Pétrole

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Choc pétrolier : quand un virus brouille les manœuvres des puissances

Triplement perdant. Ainsi pourrait-on juger rapidement le jeu en apparence contre-productif auquel se sont livrés Russes et Saoudiens pendant plus d’un mois en favorisant la chute rapide du prix du pétrole, au détriment des Américains et de tous les producteurs mondiaux d’hydrocarbures. Il y a donc lieu de questionner les motivations de ces acteurs, et plus particulièrement celles de la Russie à l’égard des États-Unis. Le 6 mars 2020, la Russie rejette l’idée, formulée la veille ...

(1615 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

A Race against the Carbon Clock

A Race against the Carbon Clock

Dans ce bref rapport, la banque d’investissement anglaise Barclays tire la sonnette d’alarme face à l’urgence du changement climatique. Elle y indique en effet que l’usage du pétrole dans le monde devra diminuer d’au moins 30 % d’ici 2050 à l’échelle internationale si l’on veut espérer contenir l’augmentation de la température planétaire en dessous de 2 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Or, au rythme actuel de développement économique et industriel ...

(484 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’avenir du pétrole : les incertitudes d’un déclin annoncé

Le contexte pétrolier a brutalement changé en 2014 lorsque le prix du baril de pétrole (le Brent, un brut de référence coté à Londres) a  brusquement plongé, passant d’un pic supérieur à 100 dollars US (111 dollars US en 2012) à 52 dollars US en 2015, pour atteindre un point bas à 31 dollars US en janvier 2016. Cette baisse exceptionnelle, de l’ordre de 60 % en deux ans, s’explique par plusieurs facteurs : une augmentation de l’offre ...

(1115 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Or noir. La grande histoire du pétrole

Or noir. La grande histoire du pétrole

L’histoire du pétrole est une longue aventure dont Matthieu Auzanneau, journaliste spécialiste des questions d’énergie et d’écologie, a entrepris de décrire tous les méandres dans les 30 chapitres de près de 900 pages d’un livre qui se lit comme un véritable roman. Il commence par la longue période de « germination » du pétrole depuis son origine géologique, sa découverte dans l’Antiquité, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale puis, comme Vivaldi, il poursuit son ...

(1058 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique

Arabie Saoudite post-pétrole : gageure ou mirage ?

André Giraud, spécialiste français du secteur énergétique, ancien ministre de l’Industrie pendant le deuxième choc pétrolier et ancien ministre de la Défense, avait coutume de lancer cette boutade : « Le pétrole est une matière première qui a un fort contenu diplomatique et militaire, un contenu fiscal important et, accessoirement, un pouvoir calorifique [1]. » À la lumière de ce propos, on comprend pourquoi la seule évocation de l’ère de l’après-pétrole au sein du pays qui en possède les premières ...

(1914 more words)

Tribune européenne

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Gas, the Key Political Factor in the Eastern Mediterranean?

Since the increased tension in relations between Russia and the European Union following the Ukrainian conflict and the annexation of Crimea, the EU’s energy dependence on Russia has become a matter of major concern, particularly as, according to the European Commission, that dependence could increase greatly in the coming decades as energy needs rise. In this context, the recent discoveries of gas deposits in the Eastern Mediterranean represent, if not an alternative, then at least an opportunity to diversify supplies in the long term. However, if these reserves are to be exploited and potentially exportable, it will be necessary, as Jean-François Drevet shows here, to remove a number of political obstacles so that the various countries concerned can be made to cooperate.

This column offers an assessment of gas potential in the Eastern Mediterranean, which is largely divided between Israel, Egypt, Syria, Lebanon, Palestine and Cyprus and has at times been a source of conflict in respect of the demarcation of exclusive economic zones for its exploitation. It also points up the issues with regard to energy self-sufficiency for the countries concerned and to the exporting of the gas (given the costs involved in building the necessary infrastructure), together with the difficulties of regional cooperation on this question.

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

Faut-il laisser sous terre les réserves de combustibles fossiles pour sauver le climat ?

