Note de veille

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’avenir de l’emploi agricole est dans le bio

Par

La demande de produits bio pousse les producteurs hexagonaux, tant agriculteurs que transformateurs à se convertir. Une étude de terrain d’Agreste (dépendant du ministère français de l’Agriculture) publiée en 2016 [1] indique qu’en moyenne, sur des exploitations comparables, l’agriculture bio requiert environ un mois de travail supplémentaire par an [2] que l’agriculture en pratique conventionnelle, et même deux mois quand les produits sont vendus en circuits courts.

Évolution des opérateurs et des surfaces certifiées bio de 1995 à 2017


Source  ...

Adhérer à l'association

Accédez à ce document en devenant membre de Futuribles International !

Adhérer