Ressources naturelles, énergie, environnement

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Énergie de la France

Pour tous ceux ou celles qui s’intéressent à l’histoire économique et industrielle, la lecture de cet ouvrage, dossier de haute qualité, s’impose. D’une part il évoque les étapes du développement d’une activité qui s’est déroulée sous nos yeux et auquel — à des titres divers — certains d’entre nous ont participé, ou dont ils ont été témoins. D’autre part il décrit les luttes d’influence entre des organisations comme EDF (Électricité de France) et ...

(708 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Fin de l’Occident, naissance du monde

À lire le titre de cet ouvrage d’Hervé Kempf, on en viendrait à penser que l’auteur s’est reconverti dans l’analyse géopolitique. Il n’en est rien si l’on s’attache à la géopolitique stricto sensu ; pour autant, son livre a pour ambition de raisonner à l’échelle mondiale, en tenant compte des conditions écologiques qui sont désormais celles de notre planète et dont on connaît l’avenir pour le moins sombre. Un tel raisonnement implique ...

(951 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Energy Foresight: the Possible, the Desirable and the Acceptable

In France a debate on energy transition began in late 2012 and went on for almost eight months. Various consultations with the major players and the general public were involved. The aim was to produce recommendations for an energy bill in autumn 2013, but, because the participants could not come to any agreement, it was simply a summary of these debates that was submitted to the government in July 2013. With each party holding fast to its position, the process has come to a standstill. The drafting of the bill has been deferred to spring 2014, the intention being to present it to Parliament in the autumn and for it to be passed before the end of the year. Among the points listed in this summary is a proposal for restarting the process by “carrying out a shared foresight exercise, informed by macro-economic scenarios for France and Europe, microeconomic modelling and multi-criteria studies drawing on the partnership methods of the General Commission for Strategy and Foresight”.

This is an important point since, in this type of debate, aimed at providing long-term orientation for French energy policy, the contribution of foresight studies is key. Nevertheless, as is shown by this article, a product of the PROSPER foresight network and its thinking, foresight exercises on energy matters, torn as they are between quantitative methods and qualitative approaches often tinged with subjectivity, have difficulty convincing decision-makers or leading to political measures or strategies that can garner a minimum degree of assent. Yet what is at issue here is necessarily finding some accommodation between quantitative and qualitative approaches, overcoming obstacles produced by mutual misunderstanding on the part of supporters of those two approaches and seeking compromises between actors with very different points of view. In this connection, as this article shows, three quite recent energy foresight exercises have striven, with encouraging results, to reconcile the qualitative and the quantitative so as to develop scenarios that are both relevant and acceptable to the different actors concerned. David et al. outline the main characteristics of these studies and the lessons to be drawn from them with a view to developing a foresight exercise that enough people can get behind and that is likely to produce a scenario acceptable to a majority.

Revue

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Is China Making a Land-Grab in Africa? Taking Fresh Stock of a Vexed Question

With sustained economic and demographic growth, a rising standard of living among its inhabitants and a growing demand for food, China has considerable efforts to make to meet the growing needs of its population. In this context, it has often been criticized by observers who take the view that it is evincing a form of neo-colonialism towards the African continent, not only with regard to mineral resources, but also in the areas of land ownership and agriculture. What is the actual situation? Can China perhaps be seen as a country that is making a massive land-grab in Africa?

In the view of Jean-Jacques Gabas, drawing here on the two most reliable databases on land acquisition across the world, the actual picture is more mixed than it seems. Gabas first re-situates China within world agricultural trade, then provides an insight into global land transactions and a league table of the biggest investors in land, in which China comes sixth, far behind the USA. He then details where these investments have mostly been made and, with regard to the main African countries concerned, indicates the (small) proportion represented by Chinese investment. Lastly, he shows that Africa is not a geographical priority so far as Chinese investment in land is concerned, specifies the nature of Chinese projects on African soil and stresses China’s increasing tendency to focus its activity in Africa on development aid.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

World Energy Outlook 2013

L’AIE présente dans ce rapport l’état des lieux de l’énergie mondiale en 2013 et ses perspectives à l’horizon 2035. Il est structuré en trois grandes parties. La première, la plus longue, analyse les grandes tendances pour toutes les filières énergétiques, la deuxième est dédiée à la situation énergétique du Brésil, une puissance énergétique montante, la troisième examine plus particulièrement la situation du marché pétrolier et son évolution. L’AIE décrit l’évolution de la scène énergétique ...

