Entreprises, travail

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

How Will We Work Tomorrow? Five Strong Trends in the Development of Work

We have seen a proliferation in recent years of books, studies and reports on the future of work in the digital age: “Uberization” (or “platformization”), the rise of self-employment, contract working etc. Are we on the eve of a radical transformation of work as we have known it for more than a century in terms of its organization (hierarchy, Taylorism etc.) and legal framework (permanent contracts, very limited mobility etc.)?

Martin Richer, an observer of — and consultant on — change within companies in the fields of work and management, examines the potential prospects in this area. He has identified five major trends: the extreme fragmentation of work (its breakdown into countless tasks, the use of multiple intermediaries or different types of worker, the intensification of work, the modification of value chains etc.); automation (boosted by the spread of robotics and digital technology); platformization (disintermediation, new interfaces between labour supply and demand etc.); individualization (which substantially changes the relation to work and expectations about it); and violation of the duty of loyalty (which flows, in part, from the above and confirms the slackening of ties to the company). These trends, which are all based on socio-economic and technological developments being experienced by developed societies, attest both to the durability of some modes of organization (neo-Taylorism, increased surveillance, etc.), the proliferation of statuses and occupational relationships and the diverse aspirations of individuals with regard to work. As Martin Richer highlights, they all present new risks (casualization, health etc.), but also new opportunities. The challenge of the revolution that the world of work is currently undergoing is immense; it behoves everyone (workers, companies, political representatives etc.) to grasp its scale in order to find the optimal response.

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

Alphabet à Toronto : une relance de la “smart city” ?

Le 23 octobre dernier, les trois ordres de gouvernement canadien, fédéral, provincial et municipal, et Sidewalk Labs, filiale d’Alphabet, maison mère de Google, ont annoncé la construction à Toronto de Quayside [1], un quartier, « à partir d’Internet ». D’une superficie de plus de 300 hectares, au bord du lac Ontario, à l’est de la ville, celui-ci devrait accueillir des complexes de recherche, des commerces et des logements. C’est à la fois une opération de reconstruction urbaine ...

(1038 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

L’Industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-allemands

L’Industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-allemands

Les transformations profondes en cours de l’appareil industriel provoquées par les techniques numériques conduisent la plupart des pays industriels à s’interroger sur l’industrie du futur. La Fabrique de l’industrie, qui a contribué à lancer ce débat en France, a organisé en 2016-2017, avec la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation Friedrich Ebert en Allemagne, des échanges franco-allemands sur les enjeux de ces transformations, dont cette note présente les conclusions. Elle rappelle en introduction que les deux pays ...

(992 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Asie : les robots à l’assaut des petites mains

Le progrès technique, qui a été l’un des moteurs de la mondialisation, va-t-il la freiner en réduisant les écarts de coûts de production ? À Davos, en janvier 2017, Xi Jinping s’est livré à un vibrant plaidoyer pour la mondialisation qu’il a définie comme « la conséquence naturelle du progrès qui n’est pas le résultat de l’action d’un individu ou d’un pays ». Il oublie qu’au XIXe siècle la première mondialisation doit beaucoup à la ...

(1081 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Automatisation, numérisation et emploi. Tome 2. L’impact sur les compétences

Automatisation, numérisation et emploi. Tome 2. L’impact sur les compétences

Le Conseil d’orientation pour l’emploi (COE) vient de publier (en septembre 2017) le tome 2 de son rapport Automatisation, numérisation et emploi. Alors que le premier tome, paru en janvier 2017, analysait les effets possibles du progrès technologique sur le volume de l’emploi, la structure de l’emploi et sa localisation [1], le deuxième tome se focalise sur l’impact de la numérisation en termes de compétences. Les conclusions du premier tome étaient les suivantes : l’enjeu ...

(encore 651 mots)

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Entreprises françaises et numérique : retard persistant

« Une entreprise sur cinq est condamnée à disparaître si elle ne fait rien [pour se mettre à l’ère du numérique] d’ici trois ans » affirme la dernière étude du Lab de BpiFrance. Ce laboratoire d’idées a interrogé 1 814 dirigeants de PME (petites et moyennes entreprises) et ETI (entreprises de taille intermédiaire) en France [1]. Il constate qu’un dirigeant sur cinq croit que « le temps de la transformation digitale n’est toujours pas venu » pour son entreprise ...

