Management

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Dans l’œil du cyclone. Grandeur et misère de la Silicon Valley

Partant de l'analyse des trajectoires de firmes de la Silicon Valley et de leurs principales rivales, l'auteur dégage de nouveaux concepts de management et de marketing adaptés au monde hyperdynamique et cruel des hautes technologies. Or, du train où vont les choses, des pans entiers de l'économie devront apprendre à vivre comme ces entreprises informatiques... Geoffrey Moore appuie son raisonnement sur deux graphiques. L'un est une courbe en cloche qui décrit le rythme d'adoption d ...

(217 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Trapped in the Net. The Unanticipated Consequences of Computerization

L'auteur, professeur à l'université de Californie à Berkeley, a enseigné dans le département de l'énergie et des ressources naturelles, puis s'est reconverti dans les sciences sociales. Une bourse de la fondation MacArthur pour la recherche sur la sécurité internationale lui a permis de se livrer à cette étude sur l'invasion des ordinateurs dans tous les aspects de la vie. Il s'intéresse à la manière dont l'informatique recompose le monde et la vie par ...

(267 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

The New Organizational Wealth. Managing and Measuring Knowledge-based Assets

Le savoir tendant à jouer un rôle de plus en plus important dans l'entreprise, cet ouvrage cherche à en préciser les implications réelles. Il comporte trois parties. La première s'efforce d'expliquer ce que l'auteur entend par « entreprise connaissante ». Après une discussion sur les valeurs immatérielles, Karl Sveiby souligne que celles-ci émanent surtout du personnel de l'entreprise. Dans cette même partie, il reprend le travail de Brian Arthur sur les profits croissants des producteurs de logiciels ...

(181 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

L’Art du manager : de Babylone à l’Internet

Le management a une longue histoire. Chaque économie pour fonctionner a eu besoin d'un corps de savoirs et de savoir-faire pour organiser et gérer la production. Cela était vrai pour les civilisations antiques, et les formes d'économie et de management qui ont été expérimentées à la Renaissance se retrouvent aujourd'hui dans les nouveaux pays industriels d'Asie. Ainsi, le management de l'économie post-industrielle dans laquelle nous sommes entrés, utilisera l'héritage que les siècles ont constitué ...

(146 more words)

Revue

Éducation - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

L’avenir du modèle de production japonais

The Future of the Japanese Model of Productivity
The Japanese model was based on three pillars : first a strong stage, conducting a voluntarist policy paradoxically oriented towards the development of industries, which Japan completely lacked; second, an effective education system; last, open access to foreign technologies and markets.
This model was also characterized by the flexibility of its organisations, employment, remuneration and its famous management style.
The context has changed, however, deregulation and a reduction in the role of the State have stimulated financial speculation to the detriment of investment, less dynamic exports and decay in the education system. Also, the flexibility of the production system is revealing its limits.
Is Japan, thus, running out of breath? Evelyne Dourille-Feer does not think so and underlines its assets, notably its potential to take advantage of new opportunities offered by development in Asia.

Bibliography

Entreprises, travail

Vie apprenante. Dynamique de la mobilité et clé de l’employabilité

« Livre laboratoire » relatif à l'évolution du travail dans notre société, Vie apprenante part du constat de ce que la mondialisation a compliqué les conditions économiques des entreprises, les obligeant à faire preuve d'une plus grande adaptabilité pour rester compétitives. Cette exigence de flexibilité implique davantage de mobilité de la part des travailleurs (mobilités fonctionnelle, géographique et horaire). Pour ce faire, ils doivent intégrer une logique de « vie apprenante » qui, pour l'instant, fait défaut, mais que les entreprises ...

(99 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Information and Organization : a New Perspective on the Theory of the Firm

Faisant le point sur la théorie de l'entreprise dans le contexte du passage simultané à la société d'information et à l'économie du savoir, cet ouvrage pourrait bien devenir une référence en la matière. Après des années d'observation du monde de l'entreprise, Mark Casson livre sa théorie : les flux d'informations, ajoutés aux constructions sociales, déterminent la structure des marchés et des entreprises qui en font partie. Alors que beaucoup d'économistes traditionnels estiment que les ...

(217 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Manager avec le social : l’approche systémique appliquée à l’entreprise

Sous l'effet des exigences de diversification et de mondialisation des marchés, de flexibilité des organisations, d'accroissement des compétences, l'entreprise pourra de moins en moins se permettre d'ignorer les rapports sociaux. Même si l'impression prévaut aujourd'hui d'une dictature de la finance, on peut penser qu'il faudra bientôt réintroduire, et pour de simples raisons d'efficacité, la prise en compte des hommes dans la décision managériale. Le danger serait alors d'en faire une ...

