Société, modes de vie

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Note de veille

Éducation - Société, modes de vie

L’essor de la scolarisation à domicile

Depuis 2010, le nombre d’enfants instruits en famille en France a augmenté de 32 %. Au terme de la loi française, c’est bien l’instruction qui est obligatoire : la possibilité pour tout parent de la prendre en charge directement dans la famille est un droit désormais bien établi. La déscolarisation est un phénomène largement marginal dans l’Hexagone : moins de 25 000 enfants sur huit millions en âge scolaire [1]. Deux tiers de ces enfants environ suivent un parcours ...

(1017 more words)

Note de veille

Population - Société, modes de vie

Bien se loger, un luxe ?

Lieu de vie, d’investissement financier et affectif, le logement constitue un espace central pour les individus, les familles, mais aussi les territoires. Les évolutions des caractéristiques des logements, de leur accessibilité, de leurs occupants et des activités qui y sont menées sont donc porteuses d’enjeux majeurs pour l’avenir. C’est pour cette raison que Futuribles consacre une série de notes à ce sujet, chacune centrée sur une question déterminante pour l’avenir [1]. Tout au long du ...

(1551 more words)

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

Émergence de nouvelles formes de contrôle social en Chine

L’instauration en Chine du Social Credit System a fait couler beaucoup d’encre. Celui-ci recourt à un ensemble de systèmes de notation [1] qui attribuent à chaque citoyen une note calculée à partir de différents paramètres (capacité à tenir les engagements commerciaux, comportement sur les réseaux sociaux, respect du code de la route, consommation, etc.). Ce projet, annoncé depuis 2014 et prévu pour entrer en vigueur en 2020, s’appuie sur un vaste écosystème [2] animé par des acteurs ...

(968 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Le Mythe de la « théorie du ruissellement »

Le Mythe de la « théorie du ruissellement »

La théorie du ruissellement est, selon l’auteur du livre, un objet paradoxal dans le champ économique : — Ce n’est pas une théorie, en ce sens qu’elle ne correspond à aucun modèle décrit dans une publication académique ; l’anecdote voudrait même qu’elle ait été définie aux États-Unis en 1932 par un humoriste pour s’en moquer, puisque selon lui, si l’argent ruisselle (trickle down) c’est toujours vers le haut, de la poche des pauvres vers celle ...

(928 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Transformations et perspectives de la pauvreté

Emmanuel Macron a annoncé, le 13 septembre 2018, une stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, structurée autour de cinq engagements qui se déclinent en mesures phares [1]. Que peut-on en espérer au regard des transformations actuelles de la pauvreté ? Pour éclairer cette question, nous avons posé trois questions à Julien Damon, sociologue et conseiller scientifique de Futuribles International, coauteur d’un rapport sur les prestations sociales rendu en septembre au Premier ministre français [2]. Quelles sont les transformations de ...

(851 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

Éloge des mauvaises herbes. Ce que nous devons à la ZAD

Éloge des mauvaises herbes. Ce que nous devons à la ZAD

Le 17 janvier 2018, le gouvernement français annonce qu’il abandonne le projet très contesté d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Le 9 avril, il lance une intervention de destruction et d’évacuation de la ZAD (zone à défendre) qui s’était installée à partir de 2009. Cette intervention est le point de départ de cet ouvrage, qui collecte les points de vue de 15 intellectuels (et d’un habitant de la ZAD) afin de comprendre pourquoi la ZAD constitue plus qu ...

(653 more words)

Note de veille

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Vers des villes sans bus ?

Alors qu’il a longtemps constitué un mode de transport incontournable, le bus est aujourd’hui une simple offre parmi d’autres pour les urbains des pays occidentaux. Pourrait-il un jour disparaître ? Le magazine The Economist s’alarme en tout cas des récentes baisses de fréquentation des bus dans plusieurs grandes villes dans le monde [1]. Selon l’enquête de cet hebdomadaire, différentes grandes villes occidentales font face depuis quelques années à une diminution de la fréquentation de leur réseau ...

(1076 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Pour un revenu de transition écologique

Pour un revenu de transition écologique

Sophie Swaton est philosophe et économiste, elle enseigne à l’université de Lausanne en tant que maître d’enseignement et de recherche en philosophie économique et en durabilité opérationnelle. Son ouvrage Pour un revenu de transition écologique analyse les atouts et limites du désormais relativement connu revenu de base inconditionnel (RBI). À partir de là, l’auteur propose un revenu de transition écologique (RTE), plus en phase avec les enjeux sociaux et environnementaux de notre temps selon elle. Bien que ...

(731 more words)

Note de veille

Santé - Société, modes de vie

Demain, tous “vegan” ?

Céline Laisney est directrice d’AlimAvenir, cabinet de veille et de prospective sur les comportements alimentaires et les innovations, et responsable du club Vigie Alimentation au sein de Futuribles International. Ce club réunit une trentaine de groupes de l’agroalimentaire et de la distribution, ainsi que d’autres organismes (centres de recherche, pôles de compétitivité, interprofessions, etc.) pour réfléchir collectivement à l’avenir du système alimentaire. Céline Laisney vient de publier l’Étude Vigie Alimentation 2018, qui est issue des ...

(1392 more words)

Note de veille

Population - Société, modes de vie

Des logements de plus en plus peuplés ?

Lieu de vie, d’investissement financier et affectif, le logement constitue un espace central pour les individus, les familles, mais aussi les territoires. Les évolutions des caractéristiques des logements, de leur accessibilité, de leurs occupants et des activités qui y sont menées sont donc porteuses d’enjeux majeurs pour l’avenir. C’est pour cette raison que Futuribles consacre une série de notes à ce sujet, chacune centrée sur une question déterminante pour l’avenir.Le nombre de personnes par ...

(1406 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Revenu universel : que retenir des expérimentations déjà menées ?

Futuribles s’intéresse depuis de nombreuses années au concept de revenu universel, auquel nous avons consacré différentes publications et interventions (voir ci-dessous). ---------------------------------------------Publications récentes sur le revenu universel Damon Julien, « Revenu universel : actualités, orientations, plausibilité », Analyse prospective, n° 191, 21 avril 2016, Futuribles International. URL : https://www.futuribles.com/fr/document/revenu-universel-actualites-orientations-plausibil/ Jouvenel Hugues (de), « Vers un revenu universel d’existence ? », Futuribles, n° 418, mai-juin 2017. URL : https://www.futuribles.com/fr/revue/418/vers-un-revenu-universel-dexistence/ Van Parijs Philippe, « Le revenu ...

(1663 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Intelligence artificielle et réalité virtuelle

Quand des technologies différentes entrent en synergie sur le terrain, elles peuvent créer assez de valeur pour provoquer une rupture. Bertrand Gille l’a montré à propos de la machine à vapeur, sans avoir besoin du franglais disruption [1]. C’est ce qui est en train de se vérifier s’agissant des rapprochements en cours entre l’intelligence artificielle (IA) et les réalités augmentée et virtuelle (RA, RV) qui pourraient notamment modifier la récente envolée des assistants numériques vocaux. Ces ...

(1100 more words)

Analyse prospective

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Intelligence artificielle, vers un basculement du monde ?

L’intelligence artificielle (IA) suscite autant de visions positives, voire euphoriques, que de craintes allant jusqu’à des dystopies futuristes. La fascination qu’elle exerce sur l’imaginaire collectif et dont témoigne la multiplication des publications comme des œuvres de fiction, possède un caractère autoréalisateur qui doit être pris en compte de façon réaliste. Il n’est que plus nécessaire de construire une approche raisonnée d’un ensemble d’avancées scientifiques et techniques susceptibles de contribuer à une nouvelle révolution ...

(encore 104 mots)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Hors des décombres du monde. Écologie, science-fiction et éthique du futur

Hors des décombres du monde. Écologie, science-fiction et éthique du futur

Yannick Rumpala est maître de conférences en science politique à l’université de Nice. Il s’intéresse depuis de nombreuses années aux apports de la science-fiction pour penser les questions environnementales. Il synthétise dans cet ouvrage le fruit de ses travaux sur le sujet, en illustrant ses analyses avec des références particulièrement diversifiées et fouillées d’œuvres de science-fiction classiques ou plus récentes. La science-fiction, explique-t-il, occupe une place unique et cruciale dans nos imaginaires : elle constitue « une mise en ...

(445 more words)

Revue

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Artificial Intelligence: Opportunities and Risks

For some time now, artificial intelligence (AI) has been receiving unprecedented attention. Why is this? Because it is making a genuine leap forward as a combined result of four factors: the rapid advance in communications that sends all forms of expression hurtling across the planet at the speed of light, computer processing power (now measured in quadrillions of operations per second), the explosion of available data and the progress of machine learning. Hence, as André-Yves Portnoff and Jean-François Soupizet assert, a whole new ecosystem is emerging.

What might the applications of AI be? There are already countless possible uses, ranging from the milking of goats, banking services, autonomous vehicles, digital marketing and smart cities to health and sabotage… Some experts who subscribe to the “technological singularity” theory even believe that AI could take over the planet, an assertion staunchly contested here by our authors who do, however, stress how much the division of roles between men and machines needs to be rethought, as does the relationship between them. They also point out, incidentally, that the spread of AI within businesses hasn’t gone as far as all that, since that would imply profound changes in forms of organization and management — in short, a cultural revolution, and culture does not move at the same pace as technological advance! Turning to the question of the players involved, they stress the conflict between the new entrants (the American and Chinese Internet giants) and traditional companies, together with states whose sovereignty is seriously impaired as a result; but these latter may discover that AI affords them the means to restore their power, for better or for worse, in years to come.

