Politique

Bibliography

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Understanding our Political Nature : How to Put Knowledge and Reason at the Heart of Political Decision-making

Understanding our Political Nature: How to Put Knowledge and Reason at the Heart of Political Decision-making

Un nombre croissant de politiques publiques ont une dimension technique importante (dans les domaines de la santé, de l’énergie, etc.) et le processus de décision politique repose sur une expertise fondée sur des données qui, pour beaucoup, sont issues de la recherche. Le rôle de l’expertise est de plus mis en cause par l’opinion et aussi par des décideurs qui se méfient de la science. Dans ce contexte, le JRC (Joint Research Centre), le laboratoire commun de ...

(990 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

La Fin de la démocratie. Apogée et déclin d’une civilisation

La Fin de la démocratie. Apogée et déclin d’une civilisation

Faut-il aujourd’hui donner des titres apocalyptiques aux ouvrages pour qu’ils se vendent ? Ou tout simplement pour qu’ils aient de l’écho dans une société devenue très pessimiste ? L’auteur nous avait habitués à des propos plus optimistes sur des sujets apparemment souvent plus légers, traités selon une démarche sociologique. Ici, il présente un essai avec très peu de préoccupation empirique et sans analyse approfondie de ce que sont les systèmes politiques. La thèse est annoncée dès l ...

(1612 more words)

Revue

Institutions - Société, modes de vie

Towards Democratically Sustainable Expertise?

Expertise plays an essential role today and has done so in French political decision-making for more than half a century, whether in the fields of health, employment, transport or elsewhere. Yet this is highly contested by a growing section of public opinion, as we have been able to see in France in connection with subjects like vaccination or, more recently, during the debates that stoked the gilets jaunes crisis, attesting to a real distrust toward the elites in charge of public policy. How did we reach this point and what might that mistrust lead to if it lasts or worsens?

Daniel Agacinski, who, in his role with France Stratégie, has made a range of contributions to present thinking on the French attitude to experts, outlines the development of this relation to expertise, and also the sociological and historical forces driving it. He calls for a reshaping of the way experts operate, to bring that into line with democracy: we have to “take on board the public lack of trust” and see our way, in response to it, to expanding the circle of experts by bringing in (even non-expert) citizens to make public action as democratic as it can be.

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Les autres dimensions de la décision publique

Les autres dimensions de la décision publique

Mardi 2 juillet 2019, la Gaîté lyrique a accueilli un grand « voyage transdimensionnel » organisé par l’agence What If? que dirigent Max Mollon et Welid Labidi, pour le ministère de la Transition écologique et solidaire. Atelier prospectif, expérience immersive, création collective à partir de scénarios fictionnels, ce voyage avait pour objectif d’initier une grande réflexion sur les imaginaires de la France et du monde en 2049, dans un contexte de crise environnementale. Pour ce faire, le ministère a mobilisé ...

(733 more words)

Note de veille

Géopolitique - Institutions

Brésil : les grands écarts annoncés du régime Bolsonaro

Jair Bolsonaro, entré en fonctions le 1er janvier 2019 à la tête du Brésil, est-il un « Trump tropical » comme l’estiment de nombreux commentateurs ? Une campagne agressive menée sur les réseaux sociaux et indiquant déjà un style de gouvernance, un discours autoritaire qui ne s’embarrasse guère de contre-arguments et, sur le fond, des prises de position ultraconservatrices, sécuritaires et climato-sceptiques, justifient la comparaison. Or, tout comme son homologue de la Maison Blanche confronté au shutdown et aux répliques d ...

(1222 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Expertise et démocratie. Faire avec la défiance

Expertise et démocratie. Faire avec la défiance

L’expertise joue un rôle de plus en plus important dans la prise de décision politique, notamment pour les politiques publiques (dans les domaines de la santé, des transports, etc.). Or celle-ci est, aujourd’hui, fortement contestée par une part croissante de l’opinion qui considère que « la décision publique se trouve ainsi captée et monopolisée par des experts », comme l’affirmait le philosophe Paul Ricœur dans une interview au journal Le Monde, en 1991. Ses propos sont mis en ...

