Management

Bibliography

Entreprises, travail

Sociétés bureaucratiques contre révolution de l’intelligence

Ce livre, issu d'une série de colloques organisés par les auteurs dans plusieurs pays d'Europe centrale, est un vibrant plaidoyer - illustré de nombreux exemples - contre les sociétés technocratiques d'Europe occidentale et, sous une forme encore plus caricaturale, d'Europe de l'Est et en faveur de la révolution de l'intelligence qui, seule, peut permettre l'indispensable mobilisation de toutes les ressources humaines qui constituent, bien plus que toutes les nouvelles technologies, la clé du progrès. Critique ...

(122 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Le Contexte des dix années à venir

Ce document répond à deux objectifs : - Montrer en quoi le contexte que nous allons vivre va évoluer rapidement et, en conséquence, préciser les contraintes de l'environnement qu'il faudra gérer et les opportunités qu'il faudra savoir saisir. Cette réflexion sur l'avenir souligne, après plusieurs années de crise, qu'il est possible - et indispensable - d'entreprendre ; elle montre par là même qu'il serait dangereux de vivre toujours en fonction du court terme. - Faciliter la compréhension des points ...

(195 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Du management panique à l’entreprise du XXIe siècle

Il s'agit du compte rendu d'une conférence du Groupe Innovation (Québec) en avril 1993. Les intervenants, largement inspirés par les travaux d'Hervé Sérieyx, expliquent qu'en raison des transformations techniques, de l'évolution des rapports de forces économiques dans le monde, des changements dans les formes de travail et les mentalités, le management de demain devra totalement se modifier. « Manager comme hier est une faute professionnelle ». La « Lopezmania » du nom d'Inaki Lopez, l'acheteur de General ...

(252 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Le Pouvoir des mots. Dictionnaire critique de l’entreprise contemporaine

« On ne gagnera pas la bataille économique sans batailler sur les mots ». Il est ici question de ceux que l'on emploie dans l'entreprise. Certains sont portés par des modes éphémères. On ne sait pas toujours très bien ce qu'ils recouvrent. Le snobisme de l'expression peut cacher l'à peu près de la réflexion. Il existe aussi des conventions à l'intérieur d'une entreprise ou d'un secteur d'activités. Elles ont souvent de bonnes raisons ...

(320 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Vitality and Renewal. A Manager’s Guide for the 21st Century

Le thème central du livre est le défi que représente pour les entreprises les exigences écologiques. Elles vont croître. Il convient donc de s'y adapter et d'être en mesure d'y faire face. Comment ? En le voulant, ce qui suppose notamment : 1) qu'un membre du comité directeur soit en charge de la question ; 2) que l'ensemble de l'entreprise soit associé à une politique décrite avec précision dans une charte (selon la méthode américaine qui décline ...

(109 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Géopolitique

L’Art du management européen

Les responsables d'une quarantaine de grandes entreprises européennes révèlent les composantes de l'art du management européen, par-delà la diversité du continent. Ces caractéristiques communes se renforcent au fur et à mesure que les entreprises traitent l'Europe comme leur marché domestique et comme la base à partir de laquelle ils partent à la conquête des marchés mondiaux. De profonds changements accompagnent cette intégration. Ce management qui distingue les Européens des Américains ou des Japonais est une source de ...

(11 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Competing for the Future

Depuis le début des années 90, les entreprises notamment américaines ont appliqué des politiques de réduction des coûts, notamment en réduisant les frais généraux et le nombre de niveaux hiérarchiques. Cette politique, souvent dénommée « re-engineering » a pour but de permettre à l'entreprise de satisfaire les exigences de la demande et de battre la concurrence avec le minimum de moyens humains et financiers. Pour les auteurs de cet ouvrage, si cette politique est nécessaire, elle n'est pas suffisante pour ...

