Ressources naturelles, énergie, environnement

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Analyse prospective

Ressources naturelles, énergie, environnement

Le réchauffement climatique, quelles controverses ?

La sortie du roman de Michael Crichton a été l'occasion de questionner de nouveau la responsabilité des émissions díorigine humaine sur le changement climatique. Cette note vise donc à faire le point sur les controverses qui surgissent régulièrement sur ce sujet. Une première partie porte sur l'analyse du phénomène de réchauffement du climat, une seconde s'interroge sur la pertinence des prévisions couramment retenues.

Analyse prospective

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’eau, un enjeu de développement durable en Méditerranée

Cette note vise à présenter de manière synthétique les données concernant líeau en Méditerranée, à partir du rapport : Méditerranée, les perspectives du Plan Bleu sur líenvironnement et le développement. Les éléments cartographiques utilisés proviennent des travaux du Plan Bleu, disponibles dans un rapport dédié à l'eau et coordonné en 2004 par Jean Margat.

Analyse prospective

Ressources naturelles, énergie, environnement

Réchauffement climatique : perspectives et impacts en France

L'effet de serre est nécessaire à l'équilibre climatique de la Terre, mais depuis les années 1970, on a observé une augmentation notable de gaz à effet de serre dans l'atmosphère et le développement d'un réchauffement climatique. L'origine en grande partie humaine de ce réchauffement ne fait presque plus débat aujourd'hui. Les incertitudes se concentrent sur l'ampleur du phénomène, son rythme, ses manifestations et les moyens d'en limiter les effets négatifs.

CR table ronde

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Méditerranée : les perspectives du PLan bleu pour l’environnement et le développement.

Comme le souligne Hugues de Jouvenel en introduction, la Méditerranée, région au passé d’une richesse extrême, est aujourd’hui marquée par des tensions et des fractures importantes, ne fût-ce qu’en matière économique et environnementale. Les tendances actuelles sont-elles tenables à moyen et long termes ? C’est à cette question et à réfléchir aux moyens d’action possibles que se consacre le Plan bleu depuis sa création à la fin des années 1970. À l’occasion de la sortie ...

(53 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Biofuels for Transportation : Global Potential and Implications for Sustainable Agriculture and Energy in the 21st Century

Les biocarburants comme l’éthanol et le biodiesel peuvent réduire significativement notre dépendance au pétrole, selon ce rapport du Worldwatch Institute pour le ministère allemand de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Protection du consommateur. En 2005, la production de biocarburants a dépassé 670 000 barils par jour, l’équivalent de 1 % du marché total des carburants de transport. Bien que le pétrole représente encore 96 % du carburant de transport, la production de biocarburants a doublé depuis 2001 ...

(285 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Demain, serons-nous tous des végétariens ? 2020, que mangerons-nous ? Enjeux pour les filières agricoles et agroalimentaires normandes

L'objectif de cette étude est d'analyser les évolutions des comportements alimentaires des Européens afin d'en évaluer l'impact sur les débouchés de l'agriculture normande à l'horizon 2020. Pour ce faire, sept variables ont été identifiées, dont deux majeures : la croissance globale du revenu (produit intérieur brut) et la répartition de celui-ci dans la population. En effet, l'afflux de revenus supplémentaires n'a pas le même effet sur les dépenses alimentaires, selon qu'il bénéficie ...

(434 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

World Agroforestry into the Future

L'agroforesterie, un système agricole associant les arbres (ou autres plantes ligneuses vivaces) et cultures sur une même parcelle agricole, est porteuse de nombreux espoirs pour les pays en développement. Depuis une trentaine d'années, la recherche agricole met à l'honneur cette technique pourtant traditionnelle chez les agriculteurs des pays tropicaux et subtropicaux. Aujourd'hui, environ 1,2 milliard de personnes subsisteraient grâce aux pratiques agroforestières. Le rapport World Agroforestry into the Future a été publié par le World ...

(231 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Recherches et technologies du futur : quelles orientations pour la production et la consommation d’énergie ?

Le monde s'oriente-t-il vers un avenir énergétique durable ? La poursuite des tendances actuelles laisse penser que non. Le Conseil économique et social, se plaçant à l'horizon 2050, dresse le panorama du mix énergétique raisonné et équilibré qui devrait prévaloir à cette date. Aucune source d'énergie ne peut être exclue a priori, selon cet organisme. Les recherches doivent être activement poursuivies dans tous les domaines. Le XXIe siècle verra se développer une production décentralisée, notamment dans certains espaces ...

(162 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Du Rare à l’infini. Panorama mondial des déchets 2006

Dans ce rapport 2006 sur la situation des déchets dans le monde, les auteurs partent du constat que les hommes modernes ont oublié les vertus du recyclage et de la rareté, et qu'ils devront pourtant apprendre à les redécouvrir pour éviter l'épuisement de leurs ressources et la saturation de la planète. En effet, si tous les déchets ont un coût de collecte, certains peuvent être traités et valorisés, et redeviennent alors des ressources. Les auteurs ont réalisé une ...

(623 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

The End of Cheap Oil. Why the Data about the Reserves Are so Unreliable and Controversial

The world economy cannot function without oil, notably because the transport sector relies so heavily upon it. Yet the forecasts of supply and demand for hydrocarbons differ widely depending on the expert source consulted.
Even though they are not much discussed in the institutional publications, major controversies surround the estimates of the total reserves that could be extracted in future. The most optimistic forecasts are based on the fact that the amount of proven reserves has never stopped growing over the last 50 years, thanks above all to technological progress and the exploitation of new, deep-sea fields; the optimists assume that past trends will continue and they reckon that there is no reason to fear shortages for another 40, if not 80, years.
By contrast, the most pessimistic experts argue that oil is a finite resource and the main oil-producing regions were discovered long ago. Since consumption rates now exceed discovery rates and technical progress has its limits, they calculate on the basis of discovery rates in the past that conventional and unconventional oil production might reach a maximum of 90 million barrels per day by 2015-2030, but after that it will decline inexorably.
Jean Laherrère, an expert on oil reserves, sums up the present situation and the forecasts of likely future changes in world oil reserves. His approach is rather pessimistic, stressing that the published figures on reserves tend to be highly political and must be viewed with caution, above all because there are no agreed definitions of what is being evaluated. He presents the various estimates of final hydrocarbon reserves (i.e. total production plus known reserves plus estimates of undiscovered reserves), and the range of factors affecting the forecasts. His conclusion does not beat about the bush: we must quickly check oil consumption (if necessary by raising prices significantly) if we are to satisfy our future energy needs.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Accepting the New Century

This article by Pierre Radanne summarizes in a few pages the key challenges raised by the third energy crisis that has been affecting the world for the past year or so. He first offers a brief description of the cyclical nature of energy and then goes on to describe how this recent crisis developed, stressing the way that concerns about climate change have put the present oil shock on a very different plane to previous ones. The challenge now is at a much broader level, relating to how people live: Western lifestyles cannot be adopted by the whole planet; consequently it is imperative that the industrialized countries seek new patterns of behaviour that reduce energy consumption. Pierre Radanne argues that public authorities, especially in Europe, must rank their priorities and establish long-term strategies, involving a certain "re-regulation" of the energy sector. He concludes that it is essential to be equipped to make a success of the 21st century by using the energy sector as a vector for tackling the problems of climate change and an approach to creating a new form of civilization for the whole planet.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Renewable Energy Sources as a Key Factor in Tackling Consumption

As is suggested by one of the conclusions of the French Interministerial Mission on the Greenhouse Effect in 2004, the emissions of greenhouse gases cannot be reduced in France without an enormous effort to address energy consumption (energy saving) alongside initiatives to develop renewable forms of energy.
The demand side of the equation (addressing consumption) is discussed in this issue by Véronique Lamblin. On the supply side, in the context of possible shortages in the longer term (probably within a matter of decades) of fossil fuel stocks (mainly hydrocarbons), renewable energy sources are an important option to explore, alongside greater use of nuclear power. Jean-Louis Bal and Bernard Chabot, both specialists in renewables, describe the main features of solar, wave, wind, biomass and geothermal power, their place in the total energy picture, and more specifically in Europe and in France, as well as their prospects for growth in the medium term.
They discuss the contributions of renewables to the production of electricity and heat and as fuel. They then argue that renewables could make up a non-negligible part of energy supplies via quite simple applications in housing and transport, for example. But this, too, would require a certain willingness to intervene on the part of governments. Germany and Japan, for instance, have already invested successfully in this approach, whereas France is lagging behind.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

The World’s Water 2006-2007. The Biennial Report on Freshwater Resources

Le Pacific Institute for Studies in Development, Environment and Security publie tous les deux ans un rapport qui fait autorité sur les ressources en eau mondiales. Dans cette dernière édition, outre les données statistiques classiques (ressources et consommation d'eau par pays, terres irriguées, traitement de l'eau..), plusieurs sujets font l'objet d'une étude approfondie. Parmi ceux-ci, la menace terroriste (les réseaux de distribution d'eau sont vulnérables et les menaces doivent être anticipées), la désalinisation (qui est ...

(117 more words)

Chapitre Ressources...

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.