(1121 more words)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

From the Circular Economy to Integral Ecology

The resignation in late August 2018 of Nicolas Hulot, the French Minister of Ecological and Inclusive Transition, tragically highlighted the limits of a government’s capacity to act in concerted fashion for systemic long-term change for the society it is responsible for representing. “I cannot understand,” he said, “how we can all look on with indifference as a long-announced tragedy plays itself out. The planet is getting to be like a sauna, our natural resources are running out, and biodiversity is melting like snow in the sun. And this still isn’t seen as a priority issue.” It is difficult for the moment to gauge the extent to which this spectacular resignation has or will have the effect of raising awareness, but 2018, a year of extraordinary heat and numerous climate catastrophes, has confirmed the urgent need to mobilize to limit global warming. Among the options regularly advanced, the circular economy model is attracting increasing attention. As an economic system of exchange and production which aims, at all stages of product life-cycles, to improve the efficient use of resources and diminish environmental impact, it presents itself as an alternative to the current economic model which is dubbed “linear”, since it is characterized by the extraction of raw materials that are transformed, then put on the economic market and rarely recycled in a general way at the end of their life.

As Dominique Bourg shows here, this virtuous system would represent a step in the right direction, but, in view of the seriousness of the current environmental situation, we would probably have to go even further. This is what he advocates by arguing for the implementation of an “integral” ecology, a genuine challenge to our system of production/consumption and our ways of life, but one that would have to be enacted by the public authorities, which alone are capable of imposing on citizens the changes required to protect the general interests of humanity in the long term.

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

L’Identitarisme contre le bien commun. Autopsie d’une société sans objet

L’Identitarisme contre le bien commun. Autopsie d’une société sans objet

L’autopsie de notre société que Michel Pinton propose à ses lecteurs est inspirée par la triple expérience de son parcours politique. Secrétaire général de l’UDF (Union pour la démocratie française) et proche du président Giscard d’Estaing, député au Parlement européen, puis maire de sa commune d’origine dans la Creuse, il a pratiqué et observé notre société libérale avancée à trois échelles : nationale, au cœur du pouvoir ; européenne, entre Strasbourg et Bruxelles ; et enfin locale en tant ...

(939 more words)

Bibliography

Géopolitique - Institutions - Société, modes de vie

De la féodalité à la cacocratie. Tome 2, Le Paradigme classique « à la recherche des nouveaux mondes »

De la féodalité à la cacocratie. Tome 2, Le Paradigme classique « à la recherche des nouveaux mondes »

À la lecture attentive de l’ouvrage d’André Maïsseu, un amoncellement de faits historiques incontestables, d’idées originales et de concepts économiques parfois iconoclastes s’entrechoquent, à la fois au sein même de l’ouvrage et au-delà, mettant ainsi en cause l’académiquement correct et le politiquement sucré, pour tenter de ressusciter la démocratie. Depuis les deux guerres mondiales qui ont secoué le monde, l’Europe doute d’elle-même. Sa difficulté à assumer son héritage bimillénaire est la manifestation ...

(1301 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

La Démocratie représentative est-elle en crise ?

La Démocratie représentative est-elle en crise ?

Dans ce bref ouvrage, Luc Rouban, directeur de recherche au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et chercheur au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF), prend pour point de départ de sa réflexion les élections présidentielles et législatives de 2017, analysées à l’aune de la neuvième vague du baromètre de la confiance politique du CEVIPOF. En 1961, 51 % des Français faisaient confiance aux hommes politiques ; en 1978, ils ne sont plus que 45 %. En 2003, ce ...

(772 more words)

Bibliography

Géopolitique - Institutions - Société, modes de vie

Théorie des hybrides. Terrorisme et crime organisé

Théorie des hybrides. Terrorisme et crime organisé

La mondialisation est un phénomène complexe dont nous saisissons encore mal la totalité des contours, malgré sa relative ancienneté. Un des effets collatéraux de la mondialisation est l’apparition — pour être plus précis, le développement en masse — de groupes criminels aux actions complexes s’étendant vers le terrorisme et, partant, la confrontation avec les structures politiques traditionnelles. Le phénomène décrit rappelle le moment que Gramsci définissait dans les années 1920, de passage d’un monde ancien qui ne veut pas ...

(886 more words)

Revue

Institutions - Société, modes de vie

Three Keys for Re-inventing Politics

In 2017 Futuribles launched a series of articles aimed at examining the lack of vision that is regularly decried in commentaries on political life. Is this a genuine failing, and, if so, what are the reasons for it and how could it be remedied? Three articles have already appeared in the series. We pursue the matter here with Patrick Viveret, who proposes three key measures for reinventing the way we do politics. These correspond to three major institutional pillars: the legitimacy of the political function, its relation to the economy, and its relation to the citizenry. In this article, he shows the importance of moving from a paradigm of dominating power to a paradigm of creative power, particularly in the current context of climate emergency. At the economic level, he calls on politics to look to ultimate goals (the common good) and reinvent itself by basing itself on occupations, not on employment regarded more generally. This obviously involves changes in education, training and political timescales (we have to think long-term and rehabilitate the future). Lastly, he stresses how important it is — in order to reconnect with disillusioned citizens who have lost faith in their representatives — that politicians stop thinking like bosses and return to their function of ministry in the original sense of the term (supporting, bringing together: in short, promoting synergies). An enormous programme awaiting implementation…

