Ressources naturelles, énergie, environnement

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

« Prospective Analysis of Aquaculture Development : The Delphi Method »

Cette étude de la FAO propose de compléter les travaux quantitatifs existant sur les perspectives de l’aquaculture mondiale par une approche qualitative. Pour cela, plus de 300 experts de six régions du monde (Afrique, Amérique latine, Asie, Europe occidentale, Europe de l’Est, Amérique du Nord) ont été interrogés sur leur vision de l’avenir de ce secteur (méthode Delphi). En 2006, le marché mondial de l’aquaculture représentait 86 milliards de dollars US, contre 27 milliards en 1990 ...

(318 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

« Défi alimentaire mondial : les politiques face à la faim et à la pauvreté »

Ce dossier spécial de la revue Pour, coordonné par Lucien Bourgeois, Joseph Racapé et Henri Rouillé d’Orfeuil, fait le point sur les enjeux liés au système alimentaire mondial, au travers de contributions d’une vingtaine d’experts. Le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde a augmenté de 20 % entre 2007 et 2009. Pourtant, la production mondiale de céréales ne cesse d’augmenter (+ 100 millions de tonnes entre 2008 et 2009). Mais la demande (notamment des ...

(409 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

« Review of Evidence on Drylands Pastoral Systems and Climate Change : Implications and Opportunities for Mitigation and Adaptation »

Les prairies couvrent environ 30 % de la surface émergée de la Terre (hors glaciers) et 70 % des terres agricoles. Elles hébergent deux milliards de personnes, et les deux tiers sont utilisées pour l’élevage, un secteur dont dépendent plus d’un milliard de personnes dans le monde, et qui ne cesse de se développer avec la hausse constante de la demande mondiale. Les prairies mondiales renfermeraient jusqu’à 30 % du carbone enfoui dans les sols et environ 8 % du carbone ...

(234 more words)

Note de veille

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

Émissions de CO2 : les administrations doivent montrer l’exemple

Alors que la question du contrôle des émissions de CO2 des activités économiques et des individus est au coeur des négociations nationales et internationales pour lutter contre le réchauffement climatique, de plus en plus d’États veulent montrer l’exemple en imposant à leur administration une limitation des émissions de gaz à effet de serre générées dans le cadre de leurs activités.

Chapitre de rapport annuel vigie

Économie, emploi - Éducation - Entreprises, travail - Géopolitique - Institutions - Population - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Introduction et sommaire rapport Vigie 2010

Grâce au soutien des membres de l’association, le système de veille prospective de l’association Futuribles International, le « Système Vigie », assure en continu l’identification et l’analyse des tendances susceptibles d’avoir un impact important sur le contexte général dans lequel évoluent les organisations. En 2009, il est apparu nécessaire de restructurer le dispositif de veille que nous avions initialement mis en place et de mieux l’articuler avec les autres productions intellectuelles de Futuribles : essentiellement les articles ...

(686 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Ressources naturelles, énergie, environnement

Chapitre 5 du rapport Vigie 2010 : Environnement

PARTIE 1 : CLIMAT Tendance 1 : Augmentation de la température de la Terre Tendance 2 : Des actions locales pour réduire les émissions Incertitude 1 : Hausse du niveau de la mer inférieure à un mètre en 2100 ? Incertitude 2 : Une réduction rapide des émissions de GES ? PARTIE 2 : NÉGOCIATIONS INTERNATIONALES Tendance 1 : Principe de responsabilité commune mais différenciée Tendance 2 : Les marchés du carbone, nouveau mode de régulation Tendance 3 : Vers la prise en compte du système agroforestier Tendance 4 : La difficile ...

(157 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Ressources naturelles, énergie, environnement

Chapitre 3 du rapport Vigie 2010 : Ressources naturelles et énergie

PARTIE 1 : RESSOURCES MINÉRALES ET MINIÈRES Tendance 1 : L’importance stratégique croissante des métaux high-tech Tendance 2 : Chine et Inde, nouveau centre de gravité de l’industrie minière Tendance 3 : Les nouveaux géants de la mine Tendance 4 : Choc des ressources, flambée des prix des matières premières Incertitude 1 : Un approvisionnement menacé pour l’Union européenne ? Incertitude 2 : Des tensions durables sur certains marchés ? PARTIE 2 : RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES Tendance 1 : Croissance de la demande d’énergie Tendance 2 : Fin du ...

