Russie

Analyse prospective

Géopolitique

What Scenarios for the War in Ukraine ?

Accéder à la version française The invasion of Ukraine by Russia on 24 February 2022 smashed head-on into a convalescent world weakened by the Covid 19 pandemic. The short and decisive “special operation” the Russian regime had imagined ground to a halt in the face of Ukrainian resistance, forcing the two states into an extended war. The uncertainties this conflict raises about the future are many and varied. They deserve to be considered using a systemic foresight approach to reflect ...

(89 more words)

Analyse prospective

Géopolitique

Guerre en Ukraine : quels scénarios ?

Accéder à la version anglaise L’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022 a percuté de plein fouet un monde en convalescence, fragilisé par la pandémie de Covid-19. L’« opération spéciale », courte et décisive, imaginée par le régime russe, s’est enlisée face à la résistance ukrainienne, obligeant les deux États à soutenir un effort de guerre dans la durée. Les incertitudes que soulève ce conflit pour l’avenir sont multiples. Elles justifient d’adopter ...

(82 more words)

Repères

Géopolitique

Russia-Ukraine: Scenarios to 2025

The ‘Signposts’ column in this issue presents scenarios on the Russo-Ukrainian conflict first developed by the Futuribles International association in the spring of 2022. These scenarios, produced by a collective endeavour which, given the continuation of hostilities, is still ongoing, are being — and will regularly be — revised as the international context changes.

Note de veille

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Les géants du Net face à la Russie

Comme avec l’Ukraine, le conflit entre la Russie et les géants occidentaux du Net couvait sous la cendre depuis quelques années, avant de se cristalliser brutalement en février 2022. Dès 2017, l’État russe a en effet adopté une loi permettant de  bloquer n’importe quel dispositif susceptible de masquer ou de délocaliser son adresse IP (Internet Protocol). En 2021, la situation s’est aggravée, notamment dans le contexte de l’empoisonnement et de l’arrestation de l’opposant ...

(1098 more words)

Vidéo

Géopolitique

Guerre en Ukraine : mises en perspective

Cette table ronde s'est tenue en visioconférence le 11 mars 2022. Son objectif était de replacer la guerre actuelle dans son contexte historique, d’en envisager les développements possibles et leurs conséquences (humanitaires, économiques, politiques). « Les relations Ukraine – Russie à travers l’histoire », avec Nicolas Werth, historien, directeur de recherche émérite au CNRS et président de la branche française de Memorial International. « Comprendre la situation en Ukraine aujourd’hui, envisager les perspectives », avec Philippe de Suremain, ancien ambassadeur de ...

(94 more words)

Editorial

Économie, emploi - Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

2022 et après ?

Voici le premier numéro de l’année 2022, à l’image de ce que nous essayons de faire depuis 46 ans : contribuer à une meilleure compréhension de la dynamique du monde contemporain et à explorer ses futurs possibles, afin que nos lecteurs puissent être pleinement impliqués dans les choix et les actions d’un avenir qui reste très largement à construire. En premier lieu, j’adresse donc à nos lectrices et à nos lecteurs mes vœux les meilleurs pour cette ...

(720 more words)

Revue

Institutions - Société, modes de vie

Do Russians Hold Illiberal, Authoritarian Values?

In issue 443 of Futuribles last summer, we published some of the lessons from the latest European Values Study (EVS) carried out in 2017-18. In that article, Pierre Bréchon stressed the — still very marked — differences in values between the various geographical areas of Europe (West/South/East; EU members or non-members; the Nordic countries). In this article, co-written with Myriam Désert, he focuses now on the peculiarities of Russian society, analyzing the findings of the EVS surveys carried out in Russia since 1999 and comparing these with the findings from Europe in 2017. Russians have a reputation for relatively illiberal and authoritarian values, a view bolstered by their support for Vladimir Putin over the last 20 years, but is this reputation deserved?

