Économie, emploi

Cette page regroupe l'ensemble des publications de Futuribles sur cette thématique (Vigie, revue, bibliographie, études, etc.)

Note de veille

Économie, emploi - Éducation

Montée en gamme : la Chine est-elle prête ?

Alors que la Chine a retrouvé, en 2010, un taux de croissance supérieur à 10 %, certaines usines souffriraient d’une pénurie de main-d’œuvre peu ou pas qualifiée. La situation semble par contre différente pour les postes plus qualifiés : si des pénuries commencent aussi à apparaître, l’inadéquation croissante entre les besoins et l’offre de qualifications se traduit par une hausse du taux de chômage chez les jeunes diplômés du supérieur.

Analyse prospective

Économie, emploi - Institutions

Les Objectifs du Millénaire pour le Développement aux deux tiers du chemin

« À l’horizon de 2015 et au-delà, il ne fait pas de doute que nous pouvons atteindre l’objectif ultime : nous pouvons éliminer la pauvreté. Dans la majorité des cas, l’expérience a prouvé la validité des accords du passé sur la voie à suivre ; en d’autres termes, nous savons ce qu’il faut faire. Mais cela exige un effort indéfectible, collectif et de longue durée ». Ban Ki-moon, Rapport sur les Objectifs du Millénaire pour le développement, 2008. De ...

(259 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Population

Migrations féminines : nouvelles opportunités, nouveaux risques

D’après les Nations unies, en 2010, 49,6 % des migrants internationaux seront des femmes (soit presque 100 millions), contre 46,7 % en 1960 . Si ce taux a peu évolué depuis 50 ans et est quasiment stable depuis 30 ans à l’échelle mondiale, il dissimule cependant des contrastes entre les régions et des évolutions notables dans les motivations qui poussent ces femmes à quitter leur pays d’origine.

Futuribles

Économie, emploi - Institutions

Bibliographie prospective n°82

La Bibliographie prospective du mois de mai 2010 consacre son Focus au rapport de la Commission européenne sur la stratégie économique que pourrait adopter l'Union européenne à l'horizon 2020, en remplacement de la stratégie de Lisbonne. Afin de surmonter ses faiblesses, mises au jour par la crise, l'UE, selon la Commission européenne, pourrait s'appuyer sur une croissance à la fois intelligente, durable et inclusive. Vous trouverez par ailleurs, et comme chaque mois, une sélection de comptes ...

(26 more words)

Note de veille

Économie, emploi

Le marché des titres financiers sera-t-il un jour transparent ?

Le 1er novembre 2007 est entrée en vigueur la directive européenne sur les marchés d’instruments financiers (MIF). Objectif : favoriser la concurrence entre les systèmes de transactions de titres financiers au niveau paneuropéen, tout en garantissant le respect des intérêts des investisseurs. Cette mesure de libéralisation a engendré une multiplication de lieux et de modes de transaction, modifiant en profondeur le marché européen des valeurs mobilières. Cette évolution concerne à la fois les établissements financiers, les investisseurs professionnels et particuliers ...

(14 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Éducation

Emplois verts : comment anticiper les besoins de compétences ?

La mise en place des mesures du Grenelle de l’environnement et, plus largement, la recherche d’une croissance plus « verte » entraîneront-elles les créations d’emplois espérées et nécessiteront-elles de nouvelles compétences ? Les données sectorielles et les prévisions étant très rares dans ce domaine, les récents travaux du COE (Conseil d’orientation pour l’emploi) permettent d’apporter quelques éléments de réponse.

Revue

Économie, emploi

Money Doesn’t Bring Happiness

Émile Quinet offers an analysis of the Report of the Commission on the Measurement of Economic Performance and Social Progress, chaired by Joseph Stiglitz. He reminds us, for example, of the pertinence of the “classical critiques of GDP (Gross Domestic Product)”, the tenor of which he presents here. But while welcoming, above and beyond the Summary Report, “the impressive amount of deep scientific work” done by the Commission, he expresses amazement that it was made up exclusively of economists and that the other social sciences were sidelined.

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail

Les nouvelles entreprises de plus en plus pérennes

L’enquête quinquennale de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) sur les créations d’entreprises révèle que la moitié des 215 000 entreprises créées en 2002 existaient toujours cinq ans après, en 2007. Le nombre de nouvelles entreprises a augmenté depuis 1994, ainsi que leurs chances de survie. Les conditions de mise en œuvre du projet (secteur d’activité, forme juridique choisie, montant de l’investissement initial) influent sur la pérennité de l’entreprise, ainsi ...

(1 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

Monthly Bulletin

Dans le numéro de mars de son bulletin mensuel, la BCE s’intéresse à la récente dégradation des finances publiques des pays membres de l’UE (Union européenne) et envisage trois scénarios à l’horizon 2030. Au cours de l’année 2009, les déficits publics de tous les États membres se sont creusés, puisque la crise économique a entraîné une diminution de leurs recettes et une augmentation de leurs dépenses (plus ou moins importante selon la structure de leur système ...

(442 more words)

Revue

Économie, emploi - Éducation

Financial Education. A Vibrantly Developing Social Innovation

For some years now, training courses in financial management that are open to all — including both adults and children — have been thriving throughout the world, particularly since the onset of the economic crisis. Public authorities and voluntary organizations hope, by way of these training modules, to impart to as many people as possible the rudiments of economics, management and finance. Given the “increasing financialization of the economy”, these latter are seen today as essential knowledge for living well. “Financial education helps people to budget, manage their income, save, invest efficiently and avoid falling victim to fraud”, explains Julien Damon.
This “new direction in social policy”, which Damon sees as ”particularly innovative” has been supported since the mid-1990s by the Organization for Economic Cooperation and Development (OECD) which has, among other bodies, published a set of recommendations for promoting the development of financial education.
After a detailed description of the work of that international institution in this area, Julien Damon outlines some examples of initiatives taken throughout the world, before focussing on the advances made in this field by France.

Revue

Économie, emploi - Géopolitique

Europe and Carbon Pricing. Some Guidelines

The introduction of a national carbon tax involves taking account of the greenhouse-gas emission pricing mechanisms that are already in place. Since the impact of emissions is the same whatever their origin, the cost-benefit ratio of emission-reduction measures is minimized when the extension of the scope of emissions subject to carbon pricing respects the single-price rule.
In concrete terms, this means that national carbon taxes must take account in Europe of the European CO2 emissions trading system, which has since 2005 constrained the CO2 emissions of five major industrial sectors, representing around 50 % of European CO2 emissions. A market mechanism for carbon pricing has, then, to be made to co-exist with a fiscal pricing mechanism and, at the same time, European rules governing markets have to be made to converge with national rules on tax.
This article begins by assessing the operation of the European market in terms of transactions and prices. It shows the degree to which the overall scheme has evolved since its initial implementation period between 2005 and 2007, and reminds us of the implications of the move to auctioning that is planned for the third phase (2013-2020). The article then reviews the choices made by the different countries that have managed to run a national carbon tax alongside the European quota system. Going beyond the French case, it concludes by asking what are the most promising ways to extend carbon pricing in Europe.

Tribune européenne

Économie, emploi - Géopolitique

The Feasibility of a European Tax

The European Commission was due to present proposals in 2009 for determining the budget of the Union from 2013 onwards. This budget comes today from a contribution based on the Gross Domestic Product (GDP) of the member states and from part of the receipts from Value-Added Tax (VAT).
Discussions have, however, given rise to some bitter polemics and encountered numerous obstacles. This column by Jean-François Drevet explores the various means that might be adopted to provide the Commission with resources of its own — in particular, VAT, corporation tax, the taxation of the financial system and the carbon tax.

Revue

Économie, emploi - Institutions

What Future for the Carbon Tax in France? Economic Choices after the Constitutional Council Strikes Down the Government’s Bill

The Constitutional Council struck down the proposed carbon tax on 28 December 2009 because it infringed the principle of equal treatment in respect of public taxes within the company sector. The main reason cited by the Council was the exemption granted to all companies subject to the European CO2 quota system.
The combination of a national carbon tax with the European system of emissions trading in fact raises a twofold difficulty: a market mechanism for carbon pricing has to be made to co-exist with a fiscal pricing mechanism and, at the same time, European rules governing markets have to be made to converge with national rules.
To improve the scheme struck down by the Constitutional Council, it is necessary to revise the modalities for introducing the carbon tax into the company sector. To achieve this, it is useful to remember how the existing mechanisms function and what choices were made by those countries that have successfully introduced a national tax running parallel to the European CO2 quota system. This is the aim of this article, in which we also examine the different possible ways out of the present situation.

Note de veille

Économie, emploi

Baisse du temps de travail dans les pays développés : jusqu’où ?

Depuis 1950, la durée annuelle du travail par actif occupé1 a baissé en moyenne de 25 % dans neuf pays européens et aux États-Unis, d’après une enquête de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques). Si cette baisse s’explique en partie par des facteurs « historiques », le temps de travail pourrait cependant continuer à diminuer sous l’effet d’autres évolutions.

Revue

Économie, emploi - Société, modes de vie

From Functionality to Access. Towards the Replacement of Material Goods by Networked Services?

Is the classic model of the market, based on trade in exclusive ownership rights, still relevant? Sociologist François Cusin poses this question here, taking account of the striking development in recent years of the functionality economy, in which the sale of the use of a good has taken the place of the sale of that good alone — a trend which, in the author’s words, changes “the way of producing, marketing and consuming goods and services”.
Drawing on many examples, Cusin mentions, in particular, the process by which companies have divested themselves of material property — resorting increasingly to leasing arrangements (for buildings or vehicles and IT equipment) — and the rise of service contracts, which enable companies to maintain ‘a lasting bond with the client.’
Another crucial phenomenon, as François Cusin sees it, is the link between the functionality economy and access economy, in which “the most decisive issue [for consumers] is the availability of the basic services on which access to all other services is subsequently conditional”.
In this context, where membership of common interest networks seems primordial and where property rights are now less important than access rights, new service contracts are emerging, notes Cusin and, to back up his point, he outlines the American model of common interest developments — private residences or settlements, managed on a co-ownership basis. In this way he analyses the influence of the dual principle of functionality and access on housing arrangements.

