Sciences de la vie

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Santé

Infravies. Le vivant sans frontières

Infravies. Le vivant sans frontières

« Qu’est-ce-que la vie ? » s’interrogent depuis des siècles naturalistes, biologistes, philosophes et même des physiciens comme Erwin Schrödinger, l’un des fondateurs de la physique quantique, dans un livre éponyme publié en 1944. Thomas Heams, chercheur à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), tente de répondre à cette question dans cet ouvrage. Le premier des cinq chapitres du livre fait un bilan des multiples théories sur l’origine du vivant. Citant un de ses collègues, l’auteur ...

(1026 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

La nature, réservoir infini d’idées insoupçonnées ?

« Le biomimétisme n’est ni une science ni une discipline, mais un état d’esprit que l’on applique dans la recherche, consistant à profiter des 3,8 milliards d’années de R&D d’avance de Dame Nature », définit Gilles Boeuf, ex-président du Muséum national d’histoire naturelle [1]. Laboratoires et entreprises s’inspirent de plus en plus du vivant et tirent parti des solutions et substances qu’il a concoctées — plutôt efficaces, économes en énergie et en ressources — pour ...

(1032 more words)

Bibliography

Éducation - Recherche, sciences, techniques

Le Cerveau et les apprentissages

Le Cerveau et les apprentissages

Ouvrage collectif associant une trentaine de contributeurs des plus réputés en sciences cognitives — auteurs ou coauteurs pour l’occasion de 12 chapitres et de 12 focus —, Le Cerveau et les apprentissages s’adresse à celles et ceux qui cherchent à comprendre comment et pourquoi la sortie, relativement récente, de la confidentialité des recherches in vivo sur le cerveau bouscule à ce point les poncifs et stéréotypes jusqu’à parfois proposer « la bonne façon » d’apprendre, donc d’enseigner. À l ...

(929 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Santé

L’Ordre étrange des choses. La vie, les sentiments et la fabrique de la culture

L’Ordre étrange des choses. La vie, les sentiments et la fabrique de la culture

Quel est cet ordre des choses ? Et pourquoi est-il étrange ? Antonio Damasio s’efforce d’établir un lien entre « la vie, les sentiments et la fabrique de la culture ». Cette démarche n’est pas évidente, mais elle prend un sens quand on considère ses écrits précédents. À contre-courant de la plupart des chercheurs en neurosciences, il privilégie le monde des émotions, des sentiments, par rapport à celui des raisonnements. Opposé au dualisme défendu par Descartes, il souligne les rapports qu ...

(512 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Santé

La Mécanique du vivant. De la cellule à la pensée

La Mécanique du vivant. De la cellule à la pensée

Le XXIe siècle sera le siècle des découvertes dans le monde du vivant, annonce le biologiste Jean-Pierre Henry, en préambule de son livre dans lequel, au fil des six chapitres, il décrit les mécanismes de la vie en suivant une logique qui nous conduit de la cellule et de son génome à la « machine » qu’est le cerveau. Tout commence avec la cellule, objet de très nombreux travaux depuis le XVIIe siècle, dont l’auteur décrit la structure et le ...

(969 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Santé

Les maladies neurodégénératives, menaces et opportunités

On regroupe sous la dénomination « maladies neurodégénératives » un ensemble de pathologies affectant le système nerveux et dont la progression est lente. Parmi elles, la maladie d’Alzheimer  et la maladie de Parkinson sont les plus répandues, elles se développent sur une ou plusieurs dizaines d’années et leur incidence sur les personnes âgées est forte. En France, l’incidence de la maladie d’Alzheimer est de 5 % après 65 ans et 15 % à 30 % après 85 ans. La maladie de ...

(1352 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques

Peut-on réparer les traumatismes du système nerveux ?

Condamné à vie pour un accident ! Le sort apparaît bien injuste, et pourtant c’est celui de nombreux traumatisés souffrant d’une lésion de la moelle épinière ou d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Ces accidents ont en commun un traumatisme nerveux, dans le système nerveux périphérique (moelle épinière) ou dans le cerveau. Le traumatisme interrompt la commande nerveuse des muscles ainsi que la sensibilité que les nerfs remontent vers le cerveau. Vers quelles directions les neurosciences orientent-elles la médecine ...

(930 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La Société de l’amélioration. La perfectibilité humaine des Lumières au transhumanisme

La Société de l’amélioration. La perfectibilité humaine des Lumières au transhumanisme

Nicolas Le Dévédec retrace ici l’histoire de l’aspiration humaine à l’amélioration de l’être humain dans les sociétés occidentales. C’est une ambition qui traverse les siècles et qui a connu des évolutions importantes avec les époques, à l’image de la connaissance et de la vision que l’homme développait de lui-même et de ses rapports à la nature et à la société. La rétrospective s’ouvre sur les origines, depuis le monde antique perçu comme ...

(699 more words)

Analyse prospective

Recherche, sciences, techniques - Santé

Présent et futur des neurosciences

Sommes-nous près de la « singularité », le moment où, selon certains milieux californiens, l’humanité devra s’en remettre aux ordinateurs, plus puissants et plus créatifs que le cerveau, pour assurer son développement et même sa survie ? La date de cette révolution est éminemment variable : actuellement, les tenants de cette théorie suggèrent 2040. Mais, selon d’autres experts, l’homme va évoluer dans cette même période, le « transhumanisme » nous annonce un changement important de nos performances, de notre physiologie et de ...

(193 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Why Sex Matters

Comment s’expliquent les différences de comportements entre hommes et femmes ? Voici une question très débattue. En France, ce sont les déterminismes sociaux qui sont les plus mis en avant. Sans doute espère-t-on qu’en changeant le fonctionnement de la société, on mettra fin aux inégalités qui existent aujourd’hui entre les hommes et les femmes. Cet espoir est d’ailleurs fondé : la place des femmes dans nos sociétés a beaucoup progressé, même si la spécialisation domestique, les différences de ...

(1006 more words)

Editorial

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Science et société

Ce numéro de la revue Futuribles est intégralement consacré aux organismes génétiquement modifiés (OGM) et plus spécifiquement aux plantes génétiquement modifiées (PGM), à leurs vertus et dangers, réels et présumés, à l’exposé des points de vue et arguments de leurs partisans comme de leurs adversaires. Pourquoi avoir choisi de consacrer un numéro entier à cette question ? Parce que le développement et l’usage des OGM soulèvent des questions cruciales mais que le débat est trop souvent éludé ou excessivement ...

(35 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

GMOs: Definitions, Promises and Disillusionments

Genetically modified organisms (GMOs), which are a source of great distrust so far as French citizens are concerned, are also at the heart of important controversies in the scientific world. This special issue which Futuribles is devoting to the GM question attests to this, through articles that are at times highly positive and favourable to the development of GMOs. These are counterbalanced here by Jacques Testart and Frédéric Prat calling for greater caution in the manipulation of living material.

Reminding us what GMOs are, and of the scientific hopes that many have vested in them, Testart and Prat show how the scientific controversies are far from being settled and how slow the promises of the GMO advocates have been in coming to fruition. They criticize the tendency to regard the genome as a Meccano set that can be manipulated without any impact on plant and animal life. In their view, matters are quite different. By manipulating genes, by promoting genetic mutations without controlling the risks of their spreading to other plants or even jumping barriers between (plant and animal) species, some scientists are playing “sorcerer’s apprentice” and hiding behind (pseudo-)scientific arguments that may well, in the longer term, not be at all progressive. It is essential, argue Testart and Prat, to show caution in this area – particularly as alternatives exist to take agricultural research forward – and to fall in with a democratic approach based on giving the public complete and transparent information.

Note de veille

Éducation - Société, modes de vie

Nombreuses polémiques autour de la théorie du genre

Depuis le mois de juin et la publication des nouveaux manuels de sciences de la vie et de la terre (SVT) pour des élèves de première , la théorie du genre sexuel fait parler d’elle en France. Cette théorie d’origine philosophique et sociologique remet en cause certains principes quant au genre sexuel notamment, et est vivement critiquée par quelques groupes politiques, institutions et associations religieuses.

CR table ronde

Recherche, sciences, techniques

« Et l’homme créa la vie. La folle aventure des architectes et des bricoleurs du vivant. »

Le dernier ouvrage de Joël de Rosnay raconte la naissance d’une nouvelle discipline scientifique à l’avenir prometteur, au croisement de plusieurs disciplines — la biologie, la chimie, l’informatique, la cybernétique, les nanotechnologies… — et qui échappe largement aux laboratoires officiels : la « biologie de synthèse » ou « biologie systémique ».

