Mortalité

Note de veille

Population - Société, modes de vie

Bientôt, partout en Europe, plus de décès que de naissances

L’Union européenne s’avère traditionnellement préoccupée par sa situation démographique. Depuis plusieurs décennies, les institutions communautaires recensent, analysent et publient à ce sujet. Les perspectives de dépopulation et d’hiver démographique inquiètent. Du côté des politiques publiques, en ce qui concerne les évolutions de la taille de la population d’un pays, deux ingrédients essentiels se composent : faire des enfants, avoir recours à l’immigration. Le solde naturel calcule l’excédent ou le déficit des naissances par rapport aux ...

(encore 791 mots)

Forum

Économie, emploi - Institutions - Santé

The Great Fear of 2020: The Coronavirus Bug and the Great Lockdown

Spring 2020, which has been notable for the spread in Europe (after East Asia) of the Covid-19 pandemic, will undoubtedly mark a watershed in the way our societies are organized and operate in so many fields. This pandemic and its ensuing consequences will also take its toll on a France that was barely out of lockdown as this summer issue of Futuribles was going to press. The subject of the Covid-19 crisis and its impact is a long way from being fully examined yet and will gradually come to form part of the general context of analysis in many fields of study. It did, however, seem important to us to raise different — economic, social, health, food-related and ecological — aspects of the phenomenon while still ‘in the thick of the crisis’.

It is Nicolas Berg who opens this dossier, titled ‘Covid-19: Causes, Impacts and Strategies’, with a critical analysis of the longstanding unpreparedness of the international community for a pandemic and the responses to it, which he sees, like other observers, as too indiscriminate and often disproportionate. He stresses the serious, lasting consequences of this epidemic — ‘an economic, social and democratic tsunami’ — which may well cause more damage than the preventive measures have had in their sights, including in terms of morbidity and mortality. He calls for a rapid return to a more measured and regularly adjusted evaluation of risk, and recommends that we rapidly learn the lessons from an unprecedentedly emotion-driven spell of crisis management.

Bibliography

Population - Recherche, sciences, techniques - Santé

Pale Rider : The Spanish Flu of 1918 and How It Changed the World

Pale Rider: The Spanish Flu of 1918 and How It Changed the World

N.B. : cet ouvrage a été édité en français — La Grande Tueuse. Comment la grippe espagnole a changé le monde, Paris : Albin Michel, août 2018, 432 p. Laura Spinney, une journaliste scientifique britannique, décrit dans ce livre l’épouvantable crise sanitaire que provoqua, en 1918, la pandémie de grippe espagnole, notamment dans l’Europe en guerre. Il est structuré en huit parties, les six premières consacrées à l’histoire de la pandémie et les deux dernières aux leçons qui en ...

(1262 more words)

Note de veille

Population - Santé

L’overdose, nouveau fléau des pays riches ?

En 2015, selon selon l’UNODC (Office des Nations unies contre la drogue et le crime), environ 5 % de la population mondiale ont consommé de la drogue au moins une fois. Près de 30 millions des consommateurs (11 %) souffrent de désordres associés et 200 000 en sont décédès [1]. La croissance modérée de ces chiffres au niveau mondial dissimule des progressions beaucoup plus rapides dans certains pays. Ainsi, les États-Unis représentent à eux seuls un quart des décès mondiaux liés ...

(977 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

The Cost of Air Pollution : Strengthening the Economic Case for Action

The Cost of Air Pollution: Strengthening the Economic Case for Action

L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) avait publié en juin 2016 un rapport intitulé The Economic Consequences of Outdoor Air Pollution dont nous avions rendu compte pour Futuribles en août 2016 [1]. La Banque mondiale publie à son tour un rapport sur les coûts de la pollution de l’air. Risque majeur en santé publique, avec 4,8 millions de décès prématurés en 2013, dont 93 % dans les pays en développement qui cumulent une croissance à base ...

(420 more words)

Analyse prospective

Population

La mortalité des Terriens

En un demi-siècle, de la seconde moitié des années 1950 à la seconde moitié des années 2000, la durée de vie moyenne des Terriens s’est allongée de 48,2 ans à 66,5 ans pour les hommes et de 50,7 ans à 71 ans pour les femmes. Globalement remarquable, l’allongement du calendrier de la mortalité n’en a pas moins été inégal : entre hommes et femmes, mais également entre grandes régions du monde et au sein de ...

(91 more words)

Note de veille

Société, modes de vie

Obsèques : des bouleversements radicaux

La progression de la crémation (plus d’un quart des obsèques aujourd’hui, contre 1 % en 1980) est à mettre en relation avec la préférence majoritaire, exprimée par la population aujourd’hui en vie (dont celle qui est encore très éloignée de l’échéance ultime,) pour ce choix qui, partant, relègue peu à peu l’inhumation. Ce recours accru, appelé encore donc à augmenter, a pour conséquence une transformation de la place et du rôle des cimetières. Il traduit de ...