(99 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Une nouvelle configuration humaine de l’entreprise : le social désemparé

Professeur à l'École supérieure de commerce de Paris, Bernard Galambaud montre comment la crise économique a induit à la fois une crise sociale, une crise politique, une crise de l'entreprise et une crise du management. Hier encore système économique, système social et système politique étaient des réalités nationales imbriquées. Aujourd'hui, l'économie s'est mondialisée, échappant ainsi à la tutelle politico-sociale nationale. Mais cette autonomie de l'économie l'a placée davantage encore sous l'emprise des ...

(192 more words)

Bibliography

L’avenir de la gestion vu par Theodore Modis

A la fois physicien et consultant en matière de gestion et de stratégie chez Digital Equipment Corporation, Théodore Modis n'est pas un spécialiste de la gestion au parcours académique. Rien d'étonnant si, en répondant, à la demande de Alain-Charles Martinet, aux questions de la Revue Française de gestion, il affirme notamment croire à l'avenir des experts pluridisciplinaires pour féconder la recherche en management.. S'interroger sur le futur n'est pas un exercice inédit pour cet auteur ...

(21 more words)

Bibliography

Institutions - Population

Emploi et vieillissement

Le problème du vieillissement de la population française a commencé à être posé, au cours des dernières années, essentiellement sous l'angle de ses conséquences sur l'équilibre financier des régimes de retraite et la répartition future des richesses entre actifs et retraités. L'aspect de ses effets économiques et sociaux sur le fonctionnement du marché du travail n'a pas toujours donné lieu à un débat de même ampleur, alors que les critères d'âge sont déterminants dans la ...

(134 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

La Stratégie du dauphin. Les idées gagnantes du XXIe siècle

Les idées contenues dans ce livre révolutionnaire marquent le début d'une nouvelle ère dans l'art de la science de réaliser des gains - une ère caractérisée par le changement en constante accélération. Trois mythes désuets ont encore cours dans le monde des affaires : celui du requin (il faut gagner à tout prix), celui de la carpe (il faut éviter de perdre), celui de la carpe pseudo-éclairée (le compromis menant à une situation où tout le monde est censé gagner ...

(42 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Technologiemanagement und Technologien für das Management [Management des technologies et technologies du management]

En 1993, la conférence annuelle des professeurs d'université en économie avait pour thème : « le management des technologies et les technologies du management ». Il s'agissait surtout d'établir des liens plus étroits entre les stratégies de développement des entreprises et les politiques de commercialisation afin d'accélérer le lancement d'un produit. L'approche essentielle du management des technologies consiste à trouver des formes de coopération inter-entreprises et d'impliquer tous les salariés. La comparaison entre les stratégies en ...

(300 more words)

Revue

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Robotisation : le désenchantement

Le début des années 80 aura été marqué par le mythe du tout technologique, l'usine intégralement robotisée, le bureau sans papier. Mais les années passant, prenant conscience de la vulnérabilité de systèmes techniques trop complexes, les industriels se ravisent. Moins confiants vis-à-vis de la seule innovation technologique, ils proclament la pause, le temps sans doute de parvenir à une meilleure adéquation homme-machine qui permette de répondre aux exigences nouvelles de notre époque marquée par la diversification de la demande ...

(175 more words)

Revue

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Les constructeurs automobiles se détournent du « tout robot « 

Au début des années 1980, la tendance lourde perçue était celle de l'automatisation sans cesse croissante des ateliers et l'on commençait à parler " des usines sans hommes ". À la fois consécration du savoir-faire des ingénieurs et solution finale des problèmes sociaux : plus de maladie, plus de Sécurité sociale, les horaires de nuit sont désormais accessibles... 24h sur 24 ! En réalité, les machines ne marchent pas toutes seules : il y a toujours derrière, un homme qui surveille, qui observe ...

(67 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Le pouvoir et la règle, dynamisme de l’action organisée

Cet ouvrage est placé sous le signe du dialogue. On n'y trouvera pas par rapport à L'acteur et le système, écrit en collaboration avec Michel Crozier (1977) de grands changements théoriques ou même un projet différent : il s'agit encore à travers les acquis de l'analyse des organisations et des concepts comme ceux de "pouvoir" et de "système d'action concret" de définir un cadre général d'analyse de l'action collective. Mais, alors que le premier ...