(1107 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

The Clean Energy R&D for 2°C

Les parties prenantes à la convention de l’ONU (Organisation des Nations unies) sur le climat sont engagées, après la récente conférence sur le climat de Varsovie, dans la phase ultime de la négociation d’un traité climatique qui devrait se conclure à Paris en 2015. Les obstacles sur la voie de ce traité sont encore considérables : ils sont politiques, car les signataires devront s’accorder sur un mécanisme de fixation de quotas d’émissions de gaz à effet de ...

(530 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Repenser les villes dans la société post carbone

Cet ouvrage présente le déroulé et les résultats détaillés de l’exercice « Repenser les villes dans la société post carbone », mené par le MEDDE et l’ADEME de 2009 à 2012, avec le soutien méthodologique de Futuribles. La ville post carbone est définie dans la démarche comme celle qui parvient à atteindre trois objectifs à l’horizon 2050 : diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre (facteur 4) ; devenir très largement autonome par rapport au pétrole ; s ...

(672 more words)

Futuribles

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Colloque international SFER AGP 2014

Agriculture et géopolitique : rivalités - puissance - coopération La Société française d'économie rurale (SFER) organise le colloque international SFER AGP 2014 dont le fil conducteur sera de comprendre en quoi l'agriculture est (re)devenue un objet géopolitique. S'INSCRIRE AU COLLOQUELes objectifs du colloque :• Porter un double regard, scientifique et institutionnel, sur la logique conflictuelle à l’œuvre sur les marchés mondiaux agricoles et sur les ressources foncières et hydriques ?• Souligner la priorité de ne pas dissocier l’aspect ...

(173 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

Le Brésil : une puissance énergétique du futur

L’AIE (Agence internationale de l'énergie) a consacré une partie importante de son rapport 2013 sur l’énergie, le World Energy Outlook, au Brésil, un pays qui est en passe de devenir, en effet, un véritable eldorado énergétique. Celui-ci est aujourd’hui parmi les pays les moins « carbonés » de la planète, puisque les énergies renouvelables fournissent près de 45 % de son énergie primaire : 80 % de l’électricité est d’origine hydraulique et les biocarburants (bioéthanol et biodiesel) représentent 20 ...

(631 more words)

Actualité du futur

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

La R&D peut-elle contribuer à limiter le réchauffement climatique ?

Une équipe de spécialistes du climat de la fondation italienne Enrico Mattei (créée par l’ENI [1]) et du Centre euroméditerranéen sur les changements climatiques à Milan a tenté d’estimer l’effort de R&D qu’il faudrait accomplir pour faire sauter les nombreux verrous techniques qui bloquent la transition énergétique. Cet effort cumulé s’élèverait à 1 000 milliards de dollars US sur la période 2010-2030 et à 1600 milliards de dollars de 2030 à 2050. On est aujourd ...

(241 more words)

Analyse prospective

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Vers une OPEP des céréales autour de la mer Noire ?

L’accès aux matières premières est depuis toujours stratégique mais doit se construire dans un contexte particulièrement concurrentiel en ce début de XXIe siècle [1]. Les produits de base alimentaires n’échappent pas à cette règle. Les céréales, notamment, symbolisent les jeux de pouvoir et de convoitises autour des ressources vitales pour l’homme et pour la stabilité du globe [2]. Environ 700 millions de tonnes (Mt) de matières premières agricoles seront échangées dans le monde en 2013, dont la ...

