Iran

Analyse prospective

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Iran : dynamiques d’une puissance en transition

Depuis très longtemps, l’Iran est une puissance de première importance sur la scène internationale. La centralité stratégique de ce pays repose sur une histoire et une géographie. Quarante ans après la révolution islamique, l’Iran demeure incontournable mais inclassable. Doté de grandes ressources en hydrocarbures, le pays souffre d’une série de vulnérabilités économiques, liées à la fois aux limites structurelles de son modèle de développement, à la rigidité de son système politique et à son isolement persistant sur ...

(218 more words)

Tribune européenne

Géopolitique

The European Union and Iranian Nuclear Power

On 14 July 2015, after 12 years of repeated crises around the nuclear issue and the ambitions of Iran in that regard, an agreement was finally signed between Tehran and the members of the UN Security Council plus Germany. Restriction on the enrichment of uranium and the production of plutonium, a strengthening of the inspection regime, the lifting of sanctions against Iran from 2016 onwards, maintaining the arms embargo –these are, broadly speaking, the outlines of this agreement. It will become clear over time how it is to be applied. Above and beyond these aspects, it is probably in the negotiation process that led to the agreement that the greatest lessons are to be learned, at least for the European Union. After reminding us of the context and the role played by economic and financial sanctions, Jean-François Drevet goes more precisely into the analysis of the new role the Union has assumed in this diplomatic territory, showing the extent to which “soft power”, as seen in this negotiation, could apply to other conflicts, beginning with those in the Middle East.

Note de veille

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Quelles perspectives après l’accord nucléaire avec l’Iran ?

L’accord sur le nucléaire entre l’Iran et le groupe 5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne), conclu le 2 avril 2015 à Lausanne, a fixé un cadre pour un plan définitif concernant le programme nucléaire iranien. Celui-ci doit être négocié avant le 30 juin, mais on peut faire quelques hypothèses sur ses conséquences potentielles. L’objectif de l’accord de Lausanne est de mettre une barrière à l’accès de l’Iran ...

(1150 more words)

Analyse prospective

Géopolitique

L’Iran vers une réintégration dans la communauté internationale ?

Les élections présidentielles iraniennes ont une nouvelle fois apporté une surprise de taille. Les Iraniens ont fait la preuve de leur volonté de changement en élisant dès le premier tour le clerc Hassan Rohani, en juin 2013. L’assemblée générale des Nations unies, au mois de septembre 2013, a permis au nouveau chef de l’État iranien de signifier sa bonne volonté sur la question nucléaire. La reprise des négociations entre l’Iran et le P5+1 (les cinq membres ...

(144 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Analysis of the Iran Oil Embargo

En janvier 2012, les pays de l’UE (Union européenne) ont décidé de mettre fin à leurs importations de pétrole d’Iran, instituant de fait un embargo pétrolier à son encontre, qui s’inscrit dans le cadre des sanctions économiques visant ce pays pour l’amener à arrêter son programme nucléaire militaire. D’autres pays comme les États-Unis et le Japon pourraient rejoindre cette « coalition ». Le JRC, qui dépend du Centre commun de recherche de l’UE (CCR), a imaginé ...

(445 more words)

Tribune européenne

Géopolitique

The European Union and Relations with its Major Eastern Neighbours

The European Union, which has gradually expanded its geographical space with the arrival of new members, now shares – or almost shares – a border in the east and the south with a certain number of countries that are likely to be troublesome in diplomatic terms. This is particularly the case, as Jean-François Drevet shows here, with three of its major eastern neighbours: Russia, Turkey and Iran. As argued in this column, the foreign policies of these three countries, which aspire to be regional powers, have the following features in common: aggressive behaviour towards their neighbours, an obsessive conception of their security and relatively vague political objectives. In a context like this, what position can the European Union adopt to reconcile their ambitions with its own pursuit of regional security respecting international law? Pacifism, pragmatism, mistrust and expansionism are of no help here in “squaring the circle”...

Forum

Géopolitique

The Shiite Awakening. The New Face of Civil War

From the 1979 Islamic Revolution in Iran to the recent collapse of the Saddam Hussein regime in Iraq, the "Shiite question" has regularly been mentioned but seldom analysed in depth, even though it plays an essential role in the regional equilibrium and, increasingly, the gap is widening between this minority strand within Islam (fewer than 15% of Muslims) and the majority denomination (the Sunni). François Zabbal provides a portrait of Shiism here: the identity, history and political involvements of Shiites (from Iran to the Lebanese Hezbollah, not forgetting Palestine), their presence in the Middle East etc. He touches also on the "Shiite revival" (particularly in the area of philosophy) and discusses the possibility of a Shiite axis developing around Iran that could lead to a break up of the Middle East along the lines of recent Iraqi experience, one of the consequences of which is to have put off the prospect of any kind of Arab or Islamic unity for many years.

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Iran : une puissance énergétique (ré) émergente

L'Iran a toujours été un acteur majeur dans l'économie des hydrocarbures. Historiquement, au début du XXe siècle, il est le pays qui, le premier au Moyen-Orient, a connu un développement rapide de sa production pétrolière. Il a perdu cette prééminence avec l'accroissement rapide de la production saoudienne et la chute de sa propre production au lendemain de la révolution islamique ; cette baisse a d'ailleurs été accentuée par le rêve révolutionnaire d'« une économie sans pétrole ». L ...

(273 more words)