Entreprises, travail

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Why Do We Work Ourselves to the Bone ?

Selon l'enquête sur les valeurs des Danois publiée en 2002 (GUNDELACH Peter. Danskernes Vrdier 1981-2000. Copenhague : Hans Reitzels, 2002), 39 % seulement des Danois continuent à penser que le travail est " très important ", contre plus de 50 % en 1990. Pourtant, sur la même période, le temps de travail dans ce pays a augmenté. Pour tenter de comprendre ce paradoxe et anticiper la place qu'aura le travail dans la société danoise future, le Copenhague Institute for Future Studies a imaginé ...

(253 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

« L’innovation technologique dans l’industrie »

Quatre entreprises industrielles sur 10 ont innové entre 1998 et 2000, principalement en introduisant de nouveaux produits sur le marché. Les secteurs à la pointe de l'innovation sont les biens d'équipement électrique, la pharmacie, mais aussi la chimie, les équipements du foyer et l'automobile.

Bibliography

Entreprises, travail

Outlook 2002

Comme tous les ans, la rédaction de The Futurist offre à ses lecteurs un best-of de prévisions à moyen et long termes dans de nombreux domaines (entreprises, démographie, environnement, gouvernance, technologie, modes de vie...). Celui-ci est constitué de courtes citations issues d'articles publiés pendant l'année dans ce magazine. Cela donne des affirmations un peu " à l'emporte-pièce ", qu'on aimerait voir plus justifiées (mais l'on peut se rapporter à l'article correspondant). Certaines n'ont cependant rien ...

(223 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

« La gestion des connaissances dans l’industrie. Un atout pour l’innovation »

Promouvoir le partage de l'information, inciter les salariés à rester dans l'entreprise, conclure des partenariats pour acquérir des connaissances : les entreprises industrielles prennent de plus en plus conscience de la nécessité de gérer les savoirs individuels et collectifs. Plus elles sont grandes et situées dans des secteurs de haute technologie, plus elles mettent en place de telles politiques. La gestion des connaissances est un stimulant pour l'innovation, un facteur de productivité.

Revue

Entreprises, travail - Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Recherche et défense aux États-Unis. Les valeurs traditionnelles survivront-elles ?

This article looks at the aftermath of the attacks of 11 September 2001 and the anti-terrorist measures put in place by the Bush Administration in the United States. Above all, it is a warning about the dangers to academic freedom that these measures could cause: withholding of information, limited access for foreign students to American laboratories, embargo on the publication of the results of research that the Pentagon considers (rightly or wrongly) to be sensitive, etc. In the long run, the factors that have made the American research system so outstanding - its openness and its ability to absorb talented foreigners - could quite easily be undermined.
The new threats following the events of 11 September certainly give legitimacy to the secrecy imposed on "classified" research with regard to defence needs, but should such research now be conducted in university laboratories rather than in defence establishments and industrial laboratories linked to the Pentagon? Are the measures envisaged in the Patriot Act, recently adopted by Congress to deal with the challenges of terrorism, compatible with the principles and values of academic research?
Eugene B. Skolnikoff emphasizes that the situation now is far more delicate than during the Cold War (when the McCarthy witch-hunts deeply affected the conduct of research in the US): a clash is inevitable between, on the one side, freedom to undertake research, access to information, sharing of results and openness to the outside world, and on the other, the government's efforts to erect barriers around knowledge and to institute discriminatory measures against students on the basis of their nationality.

Bibliography

Entreprises, travail - Géopolitique

Cinq scénarios pour l’Europe de 2020

Les scénarios européens élaborés à l'horizon 2020 par le Groupe de prospective DATAR " Europe et aménagement du territoire " sont présentés dans cet article. Des scénarios partiels s'appliquent aux quatre grands sous-systèmes susceptibles d'influer sur l'aménagement de l'espace européen : les frontières de l'Union européenne, sa gouvernance, ses compétences et l'organisation spatiale du continent. On expose ensuite la méthode de construction des scénarios généraux, avant de résumer les cinq scénarios finalement retenus : l'Europe pré ...

(21 more words)

Revue

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Environnement : les problèmes prioritaires. D’après une enquête internationale auprès de mille scientifiques

Jacques Theys presents here the main findings of a survey of the views of the international scientific community on the environmental priorities. The survey was started in France on the joint initiative of the Ministries of the Environment and of Research and Equipment; it is the longest and most ambitious effort to investigate how risks are ranked.
Thanks to the survey, it is possible to derive a relatively clear picture of the risks to the environment from the scientists' perspective. Three main areas of risk emerge quite clearly: one focused on nature (biodiversity, climate change, water, land, coastal pollution); another on human activities and attitudes (demographic pressures, health, transport, growth of cities, citizenship, changing values, etc.); the last on technical issues, energy and industrial activities.
The survey also reveals differences in priorities and attitudes from one continent to another, even though bad development seems generally to be perceived as the most serious environmental problem for the future.
In addition, the survey presents "a new configuration of risks likely to emerge in the next 30 years", according to the scientists questioned. Among these risks, the most important include the increasing frequency of meteorological disasters resulting from global warming, conflicts or migration related to access to resources such as water and energy, the appearance of new health problems or viruses, instabilities linked to the manipulation of information, and the growing problems of governance.
Finally, in the view of the respondents, none of the environmental issues highlighted in the survey is being adequately tackled by current policies. It is therefore urgent both to boost international research into these issues and to encourage decision-makers to foresee and take action to deal with this wide range of problems.

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

La place de la maîtrise de l’énergie dans les perspectives européennes

Bernard Laponche critique l'absence de prise en compte des effets d'une politique forte de maîtrise de l'énergie dans les exercices de prospective publiés en 1996 et 1999 par la Direction générale de l'énergie de la Commission européenne. En effet, quel que soit le scénario, le niveau de consommation n'est jamais inférieur de plus de 6 % au scénario " business as usual ". Il oppose à ces exercices celui réalisé par la commission Énergie 2010-2020 du Plan français ...

(53 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

La place de la maîtrise de l’énergie dans les scénarios mondiaux à moyen et long terme

De nombreux scénarios ont été élaborés par les énergéticiens et les spécialistes de l'environnement global pour tenter d'éclairer les diverses options du futur et leurs conséquences. Benjamin Dessus a choisi de comparer les scénarios A et C réalisés pour le Conseil mondial de l'énergie par l'IIASA (International Institute for Applied System Analysis) et le scénario NOE du CNRS (Centre national de la recherche scientifique), qui ont des hypothèses démographiques communes et ont les mêmes horizons, 2020 ...

(89 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Consommation mondiale d’énergie. 1990-2000, les scénarios à l’épreuve des faits

Jean-Marie Martin compare le scénario de référence réalisé par le Conseil mondial de l'énergie (CME) au cours de la décennie 1990 avec les évolutions effectives de la consommation d'énergie dans les grandes régions du monde. Dans l'ensemble des pays occidentaux, la trajectoire effective se situe au-dessus de l'anticipée, de peu pour l'Europe occidentale, mais de beaucoup pour l'Amérique du Nord. Dans les régions en développement, les résultats sont plus contrastés : le Moyen-Orient et l ...

(124 more words)

Revue

Entreprises, travail

Le troisième aéroport parisien : démocratie ou démagogie ?

The question of whether or not to build a third airport in the Paris region keeps cropping up. Consequently, for the last 25 years, numerous studies have concluded, in essence, that there was no need for this project to start immediately but that it would nevertheless be wise to earmark a site that could ultimately replace the existing airport at Orly.
The question was therefore raised as to which site to choose, and this gave rise to a public debate that Michel Godet summarizes here, stressing both the usefulness of a preliminary public discussion before decisions of this kind are made and the ill-effects when the debate is poorly conducted.
He argues that the "great debate" launched in 2001 with the DUCSAI commission (Démarche utilité concertée pour un site aéroportuaire international) to achieve agreement on a site for the new international airport was curtailed, partly because it was launched without the protagonists having a real knowledge of the parameters of the problem. Godet stresses how important it is for public decisions involving the future to be the subject of public debate - public participation being in any case a prerequisite for involvement in the project - and criticizes strongly the democratic pseudo-debates that he considers are worse than anything.
The article is an extract from the book 2006 et après... Le choc démographique (2006 and After... The Demographic Shock) to be published by Odile Jacob (Paris) in January 2003. We have also quoted the plea that Michel Godet makes for the French strategic planning agency, the "Commissariat général du Plan", to be turned into the "Commissariat à la prospective", a timely suggestion just when the keen commitment to planning might give way to a keen commitment to anticipation in the service of strategy.

Futurs d'antan

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Vers l’infiniment petit (1959). Il y a beaucoup de place en bas de l’échelle

The lecture that Richard Feynman gave at Caltech on 29 December 1959, to the Annual Meeting of the American Geophysical Society, seems with hindsight to reflect a remarkably lucid and profound view of the future expressed with admirable simplicity.
The central theme is the opening up of a new field of scientific investigation that Feynman foresaw as likely to produce enormous but unpredictable results, just as had happened with low temperatures and high pressures. It shows evidence of what John Wheeler thought to be a rare quality among theoretical physicists with strong mathematical skills: an awareness of the physical world. Feynman mentions most of the routes taken today in developing micro and nanotechnologies as offering the possibility of the pleasure of discovery. The realism of his predictions is heightened because his vision that computers would be miniaturized and become vastly more powerful has now for the most part actually occurred; in a fascinating exposition, his discussion covers both the issues arising from the mastery of these new tools and the ways that technical know-how might be developed in order to acquire them. The end of the story, which he saw as far in the future because he made the analogy between the capacities of computers and the human brain, has indeed not yet been reached. Forty years ahead of his time he saw the shift towards manipulating individual atoms and to dimensions dominated by the behaviour of quanta (topics that did not frighten him) as leading to what has become one of the major avenues of contemporary research: the nanotechnologies.
Feynman's supremely intelligent and highly imaginative approach is nevertheless subjected to the constraint that he often referred to himself: respect for the forces of nature and consistency with what we know of them. The intellectual argument he engages in here obeys the rule of inventiveness constrained by the laws of physics: "I am not setting about inventing antigravity. I am telling you what could be done if the laws are as we think they are; we do not do it simply because we have not yet set about it."

Revue

Entreprises, travail - Géopolitique - Société, modes de vie

Les Européens et le travail : un rapport plus personnel

While the "social chapter" of the European Union is still evolving, the European research programme on values has carried out a series of surveys of attitudes to work in EU member countries and in five countries of Central and Eastern Europe. Hélène Riffault and Jean-François Tchernia present the results of their comparative analyses using three criteria for their evaluations of the period 1981-1999.
First of all, as regards attitudes to what work means for them, the opinions of those who work and those who do not are similar, though there are differences as to whether "work is a social obligation" and "work should always come first"; in Eastern Europe, people maintain a more traditional work ethic, whereas in the EU people would like the duty aspect to be tempered by job satisfaction. The study also looks at the extent of job satisfaction, individual free-will and respect for authority.
The authors then examine people's feelings about the place of work in their lives. In the advanced countries, work has to compete with other aspects of life, such as leisure activities, and people express the desire to achieve a better balance between work and leisure.
Lastly, the authors discuss two factors involved in what is expected of one's work: the concrete advantages and the possibilities for personal development. The latter is becoming much more important. As to the concrete advantages, the trends vary depending on the country and the social category and age group.
They conclude that a definite change is taking place in Europe. When the economic and social situation is favourable, Europeans see their work primarily as a means of developing their personal potential; material considerations are secondary provided that the benefits are attractive and tangible.

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

« Quels critères de rentabilité pour les entreprises de demain ? »

Premier instrument d'évaluation de la santé d'une entreprise, les comptes financiers sont l'objet d'une suspicion croissante de la part des investisseurs. Longtemps, la valeur des ratios issus de ces comptes, et en particulier le taux de rentabilité, a pourtant constitué un objectif central des dirigeants, sous la pression des marchés financiers. À travers la présentation des ratios couramment utilisés par l'analyse financière classique, mais aussi de ceux en vogue aujourd'hui, Carine Sranon-Boiteau souligne la ...

(15 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

« Les entrepreneurs aujourd’hui, continuité ou ruptures ? »

Figure centrale de l'activité économique, l'entrepreneur reste à de nombreux égards une énigme pour les économistes. Les motivations de l'entrepreneur, mais aussi les conditions de sa réussite, sont pourtant au cœur du processus productif. Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis esquissent ici un portrait de l'entrepreneur à travers l'évolution de son statut et de son rôle économique et social. Il en ressort que, malgré la variété des visages pris par l'entrepreneur contemporain, la création d ...