Les négociateurs du futur traité climatique travaillent avec l’objectif de tenter de limiter à 2 °C le réchauffement climatique. Ceci suppose implicitement de diminuer drastiquement les émissions de gaz carbonique dans l’atmosphère au cours des prochaines décennies, celles-ci résultant de l’usage effréné des combustibles fossiles. Les experts du GIEC ont présenté de façon simple le défi énergétique auquel la planète doit faire face : les émissions cumulées de CO2 dans l’atmosphère, entre 2011 et 2050, devraient être ...

(1650 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Analysis of the Iran Oil Embargo

En janvier 2012, les pays de l’UE (Union européenne) ont décidé de mettre fin à leurs importations de pétrole d’Iran, instituant de fait un embargo pétrolier à son encontre, qui s’inscrit dans le cadre des sanctions économiques visant ce pays pour l’amener à arrêter son programme nucléaire militaire. D’autres pays comme les États-Unis et le Japon pourraient rejoindre cette « coalition ». Le JRC, qui dépend du Centre commun de recherche de l’UE (CCR), a imaginé ...

(445 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Arabie Saoudite peut-elle devenir importatrice de pétrole ?

Note issue du site www.commodesk.com Entre 2008 et 2012, l’Arabie Saoudite est passée de la 15e à la 6e place mondiale en termes de consommation de pétrole. Cet appétit pour l’or noir trouve son origine dans la croissance démographique qui touche le pays et plus largement la région, le besoin en énergie des infrastructures du saoudian way of life pour les plus favorisés (voitures, air conditionné, usines de désalinisation de l’eau de mer…) et enfin ...

(763 more words)

Actualité du futur

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Les États-Unis, future puissance pétrolière ?

L’avenir des États-Unis est-il dans… le pétrole ? C’est en tout cas ce que prophétise Walter Russell Mead, un professeur américain de relations internationales. Selon lui, le pays est à l’aube d’une deuxième révolution énergétique grâce au pétrole de schiste. Il rappelle que, selon certaines estimations, les réserves d’or noir américaines (en incluant le pétrole de schiste) seraient supérieures à celles de l’Arabie Saoudite, de l’Irak et de l’Iran réunis. Si la moitié ...

(225 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

Quel avenir pour la production de pétrole en Irak ?

L’Irak, qui a subi trois décennies de conflits violents, est aujourd’hui le troisième exportateur mondial de pétrole en dépit de l’instabilité et de la violence persistantes dans le pays, car il est parvenu à faire redémarrer lentement sa production qui, en 2011, atteignait trois millions de barils par jour. Les réserves irakiennes prouvées de pétrole mal exploitées sont considérables (elles seraient au cinquième rang mondial). L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a jeté un coup de ...

(491 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

Pétrole : un prix durablement élevé

Les débats sur la politique énergétique en France n’ont qu’occasionnellement mis en évidence les risques que font courir à l’économie la volatilité du cours du pétrole et sa hausse probable. Il est vrai qu’il est de plus en plus difficile de « prévoir » l’évolution de la production pétrolière mondiale et de sa capacité à répondre à la demande. Cette équation pétrolière comporte, en effet, de nombreuses variables : la croissance de la demande des pays émergents comme ...

(443 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique

La zone du CCG face à la crise

Depuis 2003, les six monarchies du Conseil de Coopération du Golfe arabe (CCG) 1 ont été les premières bénéficiaires des prix record du pétrole. Cette montée leur a permis d’enregistrer des taux de croissance économique élevés. Mais, en 2012, la dégradation de l’économie mondiale devrait exercer des pressions à la baisse sur les cours du brut et ralentir la croissance de la zone CCG. Les atoutsLes réserves du sous-sol La zone du CCG couvre actuellement 40 % des ...