(74 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

L’Avenir du travail

Face aux transformations évidentes qu'est en train de subir le travail sous la pression de la mondialisation économique et de la rapidité des évolutions technologiques, les auteurs de cette étude s'efforcent de faire le point. Dans un premier temps, ils s'attachent à relever le sens des évolutions en cours : remise en cause du plein-emploi, précarité, contraction du secteur industriel, mobilité accrue, apprentissage continu, etc. Puis, ils en tirent les conséquences en termes de solutions à mettre en ...

(145 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

The Organization of the Future

Les trente-huit contributions, qui font suite à une introduction de Peter F. Drucker sur la tendance croissante des emplois temporaires dans les entreprises de plus en plus transnationales, sont regroupées en six parties. La première partie « La forme des organisations de demain » aborde la manière de se préparer aux changements d'organisation, comment les décalages entre les générations vont transformer la vie des organisations et quelles seront les nouvelles compétences requises pour un monde nouveau. Michael Hammer s'intéresse à ...

(294 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Localizing Global Production : Know-how Transfer in International Manufacturing

La répartition des activités manufacturières dans le monde évolue rapidement. Pour qu'une production mondiale soit possible au niveau local, il faut pouvoir créer un savoir-faire dans une région et le déployer rapidement dans une autre région afin de répondre aux exigences du marché ou d'exploiter un avantage compétitif industriel. Comment y parvenir tout en évitant les pièges habituels ? Tel est le sujet de cet ouvrage. Klaus North étudie les conséquences pour les entreprises, les dirigeants et les travailleurs ...

(193 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Entreprise et performance globale

Depuis les débuts de la révolution industrielle, l'entreprise n'a jamais eu qu'une seule finalité : créer de la richesse. Ce qui change aujourd'hui, c'est la manière de créer cette richesse. Deux séries d'événements ont rendu les principes du fordisme inadéquats à la gestion de l'entreprise. D'une part, la révolution des technologies de l'information qui casse les hiérarchies internes et inaugure un nouvel art de produire. D'autre part, le durcissement du jeu ...

(199 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

La prospectiva estratégica : una herramienta basica para la gestion empresarial (La prospective stratégique : un outil de base pour le management)

Cet article expose quels sont les concepts et les méthodes de la prospective stratégique, son utilité dans un contexte d'incertitude croissante qui tend à paralyser les décideurs. L'auteur montre en quoi la prospective dite "stratégique" peut être utile pour identifier les grandes tendances du changement de l'environnement stratégique des entreprises ainsi que de leur dynamique interne et, en conséquence, combien elle peut contribuer à l'élaboration des choix que malgré tout doivent faire les dirigeants.

Bibliography

Entreprises, travail

« Prospective et management »

L'ENSPTT a demandé à une dizaine d'experts d'entreprise ou en entreprise d'analyser l'émergence d'une nouvelle forme de prospective désignée par le rapprochement de deux termes : prospective et management. Après une présentation générale de Fabienne Goux- Baudiment, les auteurs présentent différents aspects de cette prospective managériale, à partir des exemples concrets vécus dans les grandes entreprises (ELF Aquitaine, l'Oréal, les métiers du courrier, etc.) : à la prospective qui permet de dégager une stratégie agissante ...

(96 more words)

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail

Réconcilier l’entreprise et la société

In Search of a Reconciliation between Business and Society
The "Centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise"1 (CJD, France) has just released a study. According to its National President, Didier Livio, this is the brainchild of an anger born from the divorce between business and society.
"For twenty years", D. Livio explains, "business has consumed society in the quest for profits". In his preface, he denounces "the unbearable contradiction between our economic performance and our social fractures". "We have driven ourselves into a corner," he adds. For enterprises will be unable to thrive for long in a society menaced by an erosion of social links and increasing inequalities in a State which is impoverished by loss of meaning, standards and collective goals".
The CJD rejects the idea that new economic growth could re-absorb unemployment and allow us to go back to the "trente glorieuses". In fact the CJD is lobbying for a new social contract, going much further than the prevalent discourse on "citizen-enterprises". It wants to pave the way to a new circle of virtue, to management of the economy for the benefit of man.
We reproduce here chapter 2 of the CJD study (put together, I stress, by business leaders). It starts by a description of the four fundamental mutations faced by business (mutations in consumption markets, information technology and communication).
The authors then attempt to explain the challenge of globalisation and its indispensable corollary, the respect for diversity, starting with the forms of activity and the spaces of socialisation.
They conclude with a vibrant plea for autonomy and responsability, laying out very concretely what this means in terms of organisation and management of enterprises, as well as types of work, ways of life and the functioning of the city.

Futurs d'antan

Entreprises, travail

Le management selon Mary Parker Follett. Soixante-dix ans d’avance (à ce jour…)

Management According to Mary Parker Follett. Seventy Years in Advance (to this date...)
Literature on management is abundant given the compulsion of every consultant to publish at least one book on the topic. If not a genius with a major intellectual breakthrough to offer, the author must at least invent a word or a concept to give an odour of novelty to his work, allowing him to hit the list of best-sellers for top managers. In more courteous terms, Marc Mousli demonstrates how many of these fashionable ideas were developed some twenty years ago by Mary Parker Follett: namely, the systemic approach, "constructive conflict", the art of leadership, participative management, networking and citizen-enterprises.
Was she too far ahead of her time to have been ignored by francophones, or do we admire her in secret and take her ideas without acknowledgment? The probable answer is that we invent very little and that many older written works remain eminently current. Does it mean that nothing changes or that everything repeats itself ?