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique - Institutions

En quête d’alternatives. L’état du monde 2018

En quête d’alternatives. L’état du monde 2018

L’année 2017 a mis en ébullition la plupart des observateurs de la vie politique à travers le monde dit développé : arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis (et contexte particulier de son élection) ; montée en puissance du Front national en France, contrée par l’essor d’un parti (La République en marche) et d’un homme (Emmanuel Macron) que personne n’avait réellement venu venir ; à quoi s’ajoutent diverses crises politiques et économiques touchant aussi des pays ...

(650 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Institutions

Clientélisme ou solidarité ? Que voulons-nous ? Pour une volonté politique renouvelée

Clientélisme ou solidarité ? Que voulons-nous ? Pour une volonté politique renouvelée

Réformer la France est un thème qui fait recette, et ce livre de François Perret vient s’ajouter à une longue liste, mais il mérite l’attention par plusieurs traits originaux. D’abord, contrairement à la plupart de ceux qui se penchent sur le sujet, son point d’entrée est, non l’efficacité économique, mais la solidarité. Et là, apparaît la seconde originalité de la position de François Perret : à l’inverse de l’opinion fréquente qui voit dans le ...

(1069 more words)

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

Les nudges au service des pouvoirs publics ?

Selon une récente étude publiée dans la revue Psychological Science, les nudges peuvent se révéler 100 voire 1 000 fois moins coûteux que les autres outils des politiques publiques, pour un résultat équivalent voire supérieur [1]. Cette conclusion s’appuie sur l’analyse de nudges mis en place par des pouvoirs publics du monde entier depuis 15 ans pour inciter les individus à épargner, à réduire leur consommation d’énergie, à se faire vacciner ou à suivre un cursus éducatif ...

(1103 more words)

Revue

Institutions - Société, modes de vie

Modernizing Public Action: The Levers of Social Change

For some years now, public action has had to adapt to a number of changes in the habits and demands of service-users. Drawing on new methods and social innovations, this move toward modernization seems to be quite well advanced in France. By contrast, as Marjorie Jouen stresses here, when it comes to transforming public action because certain practices or services have ceased to meet the general interest or have become detrimental to the community, the state seems to have more difficulty adapting. However, the analysis of social change and its drivers offers new opportunities for public actors to modernize their activity. After running through the various different motivations and levers of social change, Marjorie Jouen shows how these tools could be transposed to subserve the modernization of public action, so as to improve its efficiency and develop instruments that would enable it concretely to meet its desired objectives.

Revue

Géopolitique - Institutions

The European Union’s Areas of Competency: Perceptions and Realities

The recent French presidential elections have confirmed a lack of understanding and disapproval on the part of many citizens of policies that go back several decades, and also of the leaders who carried out those policies. They have also reminded us of how these same citizens distrust — or even reject — the European Union, which is often quick to figure as a scapegoat for national problems. Yet, as this article by Gabriel Arnoux shows, this rejection of Europe is based on a misunderstanding — very often maintained by national governments — of the EU’s actual areas of competency.

There is, in fact, a real difference between the perception many European citizens have of the role of the Union in shaping and determining national policies and the reality of that role. The exclusive areas of competency of the European Union are actually rather limited (relating mainly to compliance with competition rules, currency, and customs and trade policy). In most areas, the EU intervenes only to support member states or in collaboration with them. This clarification of the EU’s real areas of competency is vital, since the Commission has just begun a process of reflection on the future of Europe, based on five scenarios aimed at determining how the Union might develop and what its proper areas of competency should be. It is also essential because the vagueness around the actual responsibilities and legal competencies of European and national institutions is an indicator of a more general malaise regarding the way public policies are presented and evaluated, which also plays a considerable role in the citizenry’s general disaffection with politics.

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Les Citoyens qui viennent. Comment le renouvellement générationnel transforme la politique en France

Les Citoyens qui viennent. Comment le renouvellement générationnel transforme la politique en France

Voici un livre qui devrait passionner tous les sympathisants de Futuribles et plus largement tous ceux qui réfléchissent sérieusement aux futurs de notre société. C’est une reprise très intelligente et très accessible d’un travail universitaire, montrant que la science politique n’a pas assez pris en compte les changements sociaux et politiques liés au renouvellement générationnel. « La thèse principale de cet ouvrage est que les cohortes transforment la politique en France » (p. 3). On a trop souvent insisté ...