(191 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’avenir du moteur thermique est-il dans l’électricité ?

Alors que les constructeurs automobiles européens sont contraints de s’interroger sur l’avenir des moteurs thermiques, le groupe allemand Volkswagen mise sur le potentiel de ces moteurs pour produire de l’électricité au domicile des particuliers.

CR table ronde

Ressources naturelles, énergie, environnement

Les nouveaux défis de l’énergie

Comme l’indique le titre de l’ouvrage récemment publié sous la direction de Jean-Marie Chevalier, les trois domaines du climat, de l’énergie et de la géopolitique doivent désormais être abordés dans une perspective commune, comme autant de défis interdépendants les uns des autres. Aussi les experts de ces disciplines, notamment les économistes de l’énergie et ceux de l’environnement, se sont-ils réunis pour affronter la problématique commune du changement climatique.

Futuribles

Ressources naturelles, énergie, environnement

Bibliographie prospective n°76

a Bibliographie prospective du mois de novembre 2009 consacre son Focus au rapport confié par le MEEDDM à un groupe d'experts sur l'évaluation du coût des impacts du réchauffement climatique et de l'adaptation en France. A partir de deux scénarios du GIEC, l'un plutôt optimiste, l'autre plutôt pessimiste, et en considérant le contexte socio-économique français comme constant à l'horizon 2100, les experts ont estimé les dommages - plus rarement les bénéfices - du changement climatique en ...

(66 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

« Chine Énergie 2009 »

La Société de stratégie est une association de loi 1901 « ayant pour but la reconnaissance de la réflexion stratégique comme méthode d’évaluation et d’action au sein des sociétés modernes, et comme démarche convergente des disciplines intéressées par la compréhension et la conduite des différentes formes de crises contemporaines ». Elle publie ici une série d’articles présentés lors du séminaire « Chine, énergie et relations internationales » qu’elle a conjointement organisé avec l’Institut de diplomatie de Pékin et qui ...

(336 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Coal’s Big Comeback. An Issue at the Centre of Climate Negotiations

Next month (December 2009) in Copenhagen an international conference will take place that will be crucial for the future of our planet’s climate, since its aim is to follow up the Kyoto agreement and to tackle global warming more effectively than is currently being done. Energy questions are central to what is at stake here, since most of the greenhouse gas emissions that give rise to global warming are energy-related. Oil is clearly to the fore among the most stigmatized sources of energy, but we should not forget another fossil fuel that is equally problematic in the long term, namely coal.
As Jean-Marie Martin-Amouroux shows here, this energy source, which seems something of a throwback to the past, has been genuinely resurgent in recent years, particularly because of consumption levels in the booming Asian economies. In the light of currently observed trends, coal could lead to a doubling of CO2 emissions by 2050. Hence the need to understand the trends in the use of this energy source in recent decades and to form a clear idea of longer-term trends in the use of coal. This is what Jean-Marie Martin-Amouroux undertakes here. He outlines very precisely the issues around coal production and consumption throughout the world, together with the prospects for coal usage. He produces possible future scenarios and, by way of this thoroughgoing analysis, shows what the impact of a return to coal could be on our climate, unless techniques of “clean coal” production – such as carbon capture and storage – are properly developed.

Note de veille

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Emplois verts, emplois de demain ?

Les plans de relance adoptés par les plus grandes économies mondiales pour lutter contre la crise économique se caractérisaient tous par la place inédite accordée à « l’économie verte » (1). Comment les investissements publics et privés dans ce secteur se traduiront-ils en termes d’emplois ? Plusieurs études réalisées au niveau français et européen s’accordent autour de perspectives relativement optimistes.

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’énergie en Chine, entre le charbon et le vent

Le charbon est la principale source d’énergie d’une Chine qui en est de plus en plus gourmande, ce qui n’est pas sans inquiéter les observateurs internationaux. Deux rapports permettent de relativiser (un peu) ces inquiétudes : l’un salue les progrès chinois en termes de « charbon propre » ; l’autre montre les importantes perspectives de l’énergie éolienne en Chine.

