Entreprises, travail

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Qu’est-ce que la richesse ?

Peut-on appréhender la richesse des sociétés uniquement à partir de l'évolution du taux de croissance de leur PIB (produit intérieur brut) comme nous incline à le faire une certaine conception extensive de la science économique ? Ou bien, en d'autres termes, utilité économique et utilité sociale convergent-elles ou, au contraire, divergent-elles ? Telles sont les questions dérangeantes que pose Dominique Méda dans son dernier ouvrage. Après avoir pointé les imperfections et les incohérences d'une mesure purement comptable du PIB ...

(180 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Signs of the Times. News You Can Use to Drive Your Future

Roger E. Herman est un consultant indépendant, membre de la World Future Society. Dans ce livre, il a recensé 100 tendances susceptibles de modeler l'avenir plus ou moins proche. Elles concernent plus particulièrement le monde du travail, mais touchent également aux modes de vie en général, à la démographie, aux relations sociales... Chacune est brièvement décrite à l'aide d'une simple coupure de presse - Herman a choisi volontairement une presse grand public, comme USA Today ou certains magazines ...

(181 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Radioscopie du XXIème siècle

Ce dossier spécial de L'Observateur a été réalisé par le programme de l'OCDE sur l'avenir. Il passe en revue les défis du prochain millénaire, dans des domaines aussi variés que la démographie, l'urbanisation, l'agriculture, l'approvisionnement en eau, la santé, l'énergie, les technologies, le travail. Les différents articles synthétisent en fait les résultats de récents rapports de l'OCDE bien sûr, mais aussi de la Banque mondiale, de l'OMS, de l'UNESCO et ...

(280 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Le Bal des chômeurs

Ce livre se présente comme le premier « thriller d'économie-fiction ». Un « thriller », c'en est un en effet, car l'action ne manque pas de suspens ni de retournements imprévus, et les personnages ne sont pas ménagés. L'aspect « économie-fiction » apparaît dès que l'on résume l'intrigue : un américain, journaliste gastronomique en visite en France pour tester les grands restaurants, se retrouve en première ligne pour décrire au Washington Post les événements qui bouleversent le pays. L'anarchie se ...

(565 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Les Relations sociales dans l’entreprise

Daniel Labbé a été leader de la CFDT. Hubert Landier est expert en management social. Ils montrent que les relations sociales dans l'entreprise exigent de plus en plus de professionnalisme. L'entreprise change de nature. Les tensions sociales et les conflits possibles également. Comment vont évoluer les rapports sociaux ? Les auteurs essayent de le montrer en évoquant la diversification du travail, la tendance à « l'entreprise de soi », les changements dans le droit du travail, mais aussi l'apparition ...

(223 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Cycles. Crisis. Forecasts

Cet ouvrage est une sorte de manifeste pour une nouvelle pensée scientifique, que l'auteur appelle « l'école du cyclicisme russe ». Il développe les idées des fondateurs de cette école, dont le plus célèbre est N. D. Kondratieff. Il jette les bases d'une théorie des cycles et en décrit les différentes formes, écologique, démographique, technologique, économique, politique et socioculturelle. L'accent est mis sur la méthodologie de prévision des crises. Yuri Yakovets s'attarde sur les tendances propres aux ...

(9 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

La Fin des années chômage. La stratégie de l’emploi pluriel

« Le plein-emploi dans cinq ans, c'est envisageable ! » annonce Guy Aznar. Mais pour fonder cette boutade quelque peu provocatrice, l'auteur ne se contente pas comme certains de miser sur la fin du choc démographique ou sur le retour de la croissance. Selon lui, ces facteurs représentent surtout une occasion à saisir pour enfin mettre en œuvre une politique de l'emploi ambitieuse. Pour sortir du no future (voir les bonnes feuilles publiées dans Futuribles n°246), Guy Aznar a ...

(331 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Japanese Management in the Low Growth Era. Between External Shocks and Internal Evolution

Comment les entreprises japonaises citées en exemple dans la décennie 80, en pleine période d'euphorie et de protectionnisme tacite, s'adaptent-elles à la croissance ralentie des années 90 ? Tel est le thème de l'ouvrage patchwork, composé d'une trentaine de contributions individuelles, rédigées par des chercheurs et des universitaires japonais et européens réunis pour analyser la situation lors d'une conférence organisée à Tokyo conjointement par l'Institut allemand d'études japonaises et la maison franco-japonaise. Même si ...

