Politique de l'emploi

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail - Société, modes de vie

Californie : les travailleurs de plates-formes réintégrés dans la protection sociale ?

Gavin Newsom, gouverneur démocrate de l’État de Californie, a ratifié, le 18 septembre 2019, la loi AB 5 (AB pour Assembly Bill). Ce texte largement adopté par le Parlement (59 voix pour et 15 contre à l’Assemblée, et 29 voix pour et 11 contre au Sénat) entrera en vigueur le 1er janvier 2020 et aura pour conséquence le passage de nombreux travailleurs des plates-formes du statut d’indépendant à celui de salarié. Les enjeux financiers sont conséquents, aussi ...

(encore 1174 mots)

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Intelligence artificielle : les dégâts du sexisme

L’Intelligence artificielle, pas sans elles ! Le titre du livre d’Aude Bernheim et de Flora Vincent vaut programme [1]. Cédric Villani résume, dans la préface, le problème qu’avaient déjà souligné son rapport [2] et celui du Parlement français [3] : « Aujourd’hui les femmes sont largement absentes de l’intelligence artificielle (IA) et cela a de calamiteuses conséquences sur la quantité de talents, sur les ambiances de travail, sur la créativité. » Et il ajoute que « ce biais de sous-représentation ...

(1137 more words)

Tribune

Économie, emploi

La France, attracteur de talents mondiaux

Le Paris French Tech Ticket [1], lancé en mai 2015 par la ville de Paris et l’État, a permis de sélectionner 49 entrepreneurs porteurs de 23 projets de start-up. L’objectif de cette opération, renouvelée cette année, est d’attirer des talents et de « faire de Paris une capitale mondiale des start-ups, accueillant des entrepreneurs internationaux désirant y créer ou y développer leur start-up ». Le 2 mars 2016, le président de la République François Hollande [2], le ministre de ...

(1335 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Recruter des diplômés de doctorat pour innover

En France, recruter le titulaire d’un doctorat n’est pas une démarche très répandue dans les entreprises. Confinés au secteur de la recherche publique ou de l’enseignement supérieur, les diplômés de doctorat peinent à s’insérer dans le tissu économique privé et hors recherche, qui souffre pour sa part d’un besoin croissant de pratiques innovantes pour générer de la créativité et favoriser l’émergence des produits et services qui permettront la différenciation. Le constat négatif de la ...

(606 more words)

Revue

Économie, emploi

Social Welfare, an Investment for the Future

In the context of budgetary crisis that has prevailed in France for many years now, the Social Security system’s recurrent deficit is a major subject of debate, a debate in which the appropriateness of “French-style” social welfare is sometimes questioned. The situation has, admittedly, changed between 1945, when the system came into being, in a period of full employment and baby boom, and today, when unemployment and an ageing population are combining to create a level of social security expenditure France finds difficult to fund.

However, as Alain Villemeur shows here, social welfare is a genuine investment in the future, provided it is correctly targeted. This has been demonstrated in economic terms, though admittedly only recently, in respect of the reception of young children into schooling and their education, and also with regard to investment in health and encouraging older citizens to work (“active ageing”). Drawing on these studies and international comparisons, Villemeur details the advantages of investment in these fields of social welfare and the positive knock-on effects that can ensue. He then examines the various possible sources of funding in France for the implementation of such future investments which, in his view, have to foreshadow a paradigm-change in which the Welfare State gradually gives way to a Social Investment State.