Société, modes de vie

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Antéversion, ce qu’il faut retenir du futur. Entre science et fiction

Antéversion, ce qu’il faut retenir du futur. Entre science et fiction

Voici un ouvrage de prospective assez surprenant sur la forme ! Didier Schmitt, ancien membre du bureau des conseillers de politique européenne à la Commission européenne, livre des pensées ou de courtes histoires sur quelques pages comme autant de brèves pistes pour ouvrir une fenêtre sur l’avenir. Chacune d’elles se conclut par un petit dessin, à l’image de son contenu. Ce livre est en quelque sorte un exercice de style sur le futur et la façon de le ...

(277 more words)

Note de veille

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Une France de plus en plus rurale ?

Les enquêtes dans ce domaine se succèdent, pour mieux se renforcer : une majorité de Français affirment qu’ils aimeraient vivre à la campagne [1]. Cette aspiration, qui tend à croître avec l’âge, apparaît comme une réponse aux inconvénients ressentis de la vie en ville : pollution, insécurité, bruit, coût de la vie, etc. Pourtant, selon les données de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), 77,5 % des Français sont aujourd’hui urbains. Mais ce taux ...

(1284 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Le Transhumanisme. Faut-il avoir peur de l’avenir ?

Le Transhumanisme. Faut-il avoir peur de l’avenir ?

Ce bref ouvrage, préfacé par Luc Ferry, se veut une introduction à la question transhumaniste, en forme de balayage de son histoire, de ses courants, des questions philosophiques et prospectives soulevées, et des oppositions suscitées. Contrairement à de nombreux ouvrages directement ou indirectement consacrés au sujet, il ne s’agit donc pas d’un livre à thèse, pro ou contra, ni d’une étude centrée sur un aspect particulier (la mort, l’eugénisme ou encore la robotisation). Il occupe donc ...

(830 more words)

Note de veille

Société, modes de vie

Lifestyles based on Localness and Slowness ?

Based on a note by Cécile Désaunay 80% of people in France, Germany, Spain and America view their pace of life as too fast! This is one of the findings of a survey commissioned by the ‘Forum Vies Mobiles’ (an independent research institute on mobility supported by the French national rail operator, SNCF) on people’s aspirations in the area of lifestyles and their impacts on mobility. The survey covers six countries: France, Spain, Germany, the USA, Japan and Turkey ...

(356 more words)

Note de veille

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Des modes de vie centrés sur la proximité et le ralentissement ?

Le Forum vies mobiles est un institut autonome de recherche et d’échanges sur les mobilités soutenu par la SNCF (Société nationale des chemins de fer français). Il s’intéresse en particulier aux aspirations dans le domaine des modes de vie et à leurs impacts sur la mobilité, et a commandé à l’Obsoco (Observatoire société et consommation) une enquête sur ce sujet [1]. Plus de 12 000 personnes ont été interrogées dans six pays : France, Espagne, Allemagne, États-Unis, Japon ...

(719 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Temps et politique. Les recompositions de l’identité

Temps et politique. Les recompositions de l’identité

Ce livre est tiré d’un séminaire tenu à la Fondation des Treilles (Var) en mai 2014, qui a réuni une dizaine de spécialistes abordant, chacun avec sa grille de lecture, la question de l’identité politique. Politologues, philosophes, historiens et même une psychologue clinicienne s’interrogent sur les recompositions du sujet — dans sa dimension politique — au fil de la vie, qui est toujours le même et qui pourtant devient un autre. Le champ couvert est très large, avec des ...

(468 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Plus d’autoconsommation d’électricité dans le logement ?

En France, environ 300 000 logements sont équipés de panneaux solaires photovoltaïques, soit à peine 1 % des ménages, mais leur nombre augmente régulièrement [1]. Le marché a notamment été dynamisé par les tarifs de rachat attractifs de l’électricité par EDF (Électricité de France) : 95 % des installations réinjectent leur production dans le réseau national [2]. L’autoconsommation est donc pour l’instant une pratique minoritaire en France [3], contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne ou les États-Unis [4 ...

