Économie, emploi

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Revue

Économie, emploi - Territoires, réseaux

Will Cities remain “Free”?

In France, cities and the infrastructure and services structuring them have always been “free” (in the sense that access has not required payment at the point of use) or cheap (charged at a rate far below their real cost), as Isabelle Baraud-Serfaty reminds us at the beginning of this article. Nevertheless, this free provision, which users of cities enjoy, is the product of an economic model funded mainly from taxes (and tax payers) and capital gains (paid by the end-owners of property), a model which, she argues, is currently under threat. The crisis of the public finances, the fact that value-creation is proceeding more slowly as cities are increasingly renewed “out of themselves”, a shift in mentalities away from things systematically being free and a change of scale in the production of various urban goods and services represent the four main threats to the “free” city identified by Isabelle Baraud-Serfaty.

However, information technologies and the digital revolution they have spawned show that new economic models are emerging, which could give a new meaning to the notion of towns and cities being “free”: the freemium model, two-sided or multi-sided models, the “load management” model, para-market models etc. As the author shows, various innovative economic models have appeared in recent years and could find applications in towns and cities, enabling a re-think about the connection between, on the one hand, the demands and needs of users and, on the other, the provision and responses forthcoming from public services and from other city operators (including private ones) or even from the users themselves. We are indeed at the dawn of the era of the smart city, but defining its shape and the ways it will be financed is still very much a work in progress.

Analyse prospective

Économie, emploi

Émergences africaines programmées

En mai 2000, The Economist publie un article sur le devenir du continent africain : « Hopeless Africa ». L’inventaire des maux recensés — problématique d’accès aux biens publics mondiaux, déficit structurel de croissance économique, utilisation sous-optimale des ressources, et persistance de conflits ethniques et religieux — amène l’hebdomadaire à condamner le continent : « sans espoir ». Treize ans plus tard (mars 2013), le journal britannique bascule dans l’afro-optimisme : « A Hopeful Continent ».       Ce changement de perspective est-il simplement rhétorique ? Comment deux photographies, réalisées ...

(100 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

L’Europe face à l’hégémonie numérique américaine ?

Inspecteur des Finances, ancien président de Wanadoo, actuel PDG de LeGuide.com Group et cofondateur de l’Open Internet Project, Olivier Sichel est l’auteur de L’Échiquier numérique américain. Quelle place pour l’Europe ? [1] Il est également président de l’Association des amis de la BnF (Bibliothèque nationale de France). Notre appréhension du numérique, explique-t-il, est articulée autour de mots-clefs réducteurs (nouvelles technologies, dématérialisation). Elle masque la réalité d’un phénomène qui procède de tendances anciennes et s ...

(832 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Le Gouvernement des technosciences

Le progrès technologique est considéré, depuis l’adoption des travaux de Joseph Schumpeter comme cadre de référence par des institutions ayant une portée mondiale, comme l’une des plus importantes bases du développement économique. À titre d’exemple, le Forum économique mondial, dans son rapport annuel Global Competitiveness Report, classe les économies nationales selon leur maturité techno-économique, de production driven (poussée par la production) à innovation driven (poussée par l’innovation). S’attaquer à l’analyse du gouvernement du progrès ...

(680 more words)

Bibliography

Économie, emploi

La productivité au secours des sociétés vieillissantes ?

Depuis 50 ans, l’économie mondiale a connu des performances exceptionnelles du point de vue tant de la croissance des économies que de celle du revenu par habitant. En s’appuyant sur les fortes croissances de la population active employée et de la productivité, la croissance économique a été élevée et relativement constante. Qu’en sera-t-il à l’avenir ? Plus préci­sément, quels sont les obstacles qui pourraient s’opposer à la poursuite de cette trajectoire ? Comment assurer la poursuite ...

(108 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Les Ennemis de l’emploi

Ce livre de Pierre Cahuc et André Zylberberg est paru pour la première fois en 2004 sous le titre Le Chômage, fatalité ou nécessité ? Cette nouvelle édition offre une version revue et mise à jour par les auteurs, avec pour ambition principale de donner un éclairage nouveau sur le fonctionnement du marché du travail et sur la manière de penser le chômage. L’ouvrage est organisé en huit chapitres comprenant chacun une idée reçue déconstruite par les auteurs. Tout d ...

(696 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Perspectives de l’emploi 2015

Ce rapport est le premier d’une série, publiée par le nouveau département de la Recherche du Bureau international du travail (BIT), qui paraîtra désormais chaque année en janvier. Il remplace le Global Employment Trends. Il analyse les évolutions récentes du marché du travail ainsi que du développement social et de la répartition des revenus dans diverses régions du monde, et des secteurs d’activité économique. Il prévoit d’emblée que la faible croissance économique mondiale ne permettra pas de ...