Bréchon and Désert first remind us of the approach the EVS takes to the notion of democracy and how it surveys for it. They go on to look at Russians’ aspirations for the advancement of a democratic system, recalling in the process how the weight of their history plays into some responses. They highlight the strong nationalist, xenophobic sentiments of the Russian people, but when the objectives they view as important are examined in detail, the article shows that pro-democratic opinions are tending to make headway. And, though not very politicized or much inclined toward protest, Russians aspire to be heard by their leaders. Lastly, the authors turn to the development of social ties in Russia, stressing the correlation that usually exists between the strength of those ties and democratic aspirations: they show, for example, that the breakdown of social bonds in recent decades has played an important role in causing nationalist, authoritarian values to predominate, but that the levers the government previously relied on to consolidate those values are losing a little of their effectiveness on account of the country’s deteriorating social and economic situation. The authoritarian tendency is still largely dominant and movement away from it is very slow, but it does seem to have begun.

Bibliography

Géopolitique - Institutions - Société, modes de vie

L’Anti-démocratie au XXIe siècle. Iran, Russie, Turquie

L’Anti-démocratie au XXIe siècle. Iran, Russie, Turquie

L’antidémocratie serait-elle un nouveau concept de science politique, après la démocratie « illibérale », la « démocrature » ou le régime hybride ? Non, prévient Hamit Bozarslan en liminaire. Il s’agit plutôt d’un vocable pour qualifier trois régimes comparables, dont l’analyse éclaire sur les conditions de leur existence et donc de leur viabilité. De fait, si l’« erdoganisme » turc, le « poutinisme » russe et le « velayetisme » iranien partagent certains traits d’autres régimes illibéraux, ils s’en distinguent par leur aversion commune ...

(1024 more words)

Analyse prospective

Économie, emploi - Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Gazoduc Nord Stream 2 : enjeux

Le gazoduc Nord Stream 1 permet via la mer Baltique la livraison directe de gaz naturel par la Russie à l’Allemagne depuis 2012. Nord Stream 2 est un ouvrage strictement parallèle à ce premier gazoduc. Il ajoute deux conduites sous-marines pour doubler la capacité de livraison gazière annuelle, soit un volume maximal de 110 milliards de mètres cubes. À de rares exceptions près, la construction de Nord Stream 1 n’avait pas connu d’opposition particulière et sa mise ...

(53 more words)

Note de veille

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

Espace : un tournant historique pour la Chine ?

La Chine a ajouté, au début de l’année 2021, la planète Mars comme future destination pour ses taïkonautes. Pour l’exploration de la Lune, dans laquelle elle est déjà bien engagée, un accord important a été signé avec la Russie, le 9 mars dernier. En février-mars 2021, la Chine a une nouvelle fois occupé l’actualité spatiale en révélant son intention d’envoyer ses ressortissants sur la planète Mars. Dans la foulée, Pékin a signé avec Moscou un accord ...

(626 more words)

Bibliography

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

Sandworm

Sandworm: A New Era of Cyberwar and the Hunt for the Kremlin’s Most Dangerous Hackers

Une plongée dans l’univers des cyberattaques et du cyberconflit est toujours extrêmement complexe car elle a forcément lieu en eaux troubles. Faux semblants, dissimulation, difficulté dans la recherche des traces sont ici la règle, raison également pour laquelle le processus de recherche des auteurs d’une cyberattaque est poétiquement connu sous le nom de pyramid of pain, la pyramide de la douleur. C’est dans cet univers que tente de nous plonger le journaliste américain Andy Greenberg dans son ...

(693 more words)

Chronique européenne

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Is Greenland Still for Sale?

When it leaked out in August 2019 that US president Donald Trump was considering the possibility of purchasing Greenland, reactions ranged between indignation and irony. But US renewed attention towards this Arctic land reflects the growing interest in the polar regions, largely because of their natural resources. Might it be possible today for a country, whichever it might be, to purchase a territory like Greenland that has a large degree of autonomy within the kingdom of Denmark but is also thereby associated with the European Union? What is its status? What are its sources of finance and its assets? What interests are in play? Jean-François Drevet casts an eye over the subject, showing the different issues in play for a territory coveted by its near neighbours and also by China.

Tribune européenne

Géopolitique

What is Russia’s International Strategy?

