Transport maritime

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique - Institutions

RAMSES 2020. Un monde sans boussole ?

RAMSES 2020. Un monde sans boussole ?

Voici près de 40 ans que l’IFRI publie un rapport annuel mondial sur le système économique et les stratégies, que les lecteurs connaissent désormais mieux sous son acronyme : RAMSES. L’édition 2020, parue en septembre 2019 alors que les tensions internationales se multiplient aux quatre coins du monde (contentieux commercial Chine / États-Unis, Brexit insoluble, retour de l’Iran dans le jeu nucléaire…), arrive à point nommé pour éclairer le lecteur sur un certain nombre d’enjeux mondiaux. Passé la ...

(908 more words)

Analyse prospective

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Tensions en mer de Chine du Sud : état des lieux et perspectives

On parle beaucoup, depuis plusieurs années, en particulier en Europe, de l’initiative chinoise des nouvelles routes de la soie qui constitue un axe stratégique pour l’économie chinoise. On parle un peu moins des tensions qui agitent la région de la mer de Chine méridionale, sans doute en raison de son grand éloignement géographique des frontières européennes. Pourtant, depuis 2009, la situation est particulièrement tendue, Pékin faisant pression sur les pays riverains pour y asseoir sa présence, au mépris ...

(58 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Territoires, réseaux

La route de la soie polaire

Cet été 2018, le cargo Tian En de l’armateur chinois Cosco Shipping a relié la Chine à la France, sa première escale en Europe, en passant par l’Arctique. Il transportait des mâts et des pales d’éoliennes fabriqués en Chine et destinés au marché français. Arrivé à Rouen le 5 septembre, il a accompli son voyage inaugural en empruntant le passage du Nord-Est et la route de l’océan Arctique. Sa cargaison comportait un total de 63 éléments ...

(382 more words)

Revue

Géopolitique - Territoires, réseaux

The New Silk Roads: On the Nature of Chinese Ambitions

The “One Belt and One Road Initiative (OBOR)” elaborated by Chinese president Xi Jinping, which first emerged in Autumn 2013, is generally presented by commentators as a transport development initiative, largely related to rail links connecting China to Europe and Russia. Many also see it as a strategic undertaking on Beijing’s part to entrench China’s place in world trade and extend its reach into neighbouring countries. Given this range of potential interpretations, is it possible to have a clear idea of what is meant by this OBOR – or Belt and Road Initiative (BRI) as it is also called?

It is not at all certain that it is, as Rémi Perelman shows here, given how genuinely pragmatic Beijing’s approach is in this regard and how complex and difficult to read the objectives appear to be almost five years later. In this very closely argued article, the product of a foresight study initially published by Futuribles International, Rémi Perelman begins by outlining the genesis of the BRI, drawing on the founding statements and the commentaries to which they gave rise. He then focuses on the reality of the BRI in terms of their mode of financing, the supposedly “win-win” partnerships formed in different countries (themselves committed in varying degrees to the project) and the various (road, sea and rail) infrastructures, whether already built or “in the pipeline”… He also stresses the symbolic role assigned to this programme by the Chinese president and Communist party. Lastly, he sketches out the possible future prospects for the BRI: the limits there may be to their impact, but also the opportunities offered by the country positioning itself solidly within a globalized world.

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

La Mer, nouvel eldorado ?

La Mer, nouvel eldorado ?

La France, qui ne brille pas par son commerce extérieur, pourrait trouver un second souffle en pariant sur la mer, qui est un formidable domaine d’avenir. Elle est en effet un grand pays maritime qui s’ignore : 4 000 kilomètres de côtes et des territoires dans plusieurs océans ; la deuxième zone économique exclusive du monde ; 10 entreprises maritimes, leaders mondiales dans leur domaine ; un équipement touristique du littoral de premier plan ; une flotte de guerre respectable, incluant la capacité ...

(856 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Le porte-conteneurs, véhicule privilégié de la mondialisation ?

En 2006, dans un ouvrage qui connut un grand succès [1], l’économiste américain Marc Levinson décrivait la manière dont la conteneurisation, « inventée » en 1956 par l’entrepreneur américain Malcolm Purcell McLean, avait révolutionné le transport maritime et façonné la mondialisation. Aujourd’hui, le trafic des porte-conteneurs représente plus de la moitié des richesses transportées sur les mers. Cargo Marine, une publication du Centre d’études stratégiques de la Marine, a présenté dans son numéro de janvier 2015 une étude ...

(1224 more words)

Revue

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Arctic, the End of the Sanctuary?

The Arctic is heating up faster than any other part of the planet. The frozen part of the Arctic Ocean, which is at its lowest level in September each year, has decreased in size continuously over the last 30 years. This is an unprecedented trend in recent human history and climate specialists firmly believe it to be a durable, long-term pattern. If nothing is done to reduce the greenhouse gas emissions that underlie this temperature rise, then by the middle of the century the Arctic Ocean could be virtually free of ice during September. Apart from the dramatic environmental consequences ensuing from these climatic changes, this opens up a number of opportunities for the countries around the Arctic Circle –and also for many other countries indirectly concerned by the melting of the Arctic ice, through its consequences for navigation, fishing, energy and minerals production, scientific research etc.

Charles de Jouvenel has interviewed Jean-Christophe Victor, a specialist in the polar regions, about climate-related prospects and issues for the Arctic, and the risks and opportunities that ensue for the territories and states concerned. Let us hope that what he had to say will strengthen the motivation of the negotiators who are to meet in Paris from 30 November to 11 December of this year (21st Conference of the Parties to the UN Framework Convention on climate change or COP21) in an attempt to reach an agreement to combat global warming as quickly and effectively as possible.

Analyse prospective

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Les effets du changement climatique dans l’Arctique

Depuis 2007, articles de presse et événements scientifiques portant sur l’Arctique et ses enjeux présents et futurs se multiplient, signalant un intérêt mondial, et non des seuls acteurs scientifiques, pour cette région du monde. La tenue du 12 au 14 octobre 2013 de la première assemblée de l’Arctic Circle [1], forum réunissant un large panel d’acteurs publics, privés et non gouvernementaux dans la région,en est une illustration. Les effets du changement climatique sur l’Arctique accroissent ...

(149 more words)

Note de veille

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Quelques enjeux liés au dégel de l’Arctique

L’Arctique connaît le réchauffement le plus rapide de toute la planète : l’étendue de la partie glacée de l’océan Arctique, qui est à son niveau le plus bas chaque année en septembre, a diminué de manière continue ces 30 dernières années (cf. graphique ci-dessous). Et les niveaux les plus bas jamais constatés depuis les premiers relevés satellite (1978) sont ceux des années 2007 à 2012. C’est une tendance inédite dans l’histoire humaine récente selon le GIEC ...

(1202 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Autoroutes de la mer : état des lieux

Après trois mois d’exploitation, la liaison de fret maritime reliant Nantes (port de Saint-Nazaire) à Girons (Espagne) affiche des résultats prometteurs. Les autoroutes de la mer (transports de camions par voie maritime), dont le développement a été stimulé par les Grenelle de l’Environnement et de la Mer, connaissent toutefois du retard dans leur mise en oeuvre, malgré les nombreux projets en cours.

Bibliography

Géopolitique

Asian Maritime Power in the 21st Century : Strategic Transactions China, India and Southeast Asia

L’effort simultané de la Chine et de l’Inde pour développer leurs marines au cours de ces dernières années participe de la tendance générale à l’étatisation des espaces maritimes. Il est soutenu par le dynamisme de la croissance économique et orienté par les ambitions régionales et globales des deux grandes puissances émergentes. L’Asie du Sud-Est, avec le détroit de Malacca, artère vitale de la circulation maritime mondiale, et la mer de Chine méridionale, riche en ressources énergétiques ...

(233 more words)

Note de veille

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

La fonte de l’Arctique attise les convoitises

La fonte des glaces constatée en Arctique a des conséquences directes sur l’accès aux routes maritimes et aux ressources naturelles. Des climatologues estiment qu’en 2030, la fonte des glaces aura libéré les détroits de l’Arctique canadien de leurs glaces durant l’été. L’ouverture des passages pourrait permettre une exploitation commerciale des importants gisements d’hydrocarbures (mais aussi de métaux et de diamants), ainsi que l’établissement d’une route commerciale stratégique entre le Pacifique et l ...

(-8 more words)

Revue

Économie, emploi

The Future of Seaports

The great seaports, places of transit for the most varied of goods, have undergone continual development over recent decades, adapting themselves to growing levels of sea traffic and ever larger ships. They have seen increases in size, new terminals, the modernization of existing ones and the creation of new infrastructures.
However, the economic crisis and the fall-off in international trade should see that traffic diminish in 2009 for the first time since the oil shocks of 1973 and 1979.
In this context, questions arise concerning the future of these major ports, which are crucial for world trade, but also dependent on it. Particularly as, crisis apart, these mega-hub ports are faced increasingly with economic, social and environmental constraints.
As a way of approaching these issues, Antoine Frémont provides a detailed picture of the current situation of the ports, covering the role of the international operators, the hierarchy of major ports at the global level, the ways they are organized, their positioning and development strategies and the constraints facing them. He then goes on to map out three more or less “sustainable” scenarios for their possible development, depending on the form globalization will take.

Revue

Territoires, réseaux

Les pirates en Asie

Piracy on the high seas -a favourite theme of Hollywood films and comic strips- has always been a topic of interest, as far back as the stories in Homer or Julius Caesar, who was the victim of a ransom demand, or of Pompey being ordered to rid the Mediterranean of pirates.
Nowadays, the Asia-Pacific region is the main centre of maritime piracy, with aims that may be military, strategic or commercial. Éric Frécon reminds us that almost half the world's merchant fleet sails in Asian waters and more than 15 % of international trade passes through Asian straits.
Whether the pirates are engaged in criminal activities linked to illegal immigration or stolen goods, or concerned to assert their sovereignty, or smugglers, or fishermen attacking pleasure craft, they all have access to informers and traffickers of goods and people, and even to port facilities and mobile radar systems (it's the case, for example, of LTTE, in Sri Lanka).
Nevertheless, according to Frécon (a specialist in maritime piracy in East Asia), new and powerful networks are being established to deal with the reappearance of this problem, and they are strengthening the role of governments acting in concert with private agencies.

Bibliography

Territoires, réseaux

Ports for Europe : Europe’s Maritime Future in a Changing Environment

Les multiples contributions qui composent cet ouvrage cherchent à rendre compte de la place des ports de mer dans l'évolution européenne actuelle, et ce dans une perspective résolument interdisciplinaire. À travers les dimensions historico-politique (par l'étude du modèle hanséatique), communicationnelle, économique et technologique, l'ouvrage cherche à comprendre en quoi les ports peuvent devenir vecteurs d'intégration européenne et de développement régional. Un ouvrage passionnant, à cent lieues d'études purement techniques.

Bibliography

Territoires, réseaux

Marine marchande et ports maritimes français : constats, attentes, propositions

Actes des assises nationales de Saint-Malo, qui se sont tenues les 16-17 mai 1994, cet ouvrage est une évaluation de la place du transport maritime dans l'économie française et une incitation à investir dans la filière. Le rôle des ports dans l'aménagement du territoire est examiné ainsi que les stratégies de reconquête des trafics. La conclusion apportée par le ministre de l'Équipement et des Transports, M. Bosson, souligne l'importance des ports maritimes et évoque certaines mesures ...

(46 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

El factor marítimo español (The Spanish Maritime Factor)

The seas are an essential factor of Spain's national security. Apart from the economic importance of the seas, they define Spain's geopolitical environment. From this point of view, Spain finds itself at a crossroad among oceans and among continents. From this fact stem the four major orientations of Spanish action : European integration, Mediterranean solidarity, Atlantic ties, and Latin American projection. Within these four points, and along the lines of the 1984 so-called decalogue of Spanish security, the system ...

(37 more words)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Les transports maritimes en l’an 2000

La croissance des transports maritimes a longtemps paru aller de soi. Les pétroliers géants ont même symbolisé avec l'éloquence un certain état de prospérité du monde puisqu'ils transportaient plus de la moitié de notre énergie alors d'origine essentiellement pétrolière. P. de Dietrich montre ici que l'avenir du transport maritime est étroitement lié au développement des échanges commerciaux (matières premières et produits manufacturés) et à l'évolution technique des navires. Il examine enfin quelles pourraient être la ...

(48 more words)