Revue

Économie, emploi

The Role of Insurance in the Economy. A Boost to – and a Drag on – Economic Activities

Insurance is often perceived as a drag on the development of economic activity. Being obligatory in a number of sectors, it imposes very high — and hence deterrent — charges in certain situations, while at times requiring entrepreneurs to put in place restrictive preventive measures.
Though it seems at first sight an obstacle to free enterprise, insurance actually turns out to be a key element in economic activity, explains Jean-Pierre Daniel. First, since insurance companies manage a considerable quantity of funds, they invest part of these in the economy (stocks and shares). Second, they are crucial because they provide support and “reassurance” for entrepreneurs, by offering to “compensate them for the unfortunate consequences of a random event”.
Without insurance, many activities “quite simply could not exist”, points out Daniel, before going on to speak of the future of the profession, a future which he sees as “set fair”, particularly in view of the ageing of the population of the rich countries and “the general sense of risk aversion”.

Note de veille

Économie, emploi

Les PME face aux problèmes de financement

Les PME (petites et moyennes entreprises) représentent 99,8 % (19,6 millions) des entreprises de l’Union européenne (UE) à 27, emploient 67 % de la main-d’œuvre et créent 58 % de la valeur ajoutée (selon Eurostat) : elles représentent donc un enjeu de taille pour la compétitivité, l’innovation, l’emploi dans l’UE et ses pays membres. Pourtant, leur développement est entravé par les difficultés à financer leur activité et leurs investissements. La Banque centrale européenne (BCE) lance une enquête ...

(1 more words)

Note de veille

Économie, emploi

« Chinamérique » : un divorce pour le bien de l’économie mondiale ?

Dans un récent article publié par la Harvard Business School, les deux chercheurs à l’origine du concept de « Chinamérique » (ou « Chimérique », pour reprendre le jeu de mots des auteurs), qui décrit la relation économique néfaste entre la Chine et les États-Unis, expliquent pourquoi la fin de ce « modèle » est souhaitable pour l’ensemble des équilibres macroéconomiques mondiaux.

Bibliography

Économie, emploi

Perspectives de l’emploi de l’OCDE. Sortir de la crise de l’emploi

Ce rapport souligne les perspectives limitées de sortie de crise pour le marché du travail malgré la reprise économique. En effet, l?horizon s?assombrit à nouveau par des déséquilibres entre économies avancées et économies émergentes, des déficits et dettes publics grandissants à la suite des grands programmes de relance et des reprises de dettes abyssales des banques qui menacent plusieurs économies de défaut de leurs « dettes souveraines ». Cela limite les marges de man?uvre des gouvernements pour maintenir les ...

(847 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Économie, emploi

Chapitre 3 du rapport Vigie 2011 : Économies européenne et française

L’objet de ce chapitre est d’envisager les possibles de la dynamique économique française dans un monde où les échanges marchands ont explosé au cours des dernières décennies. Depuis 30 ans, les volumes d’échanges de marchandises et de services ont fortement augmenté, passant de 217 milliards de dollars US en 1967 à 13 185 milliards de dollars US en 2007. L’Union européenne à 27 (UE-27) est globalement demeurée le premier exportateur et premier importateur mondial, avec respectivement ...

(63 more words)

Bibliography

Économie, emploi

« Les secteurs créateurs d’emplois à court-moyen terme après la crise »

Dans cette note d’analyse, le CAS s’intéresse aux secteurs économiques susceptibles de créer des emplois au cours des cinq prochaines années. Si la crise économique de 2008-2009 s’est traduite par de nombreuses destructions d’emplois, les secteurs déjà identifiés comme porteurs de créations d’emplois précédemment devraient le rester. En misant sur un taux de croissance de l’économie française de 2 % en 2011, puis de 1,6 % les années suivantes, les auteurs considèrent qu’en cinq ...

(119 more words)

Bibliography

Économie, emploi

The World in 2050, Beyond the BRICs : a Broader Look at Emerging Market Growth Prospects

En 2006, un rapport de PwC prévoyait que sept pays en développement, la Chine, l’Inde, le Brésil, la Russie, le Mexique, l’Indonésie et la Turquie pourraient dépasser les pays du G7 (États-Unis, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Canada et Italie) de 25 % à 75 % en termes de PIB (produit intérieur brut) à l’horizon 2050. Quatre ans plus tard, l’actualisation des données aboutit à une projection similaire : en 2050, ces sept pays pourraient avoir un poids économique supérieur ...

(195 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Globalisation, Transport and the Environment

Issu des contributions présentées au Global Forum on Transport and Environment in a Globalising World organisé en novembre 2008 par l?OCDE et le Forum International des Transports, ce rapport étudie les effets de la mondialisation sur les transports internationaux (principalement de marchandises), et évalue les conséquences environnementales de l?accroissement des transports à l?échelle mondiale. Le trafic maritime, le transport aérien, ainsi que les frets routiers et ferroviaires sont successivement passés en revue, dans cette double perspective. Après ...

(579 more words)

Chapitre Economie, emploi

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques.