Qualité de la vie

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Histoire mondiale du bonheur

Histoire mondiale du bonheur

Voici un livre qui tombe à point nommé. À l’heure où les réflexions sur le monde d’après se bousculent — mais se focalisent le plus souvent sur des aspects particuliers de la vie économique, politique ou sociale —, cette histoire des idées sur la société heureuse ouvre la réflexion sur un autre champ : non pas celui des moyens qui permettraient de faire advenir un monde meilleur, mais celui des finalités, ou des priorités, qu’un tel monde pourrait se fixer ...

(544 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Tech for Good : Smoothing Disruption, Improving Well-being

Tech for Good: Smoothing Disruption, Improving Well-being

Le McKinsey Global Institute (MGI) est la branche recherche de la société de conseil McKinsey. Un de ses axes de travail est l’impact économique de la technologie et de l’innovation. Ce rapport est une réflexion sur les potentiels effets négatifs et positifs de la technologie sur l’économie et le bien-être, et la manière d’orienter les politiques et les choix vers un scénario favorable où la technologie œuvrerait pour le bien de tous. La santé d’un ...

(953 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

World Happiness Report 2019

World Happiness Report 2019

En mars 2019, le think-tank Sustainable Development Solutions Network, des Nations unies, a sorti son rapport annuel sur l’état du bonheur dans le monde, un sujet qui fait écho aux diverses volontés politiques et économiques d’évaluer différemment la richesse d’une société. Centrée sur la thématique des communautés et de leur impact sur les variations des niveaux de bonheur, cette dernière étude se penche en particulier sur le rôle joué par les gouvernements et par les comportements pro-sociaux ...

(812 more words)

Note de veille

Société, modes de vie

Défiance et défaitisme en France

Une enquête Eurobaromètre réalisée fin 2017, publiée en avril 2018, souligne, une nouvelle fois, le niveau de pessimisme et de défaitisme des Français. Si, en termes généraux portant sur leur santé ou bonheur, les Français apparaissent dans une moyenne européenne, il n’en va pas du tout de même s’agissant de ce qu’ils pensent en matière de confiance ou d’égalité des chances. Dans l’Union européenne, une large majorité de répondants s’estiment heureux, en bonne santé ...

(763 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

The Rise and Fall of American Growth : The U. S. Standard of Living since the Civil War

The Rise and Fall of American Growth: The U.S. Standard of Living since the Civil War

Ouvrage monument de presque 800 pages, dont une centaine de notes, The Rise and Fall of American Growth, de Robert J. Gordon, s’attache à décrire le mode de vie américain depuis la guerre de Sécession (1870). Pour faire prendre conscience de cette « révolution du quotidien » qui s’est traduite par un doublement de la richesse tous les 32 ans aux États-Unis au XXe siècle (lorsque, à titre illustratif, les Anglais connurent ce doublement en quatre siècles, entre 1300 et ...

(821 more words)

Revue

Économie, emploi - Société, modes de vie

The OECD’s Better Life Initiative: Measuring what Counts for Citizens and Society

“There is more to life than the cold numbers of GDP and economic statistics” runs the opening sentence on the website of the OECD’s recently created Better Life Index. This is an encouraging stance, given that, until the first decade of this century, economic indicators alone governed the measurement of the wealth and development of societies, despite that choice of quantitative indicators being regularly contested, not least in the columns of Futuribles. For 10 years or so, there has been increasing debate on the need to incorporate other elements (environmental and social factors, in particular) to measure the progress of societies and the OECD itself has moved into this new field by developing novel, more qualitative indicators. Martine Durand offers a view of this Better Life Initiative, launched by the OECD in 2011 and aimed at measuring what contributes to improving both individual and collective well-being. Apart from economic resources and job satisfaction, also assessed are state of health, housing conditions, quality of environment, work-life balance, educational level, community, civic engagement, personal safety and subjective well-being. After presenting this initiative and the value of the exercise, Martine Durand shows the main lessons that flow from it, particularly for France compared to the other member states of the OECD. She particularly stresses the specific attention given in the last edition of the “How’s Life?”report to the situation of children and the impact of voluntary work on individual well-being. Lastly, she highlights the need to incorporate these new indicators measuring well-being into the direction of public policy (as France, New Zealand and the United Kingdom do), so that they contribute effectively to social progress in the fields identified as essential by individuals.