Since Russia’s annexation of Crimea in spring 2014, relations between Moscow and the European Union have been quite tense and are still affected by the sanctions policy, while awaiting resolution of Russia’s differences with Ukraine. Added to this are Russia’s active role alongside the Syrian government in the civil war that has ravaged that country for the last eight years, and other international positions adopted by Moscow, which Jean-François Drevet reminds us of here.

In this somewhat turbulent context, sizing up Russia’s international strategy, its aims, limits and perspectives, is an essential prerequisite for assessing how relations between Brussels and Moscow might evolve. This is what this column aims to do and, while it reminds us that Moscow is no longer the international giant of old, it also shows us the cards Russia still holds, particularly in Asia by dint of its geographical centrality, and, indeed, with regard to Washington. In both these cases, as in its relations with the EU, the return to constructive cooperation requires us not to underestimate Russia and to focus on reciprocal interests.

Tribune européenne

Géopolitique

Ukraine Abandoned?

Is Eastern Europe doomed to remain a powder keg, the victim of its own internal problems, and, most importantly, torn between Russian hegemonic pretensions and the uncertain European neighbourhood policy? That is the impression one gets from this latest European Column focused on Ukraine (243,000 square miles and a population of 44 million), a country whose proverbial wealth currently lies devastated. Jean-François Drevet reminds us of the tragic history of the country from the turn of the 20th century onward, then shows how, since the annexation of Crimea, it has become caught in a vice between the Kremlin’s desire to bring it back under Russian control and Europe’s (and NATO’s) inability to oppose that desire with sufficient vigour. What are the forces at work here? And what possible ways out are there for Ukraine?

Analyse prospective

Économie, emploi - Géopolitique - Population

Russie 2030 : éléments d’analyse

Alors que la coupe du monde de football bat son plein en Russie, toutes les caméras sont tournées vers ce pays dont bien des commentateurs avaient prédit l’effondrement, démographique, économique voire politique, après la disparition de l’URSS à la fin des années 1990. Or, près de 30 ans après la sortie du communisme et alors que Vladimir Poutine, à la tête du pays depuis bientôt 20 ans, vient d’être réélu président de la Fédération, la Russie est ...

(46 more words)

Note de veille

Géopolitique - Territoires, réseaux

Le RuNet, un espace culturellement balkanisé ?

La Russie a, contrairement aux pays de l’espace euro-atlantique, une appréhension du cyberespace fondée moins sur les questions techniques que sur la dimension culturelle. En termes stratégiques, Moscou identifie le cyberespace comme un espace avant tout informationnel. Plusieurs éléments expliquent cette situation, à commencer par une relative faiblesse russe sur les couches techniques (matérielle et logicielle) du cyberespace. De fait, la décennie « perdue » 1990-2000 a été celle d’un retard très important que le pays peine aujourd’hui à ...

(1039 more words)

Document étude

Géopolitique

La Russie, un objet d’analyse prospective négligé

L’Observatoire de la prospective internationale de défense réalise un suivi des travaux institutionnels ou académiques de nature prospective à un horizon 10-30 ans. Il se concentre sur 9 pays majeurs (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Chine, Canada, Inde, Brésil, Afrique du Sud, Australie), sur la base des thèmes suivants : Défense et sécurité : évolution de la conflictualité, évolution des missions et des capacités des forces armées, évolution de la menace conventionnelle et non conventionnelle (terrorisme, piraterie, trafics,…), évolution du lien armée-Nation, gestion ...

(45 more words)

Note de veille

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Future Consequences of South Stream’s Cancelation for Europe and Turkey

On December 1, 2014 Vladimir Putin announced the cancellation of the South Stream pipeline, a seven years old, 63 billion cubic meter (bcm) per year and $19 billion project which aim was to provide natural gas to southern Europe while bypassing Ukraine. The Russian President declared that another project would be developed through Turkey instead with a possible hub linking it to European networks at Greece’s border. Of a similar capacity, this pipeline would provide Turkey with 14 bcm ...