(1363 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Remplacer l’humain. Critique de l’automatisation de la société

Remplacer l’humain. Critique de l’automatisation de la société

On pourrait résumer de façon à peine abusive le livre de Nicholas Carr par la formule « jusqu’où ne pas aller trop loin en matière d’automatisation ? » Ce serait cependant faire peu de cas de l’analyse fouillée qu’il nous propose, ancrant le phénomène dans le développement du machinisme et multipliant les références à Adam Smith, au luddisme, à Karl Marx, à John M. Keynes ou à Jeremy Rifkin. En multipliant aussi les exemples sur les formes successives qu ...

(encore 810 mots)

Revue

Entreprises, travail

The Intangibles Revolution

Many companies, analysts, economic or political decision-makers are still narrowly focussed on the short-term and on immediate profit, relying for their vision on essentially quantitative and financial indicators. Yet the wealth and permanency of an organization do not depend solely on quantitative factors, as André-Yves Portnoff shows regularly in these pages. Many elements of an intangible kind are involved, ranging from the way digital technology is used to human relations within the enterprise, not to mention management style.

This article provides insight into this intangibles revolution within organizations (including territories) and into how they can incorporate it into their strategic thinking. André-Yves Portnoff reminds us, for example, of the major characteristics of intangible capital and the main factors that go to make it up (collective intelligence, relational capital, horizontal management etc.), and he describes the method for evaluating intangible capital and the value of organizations (the so-called V3 method) which he has developed with the aid of a working group brought together by Futuribles International. This alternative tool, tested in several different instances in a variety of companies, aims to help organizations incorporate this intangible capital into their strategic diagnoses and make it a factor of growth and wealth-creation.

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail

New Technological Waves and Employment: A Critical Analysis of Studies of Job Destruction

With each successive wave of technical innovation, societies have asked themselves what the impact will be on employment. This was true of mechanization, then of industrialization. It is the turn now of information technologies, which have revolutionized our ways of living and working at a frantic pace in recent decades. Robotics, automation, digitization, the rise of artificial intelligence — current advances have reignited the debates around the possible replacement of human beings by machines in many sectors of activity.

Nevertheless, as Marie-Claire Carrère-Gée highlights here, analyses of this subject have not always used the same approach and have sometimes confined themselves to job destruction without looking at the job creation ensuing from these technological changes. And they do not always take into account the diversity of tasks within the occupations concerned. All in all, the debate on this question is seldom well-framed. This is why the French Employment Orientation Board (Conseil d’orientation pour l’emploi) has looked into the question of the real impact of this new technological wave on employment, basing their investigation not on an analysis by occupation (which is the standpoint most often adopted in recent studies) but on what employees (in this instance, French ones) actually do in their current jobs. The findings are, as this article points out, that, though a small fraction of jobs (less than 10%) are indeed threatened with disappearance by automation and digital technology, the great majority of occupations will end up being transformed, and the structure of employment will definitely shift in the direction of skilled work. More generally, Marie-Claire Carrère-Gée shows it is essential to take an overall view, looking both at the content of jobs and the way they might evolve and complexify as a result of automation, and also at the new needs in terms of employment that will be generated by that evolution.

Editorial

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

La foudre technologique

L’apparition des machines — bien qu’elles améliorent en général les conditions humaines — a toujours suscité de vives inquiétudes quant à l’avenir du travail. En témoignent de célèbres écrits relatant la destruction de machines à filer en Normandie, et La Terre de Zola [1] relatant l’opposition des paysans vis-à-vis de la mécanisation. Aux débuts de l’informatisation ont fleuri à nouveau de telles inquiétudes. Celles-ci resurgissent aujourd’hui avec une vigueur nouvelle en raison de l’ampleur et ...

(encore 913 mots)

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

The Evolution of Work: Exploit, Industry and Honour. A Long-Run International Analysis

Constantly running beneath recent debates on the effects of robotization on employment (how many non-automated jobs will there be?) is the question whether modern societies are able to offer everyone a full-time job. Does working time necessarily diminish with technological progress and economic development? It is in order to answer this question that Jonathan Gershuny and Kimberly Fisher have studied the results of surveys on individual workers’ hours in 16 countries over the last five decades. In this article, they describe the trends that emerge with regard to work in the broader sense.

After looking back over the way aspirations and relations to work and leisure have changed since the 19th century (drawing mainly on Veblen’s theories), Gershuny and Fisher present the various surveys that underpin their analysis and describe their methodology. They then identify a number of major trends: a degree of historical constancy and similarity between countries over the last 55 years in terms of the time devoted to (paid + unpaid) work; a convergence in the trends among male and female workers and near parity between the sexes as far as time devoted to all (paid + unpaid) work is concerned; an apparent historic levelling-off of working hours around eight-and-a-half hours per day; and a reversal in the human-capital-related work-leisure gradient (the better educated now work more), which the authors associate with a growth in “exploit” as opposed to “industry” (to use Veblen’s terminology) within paid work in early 21st century societies.