(3 more words)

Bibliography

Population

Rapport mondial sur la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation

Les accidents de la route sont la deuxième cause de mortalité chez les jeunes âgés de 5 à 29 ans et la troisième cause de décès entre 30 et 44 ans, à l'échelle mondiale. Ils font chaque année 1,2 million de morts et 50 millions de blessés ou de personnes handicapées. Et si rien n'est fait, prévient l'OMS, le nombre de morts sur les routes devrait augmenter de 80 % dans les pays à revenu faible ou ...

(247 more words)

Revue

Institutions - Population

Édifiante canicule

In this article Alain Parant discusses the consequences of the heatwave in France during last summer and the way that the country in general reacted to it.
First he argues that this episode is, yet again, a striking example of the failure of the French public authorities to foresee problems and their inability to learn from the past; he then analyses - somewhat more cautiously than other commentators so far - the unusually high death rate observed during the period and the factors and consequences that can be linked to it. In particular, Alain Parant reassesses the role likely to be played in future by informal support systems (especially by families) for the frail elderly: in his view, as family units become more complex and more women work outside the home these factors could well weaken these support networks even further and give rise to "long-term scenarios that are even worse than those rather wishfully foreseen so far".
With regard more specifically to the heatwave, Parant notes problems arising because responsibilities have been diluted between different levels of decisionmaking coupled with slow reactions to the crisis, but he also stresses the collective responsibility of the French population. Statistics aside (the share of the excess deaths in 2003 that can genuinely be attributed to the heatwave cannot be calculated reliably until next year), he argues that the solutions often suggested as a means of preventing a recurrence are frequently too short term; we need instead to take a more thorough look at the interactions between our activities (air conditioning/energy requirements, energy/pollution, pollution/heatwaves). For this reason he exhorts us not to treat this episode as just a blip, but calls for a general debate about the major trends in population and public health that are involved, and their wider impact on French society.

Bibliography

Population

Mortalité par cancer du poumon chez les femmes en France, analyse de tendance et projection de 1975 à 2019

Deuxième cause de mortalité des Français derrière les maladies cardio-vasculaires, le cancer est responsable de près du tiers des décès tous ages confondus ; il constitue en outre la première cause de mortalité avant 65 ans. De tous les cancers, c'est celui du poumon qui fait le plus de victimes en France (27 000 morts en 2000). Les hommes sont les plus touchés par ce type de tumeur (22 500 contre 4 500 femmes), mais cette prévalence masculine vaut pour ...

(300 more words)

Bibliography

Population - Recherche, sciences, techniques

World Cancer Report

En 2000, les tumeurs malignes ont été à l'origine de 12 % des 56 millions de décès dans le monde, toutes causes confondues. Dans de nombreux pays, plus d'un quart des décès sont imputables au cancer. En 2000, 5,3 millions d'hommes et 4,7 millions de femmes ont développé une tumeur maligne et 6,2 millions d'êtres humains en sont morts. Or, la fréquence des cancers pourrait encore augmenter de 50 % d'ici 2020, avec 15 ...

(97 more words)

Bibliography

Population - Ressources naturelles, énergie, environnement

Dirty Water : Estimated Deaths from Water-Related Diseases 2000-2020

Les maladies liées au manque ou à la mauvaise qualité de l'eau pourraient faire plus de morts, d'ici 2020, que la pandémie de sida, selon l'auteur de ce rapport. Les causes de la crise mondiale de l'eau sont nombreuses, mais Peter Gleick met l'accent sur le caractère inapproprié des efforts actuels de développement, qui privilégient les systèmes centralisés à grande échelle de distribution d'eau. Ces systèmes ne peuvent être construits ni entretenus par l ...

(47 more words)

Revue

Population - Recherche, sciences, techniques

Russie : l’inévitable déclin ?

Today, the wealth of nations and their political influence depend on their human capital. Yet in Russia, the health of the workforce has seen a serious and lasting decline which is extremely worrying, according to Nicholas Eberstadt.
He bases his argument on an analysis of the state of health of the Russian population, in particular the mortality rates. He shows that the rate, for all ages and both sexes, has worsened considerably in recent years, mainly as a result of cardiovascular disease and "accidents and other forms of violent death", frequently caused by alcohol abuse.
N. Eberstadt recognizes that mortality rates have risen in other countries too at certain times (e.g. Spain, west Germany, Japan), but these were temporary peaks, usually connected with wars, and were immediately followed by major improvements.
In Russia, however, the situation is quite different: we are seeing a long-term trend that is not related to any particular accidental occurrence, and Eberstadt therefore doubts whether it can be rapidly reversed. On the contrary, he foresees this leading to an economic and political decline in the medium and long term in the Russian Federation.

Revue

Population

Les futurs de la mortalité

Over the past fifty years, life expectancy in France has risen considerably : men lived eleven years longer on average, by 1996, and women thirteen years. Life expectancy at birth is now 74.6 years for males and 82 years for females. While this progress was mostly due to decreased infant mortality, since 1970 the improvement is due to lower mortality for those of 60 years and over. "As age increases", notes Jean-Paul Sardon, "the stronger is the relative gain in longevity". In other words, more and more people will reach 60 years, and they will live longer and longer.
This dramatic progress has taken place, at different rhythms, in all Western countries. All show distinct differences between genders (and among socioprofessional categories). Two obvious questions come to mind : one about the quality of extended life (with or without incapacity), the other about the continuation of the trend itself.
Jean-Paul Sardon provides us with updated synthesis on controversies incident to the issue. In particular, there are two opposing schools of thought on the future of mortality. For one of them, life expectancy will eventually plateau around 85 years of age; for the other, it can be extended up to 120 years, thanks to better conditions of living and progress in medicine. The second forecast proves to be accurate, aging will be a far more serious problem than the most pessimistic of current scenarios : the proportion of elderly in the population would skyrocket from about 30% to 70%!

Revue

Population

Longévité : la panne ?

En augmentation partout dans le monde, les populations âgées sont appelées à croître fortement au cours du prochain demi-siècle. Il en irait ainsi même dans l'hypothèse d'une constance des régimes actuels de mortalité, du simple fait de l'arrivée dans les âges élevés des générations très fournie nées dans les années cinquante et soixante. Le gonflement du sommet de la pyramide des âges est cependant d'autant plus marqué aujourd'hui - et le sera demain - que les individus ...

(6 more words)

Bibliography

Population - Recherche, sciences, techniques

Reversing Human Aging

Dans cet ouvrage, Michael Fossel, qui est médecin, fait le point sur les changements dans le domaine du vieillissement humain. Il estime que les avancées de la biotechnologie laissent augurer une réelle maîtrise du processus de la vieillesse dans les années à venir. Il envisage une prolongation de l'espérance de vie pouvant atteindre plusieurs siècles, ce grâce aux nouvelles techniques médicales. La médecine soigne et prolonge la vie des cellules vivantes. L'homme restera mortel, mais il pourra repousser ...

(93 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Population

The Status of Women and Mortality

Cet article analyse empiriquement la relation entre la condition féminine et la mortalité à partir de données transversales relatives à un large échantillon de pays développés et en développement. Quatre mesures de mortalité sont utilisées : le taux de mortalité infantile, le taux de mortalité juvénile, l'espérance de vie à la naissance et l'espérance de vie à cinq ans. Par une analyse de régression multiple, l'auteur montre que, une fois contrôlée l'influence des divers facteurs socio-économiques sur ...

(37 more words)

Bibliography

Population

Entwicklung der Lebenserwartung im Rentenalter. Epidemiologische Szenarien unter der Annahme « verzögerter » Mortalität bei ausgewählten Todesursachen (Evolution de l’espérance de vie à l’âge de la retr

Les auteurs présentent une projection de l'espérance de vie des personnes âgées autrichiennes en 2010. Ils ont utilisé le modèle des "causes de décès simultanément différées" (SIMCAD), dont les variables centrales sont les taux de mortalité par âge et par cause. Il s'agit d'une modélisation du concept épidémiologique de "ralentissement" progressif de certaines maladies de dégénérescence chronique. Dans une première étape, les causes de décès sont classées en 26 groupes selon que la mortalité augmente, stagne ou ...

(135 more words)

Forum

Population - Société, modes de vie

L’inégalité sociale devant la mort

Tous les morts sont égaux mais certains sont plus égaux que d'autres ! Ce détournement du slogan orwellien traduit durement mais exactement les conclusions de l'article d'Alain Parant. Non seulement la mort ne frappe pas indifféremment les hommes, mais encore l'écart se creuse toujours davantage entre les catégories sociales du sommet de la hiérarchie et les autres. Les femmes, traditionnellement plus robustes que les hommes, se différencient néanmoins selon qu'elles travaillent ou non. Les femmes actives ...

(32 more words)

Revue

Économie, emploi - Population

La mortalité dans les pays industrialisés de 1960 à 1980

Depuis la deuxième guerre mondiale, et jusqu'en 1965 la mortalité a diminué dans tous les pays industrialisés de l'Est comme de l'Ouest, les écarts entre pays tendant alors à s'estomper. Les progrès commencèrent à se ralentir durant la décennie 60 mais les démographes pensaient que la mortalité infantile continuerait à diminuer, que les écarts de mortalité entre pays disparaîtraient, la mortalité au-delà d'un an devant se réduire partout à un rythme de plus en plus ...

(48 more words)