Police

Note de veille

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Reconnaissance faciale : un marché en construction ?

L’utilisation de la reconnaissance faciale en Chine, notamment dans le cadre du « crédit social », a récemment attiré de fortes critiques de la communauté internationale, qui dénonçait la surveillance et le contrôle généralisés dans ce pays. Néanmoins, la reconnaissance faciale, dont le marché mondial est estimé à 7 milliards de dollars US d’ici 2024, se développe dans de nombreux pays européens sans attirer de telles critiques. Quels enjeux pose l’utilisation de cette technologie ? La reconnaissance faciale s’appuie ...

(1475 more words)

Bibliography

Institutions - Territoires, réseaux

Vers une police 3.0 : enjeux et perspectives à l’horizon 2025

Vers une police 3.0 : enjeux et perspectives à l’horizon 2025

La « digitalisation » est une question centrale pour les organisations aujourd’hui. Le tout-numérique est devenu le leitmotiv actuel et la police ne peut échapper à cette problématique. Pourtant, évoquer ce sujet pour les forces de l’ordre en France apparaît éminemment complexe. Il faut avoir conscience qu’à la fin des années 1990, nombre de commissariats fonctionnaient encore avec des machines à écrire ! Par conséquent, la modernisation de l’institution est beaucoup plus lente que dans la majorité des autres ...

(905 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La criminalité est-elle prévisible ?

Peut-on prévoir le lieu et la nature des crimes avant qu'ils ne se produisent? Ce rêve, imaginé par Philip K. Dick dans Minority Report, pourrait peut-être devenir réalité. Plusieurs villes américaines expérimentent en effet la « police préventive », grâce à des logiciels alertant les agents des risques d’actes criminels dans un futur proche.

Revue

Institutions

Domestic Security in France. The Role of the State

Sebastian Roché and Olivier Hassid provide here an account of their findings from a foresight study of the state's role in internal security in France undertaken for the Commissariat général du Plan. The study came to nothing when the Commissariat ceased to exist.
They first describe the present arrangements for ensuring domestic security in France: their weaknesses (lack of tools for forecasting and evaluation, structural unity, professional aspects, etc.) and their strengths (e.g. large and well-qualified staff, good co-ordination between different levels, coherent institutional set-up, network of actors). They then sketch the developing trends towards greater decentralization of security issues, the emergence of private security firms, public involvement, "Europeanization" of certain police functions...
Against this background, how might the role of the state in the management of domestic security evolve? To answer this question, the authors start by defining it more precisely: what aspects of this matter should the state be responsible for and in what way (for example, should it subcontract some of them?). The authors define a "hard core" of functions where the state can really do something to achieve improved security, mainly relating to ensuring human rights, efficiency of services and public satisfaction with the security provided. They then set out the various phases of public intervention in the matter of security.
Lastly, the authors propose some possible ways forward - in terms of security priorities, levels of action and relevant actors - in line with their "fitness" for the task: their ability to adapt and consequently how appropriate they are to deal with problems, judged against the background of international comparisons.

Bibliography

Institutions

Gendarmerie et prospective

L'auteur d'un rapport "pour un développement de la recherche sur la Gendarmerie" destiné au Centre de prospective de la Gendarmerie nationale (CGPN) présente ici le CPGN, créé en 1998 pour mettre la prospective au service du management de la Gendarmerie et de l'évolution de celle-ci. Il en signale deux principaux axes : celui de la mobilisation interne à cette méthode, et celui du recours à la contribution extérieure, universitaire et de la recherche.

Bibliography

Institutions

Quels avenirs pour l’Europe de la justice et de la police ?

Jusqu'à maintenant, la justice et la police sont restées très à l'écart de la construction européenne. Les États membres ont considéré que ces compétences, régaliennes par excellence, ne pouvaient être partagées. Et lorsque des coopérations internationales ont été organisées, elles ont été instituées soit au niveau mondial - comme Interpol ou le projet de Cour criminelle internationale - soit à un niveau continental dépassant largement le cadre de l'Union - comme la Cour européenne des droits de l'Homme - soit ...

(174 more words)

Bibliography

Géopolitique - Institutions

Polices en réseaux. L’expérience européenne

Rares sont les spécialistes des affaires européennes qui ont produit des études sérieuses sur le troisième pilier de l'Union européenne, celui qui a trait à la sécurité intérieure ou, pour employer la terminologie officielle, « les affaires intérieures et judiciaires ». Aussi faut-il saluer l'effort de Didier Bigo qui, dans cet ouvrage aux solides références, apporte une information inédite d'autant plus intéressante qu'elle a été pour une large part recueillie par l'auteur au cours d'entretiens ou ...

(291 more words)