Société, modes de vie

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Les Temps de la ville et les modes de vie. Quelles perspectives d’actions ?

« Les temps changent et la ville bouge » peut-on lire en couverture de cet ouvrage pratique du CERTU, qui a pour ambition de nous permettre « d'anticiper le grand chambardement des temps dans les villes » et « d'effectuer un transfert de connaissances vers les milieux d'acteurs de la cité ». Car les rythmes de la ville évoluent et se désynchronisent. Le « 8 heures-midi, 14 heures-18 heures » qui organisait la vie personnelle et collective aurait vécu. Le fonctionnement de la cité, des ...

(974 more words)

Forum

Société, modes de vie

Le déclin de l’islamisme, l’avenir du monde musulman. Table ronde Futuribles International avec Gilles Kepel

Every month Futuribles International organizes a round table to discuss major issues facing the modern world with one or more experts well known for their work on futures studies.
The round table with Gilles Kepel, marks the publication of his book entitled Jihad, expansion et déclin de l'islamisme (Paris: Gallimard, 2000). In essence, he explains that in the 1970s, Islamic fundamentalism spread rapidly, but peaked in the 1980s, and for the last ten years it has been in decline.

Bibliography

Géopolitique - Société, modes de vie

Premier rapport sur la cohésion économique et sociale

La construction de l'Europe commerciale et monétaire entraîne-t-elle une convergence des situations économiques et sociales dans les pays membres ? C'est la question que doit se poser tous les trois ans la Commission, et à laquelle ce rapport tente de répondre. Dans l'Union européenne actuelle, les disparités de revenu (produit intérieur brut) par habitants entre États membres et plus particulièrement entre régions restent considérables : le revenu moyen par habitant des 10 % des Européens qui vivent dans les régions ...

(343 more words)

Bibliography

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Tourism 2020 Vision - South Asia

This newly released report: Tourism 2020 Vision - South Asia continues WTO's programme in the field of forecast studies. This first regional volume on South Asia is divided into three parts. Part one examines the development of tourism in South Asia in the first half of the 1990s, analyzing especially the key factors which determined South Asia's prospects. The second part deals with the various determinants governing the forecast to the year 2020, while the third part presents the ...

(33 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

The Crime Drop in America

Alfred Blumstein est professeur d'université à Pittsburgh, éminent criminologue dont les recherches ont couvert de nombreux aspects de la criminalité au niveau de la police et de la justice (la mesure du crime, les carrières criminelles, les sanctions, la dissuasion et l'incarcération, les populations dans les prisons, les évolutions démographiques, la violence juvénile, les politiques de lutte contre la drogue). Conçu avec toute une équipe de spécialistes sous sa direction, l'ouvrage The Crime Drop in America, paru ...

(481 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

La Citoyenneté multiculturelle. Une théorie libérale du droit des minorités

Depuis une trentaine d'années, on assiste, dans les pays anglo-saxons principalement, aux revendications de groupes minoritaires pour la reconnaissance de leur identité culturelle, ainsi que pour l'obtention de droits spécifiques. À bien des égards, ces requêtes paraissent entrer en conflit avec le libéralisme politique : à la particularité qui sous-tend les droits des minorités on opposera l'universalité des droits de l'homme. La Citoyenneté multiculturelle du philosophe Will Kymlicka met précisément en question ce présupposé : le libéralisme politique ...

(285 more words)

Revue

Société, modes de vie

Quelques paradoxes de la modernité religieuse. Crise de l’universel, planétarisation culturelle et renforcements communautaires

The need to believe has not disappeared, perhaps quite the opposite, but it is related less and less to the creeds of established religions.
Danièle Hervieu-Léger argues that we are witnessing a combination, on the one hand, of belief becoming more individualized and subjective and, on the other, of organized systems of religious belief being "deregulated". Each individual therefore expects to do things his own way, to put together his own version of the truth by drawing on an ever-expanding supply of symbols, albeit not without its constraints, but nevertheless freeing himself from family background and from the specific context in which these symbols were created.
Curiously, however, the more that belief becomes a matter for the individual, the more homogeneous it becomes. The writer indeed argues that, as people abandon the major belief systems of the past and develop their own little belief systems "reduced to affects", there is an increasing standardization of spiritual products, as the extreme personalization of beliefs ultimately generates only marginal differences.
Furthermore, Danièle Hervieu-Léger adds, the more belief is homogeneous, the more mobile the believers become. They move around, "borrowing from the range of available materials and knitting them together as they go along into their own mass of meanings", as well as making the most of the enormous growth of communications which now allows easy access to the most disparate sources of beliefs.
Yet, paradoxically, the more beliefs become homogeneous and believers move around, and the wider the gulf between their beliefs and their group membership, the greater their need to belong to a community. "The collapse of the major institutionalized systems of truth leaves individuals somewhat bewildered." Because they no longer have the "minimum degree of certainty" that they need, they are at risk of taking refuge in the future in new closed systems of thought.