CR table ronde

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Enjeu du Sommet de Copenhague sur le changement climatique

Christian de Perthuis, selon ses propres termes, est « tombé dans le carbone » depuis cinq ans. Il s’est, en effet, focalisé sur la question du changement climatique et celle de la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, question qu’il aborde non pas en théoricien, mais en observateur, soucieux de fonder ses recommandations sur des bases concrètes. (...) Le sommet des Nations unies sur le climat,qui se tiendra à Copenhague, du 7 au 18décembre ...

(encore 101 mots)

Revue

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Brazil – Future Agricultural Supplier to the Arab World?

For more than a decade, particularly since the creation of the G20 in 1999, an economic forum that added 10 emerging countries to the world’s most industrialized nations, Brazil has played an ever-expanding role on the international stage. The South American giant now seems set fair to compete with the world’s leading nations, particularly in the agricultural sector.

Sébastien Abis and Jessica Nardone have closely examined the rise of Brazil in the agricultural sphere, in a context all the more propitious for the fact that we have, for some years now, been seeing various forms of food crisis. In this article they outline Brazil’s assets in this domain and its international strategy. They show, in particular, how it has increasingly positioned itself as a leader of South-South cooperation with ever-increasing penetration of the Arab world. As is attested by recent developments in trade between Brazil and the countries of the southern Mediterranean, the South American giant could, in fact, become one of the main agricultural suppliers to the Arab world, largely at Europe’s expense. The authors outline three possible future scenarios at the end of their article, in which, unless the European nations make a real effort to woo the countries of the South of the Mediterranean basin, Arab-Brazilian convergence would increase in the sphere of agriculture and may, indeed, lead to genuine political cooperation that extends beyond that sector.

Revue

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

The Debate on the Carbon Tax. Economists Tend to the Climate-Change Patient

Following the environmental summit held in 2007, which gave rise to a number of measures that are currently passing into law, the possible implementation of a “climate and energy” levy is currently being debated in France. France has, in fact, committed itself to reducing greenhouse gas emissions by a factor of 4 between 1990 and 2050 and the introduction of such a levy – more commonly known as a “carbon tax” – forms part of the raft of instruments available to it for achieving that goal.

Christian de Perthuis, an expert in all aspects of this question, outlines this debate here. The discussion took a new turn with a conference of experts being held in July 2009, followed by a “high level” Round Table chaired by Michel Rocard, which produced a fairly comprehensive report on the pros and cons of a “climate and energy” levy in France. After reviewing the place of a carbon tax in the context of international regulations (particularly in respect of the carbon emission rights market), de Perthuis gives an account of the possibilities in this area: the tax-base and the rate of such a levy, the conditions of its social acceptability etc. The objective, the author reminds us, is to put in place a levy aimed at changing citizens’ behaviour in such a way that the tax eventually loses its justification, while, at the international level, a carbon tax of this kind would in no way exclude a market in emissions permits. All in all, a few weeks away from the Copenhagen Conference, which is intended to extend the Kyoto Protocol process on climate change, the debate is in full swing.

Revue

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Focus on IAASTD. An International Assessment of Agricultural Sciences and Technologies for Development

It was the aim of IAASTD (International Assessment of Agricultural Science, Knowledge and Technology for Development), a programme initiated and led between 2005 and 2008 by the World Bank and a number of United Nations agencies, to assess the future contribution of agricultural research and technologies to the Millennium development objectives. Fifty-seven governments were involved, together with many development actors and representatives of the agricultural and agrifood sectors, the academic world and civil society.

This innovative, cross-disciplinary study marked an important paradigm shift, representing a broad consensus among the experts to the effect that agriculture is multi-functional and multi-factorial; that it requires approaches that take account of the specific contexts in which it is carried out, involving all the players in the supply chain and having regard to local forms of knowledge. This new paradigm, which marks a retreat from reductive, universal solutions, offers diverse options for action.

