridisciplinaire filiale de SNCF Gares & connexions, sort le premier numéro de sa nouvelle revue POST. La revue s’inscrit dans la lutte contre l’urgence climatique : « Comment faire atterrir nos métropoles si carbonées ? Comment réussir à freiner puis stopper l’artificialisation des sols, malgré les “besoins” de constructions nouvelles ? Comment réduire drastiquement notre ponction sur les ressources matérielles limitées, et les dégâts, irréversibles sans doute, causés à la biodiversité ? Avec à la clef, une nécessaire transformation de nos pratiques, certes, mais avant tout un décalage de notre regard… et in fine réussir à éviter, parvenir à ne pas faire, moins construire pour mieux construire. »

Sur tous ces champs, la revue dirigée par Raphaël Ménard (président du directoire d’AREP) et Philippe Bihouix (directeur général d’AREP) se propose d’offrir des regards théoriques, mais également de donner à voir des réalisations pratiques (et pas uniquement celles du groupe AREP). Un alliage très réussi dans ce premier numéro par ailleurs très agréablement illustré. 

La revue propose des analyses fouillées et documentées, et laisse également place aux imaginaires. À l’interface, on pourra lire notamment deux scénarios : « Et si la voiture individuelle cessait d’être une réalité dans la France des années 2040 ? » ; « Et si, dans les années 2030, il devenait impossible d’artificialiser tout sol naturel, agricole ou forestier ? »

À lire : « Post-carbone, l’échelle en question », POST. La revue d’AREP, n° 1, février 2022, 132 p.