Ressources naturelles, énergie, environnement

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Where on Earth Are We Going ?

Cet éminent homme d'affaires et environnementaliste canadien, Secrétaire général du sommet de la Terre à Rio en 1992, affirme que l'apocalypse environnementale approche et qu'il ne semble pas encore exister de pouvoir politique pouvant l'empêcher de se produire. Un premier chapitre dépeint un scénario qui pourrait, à moins que nous n'ayons beaucoup de chance ou que nous ne fassions preuve d'une grande sagesse, se produire dès 2031 : des variations climatiques extrêmes sans précédent, une ...

(319 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

« Changements climatiques, les politiques dans la tourmente »

Après l'échec de la conférence de la Haye (novembre 2000), cette édition commune de Courrier de la planète et des Cahiers de Global Chance, très pédagogique et complète, arrive à point nommé pour faire le bilan des conséquences des changements climatiques et des actions politiques entreprises ou à entreprendre. On y trouvera d'abord un résumé des connaissances scientifiques, qui sont de moins en moins incertaines. Les enjeux des négociations internationales depuis Rio sont ensuite finement analysés par Benjamin ...

(154 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Agriculture : quelles certitudes et quelles inquiétudes le XXe siècle a-t-il léguées au siècle suivant ?

Ce recueil constitue la transcription de 13 entretiens télévisés diffusés sur Internet par la chaîne de prospective scientifique " 2100 TV " (http://www.canalweb.net/vers/2100tv.html). René Groussard présente une synthèse des travaux de l'Académie d'agriculture française, en abordant les grandes évolutions observées au XXe siècle dans le domaine agricole, ainsi que les éléments nouveaux à prendre en compte. Georges Pedro explique ce que sont les éléments en traces, éléments naturels dont la présence dans les milieux ...

(103 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

E-Vision 2000, Key Issues that Will Shape our Energy Future

Ce rapport rassemble les textes des intervenants du forum E-Vision 2000 qui s'est tenu à Washington du 11 au 13 octobre 2000 sur les perspectives énergétiques à l'horizon 2020. Les communications ont traité de l'impact des nouvelles technologies de l'information et de la productivité sur la demande énergétique, ainsi que sur la voiture du futur et les politiques de recherche et développement dans le domaine de l'énergie. Ont été ajoutées à ces textes deux annexes ...

(55 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Energy Needs, Choices and Possibilities. Scenarios to 2050

Après un rappel des derniers scénarios énergétiques de long terme élaborés par Shell en 1995, on trouve une description des principaux facteurs (état des ressources, technologies et choix de société) qui vont former le futur contexte socio-économique de l'énergie. État des ressources Les réserves de charbon ne semblent pas près d'être épuisées à l'horizon 2050, même si elles sont concentrées dans un petit nombre de pays et deviendront de plus en plus distantes des marchés. La pénurie ...

(561 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Développement durable : quelles politiques ?

Le développement durable requiert l'intégration harmonieuse des objectifs économiques, sociaux et environnementaux des sociétés. Dans cette optique, il est important d'adopter une approche globale du bien-être de la population et de ce qu'il implique. De même, les conséquences que les activités d'aujourd'hui peuvent avoir à long terme doivent être prises en compte, ainsi que la nature humaine des défis plus pressants auxquels nos sociétés doivent faire face. Les pays de l'OCDE se sont engagés ...

(149 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Unnatural Disasters

Dans les années 1990, nous rappelle l'auteur pour commencer, les catastrophes naturelles (ouragans, inondations, incendies...) ont provoqué des pertes de plus de 608 milliards de dollars US à travers le monde, soit plus qu'au cours des 40 années précédentes (1950-1990). Mais une part de plus en plus grande de ces dégâts n'est pas du tout « naturelle » selon elle : les effets des catastrophes sont fortement amplifiés par les pratiques non écologiques (déforestation, détournements de rivière...) ; en outre, la ...

(119 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Prix du pétrole

La volatilité des prix du pétrole en général et les hausses récentes des cours du brut relancent les interrogations sur le fonctionnement du marché pétrolier, sur l'épuisement annoncé des réserves d'or noir et sur les solutions de rechange. Un pétrole à 35 $/b inquiète alors que la locomotive économique américaine donne des signes de ralentissement, que la Californie - pays emblématique de la high tech - connaît pour la première fois une pénurie de carburants et d'électricité et que ...

(540 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Les permis d’émission négociables. Enjeux et perspectives dans le cadre de la négociation sur le climat

The Kyoto Conference in November 1998 led to the adoption of a "protocol" in which certain countries (listed in Annex B) committed themselves to limit their emissions of greenhouse gases. Among the ways that it was thought they might achieve this was by emissions trading, which would allow countries, in addition to the domestic reductions that they had to make, to buy or sell the "right to pollute", either within a market limited to other Annex B countries or in a world market.
The authors of this article examine how such a system of emissions trading could be established, and what the costs and benefits would be for the different countries under varying conditions.
Having described the methodology, they focus on the results of two simulation models : the POLES model of the Institute of Energy Policy and Economics (IEPE) in Grenoble and the EPPA model of the Massachusetts Institute of Technology (MIT) to demonstrate what the marginal costs of cuts might be. Then they look at the effects of emissions trading, depending on whether the market was limited or worldwide.
The journal Futuribles does not often publish the results of formal simulations based on econometric models. But the methodology is easy to follow and the results are striking: if "rights to pollute" were bought and sold in a competitive market, they could have a major redistributive impact in favour of the countries of the East and South (with rights to sell), while contributing to reducing the gas emissions that threaten the climate's stability.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

De la science à la politique : l’enjeu climatique aux États-Unis

Because of its environmental, political and economic implications, global warming has become the subject of an unprecedented process of international negotiations, even though its causes and its consequences remain controversial. This has led to the drafting of a protocol under which several countries have made commitments to reduce emissions of greenhouse gases by 2008-2012. One of these is the United States, despite considerable resistance in some quarters to implementing these cuts.
Eugene Skolnikoff examines here the principal factors hindering the adoption of the necessary policies. He picks out six main ones:
- the continuing uncertainty of scientists as to the precise impact of human activities on the climate. These doubts have been cleverly exploited by people whose political and economic motives are quite different;
- the structure of the American government and the way it operates. The government is paralysed by its own contradictions, and is under pressure from lobbies that tend to judge the quality of the scientific arguments according to their own political or ideological biases. In addition, the government has difficulties in balancing the short, medium and longer term;
- the doubts still surrounding the evaluation of the long-term impact of the greenhouse effect, the economic costs that it may generate and, more generally, the costs and benefits of the measures that might be adopted in response to it;
- the international institutional context, the special commitments made by the countries that signed the Kyoto agreement. These commitments are perceived as "limiting American sovereignty" without any reciprocal commitments on the part of the developing countries;
- the role of the media and public opinion, which relish controversies and doom-laden issues and which, as long as there is no major event to bring everyone together, continue to foment confusion;
- political infighting, and the fact that the greenhouse effect has become an issue dividing Democrats and Republicans.
This article is a good illustration of the vagaries of decision-making by the authorities on matters where the scientists disagree. Eugene Skolnikoff shows clearly the obstacles to implementing policies that would allow the United States to fulfil its commitments with regard to climate change; the uncertainty that this causes then undermines international negotiations over a matter of "good governance".

Bibliography

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

« Sustainable Futures »

Ce numéro spécial de la revue Futures est spécialement consacré à l'étude de futurs « soutenables »; il rassemble donc toute une série d'articles susceptibles d'aider à mettre en place un avenir soutenable pour notre planète. Margaret Blunden nous livre sa réflexion sur la stabilité et l'interdépendance des systèmes (humains, naturels et institutionnels), à partir de la pensée de Geoffrey Vickers, insistant notamment sur l'importance d'instaurer une bonne gouvernance. Joyce Tait et Dick Morris analysent pour ...

(233 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Evolution of environmental technologies in the long run : comparison of national perceptions

L'objet de cet article est de rendre compte d'une démarche prospective pratiquée quasiment à l'identique et à peu d'années d'écart dans trois pays - le Japon, l'Allemagne et la France - de manière à faire apparaître les différences de perception des experts consultés en matière de technologies environnementales. La manière dont l'exercice de prospective a été organisé est également révélateur du contexte national. On peut observer dans quelle mesure les visions prospectives et la hiérarchie ...

(18 more words)

Forum

Ressources naturelles, énergie, environnement

Un nouveau départ pour la forêt

Jean de Montgolfier offers here an assessment of the impact on French forests of the storms of December 1999. He shows that, although the damage was terrible, it varied considerably depending on the types of soil, tree species, the diversity and the age of the trees - in short, the attention that had been paid beforehand to forest ecology.
The fact that some stands suffered major damage yet other trees close by suffered far less suggests that more careful management of the forests pays off. Let us hope, he writes, that the French will learn from the experience, as the Germans did twenty years earler.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Technosphère vs écosphère. Choix technologiques et menaces environnementales : signaux faibles, controverses et décisions

We are witnessing ever more rapid advances in science and technology, with a potential and actual impact on an extremely wide range of applications that have social, economic and ecological consequences requiring an early investigation of their concomitant positive outcomes and risks. This investigation could be based on identifying the "weak signals" that futures studies specialists often refer to, and which are defined here, although the authors warn that the definition may be controversial. It would therefore be helpful if the definition could be aired more widely and, if possible, the subject of use in "consultative governance".
The article by Sylvie Faucheux and Martin O'Connor first discusses several recent controversies provoked by observed or potential threats to the environment, linked to technological decisions taken on a more or less democratic basis: Seveso, the ozone layer, acid rain, "mad cow disease", radioactive waste, and genetically modified organisms. They highlight, in each case, the (weak) signals that should have been taken into consideration in the decision-making process.
While recognizing that many decisions have to be taken despite the absence of scientific certainty, the authors stress the need to develop procedures and consultative bodies that would bring together experts with differing opinions and actors who, also, hold differing opinions. They argue that such procedures probably are the forerunners of new styles of "consultative governance" that should be developed.
Lastly, the authors evaluate recent experiences of consultation undertaken along these lines, through such mechanisms as "focus groups" and "citizens' juries" but also, at a more general level, through "foresight" programmes that are being developed in a number of countries. These experiments could, in their view, prefigure the forms that governance will need to take on to deal with growing uncertainty, and therefore increasing controversy.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

« Perspectives énergétiques de la France à l’horizon 2010-2020. Un scénario tendanciel »

Réalisé à la demande de la DGEMP (Direction générale de l'énergie et des matières premières), ce scénario tendanciel retient des hypothèses telles que le taux de croissance du PIB (produit intérieur brut) de 2,3 % jusqu'en 2020. Il repose sur une analyse des déterminants de l'intensité énergétique aussi détaillée que possible et il s'appuie sur une modélisation et des hypothèses excluant la plupart des politiques et mesures non encore en vigueur. Il complète les trois scénarios ...

(13 more words)

Chapitre Ressources...

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.