Futuribles Journal n° 169

Entreprises, travail - Géopolitique - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

TVHD : enjeux et stratégies

Par

Si nul ne peut ignorer la révolution qu'entraîna l'invention de la télévision et sa diffusion dans tous les foyers, les enjeux inhérents au développement de la Télévision Haute Définition (TVHD) - voire les améliorations que celle-ci pourrait apporter - restent pour beaucoup extrêmement obscures et l'âpre compétition internationale à laquelle elle donne lieu, difficilement compréhensible par le profane.
J. P. Chamoux nous explique qu'initialement trois systèmes différents (le SECAM français, le PAL allemand et le NTSC américain) se sont imposés et, au prix d'une vive concurrence, se partagèrent inégalement le marché, mais que le progrès de la recherche sur la TVHD ont abouti à l'établissement maintenant de trois, et même quatre, normes concurrentes : l'une japonaise, l'autre américaine, la troisième européenne qui, toutefois, a quelque peine à voir le jour en raison de la division entre les écoles allemande et française.
Ayant rappelé quel rôle essentiel joue le choix des normes au niveau de la production, de la transmission et de la réception des programmes audiovisuels, l'auteur s'attache en conséquence à décrire les atouts et les handicaps respectifs des principaux compétiteurs, la stratégie plus ou moins cohérente qu'ils ont adoptée, et les faiblesses de l'Europe face au Japon et aux Etats-Unis.
Ces faiblesses tiendraient très largement à l'incapacité des Européens à s'entendre sur une norme commune (D2MAC, HDMAC) que l'auteur impute en particulier, d'une part au rôle exercé par les pouvoirs publics français - qui, depuis trente ans, joueraient plus ou moins judicieusement au " monopoly industriel " - , d'autre part à une alliance franco-allemande qu'il juge peu sûre.
Après l'analyse sans complaisance faite par l'auteur, d'abord des interventions publiques françaises dans le secteur industriel et, ensuite de l'absence de politique européenne cohérente, J. P. Chamoux, faisant valoir les atouts américains et japonais, montre combien l'avenir demeure incertain, l'Europe vulnérable et les choix difficiles.
Les lecteurs assurément seront frappés du parallélisme entre ce papier et le dossier que nous avons publié sur l'industrie européenne de l'électronique et de l'informatique (voir la revue Futuribles n°s 160 et 161). Sans doute aspireront-ils aussi à une analyse complémentaire sur les interventions des pouvoirs publics américains et japonais dans la compétition mondiale pour les industries de haute technologie...

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner