Entreprises, travail

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Le Continent des imprévus

Les grands livres sont rares ; les grands témoignages encore plus. Patrick Lagadec nous avait habitués ces dernières années à des analyses de haut vol et des ouvrages particulièrement intéressants sur les questions des risques et crises majeures. C’est avec une qualité intellectuelle rare qu’il ouvrait au lecteur des réflexions sur le monde actuel et sur les risques inhérents à celui-ci. Avec Le Continent des imprévus, justement sous-titré Journal de bord des temps chaotiques, c’est à un tout ...

(867 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Entreprises, travail

Chapitre Entreprises, travail du Rapport Vigie 2016

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques. Il constitue ainsi un document de synthèse des grandes transformations repérées et analysées dans le cadre de Vigie, le dispositif permanent de veille et d'analyse prospective développé par l'association au profit de ses membres partenaires.Vous pouvez ...

(138 more words)

Rapport annuel vigie

Économie, emploi - Éducation - Entreprises, travail - Géopolitique - Institutions - Population - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Rapport Vigie 2016. Futurs possibles à l’horizon 2030-2050

L’édition 2016 du Rapport Vigie propose à ses lecteurs un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que Futuribles International a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques. Il constitue ainsi un document de synthèse des grandes transformations repérées et analysées dans le cadre de Vigie, le dispositif permanent de veille et d’analyse prospective développé par l’association Futuribles International au profit de ses membres partenaires. Ce rapport est ...

(72 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Le programme Watson d’IBM se dote d’un écosystème

Devenu célèbre avec sa victoire au jeu Jeopardy, le programme Watson d’IBM est avant tout la combinaison de deux domaines de l’intelligence artificielle : la compréhension du langage naturel et l’analyse statistique de texte. Ces compétences lui permettent de « comprendre » une question posée grâce à ce qui est stocké dans sa mémoire, puis d’émettre des hypothèses via des algorithmes de réflexion [1]. Plus globalement, Watson regroupe différentes technologies agencées pour répondre à des situations spécifiques. Ainsi, si ...

(804 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Des fermes aquacoles en haute mer grâce au projet Velella

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), « à l’échelle mondiale, la consommation apparente de poisson par personne est passée d’une quantité moyenne de 9,9 kilogrammes dans les années 1960 à 19,2 kilogrammes en 2012 (estimations préliminaires) [1] ». Projet Velella : l’aquapodSource : Evans Brett, « On Board the Sushi Train », Inside Story, 13 octobre 2015. URL : http://insidestory.org.au/on-board-the-sushi-train. Consulté le 25 novembre 2015. Pour satisfaire cette demande, entretenue ...

(744 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Le porte-conteneurs, véhicule privilégié de la mondialisation ?

En 2006, dans un ouvrage qui connut un grand succès [1], l’économiste américain Marc Levinson décrivait la manière dont la conteneurisation, « inventée » en 1956 par l’entrepreneur américain Malcolm Purcell McLean, avait révolutionné le transport maritime et façonné la mondialisation. Aujourd’hui, le trafic des porte-conteneurs représente plus de la moitié des richesses transportées sur les mers. Cargo Marine, une publication du Centre d’études stratégiques de la Marine, a présenté dans son numéro de janvier 2015 une étude ...

(1224 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

Intoxication

Stéphane Horel est une journaliste spécialisée dans l’étude du lobbying et de son impact sur la décision publique. Dans son dernier ouvrage, Intoxication, elle détaille la lutte d’influence autour des perturbateurs endocriniens. L’intoxication, c’est celle que nous subissons du fait de l’action des perturbateurs endocriniens [1], un problème que la Commission européenne a pris en compte en 2006, lors de la révision des conditions de mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques, c’est-à-dire les ...

(1073 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

La location longue durée, premier pas vers une économie de l’usage ?

Selon la troisième vague de l’Observatoire des consommations émergentes de l’ObSoCo, huit Français sur 10 affirment que l’usage d’un bien est plus important que sa propriété. Pourtant, seuls 20 % déclarent avoir loué au moins un bien en 2014 (hors automobile, pour laquelle ils sont 9 %) [1]. Dans la grande majorité des cas, la propriété des biens reste la norme pour les consommateurs, tant que le coût d’achat (et de stockage) est considéré comme inférieur aux ...