Editorial

Économie, emploi - Société, modes de vie

De la pensée à l’action

Arthur Cecil Pigou fut sans doute le premier, voici bientôt 100 ans, à avoir travaillé sur l’économie du bien-être et introduit la notion d’externalité [1], deux notions qui allaient rester très absentes des préoccupations qui ont présidé, quelques décennies plus tard, à l’établissement des systèmes modernes de comptabilité nationale. En revanche, quelque 50 ans plus tard, en France, la Commission des comptes de la nation souligne les limites de la comptabilité économique qui, pour reprendre les termes ...

(901 more words)

Revue

Économie, emploi - Société, modes de vie

Towards New Development Indicators: Issues and Challenges as Seen Through the Case of the European Union

“Wealth is unstable and passing”, wrote the Greek playwright Menander in the 4th century BCE, yet human beings have striven to measure it for centuries. And for many a long year they have done so using exclusively monetary and economic indicators, such as Gross Domestic Product (GDP). Despite regular objections to this choice of indicators, including in the pages of Futuribles, we had to wait until the 2000s before other elements (particularly, environmental and social factors) were taken into account by the national and international authorities in measuring the wealth and development of societies. Laura Brimont, Damien Demailly and Lucas Chancel remind us here how these new indicators emerged and the uses to which they can be put. They go on to show how they are becoming officially established at the European level and now form part of the medium-to-long-term strategies of the EU –for example, through the “Beyond GDP” initiative or the Europe 2020 strategy. They close by highlighting the issues involved in the establishment of such indicators, in symbolic terms, in terms of politico-economic harmonization and in terms of the evolution of European political priorities, while at the same time deploring a certain disconnect between the academic authorities producing these new indicators and the (political and citizen) actors who are expected to use them.

Note de veille

Population - Société, modes de vie

Les Indiens : la population la plus dépressive au monde

La croissance économique fulgurante de l’Inde ces dernières années (+ 9,7 % en 2010 ) tend à masquer certaines réalités : selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les Indiens sont la population la plus dépressive au monde . La dépression touche majoritairement les pauvres, victimes des inégalités et du surendettement. On peut imaginer, si ce n’est pas déjà le cas, que cette situation influera sur la croissance économique et la stabilité politique du pays.

Analyse prospective

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Appréciation des voyageurs à l’égard des services ferroviaires (gares et trains) dans l’Union européenne

Durant les années 1990, en une période très bousculée pour le monde ferroviaire (crise sociale, difficultés de mise en oeuvre du système de réservation Socrate, doutes sur la pérennité du modèle économique du TGV comme de celui des trains régionaux), une « prédiction » courrait dans les couloirs de la SNCF. Louis Armand, ancien Président de l’entreprise nationale, avait plusieurs fois déclaré, dans les années 1950 : « le chemin de fer sera le moyen de transport du XXIe siècle. S’il survit ...

(183 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

En Chine, le bien-être stagne à cause des inégalités

Malgré la hausse du niveau de vie, le sentiment de bien-être des Chinois stagne depuis 10 ans. Cette situation est en partie due à l’écart croissant entre le sentiment des ruraux et celui des urbains : depuis 1999, le bien-être des urbains augmente alors qu’il diminue pour les ruraux. Les travailleurs migrants, qui se situent entre les deux catégories, pourraient bien être à l’origine de tensions sociales accrues dans les années à venir.

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

Mesurer le bonheur intérieur brut

En mai 2011, l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) a dévoilé un nouvel indice, « vivre mieux », destiné à mesurer le bien-être des individus et les progrès des pays en la matière. Une initiative qui marque la volonté de l’organisation de proposer des indicateurs de développement alternatifs au PIB (produit intérieur brut).