Revue

Recherche, sciences, techniques

A Creationist Onslaught on Europe?

In 2009 the 150th anniversary of the publication of Darwin’s The Origin of Species, which laid the foundations for the theory of evolution, revived the debates around Darwinism and the opposition it continues to arouse. In this article Jacques Arnould shows that the veritable crusade launched against the theory of evolution by a great variety of groups has to be taken seriously.
In the first two parts of his article, he points up the “intellectual” origin of the opposition and shows, in particular, that the relatively strong creationist upsurge in the United States has also spread to the Muslim world and has for some years now been carried forward by a more subtle school of thought dubbed “Intelligent Design”. Whereas creationism was religious in origin (in American Protestant and conservative movements), it would seem that the advocates of Intelligent Design do not all argue in religious terms grounded in biblical interpretation. Arnould examines the scientific character of this approach, which he regards as a misguided and unjustified alternative to the current theories of evolution.
Even if a tradition of secularism protects French society in a way from the excesses of American-style creationism, Arnould takes the view (in the third part of his article) that we in Europe must take the debates around Darwinism and creationism seriously, since the hostility of certain groups to evolutionary theories carries with it an erroneous understanding of the sciences, in which ideological presuppositions are involved. Moreover, teachers cannot avoid raising the question of origins and its philosophical implications (and this is also true for theologians).
Arnould thus advocates a “philosophical approach to biology”, in order to avoid dogmatic, reductionist or fundamentalist excesses. The question is an important one, given the increasing role of the life sciences in our societies.

Revue

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

La marchandisation du vivant

The major advances in research into the basis of life, especially over the last two decades, threatens to lead - as discoveries and/or inventions are made and, as a result, patents are taken out - to a process of private acquisition and hence commercialisation of the world's gene stock.
Pierre-Benoit Joly and Bertrand Hervieu first outline the dangers inherent in these developments and then go on to discuss the various "innovation regimes", in particular how we have shifted from agricultural research shaped mainly by public bodies and the farming community to genome -soon to be post-genome- research dominated by multinational firms, that incite moves to strengthen intellectual property considerations.
Rather than making the argument one of public versus private control, the authors favour seeking a third way. They begin by analysing the reasons behind patent laws (whose purpose is to encourage research while fostering the spread of innovations), while at the same time they emphasize the problems in practice, especially where life-forms are involved, and the benefits and drawbacks that may arise when patent laws are applied too rigidly.
They then show that other ways of protecting inventions exist which make it possible to share financial resources and genetic material (as has happened in the case of cattle). With these precedents in mind - for which they also sketch the advantages and disadvantages- they make a plea for a European model based on sharing resources, with references to successful initiatives of this kind in both the United States and Europe.

Revue

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Menace sur l’espèce humaine. Démocratiser le génie génétique

"In barely three decades we have learned how to isolate, modify and patent genes, to break through the boundaries separating species and kingdoms that had been fixed for millions of years, to turn living organisms into merchandise, industrial seedbeds and production lines of genetically modified or even cloned products."
Scientific advances are occurring at this swift pace, constantly driven forward by demand, and perhaps soon they will make it possible to abolish the human race altogether or to produce better human beings. "Why not take advantage of this? What's the problem?"
The problem derives first from the development of genetically modified organisms (GMOs) in the vegetable, then the animal and human kingdoms, encouraged by scientific progress and market forces, without either mastery of or control over the undesirable consequences that may result.
Louise Vandelac focuses first on GMOs in order to show how staggeringly fast the spread of GM crops has been and what the causes for concern are. Then, switching from one species to another, she shows how the efforts to deal with infertility by developing in vitro fertilization brought us rapidly to being able to manipulate the genome of embryos so that they could be assessed, sorted and their faults corrected...
The author thus emphasizes how we are moving by leaps and bounds towards making living things completely artificially, how carelessly we are entering into a phase of biological production methods, of "gentle, incipient, individualistic and consumer-oriented" eugenics, a period marked by incredible combinations: body and soul, gametes and embryos, muddling species, human beings and things...
"How come we give certain people today such extraordinary powers?", demands Louise Vandelac. She then goes on to argue that it is both paradoxal and suicidal to allow science to have such a strong hold over matters of individual and collective identity. We should not stand idly by, but rather "insist on having the chance to think together about the origins, scope and complexity of this commercial, death-dealing and eugenic approach to living things. Science must be made part of the democratic process."

