Recyclage

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Recyclage : le grand enfumage

Recyclage : le grand enfumage. Comment l’économie circulaire est devenue l’alibi du jetable

La crise sanitaire que traverse actuellement la planète a eu une conséquence inattendue : l’explosion de la consommation de produits à usage unique : masques, gants…, et des emballages en plastique. C’est dans ce contexte que paraît cet ouvrage pamphlet contre l’industrie de l’emballage, en particulier du plastique. L’auteur, Flore Berlingen, est directrice de l’association Zero Waste France, qui s’est fixé pour mission d’aboutir à une société zéro déchet et zéro gaspillage. Pourtant, cet ...

(864 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

La consommation de métaux du numérique

La consommation de métaux du numérique : un secteur loin d’être dématérialisé

Le numérique, au sens large du terme, est loin d’être un secteur dématérialisé comme on en donne encore souvent l’image, car son expansion n’est possible qu’au prix de l’exploitation de ressources minérales importantes, notamment de métaux. Ce rapport envisage les perspectives d’utilisation des ressources métalliques pour faire face à la croissance potentielle du numérique ; il s’appuie sur les conclusions d’un cycle de séminaires organisé par France Stratégie sur l’impact environnemental du ...

(881 more words)

Analyse prospective

Économie, emploi - Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Métaux stratégiques : la criticité en question

Les politiques de l’énergie et du climat mises en œuvre aujourd’hui en France et plus généralement en Europe ont pour objectif central d’engager une transition énergétique en vue de privilégier le plus possible les technologies bas carbone. Or, ce type de technologies nécessite, dans bien des cas, un certain nombre de matériaux stratégiques ou « critiques » vis-à-vis desquels les pays européens sont actuellement très dépendants de l’extérieur (en particulier de la Chine) pour leur approvisionnement. Mais qu ...

(88 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Des bactéries mobilisées pour recycler les plastiques

Le recyclage des matières plastiques usagées pose un redoutable problème environnemental et industriel. En effet, la multiplication de leurs usages (textiles, objets les plus divers, emballages, sacs, etc.) a conduit à une forte augmentation de la production mondiale annuelle qui s’élève à 360 millions de tonnes et, parallèlement, à une accumulation de déchets dans des déchetteries et l’environnement, notamment les fleuves et les océans, s’élevant à 150 à 200 millions de tonnes par an dans le monde ...

(733 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Homo detritus. Critique de la société du déchet

Homo detritus. Critique de la société du déchet

Si l’ouvrage de Baptiste Monsaingeon commence comme un roman d’aventure, il oscille plutôt entre la thèse et l’essai militant sur la société du déchet. L’introduction pose le décor d’une nature puissance et inhospitalière, loin des discours bien-pensants. L’intérêt principal du livre est de nous amener à être plus critiques envers certains concepts comme l’économie circulaire ou l’éco-citoyenneté, qui intègre notamment l’adoption des bons gestes de tri. Baptiste Monsaingeon propose une critique ...

(786 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Industrie du recyclage à l’horizon 2030. Le Livre blanc des professionnels du secteur

L’Industrie du recyclage à l’horizon 2030. Le Livre blanc des professionnels du secteur

Federec, la Fédération des entreprises du recyclage, a regroupé dans ce Livre blanc des analyses d’experts et des propositions pour ce secteur à l’horizon 2030. L’industrie du recyclage se caractérise par le fait qu’elle est « en bout de chaîne » et qu’elle a donc peu d’influence sur la nature, les volumes de déchets produits, la réglementation concernant leur prise en charge et les prix des matériaux recyclés. À l’horizon 2030, elle pourrait donc être ...

(365 more words)

Note de veille

Entreprises, travail

Économie circulaire : le potentiel sous-exploité du remanufacturing

L’usine la plus profitable de Renault ne fabrique pas des moteurs neufs, elle désassemble des moteurs usagés. L’usine de Choisy-le-Roi démonte entièrement, nettoie, contrôle, remonte puis teste les moteurs et les boîtes de vitesse en provenance des garages du réseau Renault. Le remanufacturing, ce procédé de remise en état des produits usagés à un niveau de qualité identique à celui des produits neufs (voir figure), n’est pas nouveau. Xerox remanufacture ses imprimantes depuis 1987, Caterpillar ses moteurs ...

(861 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Le scénario Zero Waste. Zéro déchet, zéro gaspillage

Entre 2006 et 2011, la ville italienne de Capannori a réussi à réduire les déchets de ses 43 000 habitants de 57 %. Aujourd’hui, 80 % des déchets ménagers sont recyclés ou compostés, et la ville souhaite aller encore plus loin, pour atteindre l’objectif zero waste. Il s'agit à la fois de supprimer les déchets non valorisés et le gaspillage de ressources sous toutes ses formes. Aujourd'hui, plus de 300 villes en Europe et aux États-Unis ont adopté ...

(437 more words)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Quasi-Circular Growth: A Pragmatic Approach to the Sustainable Management of Non-Renewable Material Resources

Still within the context of this special issue that builds upon the study undertaken by Futuribles International in 2013-14 entitled “Producing and Consuming in the Era of Ecological Transition”, François Grosse outlines what he sees as the most practical approach for shifting our societies towards “quasi-circular growth”. Conscious that the option of zero or negative growth is a utopian solution, he proposes a sustainable management of non-renewable material resources aimed at optimizing the consumption cycle of such resources within a growth economy.

After briefly reminding us of the consumerist context we live in, Grosse describes the main characteristics of the stocks and flows of non-renewable raw materials in the economy –their rate of growth, their residence time in the economy, the effect of stocks and flows of waste materials and the potential role played by recycling. He goes on to demonstrate the conditions under which we could implement a quasi-circular growth model, ensuring the sustainable management of non-renewable raw materials. This would involve low levels of growth in the production/consumption of each material, with at least 80% of the quantities of each material consumed entering the waste cycle, and more than 60%, if not indeed 80% of this waste effectively being recycled. This is a systemic vision that would enable us to retain a form of economic growth, while taking account of the limits of our ecosystem and the finite nature of resources.

Bibliography

Étude prospective sur la collecte et le tri des déchets

La collecte et le tri sélectifs des déchets ménagers ont été instaurés il y a une vingtaine d’années en France. Ce secteur fait aujourd’hui face à différents défis, alors qu’il concentre un important potentiel économique et environnemental, dans la perspective du passage à une économie « circulaire ». C’est pourquoi l’ADEME a engagé avec le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie une étude prospective visant à analyser les évolutions possibles des activités ...

(492 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Économie circulaire : urgence pour l’industrie minière

Il aura fallu des millions d’années pour constituer les réserves minérales de la Terre. Si rien n’est fait, 200 ans auront suffi, au total, pour les épuiser. Depuis plus d’un siècle, l’industrie des mines et des métaux exploite de façon croissante les ressources minérales. L’exploitation des « grands métaux » comme l’aluminium, le cuivre, le titane ou le chrome, comme celle des « métaux rares » comme l’or ou les métaux du groupe du platine, a connu ...

(1184 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Économie circulaire : le BTP doit faire sa révolution

Responsable de la production des trois quarts des déchets en France, le secteur de la construction doit accélérer sa transition vers l’économie circulaire qui ne se limite pas au seul recyclage des matériaux. En France, les activités de construction, de réhabilitation et de démolition produisent 73 % des déchets, soit 260 millions de tonnes par an (voir figure) [1]. Ces déchets mobilisent d’importantes installations de stockage dont les capacités sont limitées. Par exemple, les déblais qui seront générés par ...

(947 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Économie circulaire : les nouveaux “business models”

La forte croissance de la population et sa concentration dans les zones urbaines va entraîner une très forte augmentation de la demande en matières premières. L’accès aux ressources naturelles dont les réserves sont limitées va devenir de plus en plus difficile et concurrentiel. La seule demande en eau devrait excéder les réserves disponibles de 40 % dès 2030 [1]. En prévision d’un accès difficile aux ressources, les industriels lancent des initiatives pour les utiliser de façon plus efficace : ils ...

(1113 more words)

Document étude

Ressources naturelles, énergie, environnement

Note d’analyse 6 : La valorisation de la fin de vie des produits

Cette note d’analyse est issue de l’étude de Futuribles International, « Produire et consommer à l’ère de la transition écologique », qui vise à analyser le potentiel de développement de modes de production et de consommation aujourd’hui émergents, et leurs impacts sur la consommation de ressources et les externalités. Après une première phase de diagnostic de la production et la consommation en France et dans le monde, un catalogue de 100 pratiques émergentes innovantes a été constitué. Il ...

(200 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Towards the Circular Economy

Ce rapport conjoint du FEM, de la fondation Ellen McArthur et du MGI part du constat que la transition vers une économie plus circulaire est devenue nécessaire. Ce nouveau modèle vise en effet à accroître le recyclage des matières premières et à optimiser leur utilisation par l’économie afin de réduire la dépendance aux matières premières vierges. Ce constat a été confirmé lors du sommet annuel de Davos organisé par le FEM, qui a réuni plus de 70 responsables du ...

(570 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Earnings, jobs and innovation : the role of recycling in a green economy

Ce court rapport de l’agence européenne de l’environnement démontre le rôle important du recyclage dans une économie verte.Les données intéressantes se trouvent surtout dans le chapitre 2, qui présente les bénéfices économiques du recyclage en Europe. Le chiffre d’affaire du recyclage de sept catégories de produits – le verre, le papier et le carton, le plastic, le fer et l’acier, le cuivre, l’aluminium et le nickel, les métaux précieux, les autres métaux – a été multiplié ...

(223 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Decoupling Natural Resource Use and Environmental Impacts from Economic Growth Recycling Rates of Metals : A Status Report

Si le recyclage des métaux ne se développe à l’avenir, un certain nombre de matières premières fossiles essentielles à l’économie mondiale pourraient devenir rares, voire disparaître, prévient le PNUE dans ce rapport. Quatre types de matières premières sont étudiés : les minerais, les minéraux, les combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel) et la biomasse. Alors que le taux de recyclage du fer, de l’acier, du cuivre et de l’aluminium atteint 25 % à 75 % selon les pays, d ...

