Politique familiale

Note de veille

Population - Société, modes de vie

Vers une baisse durable des naissances en Europe ?

La baisse de la fécondité concerne aujourd’hui tous les pays du monde. Les interprétations des causes de cette baisse divergent : effet de la généralisation d’un principe individuel de rationalisation de la vie pour les uns (Landry [1]) ou résultat de l’émergence d’un mode moderne de développement économique pour les autres (Notestein [2], Davis [3]). Cette baisse va-t-elle se traduire par une baisse des naissances ? Une hausse des naissances dans le monde tirée par l’Afrique Pour ...

(1603 more words)

Forum

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

The Case for Youth: For a Revitalization of Family Policy

At a time when some analysts are sounding the alarm about the risks of societal collapse, principally as a result of the over-exploitation of our planet’s resources (see the article by Gabriel Salerno in this issue), and, as a means of confronting this, advocating a degree of reduced demographic growth (neo-Malthusianism), other voices can be heard — in this case, at the national level — calling either for an increase in the birth rate or, at least, for a new look at family policy. Jacques Bichot is one such, calling in this “Forum” for a “rejuvenation” of French family policy that aims to take account of the concrete contribution made to the economy by having and raising children.

Jacques Bichot begins by pointing out how “disastrously” that family policy has evolved — particularly with the distortion over time of the meaning of dependents’ allowances and various non-rational transfers within the Social Security budget from family to old-age provision. He then argues for a fair and objective consideration of the contribution of the family and of investment in young people, particularly in a country that has a system of pay-as-you-go retirement pensions. In this article, he proposes a different view of how the (economic) exchange between generations should be organized, taking account of each person’s contribution in terms of demographic renewal and investment in youth (education included) — a point of view that seems likely to feed into current and future debates on welfare (different types of benefit, retirement pensions etc.).

Note de veille

Population - Société, modes de vie

Politique familiale : le virage vers la petite enfance

Depuis les premières lois d’assistance de la fin du XIXe siècle, jusqu’à l’ensemble des mécanismes socio-fiscaux contemporains, en passant par la mise en place d’une branche « Famille » de la Sécurité sociale après guerre, le périmètre de la politique familiale n’a fait que s’étendre. Le plus important virage de la politique familiale n’est pas le plus commenté. On parle très souvent du passage d’une politique familiale vers une politique sociale, avec les mises ...

(411 more words)

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

L’augmentation de la pauvreté des enfants

La question des « enfants pauvres » (c’est-à-dire des enfants vivant dans des ménages considérés comme pauvres) prend une place grandissante sur l’agenda politique depuis une dizaine d’années. Alors que la pauvreté, en moyenne, se stabilise, la pauvreté infantile augmente significativement, plaçant la France parmi les mauvais élèves européens.

Note de veille

Économie, emploi - Population

Nouvelles politiques familiales : favoriser la fécondité et l’activité

En 2007, l’État fédéral Allemand a mis en place une nouvelle loi visant à agir sur la fécondité et l’activité des femmes allemandes (1). En 2008, Nora Reich (2) a proposé une première évaluation de cette nouvelle politique allemande, en mobilisant des travaux de la sociologie économique (3). Cette évaluation propose une mise en perspective des objectifs sous-jacents des nouvelles politiques familiales ainsi que des conditions de leur efficacité future.

Bibliography

Institutions - Population

Working Families : from Making a Living to Having a Life

Ce rapport du Copenhagen Institute for Futures Studies analyse la famille et ses conditions d'existence au quotidien. Sa première source d'inspiration relevait d'une étude sur la famille au Danemark, mais il entend couvrir la plupart des sociétés occidentales. Une première partie se concentre sur les familles qui travaillent et la vie de famille moderne, au travers de deux articles : « La famille prend de l'importance dans le futur » - arguant que sa fonction d'équilibre, ajoutée à la ...

(129 more words)

Bibliography

Institutions

« La politique familiale »

Si la famille est d'abord une histoire privée, elle est aussi l'affaire de l'État, qui peut estimer de son intérêt d'orienter ou même de déterminer les comportements privés. Quelles sont les prestations et les institutions qui, dans l'ensemble des politiques sociales, distinguent la politique familiale ? Celle-ci est-elle une spécificité française ? Quels sont les pays les plus généreux en matière d'aides aux familles ? Peut-on en mesurer les effets, notamment sur le plan démographique ? Comment est-on ...

(38 more words)

Bibliography

Institutions - Recherche, sciences, techniques

« L’impact des politiques familiales »

Informations sociales, revue de la CNAF destinée aux professionnels du social, a choisi de consacrer un numéro double à la question de l'impact et des incidences sociales et économiques des politiques familiales diversifiées mises en place en France depuis 50 ans. De nombreux spécialistes, démographes, sociologues, économistes y témoignent notamment des difficultés techniques et méthodologiques pour évaluer les politiques familiales. Parmi les articles de ce numéro double figurent également les articles suivants : - « Quelle évaluation des politiques familiales ? » de Pierre ...

(207 more words)

Bibliography

Institutions

Une typologie des politiques familiales en Europe. Données macro-économiques

Regrouper les pays de l'Union Européenne selon leurs priorités en matière de politique familiale, tel est l'objectif de l'analyse. Ainsi, selon des similitudes mises en évidence dans la structure des dépenses de prestations famille, on peut distinguer quatre grands types de politique familiale : lutte contre la précarité et axe logement en Irlande, au Royaume-Uni et en Grèce ; priorité à l'enfant et à un modèle normatif plutôt favorable à la mère au foyer aux Pays-Bas, au Luxembourg ...

(64 more words)

Bibliography

Institutions - Population

Comment définir une politique de la population ?

Une politique de la population porte sur le long terme et suppose de disposer de l'information nécessaire et de l'assentiment des populations. En France, aujourd'hui, elle impliquerait la déclaration de domicile unique, à la poste de préférence, et la normalisation des listes d'ayants droit à la Sécurité sociale permettant une statistique des couples. Côté santé publique, il faudrait s'attaquer à la surmortalité masculine. Côté recettes budgétaires et sociales, il faudrait revoir le "barème de fait ...

(199 more words)

Bibliography

Institutions - Population

La Politique familiale : approches sociologiques

L'année internationale de la famille a été l'occasion de réflexions multiples autour de la famille elle-même, et à propos de la façon dont les recherches et les politiques l'appréhendaient. Cet ouvrage, écrit à la demande de la Mission interministérielle recherche / expérimentation du ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville (MIRE) et la Caisse nationale d'allocation familiale (CNAF), a pour objectif d'embrasser d'un regard un peu synthétique les lignes principales de ...

(232 more words)