Bibliography

Entreprises, travail - Institutions

Le Totalitarisme pervers d’une multinationale au pouvoir

Le Totalitarisme pervers d’une multinationale au pouvoir

De nature plus rétrospective que prospective, ce livre dénonce le pouvoir acquis par les multinationales, Total en premier lieu. Non seulement un impressionnant pouvoir, financier, économique, géopolitique ou technologique, et plus fondamental, une influence sur le droit. Le droit n’est pas la morale et les grandes multinationales ont les moyens, non seulement d’utiliser les droits — tout ce qui n’est pas interdit est autorisé —, de jouer des différences de droit entre pays (paradis fiscaux), mais surtout d’influencer ...

(321 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Diversité, créativité et compétitivité

La combinaison diversité et organisation inclusive favorise l’innovation et permet de capturer de nouveaux marchés. Deux consultants de PwC (PricewaterhouseCoopers) appuient cette affirmation sur une série d’études récentes [1]. La diversité recouvre aussi bien l’origine ethnique, le sexe ou les orientations sexuelles que des différences induites par l’expérience de chacun, les pays et les domaines où l’on a vécu, étudié et travaillé. Ils qualifient d’« inclusives » les organisations acceptant, respectant et valorisant les différences de ...

(1158 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Flexibilisation du travail : vers des organisations flash ?

Des victoires aux échecs et au go, de premiers acquis dans la conception des voitures sans chauffeur, une accélération de la robotisation de la production dans l’industrie, des inquiétudes sur la pérennité de certaines tâches de documentation ou de traduction dans les services, l’intelligence artificielle prend de plus en plus de place dans notre société. Les investissements se multiplient. Pour se faire une opinion, le public hésite entre la part de fantasme et la part de réalité d ...

(815 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

L’Avènement des machines. Robots et intelligence artificielle : la menace d’un avenir sans emploi

L’Avènement des machines. Robots et intelligence artificielle : la menace d’un avenir sans emploi

Martin Ford, qui a 25 ans d’expérience du développement de l’informatique dans la Silicon Valley, s’interroge dans ce livre (traduction française d’un ouvrage paru en 2015) sur les conséquences de l’émergence des robots sur l’emploi dans les sociétés de demain. Une première vague d’automatisation a déjà touché l’industrie, avec les robots d’assemblage, et une nouvelle s’apprête à déferler dans le secteur des services (la restauration dans les fast-foods, par exemple ...

(750 more words)

Editorial

Entreprises, travail - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Autonomie et servitudes

La session extraordinaire du Parlement français convoquée en juillet a, entre autres, adopté le projet de loi d’habilitation du gouvernement à prendre par ordonnances « les mesures pour le renforcement du dialogue social ». Et le gouvernement entendait avoir, d’ici la fin du mois d’août, procédé aux principaux arbitrages concernant la réforme du droit du travail. Heureuse initiative s’il en est quoique, au moment où nos bouclons ce numéro, la teneur des réformes reste floue. Et il est ...

(857 more words)

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

The Future of Work: The Impact of Technology on Employment and its Arduousness

In 2016, INRS (the French reference body for occupational risk prevention) carried out a large-scale foresight exercise on possible futures for productive industry in France to the year 2040. To this end, it brought together seven partner organizations (including Futuribles) with the ultimate aim of identifying the new health-and-safety-at-work issues. Michel Héry and Catherine Levert, who coordinated the exercise, set out the main lessons from it here.

After reminding us of the context — automation and the risks and opportunities it opens up in terms of production and employment — the authors make an initial assessment of the existing situation. This shows a high increase in prescriptiveness (more procedures to be respected and less latitude left to workers) and an intensification of the pace of work in recent decades. They then stress that these and future developments (particularly relating to new technologies, artificial intelligence etc.) are not systematically synonymous with a deterioration in working conditions: it all depends on the decisions made by the companies introducing the automation (productivity above all or liberation from routine tasks enabling greater creativity). Lastly, Michel Héry and Catherine Levert outline the five hypotheses selected in this foresight study and their impacts on health and safety at work: intensification of work; robotization with distributed advantages; privatization of the profits of robotization; the rise of freedom-form companies; and relocation.

Quite clearly, the attention paid to human resources differs greatly between these five hypotheses. The question will be, then, particularly for the public authorities, to encourage employers to make the right choices so that automation can be a win-win operation.