(33 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Preventing Waste at the Source

Norman Crampton, professeur à l'Indiana State University, estime qu'il est préférable de faire comprendre aux managers l'intérêt qu'ils peuvent avoir à préserver l'environnement plutôt que de leur imposer un tel comportement. Son ouvrage entend donc montrer aux entreprises comment analyser leur processus de production et identifier les phases durant lesquelles se produit un gaspillage néfaste pour l'environnement mais aussi pour leur propre croissance. Certes la résistance au changement et à l'adoption d'un ...

(175 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

« Japon. Une stratégie pour le XXIe siècle »

La défaite de 1945 vit la ruine matérielle du Japon et sa mise sous tutelle pour une durée indéterminée par les États-Unis. Aujourd'hui, le Japon, avec un PNB (produit national brut) qui pourrait rattraper celui des États-Unis à l'horizon des années 2010-2020 est l'une des puissances susceptibles d'accéder au premier rang mondial et affiche à nouveau une volonté de rayonnement international excédant même sur plusieurs points ses ambitions d'avant-guerre. L'ouvrage de J. Népote (CNRS ...

(292 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Ma ville idéale

Ce recueil de textes est original. Il rassemble des contributions de nombreux chercheurs, non seulement de différents pays mais également de différentes disciplines. Les auteurs y vont de leur conception de la ville idéale, ville existante ou encore ville à construire. Si certains ciblent une ville en particulier, d'autres imaginent une ville en puisant dans les expériences réussies.

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Futures for the Third Millenium. Enabling the Forward View

Ce livre, compilation d'articles ou de chapitres déjà publiés, représente la somme des travaux et recherches de Richard Slaughter, directeur du Future Study Centre de Melbourne. Il célèbre l'avènement des future studies (FS) et prend note de leur émergence dans le champ intellectuel ainsi que sur le terrain. Dans la première partie, l'auteur appelle de ses vœux le passage d'une vision à court terme à une réflexion à long terme et le développement d'un socle ...

(355 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Apocalypses et millénarismes : prophéties, cultes et croyances millénaristes à travers les âges

Auteur d'ouvrages importants sur l'Action française (1962), la France, fin de siècle (1986) ou la France des années trente (1995), Eugen Weber est un historien reconnu des XIXème et XXème siècles. Le thème de son dernier ouvrage, les croyances relatives à la fin du monde, pourrait surprendre. Pour Weber, selon qui « l'apocalypse a longtemps fourni la clef de l'histoire humaine », il s'agit d'étudier sans condescendance l'histoire des prophéties millénaristes et des frayeurs eschatologiques ...

(197 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Réduction du temps de travail. Que faut-il croire ?

La loi d'orientation et d'incitation relative à la réduction du temps de travail (loi du 13 juin 1998) abaisse sa durée légale à 35 heures. À cette occasion, le vieux débat renaît entre ceux qui pensent que le « partage du travail » permettra de résoudre le chômage (option socialiste, si l'on simplifie quelque peu), et ceux qui affirment que la création d'emplois passe avant tout par une augmentation de l'effort de chacun (perspective libérale, si l ...

(413 more words)

Forum

Économie, emploi - Entreprises, travail

Anticiper plutôt que subir

Anticipate or Suffer
Last September an organisation of young business executives (CJD) signed an agreement with the French Ministry de l'Emploi et de la Solidarité (employment and solidarity) to engage 400 of them as volunteers in the first stage of negotiating the reorganization of work and the reduction of hours.
Although his report will not be submitted to the Ministry until June of 1999, the president of CJD has drawn for us here some lessons from these pilot projects. He sets the reduction of working time into the larger framework of the challenges with which small and medium sized enterprises are confronted today. He emphasizes at the same time the necessity for firms to not only adapt but also to anticipate and to arm themselves with a truly strategic plan

Forum

Économie, emploi - Entreprises, travail - Institutions

Deux propositions des responsables de personnel

The Aubry Laws: Two Suggestions of Personnel Managers
The National Association of Personnel Directors and Officers (ANDCP) has created a working group on the 35-hour laws. The group has issued a statement since the discussion in the National Assembly of the Aubry laws.
They give us here their analysis of the first law (June1998) and of the problems it was supposed to address. They also reveal their point of view on the second law, which should be passed between now and the end of 1999

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail

Vers un nouveau droit du travail ?

Toward a New Right to Work
The law on 35 hours has been criticized for its authoritarian character. However, says Jacques Barthelemy, the law does not rigidly restrict the working week to 35 hours, nor, if applied, does it require the same level of gross compensation. Instead, the legal and regulatory provisions which were imperatives under the regime of the 40-hour law now become supplemental to collective agreements.
Our author argues, in other words, that this law offers an exceptional opportunity to the actors, across industrial sectors and within individual firms, to define the number of hours worked and the organisation of times of work according to their own convenience, so long as their internal agreement is not obviously contrary to the public interest.
Once this latitude for maneuver is handed over to the parties, it falls on them to define the optimal reconciliation between the constraints of the enterprise and the aspirations of the workers. Thus, by stimulating negotiation, we open the way to a right-to-work covenant which, to the extent that the actors can come to agreement, replaces regulatory provisions.