(951 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

L’Offensive chinoise en Europe

Dans Le Défi américain paruen 1967 (Paris : Denoël), Jean-Jacques Servan-Schreiber analysait l’offensive américaine en Europe ; dans les années 1980, des livres ont traité de l’offensive japonaise et aujourd’hui, l’Europe fait face à une offensive chinoise qui a redoublé d’intensité depuis la crise de 2008. Philippe Le Corre, chercheur à la Brookings Institution, et Alain Sepulchre, enseignant à Paris-Dauphine et à Hong Kong, qui ont tous deux pratiqué la Chine, sont bien placés pour l ...

(510 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Territoires, réseaux

The Internet Is Not the Answer

Selon Andrew Keen, Internet, qui était espace libre et gratuit, est devenu un réseau marchand qui a fait naître un nouveau de type de capitalisme, fondé sur l’exploitation des données personnelles. Son ouvrage se rattache au courant de penseurs comme Jaron Lanier, Doc Searls, Astra Taylor, Ethan Zuckerman et Nicholas Carr, qui dénoncent les dérives d’Internet et en soulignent les effets néfastes. La dynamique d’Internet La dynamique d’Internet s’appuie sur trois facteurs qui expliquent l ...

(702 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Les deux visages de l’Europe

Lors d’entretiens semi-directifs, une vingtaine de représentants d’entreprise allemands et français ayant un haut niveau de responsabilité se sont exprimés sur l’avenir de leur pays, de l’Union européenne et du monde à l’horizon 2025. L’échantillon composé de différents types d’entreprises visait la meilleure représentativité possible. Parmi les préoccupations communes des acteurs économiques allemands et français, ressortent la compétitivité des entreprises et le manque de stratégie de leurs responsables politiques. Mais les acteurs économiques ...

(336 more words)

Bibliography

Économie, emploi

The World in 2050

Publié pour la première fois en 2006 par la société de conseil et d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC), le rapport The World in 2050 couvrait à l’origine les 17 premières économies du monde (pays du G7 [France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni, États-Unis et Canada], Espagne, Australie, Corée du Sud, et sept pays émergents [Brésil, Russie, Inde, Chine, Mexique, Indonésie et Turquie]). Au fil des actualisations, l’étude a intégré les nouvelles économies émergentes. Elle présente dans cette dernière édition les ...

(556 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Croissance zéro. Comment éviter le chaos ?

La croissance économique annuelle potentielle [1] aux États-Unis et en Europe, qui était estimée à 2,5 % au début des années 1990, est tombée à environ 1 % aujourd’hui. Selon Patrick Artus et Marie-Paule Virard, la quasi-stagnation du produit intérieur brut (PIB) sur longue période est le principal défi économique auquel sont confrontés les pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), notamment la France. Un diagnostic pessimiste Selon les auteurs, cinq facteurs expliquent le ralentissement brutal ...

(730 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Le crowdfunding peut-il bouleverser le marché immobilier ?

Le crowdfunding, ou financement participatif, connaît depuis quelques années un essor rapide. Il permet à des particuliers de participer au financement d’un projet dans n’importe quel secteur, comme la musique, les biens de consommation... Selon une récente étude, 7 % des Français ont déjà participé à une collecte en crowdfunding [1]. En 2014, 152 millions d’euros ont été collectés en France via des plates-formes de crowdfunding [2]. Derrière le terme de crowdfunding sont regroupées des pratiques très diverses ...

(1349 more words)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Objectives and Development: Promoting Convergence between Millennium and Climate Goals in Climate Negotiations

The next Conference of the Parties (COP) to the United Nations Framework Convention on Climate Change will be held in France in late 2015. The aim of the gathering will be to arrive at an international agreement to keep global warming below an upper limit of 2 °C (above 1990 levels) by the end of the century. As the COPs of recent years have shown, this is an ambitious goal and many obstacles stand in its way, among them the development of emerging and developing nations. Why should these countries be forced to restrict their economic development when “liability for climate change” rests mainly with the developed nations?

The question is entirely legitimate, which is why it would probably be more constructive, as Sandrine Mathy advocates here, to negotiate in a way that combines thinking on Millennium Development Goals with climate objectives. As this article shows, it is entirely possible to combine these two types of aim and promote economic development and poverty reduction while, at the same time, striving to limit greenhouse gas emissions. Mathy shows what the common factors are and frames concrete recommendations for establishing a mechanism to promote this convergence between poverty reduction and climate preservation.

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

What Form of Climate Justice? A Challenge to the Idea of Emissions Rights and Permits

With the next Conference of the Parties to the UN Framework Convention on Climate Change (COP) coming up in Paris in late 2015, it is probably a good time to examine the philosophical foundations underpinning discussions on the –largely economic– mechanisms likely to modify the behaviour of the main greenhouse-gas emitters. That is, at any rate, the aim of this article by Frédéric-Paul Piguet on the notion of “climate justice”, which questions the pertinence of emissions rights and permits, and examines how the limits of the biosphere should be respected, on the basis of the principle of not doing harm to others.

After reminding us of the principles of distributive justice as this applies in the environmental field, Piguet demonstrates the inability of that theory to confront the biosphere for what it is: namely, the fundamental precondition for humanity’s common good, which must be respected in a way that transcends the generations, its equilibrium taking precedence over all other considerations, including the economic. Applying this conception, the limits of the biosphere must not be evaluated in terms of a “sociologized” judgment, as is the case at the moment, but an “ecologized” one, “recognizing the part of the biosphere that isn’t available for humanity’s use and mustn’t be touched.” Hence the impossibility of distributing emissions rights for the levels that infringe on this untouchable part, and the inadequacy of theories of distributive justice in this regard. Stressing the fact that the capacities of the biosphere cannot be treated as extendable “spoils” to be shared out, he sees the prohibition on doing harm as the principle that can set the biosphere in its rightful place as the fundamental precondition for the common good. Consequently, high levels of emissions can only be granted a “transitory tolerance” that underscores their lack of legitimacy.

Revue

Économie, emploi

Beyond Bitcoin: What Are the Prospects for Virtual Currencies?

Currencies complementary to what is officially legal tender have existed for a long time. Local currencies and, indeed, some local exchange trading systems (LETS) figure among such currencies, making it possible to offset some negative effects of official currencies and meet specific local needs. Nevertheless, the increasing use of ICT, in particular widespread Internet use, has opened up new possibilities for the expansion of complementary currencies and these have effectively gone virtual and become accessible to a large number of potential users. In light of this particular context and developments in recent years (particularly with regard to one of the most emblematic of virtual currencies, namely Bitcoin), what are the future prospects for virtual currencies in general?

In a foresight analysis published by the Futuribles International association, Cécile Désaunay has looked into this question and, in this article, presents the main lessons to be learned. After outlining the main forms of virtual currency that exist today, the aims they serve (which may be political, ethical, environmental etc.) and the motivations of their users, she shows how these currencies are being dealt with in the economic sphere (by major corporations, particularly in the digital sector) and the public sphere (mainly by financial institutions and states). Désaunay goes on to examine the perspectives opened up by the development of virtual currencies and to sketch out a number of scenarios for their potential future development.

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Chance, Disorder and Money: Thoughts Prompted by the Dynamics of Living Systems

In the current context of climate change and the exhaustion of resources, the question of humanity’s survival returns to the agenda with some regularity (cf. Jared Diamond, Joseph Tainter, André Lebeau etc). Futuribles has reflected this concern on several occasions (including in the last issue –no. 404– with Pierre Bonnaure raising the question of the long-term prospects for our civilization). On this occasion, it is by way of a long-run analysis, taking account of the dynamics of living (plant, animal and human) systems, that Thierry Gaudin approaches the subject.

The author focuses here on the estimation of the probability that an event will occur and, hence, on the virtues and limitations of forecasting exercises. He reminds us that living systems naturally evolve by a logic that is neither totally subject to chance nor entirely deterministic, but half-way between order and disorder. He stresses, for example, the part played by surprise and emotion, and also their influence on our representations of the world (Nassim Taleb’s “black swans”) and shows that the propensity of living systems to reorganize when stimulated by unexpected information is crucial to their staying alive, but that this inevitably restricts our forecasting capacities.

Having stressed the usefulness of a degree of disorder that is essential to life, Thierry Gaudin demonstrates the extent to which the multiple crises afflicting our planet over more than half a century show up the limits of a system whose mechanisms are hobbled by a model of governance dictated by a single monetary logic. Drawing a parallel with the situation that prevailed in Europe in the late Middle Ages, he concludes that such a structure is currently reaching a limit-point beyond which collapse and decline seem inevitable, unless common goods are put back at the heart of our institutions and we diversify monetary creation.

Revue

Économie, emploi

The 21st Century an Asian Century

At the very beginning of the economic crisis of 2008, Jean-Raphaël Chaponnière wrote in these pages that economic developments, combined with demographic trends, presaged a –probably sustained– shift of the world economy’s centre of gravity towards Asia (no. 347). Seven years later, with the crisis still ongoing in most of the major industrialized countries, this shift towards Asia is now virtually beyond dispute. The 21st century will probably be an Asian century, as is borne out by Chaponnière and Lautier’s article.

After recalling the demographic prospects for Eastern and South Asia, the authors stress the influence of ageing on Chinese economic growth and the uncertainties over the economic impacts of demographic transition in South-East Asia. They then offer an analysis of regional economic prospects within a global context, with a possible Chinese crisis in the short term (though with limited consequences for the rest of the world) and uncertainties in the medium term (the “medium income trap”, risks associated with changes in the agricultural sector, the structure of the Asian economies etc.), both of these as consequences of a potential “secular stagnation”. Yet, even if it slows, the economic growth of emergent Asia, based more on consumption and services, is set to remain higher than that of the advanced countries up to 2050, and the Asian continent should remain at the heart of the world economy. While not ruling out the danger of geopolitical upheavals, Chaponnière and Lautier draw attention to the future challenges facing Asia as a result of the effects of economic and demographic growth on the environment and of the tensions inherent in the social inequalities that have developed there.

Bibliography

Économie, emploi

The Future of Money

La numérisation de la monnaie est une réalité depuis des décennies, notamment dans les pays développés. Pourtant, 85 % des transactions effectuées par les consommateurs dans le monde le sont avec des billets et des pièces. Les paiements dématérialisés sont néanmoins majoritaires dans certains pays comme les Pays-Bas, les États-Unis et Singapour. Et ils pourraient encore se développer avec l’arrivée de nouvelles technologies comme le paiement sur mobile (m-paiement), les paiements entre particuliers, les monnaies virtuelles… Ce rapport compile des ...

(encore 339 mots)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

What will the UK Collaborative Economy Look Like in 2025 ?

Le Nesta est un centre britannique indépendant qui cherche à promouvoir l’innovation en Grande-Bretagne et en Europe. Dans ce rapport, il s’intéresse à l’avenir de l’économie collaborative, un modèle reposant sur le partage et la mutualisation (de biens, de services, de connaissances…) entre les individus. Six scénarios d’évolution sont imaginés à l’horizon 2025. 1) L’essor du micro-entrepreneur Un nombre croissant d’individus choisissent de vendre leur temps et leurs compétences sur des plates-formes ...

(311 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Libérez l’emploi

Ce livre de Michel Godet, paru récemment dans une deuxième édition de poche chez Odile Jacob, actualise l’édition de janvier 2014. Le constat rigoureux que fait l’auteur, appuyé sur les données statistiques de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) et d’Eurostat, n’a pas changé : l’économie française reste en panne de croissance, l’emploi continue de baisser et le chômage de s’aggraver, les déficits publics ne se résorbent pas malgré ...

(755 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Ma France de 2025

Parmi les livres récents qui analysent l’état de la France et scrutent son avenir, celui de François Essig tranche par son parti pris original. À travers l’évocation de 21 événements imaginaires égrenés au long de l’année 2025, ce « journal d’espoir » trace les contours d’une France apaisée qui a dépassé ses blocages et repris la route de la croissance et de l’optimisme. « La campagne présidentielle de 2012 m’avait rendu furieux, écrit-il au début de ...

(738 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

La Chine banquier du monde

Avec des réserves supérieures au produit intérieur brut (PIB) de l’Allemagne, la Chine — qui manie souvent la politique du chéquier — est perçue comme le banquier du monde. Ainsi dans le contexte de la crise économique de 2008, les chefs d’État européens avaient évoqué sa participation à un fonds de soutien ; la Chine a préféré prendre des gages en rachetant le port de conteneurs du Pirée. Dans son dernier ouvrage, Claude Meyer, enseignant à l’Institut d’études politiques ...

(614 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique

Hausse des salaires en Asie : moteurs et conséquences

Depuis 2005, les salaires ruraux connaissent dans les pays d’Asie une hausse accélérée. Une étude publiée par The Overseas Development Institute (ODI), think-tank britannique indépendant spécialisé dans les questions humanitaires et de développement, analyse les implications de ce phénomène. Évolution du salaire rural journalier (en dollars US constants de 2010, PPA) dans quatre pays d’AsieSource : ODI. Depuis le début des années 2000, la hausse des salaires ruraux est un phénomène avéré au Bangladesh, en Chine ou encore ...

(909 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

La Boulodiversité

Voir l’article consacré à cet ouvrage dans Futuribles, n° 404, janvier-février 2015.

Chapitre Economie, emploi

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.