(1125 more words)

Editorial

Économie, emploi - Société, modes de vie

Changer de paradigme

Ce numéro de Futuribles s’inscrit dans le droit fil du précédent. Vous y trouverez notamment la suite du feuilleton « Quelles visions pour quelles politiques ? » dans le cadre duquel nous avons précédemment publié deux contributions : l’une de Jean-Paul Delevoye sur « crise ou renouveau de la démocratie ? » ; l’autre de Jean Haëntjens sur « visions politiques et défis civilisationnels ». Une importante partie de notre numéro de mars-avril portait aussi sur la productivité, la croissance et l’emploi, un sujet essentiel qui ...

(923 more words)

Revue

Institutions - Société, modes de vie

A New Grammar of the General Interest

Since 2017 is a year of important elections in various Western countries, Futuribles has decided to look into the lack of vision in political life, so regularly condemned by commentators, by publishing a series of articles on the subject. Is there a real deficit here? If so, what are the reasons for it, and how might it be remedied? After two initial articles published in the March-April 2017 issue, we pursue the theme with this analysis by Yannick Blanc, which shows the extent to which the institutional system, as it has developed in France, is outdated and ill-adapted to the way society operates. What the author terms the “tutelary matrix”, in which politics was made — and institutions made to operate — from the top down (by prescribing rules in phase with society’s values to regulate its usages), is at odds today with citizens’ growing propensity to organize themselves into action groups along very different lines, in which user requirements are to the fore. Should the state fall in with this “bottom-up” logic to orchestrate its strategic vision and the means of implementing it? However one views that question, it is the establishment of a new grammar of the general interest around this rules/values/forms-of-use triptych that Yannick Blanc is calling for here.

Bibliography

Société, modes de vie

La Contre-société

La Contre-société

D’emblée, l’auteur pose son postulat : l’armature de la société, celle d’un monde commun, est en train de s’effondrer, mais une contre-société, déjà majoritaire dans l’opinion, émerge. Elle mêle trois manières d’être contre : — La désertion, le retrait de ceux qui ne se retrouvent plus dans les institutions et ne se sentent plus représentés par les élites. — La contestation, qui s’exprime tant par les votes d’extrême droite que par les mouvements citoyens et ...

(947 more words)

CR table ronde

Crise et avenir de la démocratie. Pouvoir et vision

Le mardi 10 janvier 2017, Jean-Paul Delevoye est venu introduire à Futuribles International une table ronde intitulée « Crise et avenir de la démocratie. Pouvoir et vision ».Hugues de Jouvenel, président de Futuribles International, l'a interviewé quelques minutes avant son intervention.

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Temps et politique. Les recompositions de l’identité

Temps et politique. Les recompositions de l’identité

Ce livre est tiré d’un séminaire tenu à la Fondation des Treilles (Var) en mai 2014, qui a réuni une dizaine de spécialistes abordant, chacun avec sa grille de lecture, la question de l’identité politique. Politologues, philosophes, historiens et même une psychologue clinicienne s’interrogent sur les recompositions du sujet — dans sa dimension politique — au fil de la vie, qui est toujours le même et qui pourtant devient un autre. Le champ couvert est très large, avec des ...

(468 more words)

Editorial

Économie, emploi - Société, modes de vie

De la pensée à l’action

Arthur Cecil Pigou fut sans doute le premier, voici bientôt 100 ans, à avoir travaillé sur l’économie du bien-être et introduit la notion d’externalité [1], deux notions qui allaient rester très absentes des préoccupations qui ont présidé, quelques décennies plus tard, à l’établissement des systèmes modernes de comptabilité nationale. En revanche, quelque 50 ans plus tard, en France, la Commission des comptes de la nation souligne les limites de la comptabilité économique qui, pour reprendre les termes ...

(901 more words)

Bibliography

Institutions

La Société de l’efficacité globale

La Société de l’efficacité globale

Nos sociétés complexes sont-elles encore gouvernables, et si oui à quelles conditions ? Jusqu’où avons-nous encore la possibilité collective de maîtriser le monde aujourd’hui ? Qu’en est-il de la capacité des systèmes politiques, et en particulier des États, à orienter le changement social ? Comment les sociétés modernes se pensent-elles et agissent-elles sur elles-mêmes ? Telles sont les questions, larges et ambitieuses, auxquelles Pierre Muller (directeur de recherche honoraire au Centre national de la recherche scientifique) tente de répondre dans cet ...

(774 more words)