(1353 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

The Environment through the Prism of Science Fiction: From Dystopia to the Reconstruction of the Man-Nature Relation in Post-Ecological Societies

In this Summer 2016 issue, Futuribles has launched an extended series on the relations between science fiction and foresight studies and, particularly, science fiction’s contribution to that discipline, in order to determine whether —and to what extent— science fiction authors have influenced the collective imaginary and our thinking about the future. This article by Corinne Gendron and René Audet is the third instalment in the first part of this series and covers the contributions of science fiction to the field of the environment.

As the authors begin by demonstrating, science fiction enables us to go beyond the usual theoretical frameworks and project ourselves into very different worlds wholly at variance with the present one. Regarding relations with the environment, it thus offers various representations of the possible lines of development of the man-nature relationship that attest to the complexity of that relationship but also reference possible ecological dangers and breakdowns. More concretely, Gendron and Audet go on to propose six variant scenarios of “post-ecological” society taken from modern science fiction: a ravaged nature, pockets of civilization, artificial worlds (in response to ecological disaster), terraforming/bioengineering, cyber-nature and a symbiosis inspired by the myth of Gaia. In conclusion, they highlight the crucial role of science fiction for foresight studies as a “laboratory of the future”, enabling the full scope of the human imagination to be mobilized and making it possible, in a sense, even to think and depict the impossible.

Revue

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

Testing Out the Future through Science Fiction: Extending the Scope of the Possible, Pre-Fabricated Worlds and “Lines of Flight”

As Gérard Klein points out at the beginning of his article in this same issue on “The Invention of the Future”, Futuribles has decided to undertake an extended series on the relations between science fiction and foresight studies and, particularly, science fiction’s contribution to that discipline, in order to determine whether —and to what extent— science fiction authors have influenced the collective imaginary and our thinking about the future.

This article by Yannick Rumpala comes at these questions from a socio-political angle: what contributions has science fiction made to reflection on the future of societies and their organization? With this approach, he demonstrates, in the first instance, the extent to which works of science fiction enable possibilities to be explored, thus expanding the scope of what is feasible. He then analyses the way these works open up the “cone” of possibilities, mainly by creating worlds in which the parameters of our social organization can be varied, new ones introduced, and “the cards reshuffled”, including with respect to matters that affect the human species in its deepest nature. Lastly, he highlights a major contribution by science fiction authors to thinking on the future of our societies: the exploration of “lines of flight” that we may —or may not— choose to follow: as, for example, when they explore what the political order might look like “after the state” or when, at the socio-economic level, they visualize a post-work society. In this sense, science fiction lays before us a varied range of future possibilities, some plausible and others not (or not yet), some attractive and others repellent, but all decidedly capable of fuelling our thinking on the future.

Revue

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

The Invention of the Future: Foresight and Science Fiction

As the main French journal devoted to foresight studies and to reflection on the future of the contemporary world, Futuribles has always been careful to distinguish foresight studies, based on more or less rigorous methods and on data, from other future-related works more akin to fiction. And yet, if only through its “Futures of Yesteryear” feature, it also makes room for thought and work of a more literary nature —utopian or science fiction writings— comparing these, in some cases —a certain time after their publication— with reality as it actually transpired. To take this exercise a stage further, we have decided to initiate an extended series on science fiction’s relations with —and contributions to— foresight studies, in order to determine whether —and to what extent— science fiction authors have influenced foresight thinking and the collective imaginary.

It is Gérard Klein, one of the most widely acknowledged French experts in the field of science fiction, who opens the first strand in this series with an article that aims to give a general overview of the contributions of science fiction to thinking on the future from roughly the 19th century onwards. In this “Invention of the Future”, Klein shows how many futuristic and science fiction works there have been, the wealth of themes covered, and the contribution made by these writings to works involving projection into a more or less near future, whether they be utopias, dystopias, counterfactual histories or instances of historical “foresight” properly so-called. He also stresses the difficulty and ambiguity involved in attempting to discern, within these old works of science fiction, projections of a future that will assume meaning only decades later (the realization of which the authors and their contemporaries could not, therefore, really anticipate). Even going so far, at the end of his article, as to venture a predictive study of science fiction, Klein offers a rich analysis of the works of science fiction, compared with the realities which actually ensued in various areas of life —areas which will be examined in more specific articles (on political, social, environmental, technical aspects etc.) later in this series.