Analyse prospective

Institutions - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Les espaces publics : perceptions et attentes

Les espaces publics campent en bonne place des réflexions théoriques et pratiques sur l’urbain contemporain. Il en va de grandes constructions philosophiques sur la démocratie, comme de réalisations très pratiques sur l’aménagement des villes. Mais que pensent les habitants d’un tel sujet ? Son niveau d’abstraction appelle des simplifications pour bien savoir de quoi l’on parle. D’une enquête originale, menée auprès de 4 000 citadins européens (à Barcelone, Hambourg, Londres et Paris), il ressort très ...

(35 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Bilan de 10 ans d’observation de la pauvreté et de l’exclusion sociale à l’heure de la crise : rapport 2009-2010

Le sixième rapport annuel de l?ONPES, qui en célèbre le 10e anniversaire, présente une double originalité. D?une part, il analyse les évolutions passées de la pauvreté et de l?exclusion sociale sur un temps relativement long (10 ans d?observation), ce qui permet de dégager des tendances. D?autre part, il propose une estimation prospective de ces évolutions. Les évolutions de la pauvreté et de l?exclusion sociale durant la décennie 2000, en France et en Europe, montrent ...

(604 more words)

Bibliography

Géopolitique

OECD Economic Surveys : China

L?OCDE n?avait publié aucune étude spécifique sur la Chine depuis cinq ans. Elle se rattrape ici avec ce rapport riche en données et en analyses de l?économie chinoise, des politiques publiques menées et de la société dans son ensemble. Entre 2003 et 2008, l?économie chinoise a crû en moyenne de 11 % par an, et elle a relativement peu souffert de la crise. La Chine est aujourd?hui le plus gros producteur mondial d?acier et de ...

(864 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Population - Société, modes de vie

Travailler dans le Nord mais prendre sa retraite dans le Sud ?

Depuis plusieurs décennies, la Floride aux États-Unis et la côte d’Azur en France se sont imposées comme des destinations de prédilection pour les retraités de nombreux pays. Aujourd’hui, si l’attrait pour les régions ensoleillées demeure, les Occidentaux hésitent moins à prendre leur retraite plus loin, à l’étranger, en tenant compte d’autres critères. Les pays du Sud ont la préférence de ces retraités motivés semble-t-il davantage par l’envie de conserver leur pouvoir d’achat que ...

(-2 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Prix et qualité de vie : classements des villes dans le monde

Les villes sont en compétition, à l’échelle internationale, pour attirer des investissements, des activités et, le cas échéant, des habitants. Des classements sont établis, hiérarchisant les métropoles, afin d’en mesurer l’attractivité. Ces études, menées maintenant régulièrement par de grands cabinets de conseil et de grandes banques (Mercer Consulting, UBS, Pricewaterhouse, ECA), portent généralement sur deux thèmes : les prix et la qualité de vie (1).

Bibliography

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

« Villes »

En cette fin de XXe siècle, la ville rassure et inquiète : symbole de confort, de travail, de promotion sociale, de solidarité, elle montre aussi des tensions, des fissures, des fractures. Transformer cette inquiétude en programme de recherche scientifique, tel est l'objectif que s'est fixé le CNRS avec le Programme interdisciplinaire de recherche sur les villes (PIR). Ce Courrier du CNRS publie des résultats de recherches conduites par le PIR Ville. Il comporte trois grandes parties articulées autour de ...

(229 more words)

Bibliography

Population - Société, modes de vie

Caring for The Future. Making the Next Decades Provide a Life Worth Living

La Commission indépendante sur la population et la qualité de vie réunit des experts ou hommes politiques des quatre continents (elle est présidée par Maria de Lourdes Pintasilgo, ancien Premier ministre du Portugal). Son but est de réfléchir à toutes les questions qui concernent la population mondiale et d'envisager des actions possibles. Les propositions sont diverses et globales. On peut relever, parmi une profusion d'idées souvent peu originales (se soucier de l'environnement, utiliser les nouvelles technologies avec ...

(130 more words)