(321 more words)

Actualité du futur

Ressources naturelles, énergie, environnement

Quatre scénarios pour la Terre en 2100

Fin septembre, le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a actualisé ses projections pour le climat mondial à l’horizon 2100 : à cette date, les températures pourraient augmenter de 0,3 à 4,8 °C entre la fin du XXe siècle et la fin du XXIe siècle [1]. L’ampleur de cette fourchette, rappelle le magazine New Scientist, s’explique par le fait que l’ampleur du changement climatique dépendra des actions qui seront menées par ...

(504 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Perspectives énergétiques mondiales

Ce rapport a été élaboré par l’ADEME et le Conseil mondial de l’énergie ; c’est le huitième rapport publié par les deux organismes, depuis 1992, sur l’évaluation des politiques et des tendances en matières d’efficacité énergétique à l’échelle mondiale. Pour cela, 85 pays représentant plus de 90 % de la consommation mondiale d’énergie ont été étudiés. L’objectif est d’analyser le lien entre les politiques visant à améliorer l’efficacité énergétique et les performances ...

(519 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Les Risques majeurs et l’action publique

De Tchernobyl à Fukushima, en passant par Xynthia ou AZF, les risques majeurs peuvent avoir de violents impacts sociaux, économiques, voire politiques. Afin d’identifier les outils permettant d’y faire face, ce rapport rassemble des travaux essentiellement de gestionnaires et d’économistes qui éclairent à la fois l’ex ante (préparation, prévention) et l’ex post de la crise (reconstruction, leçons, etc.). Le rapport recommande d’intégrer systématiquement l’incertitude dans les évaluations des risques, et d’améliorer la ...

(104 more words)

CR table ronde

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Table ronde : L’agriculture, un atout pour la France

Extrait de la table ronde du 17 octobre 2013 avec Sébastien Abis et Thierry Pouch Sébastien Abis est analyste géopolitique sur l’espace méditerranéen, administrateur au Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM), conseiller scientifique de Futuribles International ; Thierry Pouch est chef du service des Études économiques à l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA), chercheur associé au laboratoire REGARDS de l’université de Reims Champagne-Ardenne. Ils sont coauteurs de l'ouvrage Agriculture et mondialisation. Un atout géopolitique ...

(6 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

The Pillars of a New Humanism: Ceilings or Transition? Where is the Crisis Leading?

“The desire to let things run their natural course until it is too late is the greatest threat humanity is bringing upon itself”, wrote André Lebeau in one of his last books, L’Enfermement planétaire (Paris: Gallimard, 2008). And, indeed, humanity’s confrontation with the limits of the terrestrial eco-system might well lead, if not to its doom, then at least to some very violent modifications of its ways of life and consumption.

This article comes to the same conclusion. With the race for ever higher performance, the various transitions (demographic, nutritional, agricultural and epidemiological) that affect most countries, and the environmental consequences of changes in ways of life which have been observed since the industrial revolution all accelerating over time and spreading to all continents, the indications are that the human race is reaching a turning-point.

Various ceilings can be seen to have been reached: in energy consumption, in sporting and economic performance, in life expectancy –ceilings that could be broken through (in the effort to maintain hitherto upward curves) only at great cost to ecosystems or to future generations. Such a scenario would be unacceptable, given the pressures on the environment we are already observing. The challenge, the authors argue, is to reconcile humanity with its environment by “defin[ing] the superfluous and situat[ing] the acceptable” on a world scale and in concerted fashion. Since humanity can no longer have “delusions of infinite progress”, if it is not to run the risk of a worst-case scenario and violent breakdown, it must now collectively revise its mode of development in the hope of a lasting solution.

Editorial

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Quelles limites au progrès ?

Quelles limites au progrès ? J’évoquais, dans un récent éditorial [1], le contraste entre deux interprétations de la crise, l’influence que celles-ci exercent sur nos représentations du futur souhaitable et la définition des politiques qui donc s’imposent. L’heureuse initiative du président de la République de lancer une démarche sur « la France en 2025 [2] » et, surtout, la teneur de ce nouveau numéro de Futuribles me conduisent à y revenir. Je soulignais en effet la différence entre les ...