Futurs d'antan

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

The Origins of the Word “Transhumanism”

An increasing number of books and articles have appeared in recent years on the theme of transhumanism, prompted by the extremely rapid scientific and technical progress that seems to bode well for proponents of this school of thought. Transhumanism, which was popularized in North America in the 1960s (by, among others, Ray Kurzweil) and particularly in the 1980s (when a movement of significant scale formed around these ideas), advocates the use of science and technology to improve the physical and mental characteristics of human beings and hence push humanity beyond the human condition in the narrow sense. The term “transhumanism” is not, however, a recent one, as Olivier Dard and Alexandre Moatti show in this ‘Futures of Yesteryear’ feature: it goes back, at least, to the 1930s and might even predate the 20th century. This article looks at the semantic origins of the term and the authors who presided over its emergence, enabling us to put a fashionable concept back into context.

Analyse prospective

Population - Société, modes de vie

États-Unis : démographie dynamique et cohésion sociale problématique

Alors que le continent européen fait face à un vieillissement croissant de sa population et doit compter sur les flux migratoires pour maintenir ses équilibres démographiques à moyen-long terme, les États-Unis, à l’inverse, continuent de faire preuve d’un dynamisme démographique que beaucoup estiment enviable. Et certes, comme le montre ici Julien Damon, la croissance démographique américaine se porte bien, ce qui constitue un facteur positif pour les évolutions socio-économiques à venir ; néanmoins, le profil de la population américaine ...

(50 more words)

Document étude

Société, modes de vie

Les Aliments-Santé, intervention de Pierre Feillet

Présentation de Pierre Feillet sur les Aliments-Santé à la réunion Vigie alimentation du 18 novembre 2015

Document étude

Société, modes de vie

Vision on the future of food certification in a word of change

Présentation de Vincent Doumeizel, Vice-Président Food & Beverage, Lloyd’s Register Group, sur L’avenir de la vérification et du contrôle dans la filière alimentaire

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Disconnection from Work—the New Norm ?

Based on a note by Cécile Désaunay In France the new labour legislation, the so-called El Khomri law, introduces a right for employees to ‘disconnect’ from work. This would normally mean that employees have the option not to answer emails or work-related phone calls outside of working hours. Why does the government consider it necessary to enshrine this right in law, when nothing legally obliges employees to be contactable outside their working hours? The answer is that we have seen ...

(239 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

La déconnexion au travail, nouvelle norme ?

Alors que la loi sur le travail, dite loi El Khomri, divise la France, l’un de ses articles semble pourtant faire l’unanimité. Le texte introduit en effet pour les salariés un « droit à la déconnexion dans l’utilisation des outils numériques en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congés ». Ce droit devra être mis en œuvre dans le cadre de chartes pour les entreprises de plus de 300 salariés, d’ici la fin ...

(1306 more words)

Tribune

Économie, emploi - Société, modes de vie

Protection sociale et nouvelles formes d’emploi

L’URSSAF 1 d’Île-de-France a lancé en mai 2016 une procédure visant à requalifier en salariat le statut professionnel des chauffeurs que leurs clients contactent en recourant aux services de la plate-forme Uber. Cette société américaine qui assure l’interface entre chauffeurs et passagers de VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur) n’est pas seule en cause : à travers elle sont visées de nouvelles formes de travail, ainsi que les sociétés et les personnes qui y ont recours. Le ...

