Futuribles Journal n° 36

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Informatique et emplois de bureau

Roy Rothwell et Walter Zegveld examinent l'impact de l'informatisation sur les emplois du secteur tertiaire en s'appuyant sur le cas particulier de la Fonction Publique britannique qui a fait l'objet d'un rapport récent du Central Policy Review Staff. Partant de cette expérience, ils constatent que si les défenseurs de l'informatique ont toujours insisté sur les économies de main d'oeuvre engendrées par celle-ci, la réalité montre que les catégories susceptibles d'être touchées par la mise en d'ordinateurs ont vu leurs effectifs augmenter.

Par ailleurs, il ne suffit pas qu'une nouvelle possibilité technique existe pour qu'elle soit rapidement et généralement adoptée. Le conservatisme, la crainte que le système ne soit pas aussi fiable que les techniques traditionnelles, les problèmes liés à la sécurité et à la légalité des informations constituent autant d'obstacles à la diffusion de la micro-électronique dans les bureaux.

Mais, pour les auteurs, la bureautique aura plus de répercussions sociales et économiques que tout autre aspect de la révolution informatique : si la bureautique ne constitue pas une menace immédiate pour les emplois de bureau, les hausses de productivité qu'elle permet affecteront les emplois futurs.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner