Ressources naturelles, énergie, environnement

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Au musée des désastres. À propos de l’exposition « Ce qui arrive » à la fondation Cartier pour l’art contemporain

The exhibition entitled "Ce qui arrive" at the Cartier Foundation in Paris until the end of March 2003 is well worth seeing, according to Jean-Jacques Salomon. The artworks on show remind us, through the wide range of representations of catastrophes of all sorts, that scientific and technological progress does not occur without creating victims - far from it.
After describing the high points of this exhibition , Jean-Jacques Salomon goes on to look at the relationship between human beings and scientific progress, and the consequences of this progress. He discusses Jean-Pierre Dupuy's notion of "enlightened catastrophism" and the role of catastrophes in anticipating risks, as well as the precautionary principle and its limitations as it is currently defined. In his view, matters are not closed and technological risks are not unavoidable: past catastrophes (apart from natural disasters) provide us with experiences that enable us to increase our vigilance and improve our capacity to anticipate and prevent the risks that human beings themselves create.

CR table ronde

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

Vingt défis pour la planète ; vingt ans pour y faire face.

Jean-François Rischard, luxembourgeois d'origine et vice-président pour l'Europe de la Banque mondiale, est venu le 5 février présenter son ouvrage "20 défis pour la planète, 20 ans pour y faire face", en précisant qu'il ne l'avait pas écrit en tant que représentant de son institution, mais comme un simple citoyen qui se fait du souci pour l'avenir. Il a introduit son exposé en faisant un état des lieux rapide des problèmes planétaires et en expliquant ...

(14 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’agriculture raisonnée. Limites et alternatives du modèle agricole dominant

Starting in the 19th century and during the 20th century a model of farming became dominant in France, and more widely across Europe, which relied heavily on mechanization and the use of industrial chemicals and thus made possible enormous increases in yields. In this way, the countries of Europe were able to achieve the goal of producing a sufficient quantity of food to feed themselves, though not without incurring some social and environmental costs.
The authors of this article argue that alternatives have emerged that would remedy these negative side-effects of the dominant model: either the model could be radically altered, which is what the supporters of sustainable agriculture or organic farming try to do; or it could be transformed into "rational agriculture", which is what they propose here.
This type of agriculture can be described as "scientific and competitive, aiming to meet the demand for food in terms of both quantity and quality". This is the approach that is now being adopted in France with the encouragement of the state, business and the main farming unions. It seeks to overcome the drawbacks of the old dominant model but without challenging the accumulated wisdom of the last 150 years of scientific farming, so that the authors reckon that it has a good chance of succeeding. Nevertheless it remains to be seen whether the modifications will prove adequate in the long term and whether the financial assistance given to the new approach will not be questioned at the international level.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Propre dedans, sale dehors. Sur le paradoxe de nos moeurs

"If our bathwater was cloudy, stinking, coloured by effluents, the mistress of the house would be covered with shame. The same effluents (but worse) lurk in the stream that runs nearby. Yet there is not the same sense of humiliation!" Bernard Vaudour-Faguet highlights the striking paradox of our times: we are deeply conscious of the environment in our homes, but the willingness to intervene tends to fade away once we step outside.
To put it bluntly, the author is highly critical of the contrast between the extreme care about cleanliness in the home and the lack of concern about public spaces, open-air rubbish tips, oil spills and the like.
Even worse, he criticizes the ultimate absurdity of the process: "the products intended to cleanse our selfish little world pollute, disturb and kill the real world, the great outside of rivers, the land, the biosphere, life itself".

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

« Le rebond de l’économie russe »

La transition de l'économie russe vers une économie de marché est maintenant irréversible. La croissance a été soutenue depuis 1999 par la bonne tenue des prix du pétrole et par un phénomène de rattrapage. Par ailleurs, un environnement fiscal et juridique plus libéral se met progressivement en place. Un des éléments marquants de ce renouveau a été le retour en force de l'industrie pétrolière russe sur la scène mondiale. La Russie est devenue, avec l'OPEP (Organisation des ...

(86 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Le pétrole, et après ? Comment l’hydrogène pourrait sauver le monde

L'épuisement, à moyen ou long terme, des réserves pétrolières, la pollution, le réchauffement climatique se conjuguent pour rendre de plus en plus urgente la recherche de solutions énergétiques alternatives. L'intérêt pour l'hydrogène, découvert au XVIIIe siècle et utilisé dès la fin du XIXe siècle (notamment pour l'éclairage), renaît après une longue éclipse, et suscite d'immenses espoirs. Ce dossier de Science & Vie fait le point sur les différents procédés d'extraction de l'hydrogène, comme ...

(88 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Exploring Climate Regimes for Differentiation of Commitments to Achieve EU Climate Targets

Ce rapport technique évalue les modes de détermination des objectifs d'émissions pour chaque pays compatibles avec l'objectif global de contenir le réchauffement de la température mondiale à 2° C au-dessus de son niveau préindustriel. Il s'agit de savoir quel mode offre la meilleure distribution entre les pays industriels, les pays intermédiaires et les pays non industrialisés à court et à long terme. L'analyse comprend à la fois une approche quantitative modélisée qui calcule, pour deux scénarios ...

(250 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

INRA 2020. Alimentation, agriculture, environnement : une prospective pour la recherche

L'INRA, Institut national de la recherche agronomique, a été créé en 1946 pour mettre la science au service de l'agriculture française afin de relever le défi de l'autonomie alimentaire. Depuis, cet objectif atteint et même largement dépassé, les domaines d'intervention de cet organisme n'ont cessé de s'élargir. Le moment était donc venu, particulièrement en amont de l'élaboration du prochain plan à moyen terme, de réfléchir aux grandes orientations à long terme de l ...

(994 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Prospective « Compétitivité des oléagineux dans l’avenir »

La prospective « Compétitivité des oléagineux dans l'avenir » a été réalisée par le CETIOM avec l'appui méthodologique de l'unité prospective de l'Institut national de la recherche agronomique (ex-DADP, Délégation à l'Agriculture, au Développement et à la Prospective). Ce travail, dont l'ambition est d'éclairer les réflexions et les décisions des acteurs concernés par les oléagineux (producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs), porte sur les évolutions possibles des oléagineux, en particulier du colza et du tournesol, en France ...

(237 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Les Représentations sociales de l’effet de serre

Après trois ans et trois enquêtes commandées par l'ADEME sur la représentation sociale de l'effet de serre, on note quelques évolutions au sein de l'opinion publique. D'une part, la réalité du risque « effet de serre » semble désormais bien intégrée. 66 % des sondés (60 % en 2001) pensent ainsi que « le réchauffement de l'atmosphère par l'augmentation de l'effet de serre est une certitude pour les scientifiques ». « Cette progression de la sensibilisation au phénomène ne se ...

(221 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Environnement en Europe : la troisième évaluation

Ce nouveau rapport, qui couvre quelque 52 pays au total dont, pour la première fois, l'ensemble de la fédération de Russie et les 11 autres pays d'Europe orientale, du Caucase et de l'Asie centrale, met en lumière les différences considérables concernant la situation de l'environnement dans les principales régions de l'Europe. La transition économique et sociale enclenchée au début des années 1990 - l'Europe occidentale se transformant en une société axée sur les services et ...

(328 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

L’approvisionnement des zones rurales en énergie : possibilités et limites des énergies renouvelables

Dans les zones rurales, l'utilisation décentralisée des énergies renouvelables est l'un des axes d'intervention prioritaires de la coopération au développement. L'utilisation d'énergies renouvelables offre en effet un double avantage : elle aide à réaliser les objectifs définis en matière de politique énergétique et climatique tout en contribuant à résoudre d'autres problèmes propres aux pays en développement.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

World Energy Investment Outlook

L'investissement total nécessaire aux infrastructures d'approvisionnement énergétique entre 2001 et 2030 s'élèverait à 16 000 milliards de dollars US au niveau mondial, selon l'AIE (Agence internationale de l'énergie). Cet investissement serait nécessaire pour accroître la capacité d'approvisionnement et remplacer les installations existantes ou futures qui arriveront en fin de vie au cours de la période de projection. Cette estimation est fondée sur le scénario de référence de l'édition 2002 du World Energy Outlook ...

(475 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

« L’artificialisation s’étend sur tout le territoire »

Les bâtiments, jardins et pelouses, routes et parkings s'étendent sur près de 8 % du sol métropolitain qui couvre environ 550.000 km2 dont, en 2000, la moitié est couverte par des zones de culture ou de prairies. L'emprise artificielle, à l'impact non négligeable, croît rapidement. Les espaces bâtis ont augmenté leur superficie de 12% depuis 1992, les routes et parkings de 10 % et les sols artificiels non bâtis (jardins, pelouses, ...) de 17 %. L'habitat individuel prend de ...

(44 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

A Strategy : Moving America away from Oil

Ce rapport fait partie d'un projet sur la sécurité énergétique des États-Unis commandé par le ministère et le département de la Défense américain et développé par le Arlington Institute. Il est le résultat d'un travail de recherche et d'un atelier auquel 11 experts en énergie, en sécurité nationale et en politique ont participé. Dans ce document transparaissent fortement les représentations et intérêts du gouvernement américain actuel. Ainsi, il n'est pas anodin de voir « l'oncle Sam ...

(431 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Energy Revolution : Policies for a Sustainable Futture

Les énergies fossiles fournissent aujourd'hui 80 % de la demande globale d'énergie (35 % pour le pétrole, 23 % pour le charbon, 21 % pour le gaz naturel), et les énergies renouvelables seulement 14 % (parmi lesquelles essentiellement des énergies traditionnelles). Les 6 % restants proviennent du nucléaire. Cette situation n'est pas soutenable, une révolution est donc nécessaire, mais elle se heurte à plusieurs obstacles : les problèmes qualitatifs, d'infrastructure, l'insuffisance de l'information et de la formation, les subventions aux énergies ...

(98 more words)

Bibliography

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

World Resources 2002-2004. Decisions for the Earth : Balance, Voice, and Power

Qui doit décider où l'on doit faire passer une autoroute, s'il faut construire une nouvelle centrale nucléaire ou encore quelle quantité de poissons peut être pêchée ? Comment le public est-il consulté ? Les citoyens ou groupes d'intérêt ont-il le droit de faire appel de décisions qu'ils jugent nocives pour l'écosystème ? Toutes ces questions relèvent de la gouvernance environnementale, thème central de ce 10e rapport du WRI. Le présupposé est qu'une meilleure participation à la prise ...

(167 more words)

Chapitre Ressources...

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.