(728 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Zéro. Ils savent ce que vous faites

Zéro. Ils savent ce que vous faites

Dans son roman de jeunesse, Jules Verne décrit un Paris au XXe siècle dominé par les financiers et les ingénieurs, dans lequel la valeur de chacun est déterminée par l’argent qu’il détient [1]. C’est dans ce cadre que Michel Dufrenoy, orphelin sans fortune, est recueilli par un oncle puissant, mais il se montre rétif aux codes et aux usages de cette société. Lui, lauréat d’un prix de poésie alors que les livres ont disparu à l ...

(650 more words)

Note de veille

Éducation - Société, modes de vie

Vers la fin de l’écriture manuscrite ?

Depuis la rentrée 2015, en France, environ 600 collèges et écoles pilotes expérimentent progressivement de nouvelles formes d’enseignement et d’apprentissage grâce au numérique. La ministre de l’Éducation, se fondant sur l’« engouement des familles pour le numérique », vient de lancer le Plan pour le numérique à l’école [1] qui généralise cette pratique. S’agit-il seulement d’apprendre à maîtriser l’outil informatique, comme le recommande l’OCDE [2], qui s’inquiète néanmoins que les pays ayant ...

(1070 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Technoprog. Le transhumanisme au service du progrès social

Technoprog. Le transhumanisme au service du progrès social

Contrairement aux approches spiritualistes du transhumanisme libéral-libertaire né dans la Silicon Valley, les auteurs, responsables de l’Association française transhumaniste (Technoprog), revendiquent leur appartenance au « technoprogressisme » matérialiste et « de gauche », courant transhumaniste qui serait aujourd’hui majoritaire et dont ils vantent « l’hyperhumanisme ». La tournure néolibérale actuelle du développement technologique ne serait pas inéluctable, écrivent ces fanatiques de la technologie, qui semblent oublier que l’accélération du progrès qu’ils souhaitent va de pair avec l’idéologie qui met chercheurs ...

(1069 more words)

Document étude

Société, modes de vie

Les produits laitiers face à l’essor des alternatives végétales

La montée des intolérances alimentaires, les messages nutritionnels « anti-lait », l’essor du végétarisme et du flexitarisme se conjugent pour détourner les consommateurs des pays développés des produits laitiers. Les alternatives végétales au lait et aux produits laitiers sont en plein essor et leur part de marché n’est plus négligeable. Les prévisions tablent sur une progression continue. Dans ces conditions, quelles sont les stratégies possibles pour les acteurs ?

Document étude

Société, modes de vie

L’innovation aux fourneaux, livre de Thierry Marx et Raphaël Haumont

Quand un grand chef rencontre un chercheur en physico-chimie, le résultat est détonant : une effervescence d’idées, une décoction de solutions, et pour finir, une réduction d’innovations. Car si la cuisine peut être appréciée comme un art, on sait qu’elle est aussi aux confluents de trois sciences : la physique, la chimie et la biologie. En comprendre les mécanismes, dont beaucoup sont encore à explorer, permet de gagner en créativité.

Bibliography

Société, modes de vie

IFTF Annual Ten-year Forecast Conference

IFTF Annual Ten-year Forecast Conference

On 20 to 22 April 2016, the Institute for the Future (IFTF), an American forward looking think-tank based in San Francisco, presented at their annual retreat in Oakland the future scenarios of what our society will look like in 2026 showing that the new generation, “generation Transition”, will live in a post-platform world. Let’s discover their US view of the future… Meet the Generation Transition The term “generation Transition” refers to the generation that was growing up while communication ...

(1161 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde et comment le retrouver

Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde et comment le retrouver

Le concept d’économie de l’attention formalisé par l’économiste Michael Goldhaber, qui fait de l’attention la denrée la plus rare et la plus précieuse à l’heure où le numérique permet la prolifération de l’information, est depuis des années la base de nombreux travaux. Les effets d’un tel écosystème dans lequel il devient crucial d’attirer l’attention sont eux-mêmes objet de recherches : Katherine Hayles, Bernard Stiegler, Yves Citton, pour ne citer qu’eux, étudient ...

(877 more words)

Chapitre Société, modes de vie

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.