Territoires, réseaux

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)  

Bibliography

Territoires, réseaux

Les perspectives du territoire entre liberté et cohérence

Face à la multiplication des exercices de prospective à différents niveaux territoriaux, la question qui se pose est celle de leur mise en cohérence. Christel Alvergne donne ici un exemple d'articulation : entre " France 2020 ", l'exercice de la Datar, et, au niveau européen le SDEC, au niveau régional les schémas de services collectifs. La difficulté de cet " emboîtement " souligne la nécessité de trouver un équilibre entre cohérence et liberté.

Bibliography

Territoires, réseaux

La région et la prospective territoriale : un mariage de raison

La décentralisation a fait bien plus que transférer des compétences de l'État vers les collectivités : elle a modifié le rapport de ces dernières à leur propre territoire. En devenant responsable de tout ou partie du développement régional, les régions ont dû reprendre à leur compte à la fois la préparation des orientations de leurs politiques et les moyens de les mettre en oeuvre. Robert Savy revient sur ce que l'expérience de l'exercice Limousin 2007, mené en 1987 ...

(6 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

La dynamique des espaces ruraux dans la société française : un cadre d’analyse

Trois clés de lecture sont mobilisées pour comprendre la dynamique des espaces ruraux : celle des mobilités entre villes et campagnes, dont les formes évoluent sensiblement ; celles des usages sociaux du rural, marqués par des tensions et agencements entre les différentes figures de la campagne ; celle de la gestion de l'espace rural, dans laquelle on s'interroge sur l'évolution des finalités de l'intervention publique vis-à-vis du monde rural et sur la prise en compte de la campagne comme ...

(6 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Géopolitique - Territoires, réseaux

L’Europe de demain sera-t-elle polycentrique ?

La prospective de l'aménagement de l'espace français doit intégrer une réflexion sur l'évolution de l'Union européenne, en particulier depuis la rédaction d'un document de référence : le SDEC. Ce Schéma préconise un développement spatial polycentrique, objectif partagé par la DATAR. Après s'être interrogé sur le statut du SDEC et sur la pertinence du concept de polycentrisme, on évalue les chances d'une Europe plus équilibrée. Un scénario purement tendanciel confirme la prééminence de l'Euromégalopole ...

(25 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

Santé et territoires : les enjeux du futur à l’horizon 2020

L'ampleur des liens entre la santé (au-delà des soins) et les territoires, incite à une réflexion sur l'aménagement sanitaire du territoire. Elle se fonde sur des méthodes prospectives afin de dresser l'inventaire des idées reçues, de déterminer les tendances et de définir les enjeux qui domineront l'action à venir. Cette grille d'analyse fournit un cadre d'action à l'établissement de scénarios d'évolution et de propositions d'action publique.

Bibliography

Territoires, réseaux

« Les enjeux des mobilités quotidiennes »

La question des mobilités est un prisme qui recoupe de nombreuses autres questions (urbanisme, environnement, lien social, inégalités, aménagement du territoire...) et qui permet d'en saisir les implications essentielles. Nouvel objet pour les sciences sociales, elle impose la pluridisciplinarité et témoigne (à moins qu'elle n'en soit la cause) des grandes transformations sociales et culturelles récentes. Ce dossier de la revue Sciences humaines s'ouvre sur un article qui dresse l'état des lieux de la réflexion sur ...

(164 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Quels espaces-temps de la vie quotidienne à l’horizon 2020 ?

La problématique générale de cet article est d'esquisser les contenus de ce que pourrait être une politique d'aménagement du territoire qui appréhenderait la dimension temporelle au regard de sa propre dynamique mais aussi de celle de son inscription territoriale. Dans un premier temps, les auteurs synthétisent les questions relatives au temps qui ont émergé des territoires associés à la démarche, qu'il s'agisse de problèmes liés à la flexibilisation des temporalités de travail ou à la diversification ...

