Note de veille

Économie, emploi - Éducation - Société, modes de vie

Les zones urbaines sensibles : ghettos mais pas trop

Il n'est pas pertinent d'appliquer systématiquement le modèle d'enfermement et de relégation sociale aux quartiers défavorisés, révèle le Céreq (Centre d'étude et de recherches sur les qualifications). Si les zones urbaines sensibles relèvent de logiques ségrégatives, elles sont aussi des territoires d'accueil en recomposition sociale permanente.

Adhérer à l'association

Accédez à ce document en devenant membre de Futuribles International !

Adhérer