Revue

Entreprises, travail

Les nouveaux modèles de travail

Le plein emploi, au sens récent du terme (salarié à temps plein à durée indéterminée) est mort. "Vive la pleine activité" proclament les optimistes qui voient émerger un monde meilleur au sein duquel l'homme serait libéré du joug salarial et deviendrait un entrepreneur indépendant pluriactif. Autour de cette question, se développent de multiples analyses sur le sens du travail, la différence entre emploi et travail, les différentes formes d'activité et la place qu'elles pourraient prendre dans l ...

(40 more words)

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

L’entreprise individuelle. Vers un nouveau modèle de travail

Self-employment. Towards a New Model of Working on an Individual Basis
According to Bob Aubrey, full-time indeterminate employment for a period of 37-40 years and within the same organisation is a thing of the past. It will be increasingly replaced by a new type of employment, with blurred boundaries between commercial and non-commercial, between work and non-work. Employment will be replaced by "self-employment", by independent work, by a way of life marked throughout by the interrelation of multiple activities, paid and non-paid for services to others and to oneself, making a portfolio of our competencies, the development of being as well as the emphasis on having.
We are going through a transition period between employment and self- employment, the era of the salary and the era of individual enterprise, from a time when only working hours were paid with money to a time when personal investment will be rewarded by the blossoming individual.
Bob Aubrey describes fundamental mutations which, according to him, will transform the working universe, our modalities of living and even the operations of a society in which workers are independent. In this society, all of one's aptitudes - not just professional or certified competence - will be mobilised for the benefit of a better individual and collective being. He sketches here a possible evolution.

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

« 2015 : n’attendons pas demain pour préparer demain »

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris a souhaité, à travers ce numéro spécial du Nouveau Courrier, mettre entre les mains des décideurs économiques les éléments de réflexion qui leur permettront de prendre le virage en douceur et de mener sans accident leur entreprise vers une génération nouvelle. Ainsi sont abordés dans ce numéro trois grands thèmes : - L'environnement économique : cette première partie part du constat que les mentalités ont changé, les frontières ont bougé, les règles et ...

(103 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Taking Strategy Cues from Mother Nature

Like the weather, business go through seasons, and the right strategy can help a business weather the season it's in. The wrong one can be as useful as a coat in July. Biblio

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Le Gouvernement de l’entreprise. Modèles économiques de l’entreprise et pratiques de gestion

Cet ouvrage présente deux thèses. La première thèse, c'est qu'il existe un modèle dominant qui fonde l'orthodoxie de l'essentiel des pratiques de gouvernement dans l'entreprise moderne : il s'agit du modèle libéral standard ou modèle contractualiste. La seconde thèse, c'est qu'il est possible de conjuguer, en un modèle de synthèse, un grand nombre de représentations de la firme, alternatives au modèle libéral : un modèle conventionnaliste de l'entreprise. La première partie de l ...

(147 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Stratégies d’incertitude

Cette première moitié des années 90 (souvent évoquée en termes divergents de basse conjoncture ou d'unification européenne) concrétise-t-elle un environnement concurrentiel significativement plus incertain perçu comme tel par les managers ? (1ère partie). Dans cette hypothèse, quelles réponses appropriées les entreprises sont-elles susceptibles d'apporter afin de modifier les pratiques dominantes du management d'après-guerre (2ème partie). À l'origine des marchés turbulents se trouve la conjonction entre deux changements structurels : l'intégration économique internationale et différentes formes de désintégration ...

(180 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

The Death of Competition. Leadership and Strategy in the Age of Business Ecosystems

Selon James Moore, la stratégie économique des entreprises doit être aujourd'hui repensée pour leur permettre d'intégrer le progrès technologique et de s'adapter à la globalisation des enjeux de l'économie. La compétition dans son acceptation traditionnelle a disparu : les grandes entreprises ne se battent plus seulement pour la domination de leur secteur d'activité et l'amélioration de leurs résultats, mais surtout pour le leadership d'un espace économique plus vaste. Dans cette optique, l'auteur soutient ...

(208 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Focus. The Future of your Company Depends on It

Les entreprises héritières des Trente Glorieuses confiantes dans l'avenir, ne juraient que par les valeurs de « diversification », et l'expansion était dans l'audace du « toujours plus ». Mais depuis que la crise est au rendez-vous, la frilosité est très présente. Le mot d'ordre est au repli sur soi : concentrer toutes ses énergies sur le cœur de son métier et de son activité. Désormais, l'avenir de l'entreprise se résume en un mot, « Focus ». La clé du succès ...

(201 more words)