(90 more words)

Revue

Économie, emploi - Territoires, réseaux

À quoi bon l’économie ? De l’économie à la politique : l’exemple des transports

Economics is the only discipline, among the social sciences at least, which tries to be both descriptive and normative. In fact, however, as it is often difficult to find corroboration from empirical observations, economics tends to fall back on a theoretical approach; economic recommendations are rarely robust or consensual, and ultimately have little impact on decision-making.
To counter such criticisms, Quinet and Walliser focus on the field of transport, which is a special area of study within economics. They discuss three examples:
- transport of goods, which has been relatively well studied by economists, but their recommendations have tended to be blocked by vested interests, clinging to the status quo, even though the existing situation may be contrary to the collective interest as well as to their own interests in the long term;
- management of urban transport infrastructures, where -once again- "expert" opinion comes up against the inertia of institutions that fight to retain their position and defend their privileges;
- control of urban traffic flows, a particularly delicate matter, where opinions are divided and recommendations, once again, are thwarted by the lack of a common stance, with everyone concerned acting in accordance with their own particular logic.
As transport economists, are Émile Quinet and Bernard Walliser simply disappointed that their advice is not followed? No, they start by taking a critical look at their own field. "The models cannot cope with the diversity of the real world: every situation is unusual, there is no such thing as an average user, a representative firm or a standard cost." The measures proposed are "too blind and clumsy, and fail to reach their targets". Transport economists do not, above all, take sufficient account of the way the actors operate.
The authors conclude with some suggestions for ways in which economics might make progress. But they harbour no illusions: economists recommend change. For this to occur, their recommendations must chime with what the decision-makers want, something that the economists cannot determine...

Bibliography

Population - Territoires, réseaux

« Les grandes villes françaises étendent leur influence »

Entre 1990 et 1999, les grandes aires urbaines ont fortement contribué à la croissance démographique du pays. À elles seules, 11 d'entre elles totalisent la moitié de son accroissement. L'aire urbaine de Paris garde sa première place en termes de contribution, mais perd cependant de son dynamisme. En revanche, 16 villes de province s'affirment avec une croissance démographique double de celle de la France métropolitaine. Les aires urbaines du grand Sud-Est et du Val-de-Loire font partie des ...

(34 more words)

CR table ronde

Territoires, réseaux

La France de 2020

Pour introduire son intervention sur les scénarios de l'aménagement de la France à l'horizon 2020 conçus par la DATAR, Jean-Louis Guigou a fait remarquer qu'il fallait un certain délai (de 7 à 10 ans au minimum) pour que, de l'intuition prospective, on passse à l'action politique. Et, à l'en croire, l'aménagement du territoire (en particulier sa dimension prospective privilégiée par la Datar) sera précisément - avec ce retard caractéristique nécessaire à la diffusion et ...

(4 more words)

Revue

Territoires, réseaux

Les pirates en Asie

Piracy on the high seas -a favourite theme of Hollywood films and comic strips- has always been a topic of interest, as far back as the stories in Homer or Julius Caesar, who was the victim of a ransom demand, or of Pompey being ordered to rid the Mediterranean of pirates.
Nowadays, the Asia-Pacific region is the main centre of maritime piracy, with aims that may be military, strategic or commercial. Éric Frécon reminds us that almost half the world's merchant fleet sails in Asian waters and more than 15 % of international trade passes through Asian straits.
Whether the pirates are engaged in criminal activities linked to illegal immigration or stolen goods, or concerned to assert their sovereignty, or smugglers, or fishermen attacking pleasure craft, they all have access to informers and traffickers of goods and people, and even to port facilities and mobile radar systems (it's the case, for example, of LTTE, in Sri Lanka).
Nevertheless, according to Frécon (a specialist in maritime piracy in East Asia), new and powerful networks are being established to deal with the reappearance of this problem, and they are strengthening the role of governments acting in concert with private agencies.