Revue

Entreprises, travail

Pour une culture politique du temps. Quel dialogue entre passé, présent, avenir ?

For a Political Culture of Time
Jean Chesneaux here shows how the distinction between present, past and future - or the tripartition of time - has a legitimate foundation because of the very different nature of these three instances (ek-stases), and how in particular the past and future are essential to give meaning to the present, and allow us to be totally responsible vis-à-vis a future which in essence has yet to be created.
He denounces the primacy granted today to the present (presentism) which, renouncing its role as a link between memory and projection, makes it meaningless, and deprives it of its essential attribute, that of being the privileged moment when the will of man and society is expressed.
While "everything conspires to attempt to break the hourglass of time", Jean Chesneaux invites us to "dwell in time" in its three dimensions, each throwing light on the others and contributing to the "political culture of time", which alone allows us to escape its bondage.

Revue

Entreprises, travail

Où va le syndicalisme français ?

Where is French Trade Unionism Heading?
Gérard Donnadieu gives us an analysis here of the origins and development of French trade unionism, the crisis it is currently going through and possible changes it may undergo.
Born out of the context of class struggle and becoming progressively institutionalised, trade unionism has been going through a major crisis for twenty years revealed by:
- a drop in the level of trade unionism;
- collapse of trade union representation observed during elections to the committees of companies and industrial tribunals;
- loss of control by trade unions of the social order, which is shown by a drop in conflicts and a rise in local, decentralized negotiations escaping the control of large groups of affiliated trade unions.
Starting with a typology showing four types of trade unionism to which he associates four different functions, the writer shows that the French trade union landscape today is very fragmented and confused: still dominated here - mainly in the public service - by a "trade unionism of the rostrum" which, relying on all the demands made, is condemned to fragmentation, and more inclined at the moment to adopt a strategy of co-operation (particularly in the CFDT) with moderate success, in spite of everything.
Finally, the writer outlines five possible scenarios of change in the long term: that of decline with all the risks of ungovernability which it carries in the case of major social crisis; that of the trade union model fragmented into multiple organizations according to each sectional group; the third scenario ("uncoupling and institutionalisation") would be marked by the transformation of trade unions into "social agencies"; the fourth describes what could be "company trade unionism" of the Japanese or Greman type; the final scenario, relying on new forms of organisation and employment, outlines what could be the role of trade unions in a post-salary society.

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

The George Washington University Forecast of Emerging Technologies : an Assessment of the Technology Revolution

Il s'agit là de la quatrième remise à jour de la G.W.U. Forecast. Au terme d'une analyse de l'environnement et d'une étude des tendances, cette enquête identifie 85 technologies émergentes qu'elle soumet ensuite à un panel d'experts, suivant la méthode Delphi, pour déterminer l'année d'occurrence de chaque événement sélectionné (et selon quelles probabilités), la taille possible du marché qu'il générerait et la nation-leader pour cette technologie. Les résultats de ...

(322 more words)

Revue

Entreprises, travail

Les invariants de l’histoire des entreprises

Invariants in the History of the Entreprise
The attention of futurists is naturally drawn by change. But human society is also marked by no less interesting invariances which are identified through historical analysis.
The author of a recent book on L'Entreprise de l'Antiquité à nos jours ("The Enterprise from Antiquity to Our Times"), Michel Drancourt, has extracted some invariances in the history of business, the characteristics common to all entrepreneurs and the factors which, since the beginning, have constituted the dynamic of their organization.
He reminds us that although technology, organizational structure and management methods have evolved a lot, the entrepreneur has always been a non-conformist, animated by a search for adventure and by a talent for leadership, with an acute sense of the organization.

Futurs d'antan

Économie, emploi - Entreprises, travail

L’économie politique de la gratuité

The Political Economy of Unmeasured Values
Are reproduced here some long extracts from a text on the political economy of unmeasured values by Bertrand de Jouvenel which were published in the Virginia Quarterly Review in 1959 and reprinted in his book Arcadia: Essays on a Better Life.
The text begins with a long quotation from Pigou reminding us that the progress of economic science demands that it be limited to those phenomena which can be measured in money terms, even though other factors (good and services given for free) are necessary to a human existence.
This text, in print for almost forty years, calls attention to the limits of national accounting (and by extension, to the value of economic indicators in general) while at the same time addresses issues of what today is called sustainable development.

Chapitre Entreprises, travail

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.