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Prospective de la prospective

Prospective de la prospective

Organisée par la Fondation 2100 au ministère français de la Recherche, la journée du 28 avril 2017 a réuni les principaux pôles français de prospective qui ont présenté leurs activités à une centaine de participants et ont échangé sur leurs démarches. Cela a permis de jeter les bases d’un bilan et d’une réflexion sur le futur de la prospective. À l’évidence, tous les acteurs se situent dans une « grande transition » (selon l’expression de la Société française ...

(1695 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail

Les algorithmes vont-ils tuer la concurrence ?

Les scandales d’entente sur les prix (pratique illégale car anticoncurrentielle) qui ont secoué les industries dans le passé, comme l’amende record de l’Union européenne aux constructeurs de camions européens [1] en juillet 2016 (qui s’étaient entendus sur les prix pendant 14 ans), pourraient être un signe révolu du monde prénumérique. En effet, les progrès de la tarification dynamique en temps réel, via des algorithmes, permettent à des programmes de fixer les prix pour une entreprise en ...

(587 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Cent regards sur le management en 2030

Cent regards sur le management en 2030

Quelles évolutions de la société affecteront le plus le management des organisations et des hommes ? Quelles seront les conséquences sur le management en 2030 ? Philippe Détrie et Laurence Constant, de la Maison du management, ont mis 100 personnalités au défi de répondre à ces deux questions en une seule page. D’où un bref ouvrage riche par la diversité des opinions exprimées mais aussi par des convergences significatives. Benoit Tulasne (Sosten Consulting) a comptabilisé certaines occurrences : « numérique » revient 62 fois ...

(842 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Le travail aux robots… La vie aux humains !

Le travail aux robots… La vie aux humains !

Cette année, la cinquième édition du forum Changer d’ère (FCE) avait pour thème : le travail et les robots. À cette occasion, plusieurs experts se sont réunis pour débattre de la place des robots dans la société de demain. La journée était introduite par Joël de Rosnay, auteur de Je cherche à comprendre… Les codes cachés de la nature paru en octobre 2016 [1]. À l’inverse de Bill Gates et d’Elon Musk qui brandissent la menace d’un ...

(encore 747 mots)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Entreprises vivantes. Ensemble, elles peuvent changer le monde

Entreprises vivantes. Ensemble, elles peuvent changer le monde

Entreprises vivantes est un ouvrage coordonné par Manfred Mack et Christine Koehler, publié sous l’égide du groupe de réflexion « Entreprise et avenir » qu’animent Manfred Mack et Armand Braun. Écrit par un collectif de praticiens et d’experts de l’entreprise et du travail dans un esprit prospectiviste fondé sur un ensemble de signaux faibles, il se compose de 12 chapitres illustrant chacun un aspect des changements en cours, en France et ailleurs. On n’en examinera ici que ...

(634 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Spatial : changement de cap pour Google

Depuis quelques années, le secteur spatial a été transformé par l’arrivée d’acteurs du secteur privé, et en particulier du numérique, décidés à investir dans l’espace afin notamment de le rendre accessible à un plus large public. Ce mouvement visant au développement d’un secteur spatial privé s’est donné pour nom le NewSpace [1]. Google (désormais Alphabet) a largement participé à ce mouvement : en 2014, l’entreprise a acquis la start-up Titan Aerospace, fabricant de drones solaires ...

(1677 more words)

CR table ronde

Économie, emploi - Entreprises, travail

L’avenir du travail et l’ubérisation de l’économie

Le 21 mars 2017, Jacques Barthélémy, avocat conseil en droit social, ancien professeur associé à la faculté de droit de Montpellier et Gilbert Cette, économiste, professeur d’économie à l’université d’Aix-Marseille, membre du comité de rédaction de Futuribles et conseiller scientifique de Futuribles International, sont venus introduire une table ronde intitulée : L'avenir du travail et l'ubérisation de l'économie. Ils ont répondu à quelques questions d'Hugues de Jouvenel en amont de cette table ronde.

Analyse prospective

Économie, emploi - Entreprises, travail

Quel avenir pour le paritarisme ?

Avec l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, le sujet du paritarisme va revenir rapidement à l’ordre du jour du débat public. L’expression « paritarisme » désigne des blocs de politiques aux enjeux sensiblement différents (sécurité sociale, protection sociale complémentaire, formation professionnelle, politique du logement). Assurément, le paritarisme, compris comme la gestion paritaire de certains pans de la protection sociale, doit être revu. Des évolutions structurelles très consistantes, en particulier le mouvement d’universalisation de la ...

(121 more words)

Chapitre Entreprises, travail

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.