(441 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Robotisés, rebelles, rejetés ?

Sur le thème : les nouvelles technologies peuvent être dangereuses si l'on abuse de leur usage, mais ouvrent des possibilités de mieux vivre si elles sont maîtrisées, voici un livre assez bref, bâti comme un manuel destiné aux écoles de syndicalistes ou aux directeurs des ressources humaines. Il est enrichi de tableaux comme celui-ci : « Quelques idées pour agir au moment de l'installation d'un projet de changement ». Il s'agit, au moment de la mise en place d'un ...

(170 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

L’Entreprise et la société au service de l’homme

L'entreprise du XXIe siècle sera organisée selon une « pyramide à l'envers ». L'organisation sera basée sur l'information, l'informatisation et la responsabilisation à tous les niveaux en recherchant le consensus et la participation de tous. Ce livre est le résultat d'une observation comparée du management des entreprises et du fonctionnement des sociétés démocratiques. Il témoigne d'une orientation des sociétés industrielles davantage orientées vers l'homme. Le principe de subsidiarité sert de guide à cette nouvelle ...

(23 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

L’Entreprise libérée

Dix ans après Le prix de l'Excellence - qui a permis de découvrir les vertus de l'action, de l'écoute du client et de la souplesse - ce nouveau livre, que l'auteur qualifie de révolutionnaire, veut libérer l'entreprise du poids écrasant de la hiérarchie, de l'hypertrophie des services centraux, bref de tout l'héritage de l'entreprise classique qui étouffe la curiosité, l'initiative et l'imagination. Son mot d'ordre : d'abord se restructurer en profondeur ...

(85 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

De la veille à l’intelligence et à la décision

Ce rapport reprend et explicite les éléments d'un séminaire d'une journée sur le thème. Sans s'étendre sur la construction d'un système de veille stratégique et prospective, on examine ici à quelles conditions on peut passer d'un ensemble d'informations et de renseignements à une bonne compréhension (intelligence) de l'environnement, en vue de l'éclairage des stratégies et de la prise de décision. L'introduction et le premier chapitre proposent des définitions et des démarches ...

(35 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Le Big Bang des organisations : quand l’entreprise, l’État, les régions entrent en mutation

Un des plus grands spécialistes français du management se penche aujourd'hui sur les stratégies de changement des organisations que sont les entreprises mais aussi l'État, l'administration, les collectivités territoriales, les syndicats et le système politique. Hervé Sérieyx décrit les grandes lignes de fracture qui se sont développées entre ces organisations connues pour gérer la permanence, et un environnement politique, social, économique et culturel en profonde mutation. Dénonçant au passage les contresens fréquemment commis autour des idées fondatrices ...

(36 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Au-delà du capitalisme

Le savoir, affirme Peter Drucker dans ce livre, est désormais la principale source de création des richesses. Aussi ce qui compte, c'est la capacité à imaginer de nouveaux produits, de nouveaux services en mobilisant les ressources du savoir. L'entreprise du savoir sera donc une entreprise formée d'équipes de spécialistes s'engageant pleinement dans un travail commun. Elle sera faite de créativité, d'organisation, de vente, de suivi et de préparation de l'avenir. En posant la question ...

(151 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

The New Paradigm in Business : Emerging Strategies for Leadership and Organizational Change

Les formes d'organisation d'hier, inspirées de Taylor, pyramidales et de type militaire, ne sont plus adaptées au monde des affaires. Désormais, devront être développées des structures de type « polycellulaire » comprenant des groupes par objectifs opérant en réseau. Mais cette plus grande autonomie conférée à des équipes constituées par objectifs devra s'accompagner d'une « vision partagée » de l'objectif ultime de l'organisation et d'une culture commune à l'ensemble du personnel de l'entreprise. Les individus ...

(25 more words)