(4 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

« Les nouvelles logiques de l’entreprise »

La mondialisation et l'intensification de la concurrence à l'échelle internationale, le boom des fusions et acquisitions et le contrôle accru des concentrations par les pouvoirs publics, l'exigence éthique, le pouvoir des actionnaires et l'impératif de rentabilité, la remise en cause du gouvernement d'entreprise suite aux scandales financiers et aux falsifications de comptes, autant de phénomènes qui marquent aujourd'hui la vie des entreprises. La portée de ces questions sur les stratégies des firmes, et plus ...

(171 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Institutions

« Quelle gouvernance pour quelles entreprises ? »

Au centre des polémiques issues des récents scandales de malversations comptables, la question de la gouvernance d'entreprise a suscité de nombreuses réflexions. Face au conflit d'intérêt fondamental entre les managers et les actionnaires et aux transformations de la nature même de l'entreprise, quel mécanisme de gouvernance instituer ? C'est à cette réflexion globale que nous invite Jean-Paul Pollin, ouvrant la voie à une meilleure prise en compte du long terme et du capital humain dans la conduite ...

(-1 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

« Les firmes multinationales »

Parmi les grands traits qui caractérisent les entreprises aujourd'hui, l'avènement des firmes multinationales est à coup sûr l'un des plus notables. Celles-ci, en prenant des formes de plus en plus diverses, constituent l'un des vecteurs essentiels de l'intégration des économies nationales, à la fois en tant que terre d'origine et terre d'accueil de leurs investissements. À travers un large tour d'horizon des motivations et des modalités de la multinationalisation des entreprises, Jean-Louis ...

(24 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

« Le management des risques : un défi global »

Avec la multiplication des risques technologiques, industriels, terroristes et financiers, la question du contrôle et de la gestion du risque est devenue un enjeu majeur pour l'entreprise. Non seulement le management des risques voit son rôle se développer, mais il influe désormais fortement sur la stratégie d'ensemble de l'entreprise. Bertrand Munier expose ici les grands traits caractéristiques d'un management des risques adapté aux nouvelles formes de l'entreprise et du tissu industriel.

Bibliography

Entreprises, travail

Controlled Evolution or Third World Collapse ?

Les prospectivistes peuvent se ranger, grosso modo, en deux camps : les " techno-optimistes ", et les " malthusiano-pessismistes ". Le premier camp est représenté, entre autres, par Graham Molitor, qui, dans l'édition de février 2002 du Journal of Future Studies, écrivait que les biotechnologies nous ouvraient un " avenir radieux ", ne craignant pas d'utiliser à plusieurs reprises, pour décrire celui-ci, l'expression d'Aldous Huxley " brave new world ". L'auteur de cet article se range dans le second camp qui, héritier du Club ...

(177 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

« Les entreprises dans l’après « nouvelle économie » »

La fin des années 1990 a été profondément marquée par la diffusion des nouvelles technologies de l'information qui laissaient à penser que nous étions rentrés dans une nouvelle phase de croissance. La révolution annoncée était telle que s'est répandue l'idée d'une « nouvelle économie », où les modes traditionnels de valorisation des entreprises devenaient caducs. Le krach boursier, qui sévit depuis avril 2000, et l'éclatement de la bulle spéculative autour d'Internet, ont très nettement tempéré l ...

(55 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

« La grande mutation des entreprises françaises »

Après être restées longtemps cantonnées sur leur marché national, les entreprises françaises ont opéré une véritable mue à partir des années 1980 qui les a conduites, petites ou grandes, à développer une stratégie souvent axée vers l'international. Des groupes mondiaux ont émergé, entraînant en retour un intérêt croissant des investisseurs étrangers pour les entreprises hexagonales. À l'aide de nombreux exemples, Michel Drancourt retrace ici les grands traits de cette évolution majeure.

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

« Investissement socialement responsable et éthique, l’avenir de l’entreprise ? »

Les préoccupations sociétales prennent une place croissante dans le débat autour de la mondialisation. Acteur majeur de ce processus, les entreprises sont de plus en plus interpellées sur des sujets d'ordre éthique. La question de la responsabilité de l'entreprise n'est pourtant pas nouvelle, comme le montrent Jérôme Ballet et Françoise de Bry à travers une analyse de ses différentes formes. Au-delà de l'effet de mode, la question de la « rentabilité » à long terme de l'éthique ...

(11 more words)

Chapitre Entreprises, travail

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.