(892 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Perspectives agricoles de l’OCDE et de la FAO, 2013-2022

Ce rapport fait le point sur la production agricole mondiale actuelle et à venir, qui pourrait s’accroître de 1,5 % par an en moyenne pendant la décennie à venir, contre 2,1 % par an de 2003 à 2012. Les facteurs à l’origine de ce ralentissement sont multiples : hausse des coûts de production, manque de surface agricole, changements climatiques, etc. Parmi les faits marquants du rapport figure l’évolution de la situation chinoise : la croissance de la consommation pourrait ...

(238 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Agriculture, forêt, climat

Comme le rappelle Bruno Hérault, le chef du CEP, dans l’introduction du rapport, l’agriculture et la sylviculture seront directement concernées par les changements climatiques à venir. Et la France, en tant que zone tempérée, devra se préparer à une probable hausse de la variabilité climatique, qui aura des impacts sur la pluviométrie, les phénomènes climatiques extrêmes, etc. Or, l’adaptation ne pourra se faire sans anticipation : c’est pourquoi le CEP a lancé un exercice de prospective visant ...

(350 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

The Critical Decade 2013

La Commission du climat a été créée en 2011 par le gouvernement australien, qui l’a ensuite supprimée en septembre 2013, juste après la parution de ce rapport. Il s’agissait d’un organisme indépendant chargé de fournir aux citoyens australiens des informations fiables et compréhensibles sur le changement climatique et ses impacts. Ce rapport est le 26e publié par la Commission : c’est une mise à jour du rapport du même nom publié en 2011. Ce dernier visait à ...

(592 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Renewables Global Futures Report 2013

REN21 est un réseau créé suite à la Conférence internationale pour les énergies renouvelables qui s’est tenue à Bonn en juin 2004. REN21 regroupe une grande variété d’acteurs (gouvernements, organisations internationales, associations industrielles, scientifiques et universitaires, membres de la société civile) dans le but de faciliter l’échange de connaissances, le développement de politiques et d’une action conjointe en faveur d’une transition mondiale rapide vers les énergies renouvelables. Le Rapport mondial sur l’avenir des énergies ...

(330 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Scénarios de transition énergétique pour la France

Les scénarios énergétiques sont la traduction chiffrée de différentes visions d’avenir de nos systèmes énergétiques. Ils assurent la cohérence des récits liés aux visions et permettent d’étudier leur faisabilité et leurs impacts techniques, sociaux et environnementaux à différents horizons temporels. Ils permettent aussi d’identifier les leviers d’action, en particulier les politiques publiques, à mobiliser pour la réalisation de ces visions et des objectifs associés. L’élaboration de scénarios énergétiques ne constitue pas un exercice de prévision ...

(737 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Eau, milieux aquatiques et territoires durables 2030

La Mission prospective du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a lancé en juin 2010 une démarche prospective « Eau, milieux aquatiques et territoires durables 2030 », dénommée Aqua 2030. Cette démarche a mobilisé une trentaine d’experts, principalement issus du monde de la recherche, et a été animée par l’IRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) pour son expertise scientifique et Futuribles pour les aspects de méthode ...

(958 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’agriculture française pourrait réduire ses émissions de GES d’un tiers d’ici 2030

Le secteur agricole représente environ 30 % des émissions mondiales de GES (gaz à effet de serre), en incluant les changements d’usage des sols et la déforestation. Le secteur serait responsable de 60 % des émissions mondiales de N2O (protoxyde d’azote) et de la moitié de celles de CH4 (méthane) [1]. Or, ces deux gaz ont un impact beaucoup plus important que le CO2 dans le processus mondial de réchauffement climatique (25 fois plus pour le CH4). L’agriculture a ...

(933 more words)

Chapitre Ressources...

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.