Revenu minimum

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Pour un revenu de transition écologique

Pour un revenu de transition écologique

Sophie Swaton est philosophe et économiste, elle enseigne à l’université de Lausanne en tant que maître d’enseignement et de recherche en philosophie économique et en durabilité opérationnelle. Son ouvrage Pour un revenu de transition écologique analyse les atouts et limites du désormais relativement connu revenu de base inconditionnel (RBI). À partir de là, l’auteur propose un revenu de transition écologique (RTE), plus en phase avec les enjeux sociaux et environnementaux de notre temps selon elle. Bien que ...

(731 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Revenu universel : que retenir des expérimentations déjà menées ?

Futuribles s’intéresse depuis de nombreuses années au concept de revenu universel, auquel nous avons consacré différentes publications et interventions (voir ci-dessous). ---------------------------------------------Publications récentes sur le revenu universel Damon Julien, « Revenu universel : actualités, orientations, plausibilité », Analyse prospective, n° 191, 21 avril 2016, Futuribles International. URL : https://www.futuribles.com/fr/document/revenu-universel-actualites-orientations-plausibil/ Jouvenel Hugues (de), « Vers un revenu universel d’existence ? », Futuribles, n° 418, mai-juin 2017. URL : https://www.futuribles.com/fr/revue/418/vers-un-revenu-universel-dexistence/ Van Parijs Philippe, « Le revenu ...

(1663 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Des Français de moins en moins solidaires vis-à-vis des plus pauvres ?

Que pensent les Français de la pauvreté et des personnes pauvres ? Le débat public oscille entre misérabilisme et stigmatisation des « assistés », ces allocataires de minima sociaux ou d’indemnités chômage qui profiteraient du modèle social. Les enquêtes d’opinion menées sur le temps long font apparaître une population bien plus solidaire envers les plus démunis qu’on ne l’avance souvent. Les Français n’ont jamais succombé à la fatigue de la compassion. Le regard des Français sur la solidarité ...

(1364 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Le revenu universel : une nouvelle réponse à la question sociale ?

Le revenu universel : une nouvelle réponse à la question sociale ?

Le 6 avril 2017, le journal en ligne Metis et La Fonda ont organisé à Paris, au Sénat, une journée d’étude consacrée au revenu universel, sous le haut patronage du sénateur Jean-Marie Vanlerenberghe. La première partie de la journée était consacrée aux différentes expériences de revenus universels menées à l’étranger. Elle a également été l’occasion pour le Sénat et pour l’Association pour l’instauration d’un revenu d’existence (AIRE) de présenter les différentes modalités ...

(1163 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Basic Income : A Radical Proposal for a Free Society and a Sane Economy

Basic Income: A Radical Proposal for a Free Society and a Sane Economy

Alors que le projet de revenu universel n’a jamais été aussi présent dans les discussions politiques, un ouvrage captivant revient sur sa justification éthique, sa soutenabilité économique et sa faisabilité politique. L’idée, souvent relayée et discutée dans les colonnes de Futuribles [1], s’incarne dans un mouvement mondial de réflexions, propositions, expérimentations. En France, le sujet a fait l’objet d’une controverse nourrie à l’occasion de la campagne présidentielle de 2017. Mesure phare du candidat Benoît ...

(1055 more words)

Futurs d'antan

Économie, emploi - Société, modes de vie

Towards a Universal Subsistence Income?

Looking beyond the noxious political climate that has tainted the presidential campaign of 2017 (the second round of the election takes place a dozen or so days after this issue appears), we can see that a number of basic subjects have come to the fore in debates, including the question of a universal income. Advocated by the socialist candidate Benoît Hamon, this idea of an allowance paid unconditionally and without obligation to all citizens, so as to guarantee them a minimum income each month, isn’t a new one and Futuribles has aired it on many occasions over the last thirty years or so. Hugues de Jouvenel reviews the way the concept has developed historically and the attention it has received in this journal, particularly in a special issue on the subject published in February 1994.

Analyse prospective

Économie, emploi - Société, modes de vie

Revenu universel : actualités, orientations, plausibilité

L’idée d’un revenu universel — émise sous diverses dénominations et sous divers cieux — n’a jamais rencontré autant d’écho qu’aujourd’hui. De la Silicon Valley, où certains technoprophètes la célèbrent, jusqu’à Séoul où doit se tenir en juillet 2016 un grand colloque international sur le thème. Quelques-uns des partisans d’un tel projet, qui couvre un axe idéologique allant des altermondialistes aux libertariens, estiment que l’on en fête, en 2016, le demi-millénaire. Il est vrai ...

(162 more words)

Forum

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

Towards an "Active Solidarity Income" on the Cheap?

In late August 2008, after several months of wavering in which the projected law perhaps seemed doomed, French president Nicolas Sarkozy officially announced the introduction of a new scheme for assisting those in difficult or marginal situations, the so-called Active Solidarity Income. He also announced a timetable for the measure and how it would be funded. About four million French homes suffering from unemployment or casual employment (including 1.5 million "working poor"), or those on income support, should, he said, be affected by the measure. It is to come into force in July 2009 and will be debated in the French parliament from 22 September 2008 onwards, a few days before the publication of this issue.
Chantal Euzéby takes stock of the scheme here and reminds us how necessary it is for the benefits muddle to be reviewed and simplified, so that social benefits can recover their basic role of returning the groups concerned to work. She outlines the project for merging the various benefits, but also raises some questions that remain unanswered, concerning, for example, which social security scheme will apply to the beneficiaries, the index-linking of the new provision, and the decisions to be made over the "reinsertion" strand, particularly regarding the division of responsibilities between the state and the local authorities.

Bibliography

Économie, emploi

« Droit au travail et sécurité d’existence »

Dans une Europe marquée par un niveau de chômage élevé, où des groupes de population restent durablement exclus de l'accès au monde du travail, des questions de fond resurgissent régulièrement dans le débat public. Faut-il découpler complètement droit au travail et droit au revenu d'existence, pour permettre aux personnes privées d'emploi d'avoir au moins des revenus décents ? Les différentes variantes de « l'allocation universelle » sont-elles pertinentes pour combattre la grande pauvreté ? Comment rendre le droit au ...

(190 more words)

Revue

Économie, emploi - Institutions

La réduction du temps de travail : questions en supsens

The Reduction of Working Time : Outstanding Questions
When it passed a first law of "orientation and incitement" in June 1998, the French Government also announced its intention to adopt a second one before the end of 1999, to deal with issues which remained outstanding.
According to Dominique Taddéi, this second law should address five major challenges :
- the first concerns overtime, which in France was the equivalent of 230,000 full time jobs in 1997. Overtime should be kept as it is for a while, regardless of the reduction to a 35-hour week, and should then be replaced by compensatory time off instead of remuneration in money;
- the second is to maintain monthly income at the minimum wage level (SMIC) by increasing hourly pay with the help of the State;
- the third challenge will be the actual reduction of working time to the legal 35 hours, to assure that the re-structuring assistance provided by the state is given only in proportion to the amount of time that is actually reduced;
- the fourth challenge concerns respect for the new time limits. This will require, according to the author, a reinforcement of union power, and even more likely, of the power of work inspectors;
- finally, assurance should be provided that part-time work, which today is often restricted, also becomes a matter of flexible choice.

Revue

Économie, emploi - Institutions - Population - Société, modes de vie

L’inéquité des minima sociaux. Le niveau de vie selon la composition des ménages

The Inequity of Poverty Lines. The Standard of Living by Household
Even though the GNP per capita of the members of the EU is among the highest in the world, it had, according to Eurostat, 7 million poor people in 1993. Their proportion relative to the total population may vary from 5% in Denmark to 18% in Greece and Portugal with some 10% in France. All these countries have adopted various measures intended to guarantee the poorest a minimum standard geared to ensure at least their most basic needs. This article by Jacques Bichot and Dominique Marcilhacy describe these minimum standards in France while showing the maze resulting from the layering of measures adopted one after the other without any harmonization.
The authors then undertake a comparison of the standard of living of the households dependent on these minima according to their status: single, couple with or without children, broken down by the age of the children. They can show that the present legislation is paradoxically biased in favour of singles to the detriment of families, especially those who have several children, the more so with teenagers. They strongly denounce this penalization of families which grows with the number of children. They argue in favour on the one hand for the simplification of the current measures and on the other hand for greater equity between households, whatever their statuses.

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Travail ou revenu ? Pour un revenu inconditionnel

Un petit livre au petit format qui résume parfaitement bien les différentes positions des partisans d'un revenu social déconnecté du travail. Un genre de « Que sais-je ? » des théories du revenu inconditionnel où l'auteur nous présente bien les positions des différents gourous de cette approche. Toutefois, ce n'est pas un livre objectif où les arguments favorables seraient équilibrés par des arguments critiques. On peut considérer qu'il s'agit d'un argumentaire comparé en faveur du revenu inconditionnel.

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Un revenu et une activité pour tous

L'auteur de cet ouvrage, ainsi que son préfacier, sont des partisans inconditionnels du revenu d'existence. L'idée d'instaurer un tel revenu n'est pas nouvelle puisqu'elle remonte à une tradition de pensée illustrée au XVIIIe siècle par des philosophes et hommes politiques célèbres tels Condorcet ou encore Thomas Paine. En quoi consiste précisément ce revenu ? Il s'agit d'une somme d'argent identique pour tous, quel que soit l'âge ou le sexe, et inconditionnelle ...

(371 more words)

Bibliography

Économie, emploi

L’Usine à chômeurs

Professeur d'université et membre du Conseil d'analyse économique, Béatrice Majnoni d'Intignano se demande comment s'y prend l'Europe, et plus particulièrement la France, pour faire tourner son extravagante « usine à chômeurs » alors que le reste du monde se développe. Elle dénonce le recours à des indicateurs sournois et à des excuses qui ne résistent pas à l'analyse. Elle insiste sur l'importance de la démographie et s'émerveille que les écologistes s'inquiètent de la ...

(405 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

Crises et crise

S'il est un ouvrage stimulant et qui vient à son heure, c'est bien celui-là. Cette lecture doit être recommandée à tous ceux qui ne se satisfont pas de l'état des sociétés occidentales de plus en plus incapables de mettre les formidables moyens de la science et de la technique au service du plus grand nombre. Mireille Marc-Lipiansky est la très fidèle disciple de son père, Alexandre Marc, qui poursuit à un âge très avancé, le combat qu ...

(274 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Vers une économie plurielle. Un travail, une activité, un revenu pour tous

Chômage, précarité, sont les signes d'une évolution irrémédiable qui impose de changer d'économie et d'agir sur plusieurs fronts : - une réduction du temps de travail importante et rapide, - la nécessité de valoriser et de développer des activités dans un secteur nouveau, le troisième secteur associatif, - la légitimité, à court terme, d'une forme de revenu social qui garantisse un minimum vital à tous les citoyens. L'économie ne se résume pas à un débat frontal entre le secteur ...

(59 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Misères du présent, richesse du possible

Si tous les livres de André Gorz sont attendus avec intérêt parce qu'ils traduisent un cheminement, celui-ci fera date dans la mesure où il traduit une volte-face de sa pensée. On se souvient de son opposition à l'allocation universelle déconnectée de tout travail, développée dans plusieurs de ses ouvrages. Le centre de son projet d'aujourd'hui est exactement l'opposé : c'est le versement à tout citoyen « d'un revenu social suffisant (pour vivre) » qui évite aux ...

(243 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Mutations technologiques, économie distributive et revenu minimum. Des fondements théoriques à la politique économique du revenu minimum d’insertion

Le régime de rareté de l'emploi, succédant à celui de la rareté des biens, quelle méthode distributive ou redistributive faut-il privilégier pour sortir de la réalité de l'exclusion et de la pauvreté en régime d'abondance ? À la lumière du débat historique relatif à la mise en place d'un revenu minimum en Angleterre au moment de la révolution industrielle, et de la multiplicité des conceptions théoriques du revenu minimum esquissées dans le contexte actuel de crise profonde ...

(14 more words)

Bibliography

Économie, emploi

L’Allocation universelle : pour un revenu de citoyenneté

L'allocation universelle, que J.M. Ferry souhaite promouvoir à l'échelle européenne, est présentée dans cet ouvrage comme un « revenu social primaire distribué égalitairement de façon inconditionnelle » ; c'est un revenu de citoyenneté, qui dissocie le droit au revenu de la contrainte du travail (et qui, de ce fait, invite à une redéfinition du droit au travail). Ce plaidoyer à l'allocation universelle se heurte à l'objection de la « désincitation » au travail ; l'auteur y répond en appelant ...

(108 more words)

Forum

Économie, emploi

Le revenu minimum garanti, version allemande

A. Gorz expose et commente ici la proposition formulée en Allemagne par le Professeur J. Mitschke proposant d'instaurer un "revenu de citoyenneté" qui, étant compatible avec l'exécution d'un travail, permettrait de constituer un deuxième marché du travail, formé d'emplois moins qualifiés et rémunérés en deçà des minima conventionnels. Cette proposition à laquelle semble souscrire la CDU est, toutefois, critiquée par A. Gorz qui montre notamment comment cette mesure d'inspiration libérale conduirait en réalité à instaurer ...

(9 more words)

Revue

Économie, emploi

Le revenu d’existence. Un moyen essentiel pour sortir de l’impasse sociale

Est présentée la thèse défendue par l'Association pour l'Instauration d'un Revenu d'Existence (AIRE) qui, constatant que le nombre d'exclus s'accroît alors que la richesse augmente, déclare la fin inéluctable du plein emploi ("la bataille pour l'emploi est un combat d'arrière-garde") et souligne les limites que rencontre notre système de redistribution basé sur un "salariat de plus en plus réduit". Pour les membres de l'AIRE, le contrat social fondé sur l'emploi ...

(144 more words)

Revue

Économie, emploi - Société, modes de vie

Revenu minimum : des propositions contestables

Trois principaux arguments sont invoqués par les partisans du revenu minimum : - le premier repose sur "l'efficacité productive de nos sociétés" qui dépend non seulement de nos apports en capital et en travail, mais aussi du legs de l'histoire dont nous serions les "usufruitiers indivis" : - le second repose sur le principe d'équité qui devrait présider au partage en valeur monétaire des ressources rares que sont le travail et les ressources naturelles ; - le troisième vise, en assurant à chacun ...

(133 more words)

Revue

Économie, emploi - Institutions

Au-delà de la solidarité. Les fondements éthiques de l’État providence et de son dépassement

Philippe Van Parijs, dont les travaux en faveur de l'instauration d'une "allocation universelle" sont bien connus, explique les arguments philosophiques et éthiques qui légitimeraient la création d'une telle allocation. Il rappelle d'abord les limites de l'Etat-providence tel qu'il fut conçu à l'origine par Bismarck, dans une optique strictement assurantielle et par Beveridge, inspiré davantage par un souci de solidarité (ou "d'assurance sous voile d'ignorance"). Puis P. Van Parijs oppose à ces ...

(73 more words)

Revue

Économie, emploi

Pour le travail minimum garanti. Non au revenu d’existence, oui à l’indemnité de partage du travail

Non au revenu d'existence octroyé sans contrepartie, s'écrie Guy Aznar, qui estime que l'instauration d'une telle allocation serait de nature à conforter la "société duale", à institutionaliser l'exclusion sociale de tous ceux qui, en échange d'un revenu garanti minimal, seraient définitivement écartés du marché de l'emploi et, du même coup, privés d'un droit essentiel à la réalisation de soi. "Le travail c'est la vie", explique Guy Aznar, qui montre bien que ...

(62 more words)