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Éventail du vivant

Dans la tradition relativiste du modèle copernicien, ce livre part de l'idée qu'il faut renoncer à la conception traditionnelle d'une domination humaine pour apprendre à aimer les particularités et la diversité. L'évolution n'est pas cette marche inéluctable vers le chef-d’œuvre que serait l'Homme. La notion de progrès doit au contraire prendre en compte des paramètres beaucoup plus divers. Ainsi, à l'aide d'exemples tirés des sciences naturelles (grandeur et décadence des chevaux ...

(103 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Invention de l’humanité : petite histoire universelle de la planète, des techniques et des idées

Marcel Locquin brosse un panorama de l'évolution de l'homme depuis son apparition sur terre jusqu'à l'an I de l'ère chrétienne, parallèlement aux grandes transformations géologiques et climatiques de la planète. Il tente ainsi de mieux saisir la réelle unité culturelle de l'humanité, les concepts philosophiques et les recherches techniques qui en ont découlé. L'auteur étudie l'histoire de l'univers, de son origine à la formation du système solaire, la création de la ...

(287 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Reinventing the Future : Conversations With the World’s Leading Scientists

Le dernier ouvrage de Thomas Bass, « Reinventing the future » porte comme sous-titre « Conversations avec les grands savants du monde ». Le livre est un recueil de douze entretiens de Bass lui-même avec onze chercheurs. Le domaine concerné est presque exclusivement celui des sciences de la vie, la seule exception concernant un chapitre sur la physique du chaos (autrement dit, la dynamique non linéaire), sujet qui est commenté par le physicien Norman Packard.

Forum

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Vive Descartes ! Halte à la complication du complexe

Suite à publication dans la revue Futuribles de quelques " bonnes feuilles " du livre de Guitta Pessis-Pasternak " Faut-il brûler Descartes ? Du chaos à l'intelligence artificielle : quand les scientifiques s'interrogent ", Michel Godet - à l'inverse de J. Saint-Geours, qui publiait, voici trois ans, L'éloge de la complexité - s'élance dans une critique sans merci du phénomène de mode dont bénéficient la complexité, le chaos et tout le cortège de mots qui, sur le fond, n'apportent selon lui, pas ...

(97 more words)

Forum

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Paix à Descartes ! Pourquoi la prospective

Suite à la publication dans Futuribles des bonnes feuilles du livre de Guitta Pessis-Pasternak, Michel Godet dénonce " la contamination de la prospective par la mode ambiante qui consiste à essayer de transposer dans les sciences sociales de la matière et du vivant " et nous reproche de nous être commis avec ce mouvement. Remarquons que, avant nous, lui-même avait trouvé opportun de procéder à une analyse critique de ce courant de pensée dans son livre L'avenir autrement. S'il a ...

(125 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Hasard ou déterminisme ? La science au tribunal

Tous ceux qui s'intéressent à la dynamique du changement, a fortiori à la fonction d'anticipation, aux concepts et aux méthodes de prospective et de prévision, auront suivi avec attention les réflexions conduites ces dernières années qui remettent radicalement en cause le déterminisme d'antan et confèrent au désordre, voire au hasard, un rôle déterminant. Bien souvent toutefois ces théories scientifiques nouvelles et les controverses auxquelles elles donnent lieu, restent l'apanage d'une minorité dont au demeurant le ...

(63 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’essor de la biotique. Biologie, informatique et automatique

L'avènement de la biotique a été rendu possible ces dernières années, grâce notamment à une meilleure connaissance du " langage de la vie " et aux progrès réalisés en informatique. On a réussi, en effet, à la manière de tout message secret, à décrypter le code de la vie, puis à lire des " messages moléculaires " et, aujourd'hui, à écrire de nouveaux messages grâce à des appareils automatiques de synthèse chimique, véritables " machines à écrire la vie ", écrit Joêl de Rosnay ...

(21 more words)