(1287 more words)

Tribune européenne

Géopolitique

Europe Disarmed in the Face of Russia

In Eastern Europe, 2014 has been characterized by a remarkable return on the part of Russia to the lands of the former republics of the Soviet Union. In much the same way as Moscow opposed Georgia in 2008 when South Ossetia seceded, this year it has supported Crimea against Ukraine, paving the way for that region to join the Russian federation And it continues to stand out against the authorities in Kiev, particularly by supporting rebellion in Ukraine in the crisis that has beset that country since the turn of the year.

In this context, the European Union is in a decidedly uncomfortable position, torn as it is between its principles (respect for sovereignty and international borders) and its energy dependency (on Russian gas). However, though Russo-European relations do pose a problem in the short term, in the long term, as this column shows, they seem set for a bright future. Jean-François Drevet begins by reminding us of the dangers facing relations between Brussels and Moscow in recent days and the inherent causes of that situation, but goes on to show how well the two entities complement each other in the long term, taking the view that the tricky phase they are currently going through ought not to prevent the European Union and Russia from developing fruitful relations in a slightly more distant future.

Bibliography

Toward the Great Ocean-2

Rendu public lors de la 11e édition du forum économique de Krasnoïarsk, en Sibé­rie, (7 février-1er mars 2014) consacrée aux nouveaux leviers de la croissance russe, ce rapport a été réalisé dans le cadre du Club de discussion de Valdaï, un forum international créé en 2004 dans la ville éponyme par le Conseil pour la politique étrangère et de défense de Russie, et des organes de presse dont l’agence russe RIA Novosti. Chaque année, le Club de Valdaï ...

(500 more words)

Actualité du futur

Recherche, sciences, techniques

Sciences et techno : quels secteurs clefs pour la Russie en 2030 ?

En janvier dernier, le gouvernement russe a validé les conclusions d’une étude prospective commandée par le ministère en charge de la Recherche et menée par l'Institut d'études statistiques et des savoirs économiques de la Haute école d'économie, une grande université russe. Cette étude porte sur l’évolution scientifique et technologique de la Russie à l’horizon 2030 : elle s’appuie sur plus de 200 rapports de prospective publiés sur le sujet en Russie et à l ...

(168 more words)

Analyse prospective

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Vers une OPEP des céréales autour de la mer Noire ?

L’accès aux matières premières est depuis toujours stratégique mais doit se construire dans un contexte particulièrement concurrentiel en ce début de XXIe siècle [1]. Les produits de base alimentaires n’échappent pas à cette règle. Les céréales, notamment, symbolisent les jeux de pouvoir et de convoitises autour des ressources vitales pour l’homme et pour la stabilité du globe [2]. Environ 700 millions de tonnes (Mt) de matières premières agricoles seront échangées dans le monde en 2013, dont la ...

(321 more words)

Note de veille

Géopolitique

La Méditerranée et les BRICS

En Méditerranée, la pénétration commerciale des grandes puissances émergentes se confirme. C’est le résultat de stratégies globales où l’approche géopolitique se conjugue sans cesse avec une série de déterminants commerciaux. Cette dynamique est particulièrement éclairante dans la sphère agro-alimentaire.Bien que le concept soit régulièrement critiqué pour son manque de pertinence géopolitique, force est de constater que l’acronyme BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), créé en 2003 par Jeffrey Sachs pour caractériser les économies dynamiques du début de ...

(1563 more words)

Tribune européenne

Géopolitique

The European Union and Relations with its Major Eastern Neighbours

The European Union, which has gradually expanded its geographical space with the arrival of new members, now shares – or almost shares – a border in the east and the south with a certain number of countries that are likely to be troublesome in diplomatic terms. This is particularly the case, as Jean-François Drevet shows here, with three of its major eastern neighbours: Russia, Turkey and Iran. As argued in this column, the foreign policies of these three countries, which aspire to be regional powers, have the following features in common: aggressive behaviour towards their neighbours, an obsessive conception of their security and relatively vague political objectives. In a context like this, what position can the European Union adopt to reconcile their ambitions with its own pursuit of regional security respecting international law? Pacifism, pragmatism, mistrust and expansionism are of no help here in “squaring the circle”...