Beyond questions of the quantity of knowledge accumulated and its limitations, IAASTD marks a decisive development that the various actors must now take on board. This is what is demonstrated here by Marie-Aude Even, who lead a collective study of IAASTD for the Foresight and Assessment Vice-Directorate of the French Ministry of Agriculture, doing so within the framework of an Analysis Note, which Futuribles takes up in this article.

Note de veille

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Les conséquences économiques de la taxe carbone

Le rapport de la conférence des experts sur la contribution Climat et énergie (CCE), présidée par Michel Rocard, recommande la mise en place d’un « signal-prix carbone » fixé à 32 euros par tonne de CO2 pour 2010. La taxation sur la consommation d’énergies fossiles s’inscrit dans la lignée du scénario « Facteur 4 » (division par quatre des émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050). Selon les rapporteurs, la lutte contre le changement climatique peut rimer ...

(4 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

Vers un territoire français plus artificiel et plus fragile ?

Les terres agricoles reculent devant les zones artificialisées (1), telle est la conclusion de la troisième édition du projet européen « Corine Land Cover » (2). Ces résultats confirment la tendance déjà amorcée en 2000. Or, ce changement d’affectation des sols comporte des risques environnementaux et climatiques.

Note de veille

Géopolitique - Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

Réfugiés environnementaux : pourquoi les reconnaître ?

Les migrations liées au réchauffement climatique croissent et pourraient concerner des millions de personnes dans les années à venir. Or, pour l’instant, ces migrants ne relèvent d’aucun statut.

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

Bilan carbone : les agrocarburants plus polluants que les carburants fossiles

Les agrocarburants aggraveraient le réchauffement climatique, selon l’antenne britannique de l’organisation non gouvernementale Les Amis de la Terre. Ils émettent davantage de gaz à effet de serre (GES) que les carburants fossiles lorsque l’on tient compte du changement d’affectation des sols sur lesquels sont cultivés soja, colza, palmiers à huile, cannes à sucre, betteraves à sucre…

Futuribles

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Bibliographie prospective n°74

La Bibliographie prospective du mois de septembre 2009 consacre son Focus au Rapport de la conférence des experts et de la table ronde sur la contribution Climat et énergie. Ce rapport analyse les impacts de la réforme préconisée par les experts, qui consiste à instaurer, en 2010, une taxe carbone sur la partie des émissions de CO2 d'origine énergétique non couverte par le marché européen de permis. Ce rapport évoque également les mécanismes de compensation envisagés pour éviter les ...

(encore 54 mots)

Futurs d'antan

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Our Plundered Planet (1948)

The book from which this article is taken was published in 1948 (Boston: Little Brown), when the world was still binding the wounds of the Second World War. Albert Einstein commented that, “reading it, one feels very keenly how futile most of our political quarrels are compared with the base realities of life.”
The author, Fairfield Osborn Jr., was the son of a great American palaeontologist and was himself an eminent naturalist and president of the New York Zoological Society, which, changing its name to the Wildlife Conservation Society, became an important non-governmental organization for nature conservancy.
The work displays an awareness of the general problem posed by mankind’s cohabitation with the other forms of life that populate the planet. It pre-dates Rachel Carson’s famous Silent Spring by 14 years.
Unlike most contemporary authors, Osborn foregrounds the demographic phenomenon, the teeming upon the planet of those he calls “the children of the Earth”. He then raises the problem of war, noting that it is what characterizes humanity, if it is not to descend to what he calls “the inferior forms of animal life” such as ants, but he condemns the idea – all ethical considerations apart – that war could be a tool for regulating world population. In characterizing human action as “a new geological force”, he anticipates the neologism proposed by Paul Crutzen to characterize our age: the “anthropocene”.
Some parts of the present picture are, of course, absent from his account, either because their importance was not then recognized, such as greenhouse-gas-induced climate change, or because the threat they represented was as yet too distant, such as the exhaustion of oil reserves. But others are lucidly identified, such as globalization, which had not yet reached the intensity that it has today, and which makes every nation “more or less dependent on every other”, and the problems of food resources, which bring us up against the limits of productive land, for man feeds only on living matter.
As a result, he comes to the conclusion that, whatever progress is achieved, technology will not avert the need for a thoroughgoing transformation of our collective behaviour, in order to achieve a sustainable balance with nature.

Chapitre Ressources...

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.