Bibliography

Population - Territoires, réseaux

« La main-d’œuvre dans les régions de l’UE : évolutions récentes et perspectives futures »

Il est probable que le nombre de régions de l'Union européenne qui connaissent une diminution de la main-d’œuvre augmentera de manière spectaculaire au cours des deux ou trois prochaines décennies. Ces dernières années, seuls l'est de l'Allemagne et certaines régions du nord de l'Italie, d'Espagne et de Suède ont enregistré une réduction de la main-d’œuvre disponible. Si les tendances actuelles en matière de démographie et sur le marché du travail se maintiennent, la ...

(155 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Transports : choix des investissements et coûts des nuisances

Le secteur des transports est un de ceux où se pose de façon cruciale la question du développement durable. L'insécurité routière, les émissions de gaz à effet de serre et les diverses formes de nuisance (bruit, pollution, effets de coupure...) constituent un ensemble de « coûts externes » qui conduisent à une interrogation sur les priorités à définir et les réalisations à faire, ou ne pas faire, en matière d'infrastructures. Les besoins en infrastructures nouvelles demeurent en effet élevés face ...

(913 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Les nouveaux principes de l’urbanisme. La fin des villes n’est pas à l’ordre du jour

Pour François Ascher, professeur à l'Institut français d'urbanisme, nous sommes à l'aube d'une troisième révolution urbaine, après celle de la ville classique et celle de la ville industrielle. La société postmoderne (ou encore hypertexte), marquée par un usage accru des sciences et des techniques mais aussi par le développement du risque, ainsi que par une individualisation plus poussée, voit apparaître une diversification des liens sociaux, plus fragiles mais aussi plus nombreux. Une tendance à la métapolisation ...

(101 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Prospective des facteurs d’attractivité des régions atlantiques

Ce volume est le résultat d'une démarche originale de réflexion prospective commune des différents conseils économiques et sociaux des régions de la façade Atlantique - de la Basse-Normandie à l'Aquitaine -, lancée à l'initiative de la Bretagne. Centré sur l'horizon 2015, ce travail a porté sur un thème actuellement très en vue, celui de l'attractivité, appréhendée ici au sens large, comme la capacité à attirer et retenir non seulement les activités mais aussi les populations. Aussi, l ...

(591 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Les formes récentes de la croissance urbaine

La poursuite de l'urbanisation de la France est confirmée par les premiers résultats du dernier recensement. Aujourd'hui, près des trois quarts de la population vit en milieu urbain, soit en ville soit dans un territoire directement sous son influence comme la banlieue ou la couronne périphérique. Depuis 30 ans, l'expansion de ces espaces urbains s'est faite du centre vers la périphérie. Le desserrement urbain s'est traduit par le développement des banlieues et des zones périphériques ...

(97 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Quand les territoires pensent leurs futurs

La décennie 1990 a vu émerger un nouvel objet : le territoire. Cet objet cherche aujourd'hui à devenir sujet, à s'exprimer et à se comporter comme un être collectif, composé de plusieurs acteurs (les institutions, mais aussi les acteurs du monde économique et les représentants de la société civile). Face à la complexité, à l'incertitude et à la nécessité d'agir, les territoires éprouvent de plus en plus le besoin de maîtriser leur évolution grâce à une stratégie ...

(62 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Quatre Défis pour Rhône-Alpes 2020

Dans le cadre de la préparation du schéma régional d'aménagement et de développement du territoire (SRADT), 10 chantiers de réflexion prospective et opérationnelle, qui ont mobilisé plus de 800 participants, ont permis d'identifier les questions fondamentales posées à la société rhônalpine dans ses territoires pour les 20 ans à venir. Au scénario tendanciel, dans lequel les dualités internes de la région s'accentuent, le périurbain s'étend de plus en plus, et les problèmes de circulation deviennent dissuasifs ...

(81 more words)

Chapitre Territoires, réseaux

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.