Drawing in this article on a foresight analysis carried out for the members of the Futuribles International association, André-Yves Portnoff and Jean-François Soupizet venture to outline a number of possible futures. These are not scenarios properly so-called, but contrasting models. They include the “privatized digital panopticon”, characterized by the supremacy of the digital giants; the “statized digital panopticon”, which would see the Chinese regime and the IT giants coming together in their own shared interest; the “enlightened long-termist” model; and that of “digital criminalities”. In doing so, the authors show once again how technologies are double-edged and how it is important that we — and particularly we Europeans — take responsibility when choices are being made that will undoubtedly shape the future for many years to come.

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Enterprises and Constructing the Common Good

Despite the “social welfare services” developed by entrepreneurs as early as the 19th century and later criticized as “paternalistic”, the view in France for many years was that it was virtually the exclusive role of enterprises to make profits for the benefit of their shareholders and that everything relating to the collective interest was almost exclusively the business of the state. However, this division of roles is perhaps being undermined today by a multitude of factors. On the one hand, enterprises can no longer ignore the aspirations of their staff to work for meaningful ends, nor the ethical concerns of their clients, nor the fact that they themselves draw on shared (natural) resources and their activities may be destructive of an ecosystem whose fragility is becoming clearly visible… On the other hand, states, which have limited resources, cannot do everything and are perhaps not meant to shoulder the burden of embodying the common good all on their own. These considerations lead to our having launched, under the direction of Marthe de La Taille-Rivero, a series of articles published over several issues of Futuribles on “Enterprises and Constructing the Common Good”.

It falls, then, quite naturally to Marthe de La Taille-Rivero to introduce this series with a first article which shows how a certain concern for the common good took shape in France, mainly after the Second World War—a concern driven by some major employers and often influenced by the Anglo-Saxon countries and goes on to indicate the crucial additional impetus given to this movement from the 1980s onwards by Jacques Rigaud, the chair of Admical (Association for the Development of Industrial and Commercial Sponsorship).

She also highlights how business support that was originally targeted towards cultural activities has diversified appreciably to take in social matters and, subsequently, problems of the environment and sustainable development, as well as local development issues. Her article also stresses that companies’ modes of intervention have themselves changed a great deal over time, with the development of Corporate Social and Environmental Responsibility (CSER) and sustainable development policies, alongside sponsorship of the arts and philanthropy. Is all this just part of corporate communications and image creation or does it represent a profound, enforced redistribution of roles, a hybridization of functions pregnant with a future that is quite unlike the past?

Editorial

Entreprises, travail - Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Trois chantiers d’avenir

Voici un numéro qui vous invite à prendre de la hauteur sur des sujets d’actualité, trop souvent traités à chaud sans vision prospective suffisante. Nous n’y traitons ni du record de capitalisation boursière d’Apple ni de la guerre commerciale mondiale, mais principalement de trois grands sujets déterminants pour l’avenir : l’intelligence artificielle, les espoirs et les craintes qu’elle peut susciter ; l’implication des entreprises dans la fabrique du bien commun ; et la montée des populismes ...

(827 more words)

Revue

Institutions - Société, modes de vie

The Rise of Populisms: Origins and Particularities of the Populist Movements — Their Political Success

The rise of populist movements — particularly in Western countries that are supposed to embody the democratic ideal — and, indeed, the accession to power of some of their leaders, are rightly prompting serious concern and much soul-searching. How are we to explain this phenomenon? What features are shared by these movements and, conversely, what constitutes their special nature in the various countries? This is the first theme that has been chosen to give substance to the cooperation agreement established, on the initiative of Najat Vallaud-Belkacem between Ipsos, of which she is general director with responsibility for “International Research and Social Innovation”, and Futuribles.

This article by Henri Wallard, which draws on surveys and studies carried out by the Ipsos institute, begins by reminding us what the term populism covers. He then shows that, though populisms have common features and base their action on certain preferred themes, they are nonetheless very diverse and have to be analysed with an eye to the history, culture and socio-economic and political context of each country. This is borne out, Wallard argues, by the cases analysed here — the USA, Italy and the UK.

“There is no rise of populism,” writes Wallard, “but rather an emergence of different individual populist movements.” This is not, however, a reason to underestimate the danger they represent.

Futurs d'antan

Économie, emploi - Société, modes de vie

The Marxian Utopia of the Communist Society

Who was it who wrote that, “Nobody has one exclusive sphere of activity but each can become accomplished in any branch he wishes”? And that “society regulates the general production and thus makes it possible for me to do one thing today and another tomorrow, to hunt in the morning, fish in the afternoon, rear cattle in the evening, criticise after dinner”? The answer is Karl Marx, the bicentenary of whose birth we celebrate this year, and an author whose imposing body of work offered such an apt description of the struggles that needed pursuing, without however, as Patrice Cailleba highlights, providing many pointers to what a desirable society would look like. And who criticized the socialists of his day for their “fantastic pictures of future society”, condemning these as utopian, if not indeed reactionary.

Karl Marx is a worthy subject for a “Future of Yesteryear” article, as Cailleba’s analysis demonstrates here. Basing himself on Marx’s post-1845 writings, he presents, in summary form, some particularly striking aspects of Marx’s thought with regard to the system of production (in particular, the abolition of private property and its replacement by collective ownership) and his recommendation that, once a sufficient level of production had been achieved, the fruits of that production should be distributed equitably (“from each according to his ability, to each according to his needs”). Our readers will undoubtedly be struck by the aptness and topicality of some of the measures he advocated.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Petit Manuel de résistance contemporaine

Petit Manuel de résistance contemporaine

Cyril Dion est écrivain, réalisateur et militant écologiste. Il s’est fait connaître d’abord en tant que cofondateur, avec Pierre Rabhi, du mouvement des Colibris, puis en tant que coréalisateur, avec Mélanie Laurent, du film Demain, sorti en 2015, qui recense des initiatives dans 10 pays en réponse aux enjeux environnementaux. Il signe ici un petit manuel pour « engager la résistance » contre « l’idéologie matérialiste, néolibérale ». La première partie du manuel est consacrée à l’état des lieux des ...

(568 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Pourquoi la société ne se laisse pas mettre en équations

Pourquoi la société ne se laisse pas mettre en équations

Dès l’aube du XIXe siècle, les États ont multiplié les dispositifs de contrôle économique et social, tandis que se développaient les outils de la statistique. La confluence des deux courants allait permettre de renforcer le pouvoir centralisateur et de repérer, dans la société, des régularités remarquables, permettant de mieux comprendre et gérer les phénomènes sociaux. À cette symbiose, on peut attribuer des succès (Pablo Jensen cite l’État-providence et la planification française des Trente Glorieuses), mais aussi des abominations ...

(1046 more words)

Bibliography

Géopolitique - Institutions - Société, modes de vie

De la féodalité à la cacocratie. Tome 2, Le Paradigme classique « à la recherche des nouveaux mondes »

De la féodalité à la cacocratie. Tome 2, Le Paradigme classique « à la recherche des nouveaux mondes »

À la lecture attentive de l’ouvrage d’André Maïsseu, un amoncellement de faits historiques incontestables, d’idées originales et de concepts économiques parfois iconoclastes s’entrechoquent, à la fois au sein même de l’ouvrage et au-delà, mettant ainsi en cause l’académiquement correct et le politiquement sucré, pour tenter de ressusciter la démocratie. Depuis les deux guerres mondiales qui ont secoué le monde, l’Europe doute d’elle-même. Sa difficulté à assumer son héritage bimillénaire est la manifestation ...

(1301 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La Symphonie du vivant. Comment l’épigénétique va changer notre vie

La Symphonie du vivant. Comment l’épigénétique va changer notre vie

Dans son nouveau livre, le biologiste Joël de Rosnay explore les perspectives nouvelles que pourrait ouvrir l’épigénétique à nos modes de vie et à notre société en modifiant ce qu’il appelle son « ADN sociétal ». Il explique dans son premier chapitre que si la plupart des biologistes ont longtemps considéré que tous les mécanismes du vivant étaient déterminés par le programme génétique inscrit dans leur ADN, ils se sont aperçus que l’environnement pouvait modifier le fonctionnement de ce ...

(951 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

De moins en moins de surendettés en France

La situation est train de changer en matière de surendettement [1] en France. Le nombre annuel de dossiers déposés à la Banque de France et déclarés recevables a diminué de 13 % (de 205 000 à 175 000) entre 2014 et 2017, soit 30 000 dossiers de moins en volume annuel [2]. C’est la première fois depuis que les données sont publiées que l’on enregistre un mouvement d’aussi grande ampleur. Le nombre de nouveaux dossiers s’était déjà ...

(1148 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Le salariat est-il l’avenir des professions libérales ?

Après avoir fortement diminué en France dans la deuxième moitié du XXe siècle, le nombre de travailleurs indépendants a augmenté légèrement depuis une dizaine d’années, notamment sous l’influence de la création du statut d’autoentrepreneur. Ainsi, la part des travailleurs indépendants est passée de 8,8 % en 2003 à 10,4 % en 2013, contre 20 % en 1970. Cette inflexion de tendance a donné lieu à de nombreuses prédictions sur la fin du travail salarié, relativisées dans une étude ...

(1057 more words)

Chapitre Société, modes de vie

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.