Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’enjeu de la « délocalisation » des émissions de CO2

Par

L’argument est parfois avancé, mais rarement pris en compte dans les estimations et les négociations internationales : le bilan carbone des pays en développement serait surestimé, car il inclurait des émissions générées par des productions destinées aux pays développés. Une récente étude confirme que la prise en compte des « échanges » internationaux d’émissions de carbone liés aux flux commerciaux modifierait sensiblement les estimations actuelles.

Adhérer à l'association

Accédez à ce document en devenant membre de Futuribles International !

Adhérer