vidéo

Afrique de l'Ouest : diaspora et entrepreneuriat, une nouvelle donne ?

Si les envois de fonds des travailleurs migrants jouent un rôle important pour le développement économique de leur pays d’origine, de nouvelles formes d’investissements émergent depuis une dizaine d’années. Forte d’une expertise à part entière, souvent assise sur les « aller-retour », ces longues périodes passées en France comme dans le pays d’origine de leurs parents et dotés de qualifications généralement acquises en France, de jeunes entrepreneurs issus de la diaspora investissent en Afrique de l’Ouest. Ils y créent des activités à la fois rentables et utiles aux populations, favorables au développement économique et social dans les pays de la sous-région ouest-africaine, caractérisés par une forte demande d’emplois chez les jeunes et un accès encore trop limité à certains services essentiels comme commerciaux.

Pour illustrer cette dynamique émergente, nous sommes heureux de vous présenter deux initiatives à succès. La première est celle de Fatimata NIANG, issue de la diaspora sénégalaise, fondatrice de BLAKSPOON, et entrepreneuse à succès à Dakar. La seconde est celle de Yahia CAMARA, fondateur de la Maison du Lunetier. Il est issu de la diaspora malienne et souhaite pallier aux difficultés liées au manque de suivi ophtalmologique au Mali.

À lire également