Économie, emploi

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Bibliography

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Anticiper les besoins en renouvellement de main-d’oeuvre : une démarche prospective sectorielle

Le secteur des carrières et matériaux de la construction qui compte, au total, 70 000 salariés, est particulièrement confronté à un vieillissement de ses effectifs et à des difficultés de recrutement. Il s'interroge actuellement sur la façon de faire face à ses besoins en renouvellement de main-d'oeuvre. Pour répondre à cette interrogation, le CEREQ (Centre d'études et de recherches sur les qualifications) a mis en oeuvre une approche prospective en trois étapes dans ce secteur. Elle consiste ...

(79 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Surviving Uncertainty

Ce numéro spécial de la revue Development s'ouvre sur un entretien avec Kees van Heijden et Napier Collyns, deux pionniers de la méthode des scénarios du groupe Royal Dutch Shell, qui relatent le moment où le monde a cessé d'apparaître comme contrôlable et prévisible, et où ils se sont aperçus que la planification stratégique ne pouvait plus reposer uniquement sur des projections économiques. Francisco Sagasti retrace ensuite l'histoire de la diffusion de la pensée prospective en Amérique ...

(259 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Économie, emploi - Société, modes de vie

Chapitre 4 du rapport Vigie 2004 : Perspectives mondiales de l’économie et du commerce

Le poids économique de l'Europe et son processus de construction politique lui permettent encore aujourd'hui d'exercer une certaine influence dans un monde dominé par la puissance militaro-économique américaine. Mais en sera-t-il toujours de même demain, si le centre de gravité de l'économie mondiale se déplace, comme il semble le faire, vers l'Asie ? Quelle sera alors la spécialisation économique des pays européens et quelle place tiendront les pays actuellement "émergents" dans l'économie et le commerce ...

(-3 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Économie, emploi

Chapitre 9 du rapport Vigie 2004 : Plein emploi ou pénurie de main-d’oeuvre à l’horizon 2020 ?

Depuis 20 ans, la France vit avec un chômage important (autour de 10 % de la population active) et, plus inquiétant encore, un sous-emploi endémique. Pourtant, périodiquement - et surtout lors des périodes de reprise de l'activité économique - le thème des pénuries de main-d'oeuvre revient sur le devant de la scène. Les évolutions démographiques, avec le départ à la retraite des générations du baby boom et la baisse attendue de la population active à partir de 2007, réactivent ces craintes ...

(77 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Chapitre 7 du rapport Vigie 2004 : Comment relever le défi de la compétitivité et de l’innovation ?

Il y a deux manières d'appréhender l'évolution à moyen et à long terme des économies française et européenne : l'une à l'aune des indicateurs économiques classiques (l'évolution du PIB, de la productivité, de la spécialisation productive, des forces et faiblesses respectives des différentes économies...) ; l'autre au travers des transformations structurelles qui caractérisent les économies modernes et de la capacité de nos propres économies à "prendre le virage" nécessaire pour relever le défi de la compétitivité ...

(-1 more words)

Revue

Économie, emploi - Éducation

L’emploi en France à l’horizon 2015

The Direction de l'évaluation et de la prospective (DEP) of the French Ministry of Education, which drew attention in 2001 to the risk of a shortfall in graduates from higher education, has just revised its forecasts, with the help of the Bureau d'informations et de prévisions économiques (BIPE).
The earlier evaluation assumed an average economic growth rate of 3% per year from now until 2015. Given the present lower expected growth rate, the DEP has revised its calculations and, according to a variety of macroeconomic scenarios, provides new forecasts for the total demand for young graduates up to 2015, then broken down by professional categories and level of qualification.
The scenarios are based on hypotheses as to the rate of economic growth (1.5% or 2% per year), the degree of upward mobility of those in jobs, the balance of hiring by firms from young graduates straight from education as against from the pool of unemployed, and lastly the level of qualification required of young graduates according to the type of jobs on offer.
The results show, on average, far fewer young people being hired between 2002 and 2015 than the numbers expected to graduate from higher education, and this is true regardless of the combination of assumptions.
The worst of the mismatch between supply and demand will affect the least well qualified, who will probably have considerable problems in finding jobs. This exercise has thus reached a very different conclusion from the earlier one (in 2001), which forecast a shortfall of graduates between now and 2010.

Revue

Économie, emploi - Géopolitique

À l’aube d’une nouvelle vague de croissance ?

At the meeting of the European Council in Lisbon in March 2000, the European Union set itself the goal of becoming by 2010 "the most dynamic and competitive knowledge-based economy in the world". As readers of Futuribles have seen on several occasions, despite this intention, Europe is falling further and further behind the United States in terms of both economic growth and competitiveness and investment in so-called intangibles (research, education, human resources, etc.), although these are major factors in the knowledge-based economy.
Henri Delanghe, Vincent Duchêne and Ugur Muldur confirm the growing gap between Europe and the United States, adding as well the risk of being overtaken by the emerging economic powers (China, India, Taiwan...). Basing their argument on the theory of long cycles (Kondratiev), the authors reckon that the industrialized countries are about to enter on a fifth wave of sustained and lasting economic growth, thanks to innovations arising from new information and communications technologies.
If indeed it turns out that this hypothesis of a new wave of prosperity is correct (which remains to be seen), two questions arise: can Europe speed up the arrival of this new growth cycle? And is its internal organization ready to deal with this new period of growth, in other words, has it developed an appropriate strategy designed for this new situation?
After a reminder of the key factors required for a new cycle of long-term growth to occur, the authors emphasize in essence that, despite the efforts encouraged in the framework of the Lisbon process, Europe does not possess all the prerequisites to drive forward this new growth spurt. The main obstacles are its under-investment in research and development, its failure to make full use of its human capital and the relative lack of competitiveness of its high-tech products. A change of strategy will clearly be essential if Europe is to avoid lagging behind the other industrialized countries (if not finding itself as leader of the emerging group!).

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

« La libéralisation agricole : des effets ambigus sur les pays en développement »

Le protectionnisme et l'interventionnisme agricoles des pays du Nord sont souvent accusés de bloquer le développement du Sud. De ce point de vue, certains organismes, dont la Banque mondiale, considèrent qu'une libéralisation pourrait avoir un effet très bénéfique. Les simulations menées au CEPII conduisent à nuancer sensiblement ce point de vue. Les données qu'elles utilisent prennent en compte les préférences commerciales et les réformes récentes des politiques agricoles. Les simulations tiennent compte aussi du fait que les ...

(120 more words)

Chapitre Economie, emploi

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.