(1198 more words)

Note de veille

Géopolitique

Malouines : un test géopolitique pour l’Amérique latine

Les tensions récentes autour des îles Malouines font resurgir le souvenir d’une guerre vieille de 30 ans. Mais le conflit n’a plus le même visage et ses enjeux ont évolué. À l’heure des nouvelles alliances latino-américaines, l’Argentine n’est plus la seule à défier la Grande-Bretagne sur cette épineuse question.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Prospects for Oil and Gas

It was five years ago, in January 2006, that Futuribles devoted a major special issue (no. 315) to energy prospects and the greenhouse effect. That was already a time of great concern about this question and several articles offered analyses of the gloomy prospects for the development of energy resources and the issues around climate change. Among these, an article by Jean Laherrère outlined the prospects for oil resources, showing the extent to which information in this area was disparate, unreliable and even questionable, being often highly political. As one of the more pessimistic writers on the question, Laherrère reminded us of the imminence of “peak oil” (the prelude to a decline in global oil production) and the need to re-think our styles of consumption to adapt to a new age in which, as energy becomes scarcer, it will be increasingly expensive.

Five years later, Jean Laherrère returns to the columns of Futuribles on the occasion of a new special issue on energy and the climate, to update us on the global prospects for oil and gas production. He begins by recalling how politically slanted and unreliable information in this area can be, depending on its source, the units of measurement employed etc. He stresses, too, that in the view of many experts peak oil was reached in 2006 and the situation is currently plateauing, just ahead of a decline in oil production (gradual or sudden, depending on whether measures of economic constraint are implemented). For its part, gas production should peak around 2025-2030. Jean Laherrère specifies what reserves remain, how these are currently exploited and marketed, and the prospects that ensue in the longer term (he also shows how wrong gas-price forecasts have been in the past).

As he stresses, in conclusion, with both oil and gas we must be aware that the world does not have infinite resources and, since the alternatives do not allow us, at the moment, to make up for future energy-resource shortages, it is for individuals to prepare themselves for entering the era of energy sobriety.

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Le super-port d’Açu ou l’autoroute Chine-Brésil

Au Brésil, dans l’État de Rio-de-Janeiro, le super-port d’Açu est encore en chantier. Il devrait entrer en activité en 2012 et devenir l’un des plus grands ports du monde. D’ores et déjà surnommée l’autoroute brésilienne vers la Chine, le complexe industrialo-portuaire doit essentiellement faciliter l’exportation des ressources minières et des hydrocarbures dont la Chine a besoin pour soutenir sa croissance. Les investissements chinois permettent en retour au Brésil, nouveau géant pétrolier, de financer la ...

(10 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

La technologie du stockage du gaz carbonique est-elle viable ?

Un colloque international sur les techniques de captage et de stockage du gaz carbonique organisé à Paris, en novembre 2009, par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’Institut français du pétrole (IFP) et le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), a permis de faire le point sur leur avenir.

CR table ronde

Ressources naturelles, énergie, environnement

Les nouveaux défis de l’énergie

Comme l’indique le titre de l’ouvrage récemment publié sous la direction de Jean-Marie Chevalier, les trois domaines du climat, de l’énergie et de la géopolitique doivent désormais être abordés dans une perspective commune, comme autant de défis interdépendants les uns des autres. Aussi les experts de ces disciplines, notamment les économistes de l’énergie et ceux de l’environnement, se sont-ils réunis pour affronter la problématique commune du changement climatique.

Note de veille

Économie, emploi

Le recyclage des pétrodollars : la finance en première ligne

La hausse des prix du pétrole et l'augmentation de la production ont fortement augmenté les recettes d'exportation des pays producteurs. Ceux-ci ont augmenté leurs importations de biens et services ainsi que leurs investissements sur les marchés financiers.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Trop de pétrole. Énergie fossile et réchauffement climatique

« Ceux qui parlent d'épuisement énergétique oublient le réchauffement climatique et la sombre perspective qu'il représente. » Dès l'introduction de son ouvrage, Henri Prévot centre le débat sur l'objectif premier de lutte contre le changement climatique : les réserves globales d'énergie fossile (pétrole, gaz et surtout charbon) sont abondantes, et le risque planétaire majeur serait de les utiliser sans restriction. Il ne faut donc pas se tromper de diagnostic. Ce changement d'objectif implique un changement de mode ...

(746 more words)