(1030 more words)

Revue

Entreprises, travail

How will we Produce Tomorrow? Companies and the Challenge of Technical and Socio-Organizational Innovations

After decades of industrial decline, offshoring of production units and, indeed, a shift of investment from the secondary to the tertiary sector (most observers having taken the view that the future was in services, particularly in Europe), industry would seem to be attracting renewed interest within modern economies. A surge of technical, social and organizational innovations prompted by the explosion of digital technology have changed the landscape, and new perspectives for production are opening up for those companies that are able to adapt to these and make the best of them. In this context, how will we produce tomorrow, asks André-Yves Portnoff?

After reviewing European industrial decline, this article examines four mistaken ideas that played a part in it: (i) industry is outmoded; (ii) services are separable from industry; (iii) companies can be fragmented; (iv) digital technology can be exploited without abolishing compartmentalized, pyramidal organizations. Showing how wrong-headed these views are, Portnoff stresses the cultural and organizational challenge that confronts industrial companies today and the crucial role of the human factor in meeting it. He then outlines the major programmes under way in France, Europe and beyond, on the future of industry and what the profile of the factory of the future might be (more collaborative, nimbler, optimizing new materials, using robotics, the cloud and cyber-physical systems etc.). What is needed is a genuine “smart” revolution, based on participatory methods inspired by value-analysis models. It is thanks to such a revolution that European industrial companies can hope to return to the path of innovation and success.

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Hyper-industrial Society and its Territories

As many observers see it –and have for more than 30 years now– the so-called industrialized societies are all travelling in the shorter or longer term towards a post-industrial order in which services will supplant productive activities. Yet, as Pierre Veltz shows here, that may not be how the future will pan out. Contrary to the thinking that sees industry as a thing of the past, to be supplanted by tertiary activities, Pierre Veltz outlines the emergence of a hyper-industrial model that consists in combining industrial production with service activities, thanks largely to digital technology and networked organization.

After recapping the development of the industrial world over a long period (in which leadership by Western countries is actually quite recent), Pierre Veltz presents the new industrial question from four angles: times and space (a world of hubs and networks, with enterprises between hyper-distribution and hyper-concentration); sources of performance (rise of transactional relations, but a need also for interpersonal relations and trust); forms of competition (the growing role of fixed costs and investment in design, access to networks, infrastructure etc.); and modalities of organization (increasing recourse to project teams and service provision).

The emergence of a hyper-industrial society of this kind represents an opportunity for France if it equips itself to become part of it, while taking account of the inherent dangers and ambivalence, such as the risk of hyper-polarization between high-powered decision-making and production centres and more specialized, sub-contracting territories, and the danger of a threat to salaried employment with reduced levels of employment protection. However, as Pierre Veltz sees it, France (like Europe in general) seems better placed in these areas than its American and Asian competitors to be able to combine innovation, security and solidarity.

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

L’analytique, pour anticiper et mieux décider

La prolifération des capteurs et des fichiers va continuer à grossir le Big Data, mais les données n’acquièrent de la valeur que si l’on sait leur donner du sens. Selon Mouloud Dey, directeur des solutions et marchés émergents de SAS France, « beaucoup d’entreprises ne font encore que du reporting », n’exploitant les données accumulées que pour établir des bilans analytiques de leurs résultats. Interpréter les données pour éclairer l’avenir et aider la prise de bonnes décisions ...

(814 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Dialogue social. Une urgence pour l’entreprise

Selon l’Organisation internationale du travail, « le dialogue social inclut toute forme de négociation, de consultation ou simplement d’échange d’informations entre représentants des gouvernants, des employeurs et des travailleurs sur des questions d’intérêt commun liées à la politique économique et sociale ». L’ouvrage d’Hubert Landier — spécialiste des sciences sociales, notamment vice-président de l’Institut international de l’audit social et conseiller scientifique de Futuribles International — est clair, précis, bien documenté, émaillé de nombreux cas concrets puisés ...

(724 more words)

Tribune

Entreprises, travail - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Puis viendra l’ubérisation d’Uber (1/2)

Plusieurs fois annoncés en déclin, la Silicon Valley et les États-Unis imprègnent de nouveau un modèle au monde : « la plate-forme monopole ». Après les big companies de l’énergie, de la finance ou de la production industrielle, se développent de nouveaux monopoles. Avec raison, Evgeny Morozov [1] soulève quelques questions essentielles quant à cette idéologie. Mais quel pays au monde a financé sur des budgets publics les deux piliers des mutations que nous observons : le GPS (Global Positioning System) et l ...

(1475 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Institutions

Dialogue social : vers un changement des règles du jeu

Trois rapports, en moins de 15 jours, ont traité du dialogue social : le rapport de l’Institut Montaigne (Sauver le dialogue social [1]), celui du think-tank Terra Nova, rédigé par Gilbert Cette et Jacques Barthélémy [2], et celui du groupe de travail coordonné par Jean-Denis Combrexelle [3]. À quoi il conviendrait d’ajouter celui de l’Institut de l’entreprise, publié il y a deux ans sous le titre Dialogue social : l’âge de raison [4]. Ce qu’il y ...

(933 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

La Faillite de la pensée managériale

François Dupuy est un sociologue du changement qui s’est fait connaître par plusieurs ouvrages fondés sur ses observations comme enseignant dans les business schools européennes et nord-américaines. Il est également consultant auprès de nombreux dirigeants d’entreprise. C’est dire qu’il connaît son sujet. L’un de ses ouvrages les plus remarqués fut publié en 2005 : dans La Fatigue des élites. Le capitalisme et ses cadres [1], il soulignait déjà l’envahissement de l’entreprise par une rhétorique ...

(984 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Travailler au XXIe siècle

Aujourd’hui, les entreprises attendent de la part de leurs salariés un engagement total de leur subjectivité dans l’activité de travail. Il en résulte que la reconnaissance s’impose comme critère essentiel de repérage du rapport de l’individu à son travail, tant du point de vue de l’entreprise qui doit trouver les modalités de cette reconnaissance que de celui des salariés qui en attendent des manifestations concrètes. La reconnaissance s’inscrit également dans le contexte de la ...

(1010 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Ashley Madison : un tournant de la cybersécurité ?

L’affaire Ashley Madison concernant le vol puis la révélation auprès du grand public, en août 2015, des informations personnelles des utilisateurs de ce site canadien de rencontres extraconjugales a créé un important buzz dans les médias. Au-delà des questions relatives à la moralité d’un tel site, les principaux commentaires concernaient le ratio femmes/hommes réel des inscrits, bien loin des annonces des propriétaires du site [1]. Les motivations avancées par le groupe de hackers The Impact Team à ...

(690 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

La TV demain

Être l’équipe de prospective interne d’une entreprise prise dans le tourbillon de la transformation numérique n’est pas toujours tâche aisée. On peut rapidement être soit l’oiseau de mauvais augure permanent, qui vous rappelle que vous allez être, au choix, « uberisé », « airbnbisé », « googlisé » ou « facebookisé » ; soit le pessimiste qui ne voit que les aspects négatifs du numérique et tente — en vain, généralement — de tirer la sonnette d’alarme avant qu’il ne soit trop tard. C’est ...

(605 more words)

Revue

Entreprises, travail

The Renewal of Managerial Practices: Computer Literacy –How the Digital is Revolutionizing the Organization and Management of Companies

It has become a cliché that information technology, which has spread through all levels of society, is revolutionizing both personal life and the world of work. And yet the take-up of that technology and its impact on our relationship with the world, with time, with knowledge and with others is still an ongoing phenomenon, which François Silva and Arnaud Lacan refer to here using the recently-coined word numéritie, a French equivalent of the English term “computer literacy”. And it is without doubt in the occupational world, in the relation to work and the organization of enterprises, that computer literacy has an essential role to play, as this article shows.

After presenting the issues inherent in computer literacy and the postmodernity it underpins, Silva and Lacan show what perspectives are opened up by the new technological tools in terms of human resource management and company organization. They call, in particular, for a substantial reshaping of managerial practices, which have to develop away from oversight and monitoring activities to a more regulative role (with regard to relationships, human interaction etc.) befitting the postmodern values that have accompanied the rise of computer literacy. In their view, the point is to “reenchant” daily life at work through quality human relationships geared towards collective effectiveness.

Revue

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

U.S. Companies Out to Conquer Space

From its very beginnings, the conquest of space was always a product of inter-state rivalry, with the USA (and subsequently Russia) and France in the forefront. As such, it was publicly funded (mainly out of defence budgets). With the end of the Cold War and in a context of repeated and protracted economic crises, public investment in this field is no longer a priority for the leading states in the sector (with the possible exception of China that has entered the ring more recently). However, the conquest of space is still the stuff of dreams and we have seen a new phenomenon in the last few years, which is the arrival on the scene of players from the private –and particularly the digital– sector, resolved to invest in space, with the aim, among other things, of making it accessible to a wider public. This move towards the development of a private space sector has come to be known as “NewSpace”. Based on enormously wealthy players, who are motivated by the prospects of “democratizing” space and also by the various possibilities offered by the development of the technologies concerned (satellites, communications, geo-localization etc.), NewSpace might well, as this article shows, revolutionize the sector and the approach of the various players in it.

Bibliography

Entreprises, travail

Les Risques du travail. Pour ne pas perdre sa vie à la gagner

Ce volumineux ouvrage sonne comme un réquisitoire. Composé d’une centaine d’articles signés essentiellement par des chercheurs et par des syndicalistes CGT (Confédération générale du travail), il s’ordonne autour de quatre thèmes : l’impact de la mondialisation sur l’organisation du travail et l’inégalité sociale face aux risques ; les conditions de travail ; l’impact du travail sur la santé ; et l’action à mener sur les risques liés au travail. On y trouvera beaucoup d’informations intéressantes ...

(192 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Agriculture française : une diva à réveiller ?

L’auteur de cet ouvrage, ingénieur agronome et expert comptable, a eu des activités professionnelles fort variées, mais toujours dans le champ du conseil et de l’accompagnement des agriculteurs. Il est actuellement, entre autres, responsable de la veille économique du réseau de conseil et d’expertise comptable CER France. Il a souhaité, en écrivant cet essai, rassembler et ordonner ses expériences, proposer quelques idées et ainsi contribuer aux débats sur l’avenir de l’agriculture française. Selon lui, l ...

(608 more words)

Analyse prospective

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Voiture autonome : où va-t-on ?

Depuis l’annonce en 2012 de la mise en circulation des Google Cars sur les routes de l’État de Californie aux États-Unis, les interrogations et spéculations sur les perspectives d’une mise en service à plus large échelle de véhicules autonomes vont bon train. Pour autant, en sommes-nous si près et nos sociétés sont-elles prêtes à en accepter les contraintes et les risques ? Futuribles International approfondit la question au travers d’une analyse en deux volets consacrée à la ...

(89 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Nourrir 1,5 milliard de Chinois en 2030

Ce bon livre a été écrit par quatre auteurs qui connaissent parfaitement la Chine. Carole Ly est conseillère agricole à l’ambassade de France à Pékin ; Alain Bonjean y vit depuis une quinzaine d’années et y a développé les activités de Limagrain ; Marie-Hélène Schwoob, agronome et politologue, a réalisé de nombreuses enquêtes de terrain, complétées par une thèse sur l’autosuffisance alimentaire ; Delphine Boinet, spécialiste d’analyses géostratégiques, y accompagne les projets d’implantation d’entreprises agricoles et agroalimentaires ...

(719 more words)

Analyse prospective

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Voiture autonome : où en est-on ?

Depuis l’annonce en 2012 de la mise en circulation des Google Cars sur les routes de l’État de Californie aux États-Unis, les interrogations et spéculations sur les perspectives d’une mise en service à plus large échelle de véhicules autonomes vont bon train. Pour autant, en sommes-nous si près et nos sociétés sont-elles prêtes à en accepter les contraintes et les risques ? Futuribles International approfondit la question au travers d’une analyse en deux volets consacrée à la ...

(58 more words)

Chapitre Entreprises, travail

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.