(475 more words)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

The Decoupling of Growth from Raw Materials Consumption.From the Circular Economy to the Functionality-based Economy: the Virtues and Limits of Recycling

François Grosse’s article concerns a fundamental question: the need to decouple economic growth from the growth of raw materials needs. Without this decoupling, given the growth of the world’s population and the legitimate aspirations of emerging nations to the level of development of the industrialized countries, there is a danger that global resources will quickly run out.
Drawing on the case of iron, Grosse shows, for example, that if steel production continued throughout the twenty-first century at the same exponentially increasing pace as it did in the twentieth, as much steel would be produced in a hundred years as we previously produced in a thousand. And, in 270 years’ time, we would be extracting ten thousand times more ore each year than we do today. And the same goes — though admittedly to varying degrees — for all raw materials: lead, copper, lithium, zinc etc., which shows the unsustainable character of the current growth model.
It is, therefore, urgent to detach economic growth from such a frantic consumption of natural resources. It is generally believed that one of the ways to do this is to resort to recycling. But we must be careful, says François Grosse, not to confuse the apparent and real rates of recycling, the latter depending on the consumption of raw materials and the time they remain within the economy and, hence, on the effective volume of materials available for such recycling.
Reasoning this way, it is clear that recycling alone (and what is termed the “circular economy”, which maximizes strategies of reduction, re-use and recycling in order to reduce resource consumption and pollutant release per unit of product) cannot be the solution. We have to go much further actually to avoid a rapid exhaustion of resources. We have, in fact, to achieve two successive decouplings. First, we must fundamentally decouple economic development from the total consumption of (new or recycled) raw materials; second, we must effect a complementary decoupling that enables recycling to take place.
To arrive at such an outcome, we have very greatly to reduce the quantity of raw material per unit of product; we must not content ourselves with the circular economy, but direct our efforts resolutely towards achieving a functionality-based economy, which should enable us to optimize product use and hence to satisfy needs as well as we do now, while producing less.

Chapitre de rapport annuel vigie

Société, modes de vie

Chapitre 8 du rapport Vigie 2007 : L’essor de l’économie de la fonctionnalité

L’économie de la fonctionnalité consiste à vendre l’usage d’un produit plutôt que le produit lui-même (location avec entretien, réparation et changement ou remise à niveau). Ceci permet à l’entreprise de bénéficier d’un revenu régulier, moins aléatoire pour la comptabilité que le nombre d’objets vendus et, côté environnement, d’améliorer la durabilité des biens et leur recyclabilité. Des entreprises comme Michelin ou Xerox ont été les pionnières en la matière, les systèmes d’auto-partage (car-sharing ...

(275 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Asie contrainte d’innover face au problème des déchets

L'heure des magnats du recyclage a-t-elle sonné ? Zhang Yin, la femme la plus riche de Chine, a bâti sa fortune en recyclant des vieux papiers. La production de déchets, qui ne cesse ne croître, et la nécessité d'adopter des processus de traitement adaptés constituent en Asie un marché émergent riche de potentialités pour des entrepreneurs novateurs.

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

La Décroissance. Entropie, écologie, économie

Ce livre est un recueil de textes des années 70 qui vient à point dans le débat sur le développement durable. L'auteur applique à l'économie la deuxième loi de la thermodynamique. Celle-ci affirme que dans un système clos l'énergie transformable en travail mécanique ne peut que diminuer, le désordre ne peut qu'augmenter. Nicholas Georgescu-Roegen transpose cette loi physique à la terre et à l'activité humaine pour déraciner la vision mécaniste, ancrée chez les économistes de ...

(178 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Les technologies propres : illusions et réalités

La production industrielle entraîne presque inévitablement une pollution, toutefois différents procédés existent désormais, et permettent d'installer « en bout de chaîne » des systèmes d'épuration, voire de modifier le système de production, de sorte que le recyclage des déchets soit totalement intégré.

Revue

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Matières premières minérales et énergétiques : quels enjeux ?

Le rapport du Club de Rome et le premier choc pétrolier ont suscité, au début des années soixante-dix, une soudaine inquiétude quant aux risques de pénurie et aux coûts des matières premières minérales et énergétiques. L'intérêt ainsi porté aux ressources minérales s'est vite dissipé, plusieurs études (telles que INTERFUTURS) écartant le spectre de la rareté. L'attention sur l'énergie a un peu plus longtemps été entretenue parce qu'il était commode d'imputer la crise économique à ...

(142 more words)

Revue

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Le phénomène de la frugalité

Que se passerait-il si les consommateurs décidaient de simplifier leur mode d'existence et réduisaient les dépenses qu'ils affectent aux biens et services matériels ? Cette question revêt un certain caractère d'urgence au moment où les taux de croissance de l'économie continuent à diminuer d'un bout à l'autre du monde industrialisé et où des millions de consommateurs semblent opter pour un style de vie plus sobre.