Bibliography

Société, modes de vie

Du bien être des nations. Le rôle du capital humain et social

La notion de capital social, née dans les années 1960 puis popularisée à travers les travaux du sociologue James Coleman, est aujourd'hui à l'honneur. Faisant suite à un premier rapport sur L'Investissement dans le capital humain (1998), l'OCDE s'en empare . Si le capital humain - thème ancien, objet d'importants débats sur sa circonférence exacte - est bien connu des économistes, le capital social constitue une approche innovante pour la mesure des ressources favorisant le développement économique ...

(901 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Les Naufragés. Avec les clochards de Paris

Ce livre menant une réflexion anthropologique et psychanalytique sur la condition de vie des clochards s'organise en deux temps. Une première partie est consacrée au témoignage de l'auteur sur la vie des sans domicile fixe (SDF) qu'il a partagée à plusieurs reprises, afin de connaître leurs conditions de vie réelles, ainsi qu'au récit de son métier de psychanalyste au centre hospitalier universitaire de Nanterre pendant 15 ans. Mais l'importance fondamentale de ce livre réside sans ...

(212 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Les Croisés de la société fermée. L’Europe des extrêmes droites

Fruit d'un séminaire de l'Association française de science politique, ce livre est une somme monumentale de 426 pages denses, écrites par une vingtaine de spécialistes reconnus, français et étrangers, sous la houlette de Pascal Perrineau, professeur de science politique à l'Institut d'études politiques de Paris et directeur du Centre d'étude de la vie politique française (Cévipof). La question centrale du livre consiste à expliquer les phénomènes de montée de l'extrême droite que l'on ...

(567 more words)

Revue

Société, modes de vie

L’essor des croyances parallèles

Over the last two decades there has been a marked rise in alternative belief systems. Guy Michelat analyses this phenomenon, drawing on studies that he has made in collaboration with Daniel Boy, and he offers several observations.
According to his findings, women are more likely to be believers than men; the younger the age-group, the greater the belief in the paranormal; and, by contrast with astrology, belief in the paranormal is not uncommon among those who have gone on to higher education.
Furthermore, while 81% of French people think that scientific advances lead to progress, 51% of them agree with the idea that science will never be able to explain everything. For many people, the "parasciences" will in the future be accepted as science. There is a desire, on the one hand, to legitimize the supernatural through science and, on the other, to cultivate the charm and mystery of alternative beliefs.
In addition, although belief in the paranormal has increased as Roman Catholicism has declined, the new beliefs are not opposed to religious beliefs, and are even more often found among those who believe in God and an afterlife.
Finally, in hoping for rational explanations, people resort to parascientific beliefs -in an odd twist of modernity and the spread of the ideology of progress. This magical knowledge, far removed from scientific rigour, soothes their fears about death and provides psychological and emotional support. People are most likely to resort to the paranormal where there is anomie, with the concomitant vulnerability, poor social and work relationships, fear of the future and loneliness.
Guy Michelat concludes by saying that, just when "off the peg" collective belief systems are declining and traditional points of reference are disappearing, people are acquiring greater freedom (and with it, greater anxiety), so that they seek personal solutions as a substitute for the major belief systems of the past.

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La Société technicienne des origines à nos jours

On a certainement plus parlé dans les livres d'histoire et de politique de Napoléon que de James Watt. Il n'est pas sûr que ce choix ait permis à bien des générations de comprendre la société dans laquelle elles évoluaient. Désormais, ne serait-ce qu'en raison des défis de l'environnement, on s'intéresse enfin à la société technicienne, à ses origines, à ses caractéristiques. L'ouvrage de Jean Parent et Sabine Sépari a deux mérites. Il est clair ...

(184 more words)

Bibliography

Géopolitique - Société, modes de vie

La Situation sociale dans l’Union européenne 2001

Ce deuxième rapport annuel sur la situation sociale en Europe fournit des données précieuses destinées à confirmer le rôle stratégique de la politique sociale au sein de l'UE tel qu'il a été défini par le sommet de Lisbonne puis celui de Nice. Il brosse tout d'abord un tableau global des principales tendances observées dans le domaine social (vieillissement, diminution de la taille des ménages, état de la cohésion sociale, conditions de travail et de vie...) au niveau ...

(233 more words)

Chapitre Société, modes de vie

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.